Immobilier particulier : site conseils immobiliers - France

Un oeil indépendant sur l'immobilier des particuliers en France

Immobilier-danger > Achat > De combien peut-on négocier le prix de vente affiché d’un bien immobilier ?

Où en est le marché immobilier ? Quelles sont les tendances pour l'immobilier en 2014 ?
> Téléchargez gratuitement le guide de l'achat immobilier en 2014 !

De combien peut-on négocier le prix de vente affiché d’un bien immobilier ?

19 mai 2011
Le vendeur indique le prix auquel il souhaite vendre son bien immobilier. Seulement entre le prix de vente demandé et le prix d’achat réel, il y a souvent de fortes différences. La négociation du prix d’achat d’un logement est une étape cruciale pour bien réussir votre achat immobilier. De combien peut-on faire baisser le prix de vente d’une maison ou d’un appartement en négociant ? Nous allons voir que la réponse n’est pas si simple...

Négocier un bien immobilier : de 0 à plus de 50 %

On trouve parfois différents conseils sur l’immobilier où l’on vous dit que vous devez négocier une baisse de 5 % du prix, d’autres vous diront qu’une négociation immobilière de 10 % est classique, etc. Pourtant il n’y a aucune vérité générale qui pourra vous aider !

En effet, chaque vente est unique et comporte ses propres caractéristiques. Sur certains biens, une négociation de 10 % sera un véritable exploit et vous aurez fait une très bonne affaire. Alors que sur d’autres vous aurez, malgré avoir négocié -10 %, payé trop cher par rapport au prix auquel vous auriez pu avoir le même type de maison ou d’appartement.

Si le prix demandé par le vendeur est bas par rapport au prix des biens similaires en vente dans le même secteur géographique, il partira surement sans négociation ou avec une très légère baisse.

En revanche, certains propriétaires fixent un prix de vente complètement déconnecté de la réalité du marché local. Ils ne vendront jamais au prix demandé. Généralement les annonces immobilières de ce type de biens sont mises à jour au bout de plusieurs mois avec des baisses progressives. Par rapport au prix initialement demandé, le prix réel de vente peut se situer 40 ou 50 % plus bas, voire plus...

Regardez le prix et non le rabais obtenu

Si en période de solde, vous pouvez craquer pour un vêtement trop cher mais qui affiche une remise de 20 % sans trop de conséquence sur vos finances personnelles, il n’en sera pas de même pour un achat immobilier.

Ce qui compte au final ce n’est pas la baisse que vous allez obtenir par rapport au prix de départ mais bien le prix réel auquel vous allez pouvoir acheter votre maison ou votre appartement.

Méfiez-vous donc des vendeurs qui gonflent leur prix de vente affiché pour vous faire croire que vous faites une bonne affaire après une petite négociation... De nombreux vendeurs prévoient une marge de négociation de 5 ou 10 % voire plus, autant le savoir dès qu’on consulte le prix demandé !

Attention aux annonces immobilières entre particuliers

La majorité des agences immobilières refuseront de perdre leur temps avec des biens surestimés d’au moins 20 % dont ils savent qu’ils perdront leur temps à essayer de vendre. De plus, l’agent immobilier peut vous donner des indications sur une possible négociation immobilière et vous indiquer un ordre de grandeur. Son objectif, à lui, c’est de vendre en trouvant un compromis entre le prix souhaité par le vendeur et ce qu’un acquéreur est prêt à payer.

Par contre, vous trouverez de tout sur les sites d’annonces immobilières gratuites où des vendeurs tentent de vendre de particulier à particulier à un prix bien plus élevé que celui du marché.

C’est notamment le cas sur des sites très connus et très utilisés comme Le Bon Coin où le dépôt d’une annonce immobilière est gratuit.

Bien connaître son marché local

Le meilleur moyen de savoir de combien est négociable le prix demandé pour un bien immobilier qui correspond à votre recherche est de bien connaître les prix pratiqués sur ce type de biens.

En analysant les biens concurrents, vous pourrez vous faire une idée de la négociation possible sur le prix d’une maison ou d’un appartement. De plus, vous pouvez utiliser ces 7 sites pour estimer le prix d’un logement.

