Un oeil indépendant sur l'immobilier des particuliers en France

Immobilier-danger > Financement > Crédit immobilier > 15 conseils pour obtenir un meilleur taux de crédit immobilier

Où en est le marché immobilier ? Quelles sont les tendances pour l'immobilier en 2017 ?
> Téléchargez gratuitement le guide de l'achat immobilier en 2017 !

15 conseils pour obtenir un meilleur taux de crédit immobilier

Pour avoir votre crédit immobilier au meilleur taux, il vous faut avoir le meilleur dossier possible. Voici 15 critères qui vous permettront de vous approcher des meilleurs taux de prêts actuels disponibles sur le marché.

Négocier son taux d’emprunt immobilier

Avant l’achat d’un appartement ou d’une maison, la plupart des personnes se renseignent sur les taux immobiliers actuels pour savoir combien elles peuvent emprunter. Le taux d’intérêt est l’un des éléments les plus importants de votre prêt immobilier. Nous allons donc voir quels sont les critères que retiendra votre banquier pour vous proposer le meilleur taux pour votre crédit immobilier.

Il ne faut pas pour autant négliger les autres éléments de votre crédit et ne vous fier qu’au taux proposé. Il faut voir son emprunt dans sa globalité. Nous y reviendrons après cette liste de 15 conseils pour décrocher le meilleur taux possible.

Ces conseils ne représentent qu’une petite partie de ceux que vous trouverez dans notre méthode pour booster votre financement immobilier...

15 atouts pour décrocher le taux de crédit immobilier le plus bas possible

1. Apport personnel : Financez une partie de votre achat avec un apport personnel. Il vous faut au minimum pouvoir payer de vous-même les frais de notaire. La banque ne sera pas la seule à prendre des risques si jamais il y a des problèmes ultérieurs, elle ne financera pas le bien à 100 %. En faisant diminuer le risque pris par votre banquier, il pourra vous proposer un meilleur taux de crédit.

2. Prêt à taux zéro : Vérifiez si vous avez le droit au prêt à taux zéro. Si vous y êtes éligibles, cela vous permettra d’emprunter gratuitement une partie de la somme d’argent nécessaire. Le prêt à taux zéro est considéré comme de l’apport personnel par votre banque.

3. PEL et CEL : Profitez des avantages de votre PEL et/ou de votre CEL en profitant des droits à prêts si le taux proposé est intéressant. Ce sont des produits bancaires précisément prévus pour préparer un achat immobilier.

4. Autres prêts aidés : Il existe d’autres prêts aidés qui vous permettent d’obtenir des taux ultra-compétitifs pour une partie de votre prêt. Demandez à votre employeur si vous pouvez bénéficier du prêt 1% logement par exemple. Ces autres prêts subventionnés sont également comptés dans votre apport personnel.

Cliquez ici pour tout savoir sur ces aides !

5. Réduire au maximum vos autres crédits : Moins vous avez de crédits en cours et moins vous présentez de risque de non-remboursement. La banque acceptera donc une mensualité plus importante puisque votre taux d’endettement sera plus bas. Ceci vous donnera aussi, en diminuant le risque, un avantage sur le calcul du taux de crédit.

6. Limiter votre taux d’endettement : Il est de coutume que les banques ne prêtent pas à plus de 33 % de vos revenus. C’est-à-dire que la mensualité de votre prêt ne doit pas dépasser le tiers de vos revenus mensuels. Si votre taux d’endettement est inférieur et/ou que vous gardez un "reste à vivre" important, la banque aura une garantie supplémentaire sur votre capacité à faire face en cas de coups durs.

7. Ne pas avoir été à découvert durant les derniers mois : Si vous n’avez pas été à découvert durant les derniers mois avant votre demande de prêt, cela montrera que vous êtes capable de gérer vos finances et d’assumer vos frais.

8. Surveiller votre capacité actuelle de paiement : Durant les mois précédents votre emprunt, prouvez à votre banquier que vous êtes capable d’assumer la mensualité que vous allez devoir payer. Si vous êtes locataire, soit votre mensualité est égale ou inférieure à votre loyer et vous prouvez votre paiement régulier du loyer. Soit votre loyer est inférieur au paiement de la mensualité prévue et vous devez montrer que vous êtes capable d’épargner chaque mois la différence "mensualité - loyer". Pour les propriétaires, remplacez dans ce raisonnement le loyer par votre mensualité de crédit immobilier actuelle.