Vous pouvez également aller à la conservation des hypothèques et payer pour savoir à combien se sont vendus des biens similaires dans le quartier. Ces informations sont payantes mais cela vous permet d’avoir les prix réels des transactions récentes sur ce secteur géographique.

Surveillez depuis quand est en vente le bien

Une information importante que vous devez chercher à obtenir pour mieux négocier votre prix d’achat est la date de mise en vente du bien et son historique.

Ces données vous permettront de savoir si le bien a du mal à se vendre et donc de pouvoir négocier une plus forte baisse de prix. Tout bien qui n’est pas vendu au bout de 5 ou 6 mois est forcément un bien dont le prix est trop élevé (sinon quelqu’un d’autre l’aurait déjà acheté). Vous aurez donc la possibilité de négocier de manière plus ferme et votre négociation aura plus de chance de passer.

Pour obtenir ce genre d’informations, vous pouvez utiliser des outils qui vous permettent de faire un suivi de l’historique d’une annonce immobilière comme Petits Cailloux pour le site SeLoger ou encore avec le nouveau service Castorus.

Vous pouvez également trouver de bonnes affaires ou voir les biens qui ne se vendent pas du tout sur les autres fonctionnalités de cet outil pour avoir une idée plus précise des prix de votre marché immobilier local.

Jeu de l’offre et de la demande et évolution de l’immobilier

Vous l’aurez compris, une négociation immobilière a d’autant plus de chance de réussir si l’offre de biens de ce type est supérieure à la demande. Vous pouvez ainsi mettre en concurrence plusieurs vendeurs, ils seront obligés de faire des efforts s’ils veulent vous vendre leur bien.

De plus, en fonction de l’évolution actuelle des prix des appartements et des maisons, vous pourrez plus facilement négocier une baisse importante quand les prix moyens baissent et que les prévisions sont orientées à la baisse. Cela tombe bien, c’est justement ce qui se passe en ce moment : on parle d’une baisse des prix de l’immobilier en 2014 !

Si dans les très grandes villes, les biens de qualité partent encore rapidement et avec peu de négociation, il y a de nombreux endroits où de fortes négociations pour un achat immobilier sont possibles. C’est la même chose pour les appartements ou les maisons avec quelques défauts.

Attendez ! Faire baisser le prix d’achat de votre bien vous permettra de faire de belles économies... Mais le financement de votre maison peut également vous coûter très cher, alors retrouvez plus de 50 conseils pour optimiser votre financement.

Pour aller plus loin :

- Voici pourquoi négocier 10 % sur un bien à 200 000 € peut vous faire gagner non pas 20 000 € mais 77 000 € !
- Utilisez ces 7 sites pour des estimations immobilières.
- Découvrez pourquoi vous pouvez fortement négocier les prix affichés.
- Téléchargez ce modèle d’offre d’achat.

Vous avez aimé cet article ? Faîtes le savoir et partagez le :

Trouvez les meilleures solutions pour votre projet : faites des simulations immobilières gratuites !

Naviguez par thématique similaire : Prix immobilier 

Rechercher sur Immobilier-danger.com :

Guide "Boostez votre financement"
Améliorez votre financement immobilier

Quel prêt choisir ? Comment obtenir un meilleur taux ? Quelles sont les assurances indispensables ? Combien coûte un financement immobilier ? A quelles aides ai-je droit ? Quelles sont les astuces à connaître ?

Voici comment optimiser votre financement immobilier !

Meilleurs taux immobiliers actuels
Taux de prêt immobilier actuels

Quel taux pour un prêt immobilier sur 20 ans ? Quels sont les meilleurs taux du moment ?

Découvrez les meilleurs taux de crédit immobilier actuels !

Achetez + facilement de l'immobilier

Net-acheteur : chasseur immobilier

Vous voulez acheter un bien immobilier mais vous aimeriez bien un peu d'aide ?

Faite appel à un chasseur immobilier qui s'occupe de tout : identification du bien, recherche scrupuleuse et préparation des visites, négociation du bien et de la commission, aides administratives, etc.

Prenez contact avec un chasseur immobilier !


Abonnement | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Qui sommes nous ? | Contact | Nous recommander | Partenaires | Vu dans la presse | Hit-Parade |