9. Emprunter jeune : En fonction de la durée de votre crédit et de votre âge lors de la souscription de celui-ci, vous devrez payer vos mensualités jusqu’à un certain âge. Il est préférable de faire en sorte d’avoir fini de rembourser son emprunt avant le passage à la retraite. Plus vous êtes jeune et plus vous êtes enclin à travailler encore longtemps. Mais ça, bien évidemment, c’est un critère qu’on ne maitrise pas...

10. Situation professionnelle stable : La stabilité de votre emploi ou de vos emplois est déterminante. Vous aurez plus de chances d’obtenir un meilleur taux de crédit en étant fonctionnaire ou en CDI.

11. Changer de banque : Les banques se livrent une forte concurrence et font beaucoup d’efforts pour attirer de nouveaux clients. Vous aurez donc plus de chances qu’une autre banque vous fasse une meilleure proposition que votre banquier actuel. Sauf si vous êtes considéré comme un excellent client, c’est-à-dire que vous avez de nombreux produits dans votre banque. Dans ce cas, votre banque fera surement un effort pour vous retenir.

12. Mettre en concurrence les banques et organismes de crédit : Vous pouvez profiter de cette concurrence justement pour négocier le taux et des meilleures conditions de prêt en confrontant les propositions de différentes banques ou organismes de crédit. Vous pouvez le faire simplement en utilisant cette simulation de prêt immobilier qui compare les offres de plus de 100 banques, c’est gratuit et cela ne prend que quelques minutes !

13. Tester différents courtiers : Le recours à un courtier en crédit immobilier peut vous permettre de faire jouer cette concurrence entre banques mais ce n’est pas une garantie d’obtenir les meilleures offres. Rien ne vous empêche de mettre également les courtiers en concurrence !

14. Souscrire d’autres produits de la banque : Lors de votre négociation, vous pouvez faire diminuer votre taux en acceptant de souscrire d’autres produits proposés par cette banque (assurances, placements, carte de paiement, etc.). Comparez les assurances et autres produits proposés avec ceux que vous avez actuellement : si l’écart n’est pas très important, il peut être intéressant d’en changer pour conquérir un crédit moins cher. Lors du renouvellement annuel, vous aurez ensuite la possibilité de changer à nouveau si le produit n’est pas très intéressant.

15. Réduire la durée d’emprunt : Plus la durée d’emprunt est longue et plus le coût de votre crédit immobilier sera élevé. En plus, plus la durée est élevée et plus le taux du prêt augmente. Vous avez donc tout intérêt à limiter au maximum la durée de votre prêt ! Regardez pourquoi il faut fuir les prêts sur 25 ou 30 ans.

Réduction du coût de votre crédit : pour aller plus loin

Comme vous avez pu vous en rendre compte, plus vous diminuerez le risque de défaut de remboursement sur votre crédit immobilier, plus vous obtiendrez un meilleur taux. D’autre part, chaque banque définit ses propres critères : optimisez l’ensemble de ces conseils et vous aurez de meilleures chances de faire baisser votre taux !

Attention, cependant, à ne pas vous fier qu’au taux proposé pour comparer deux offres de crédit. Le coût de l’assurance de prêt est notamment non négligeable et peut fortement varier d’une banque à une autre. D’ailleurs vous pourrez utiliser la délégation d’assurance et choisir la meilleure assurance emprunteur.

Pour avoir une vision complète de tout ce que comporte un crédit immobilier, nous vous conseillons de lire "Prenez en main votre crédit immobilier"" notre livre qui vous enseigne toutes les techniques et astuces pour réduire le coût de votre financement et obtenir un meilleur crédit immobilier !

Maintenant que vous êtes prêt pour avoir le meilleur dossier de financement possible : obtenez le meilleur taux immobilier en comparant gratuitement les offres des banques !

Pour aller plus loin :

- Découvrez les meilleurs taux immobiliers actuels pratiqués par les courtiers.

- Informez-vous sur les taux de votre assurance emprunteur.

- Servez-vous également de ces conseils pour bien renégocier votre crédit immobilier ou faire un rachat de vos prêts.

Vous avez aimé cet article ? Faites le savoir et partagez le :

Faites de nombreux calculs pour trouver les meilleures solutions pour votre projet : utilisez nos calculettes immobilières gratuites !

Naviguez par thématique similaire : Taux immobilier Frais immobilier Aide au logement 

Qui sommes nous ? | Contact | Partenaires | Hit-Parade