Immobilier particulier : site conseils immobiliers - France

Un oeil indépendant sur l'immobilier des particuliers en France

Immobilier-danger > Actualité immobilière > Immobilier décembre 2015 : les chiffres du mois

Où en est le marché immobilier ? Quelles sont les tendances pour l'immobilier en 2016 ?
> Téléchargez gratuitement le guide de l'achat immobilier en 2016 !

Immobilier décembre 2015 : les chiffres du mois

Voici quelques nouvelles supplémentaires sur l’actualité immobilière de ce mois de décembre 2015 :

- Des chiffres plus détaillés sur les ventes et l’évolution des prix en Ile-de-France au 3ème trimestre en plus des chiffres publiés dernièrement sur l’immobilier en France en général.

- Quelques informations sur l’étude de la Coface qui estime qu’en se basant sur l’historique de l’évolution des prix par rapport aux revenus la France connaît toujours une surévaluation des prix de l’ordre de 24 % en 2015.

- Des bonnes nouvelles pour les emprunteurs avec des taux de crédit immobilier qui diminuent légèrement en novembre et s’annoncent comme en baisse également en décembre.

- Une analyse des conséquences potentielles pour le crédit immobilier en France de la hausse des taux décidée par la banque centrale américaine, la Fed.

- Des chiffres également en amélioration sur la vente et la construction de logements neufs au 3ème trimestre 2015.

Retrouvez ainsi un aperçu de ce qui fait l’actualité immobilière en France ce mois-ci.

Mise à jour : découvrez les chiffres pour l’immobilier en septembre 2016.

Des compléments d’informations sur l’évolution des prix de l’immobilier

Nous avons vu la semaine dernière dans notre article "Immobilier 2016 : tendances et prévisions" que même si le nombre de transactions tend à s’améliorer progressivement sur 12 mois glissants cela ne permet pas pour autant de faire repartir les prix à la hausse. On affiche toujours une baisse globale des prix des logements en France métropolitaine sur un an de -2.4 % au 1er trimestre en données définitives, de -2.7 % sur le second trimestre en donnée semi-définitives et de -1.5 % en données provisoires (chiffre pouvant être assez fortement modifié par la suite contrairement aux deux précédents).

Autant dire que malgré des taux toujours plus bas et une amélioration des ventes, le cycle baissier est profondément installé. Cela signifie tout simplement que les corrections des dernières années ne sont pas suffisantes pour relancer durablement le marché.

C’est comme très souvent en Ile-de-France que le réveil du nombre de transactions est le plus fort. Les notaires de Paris-Ile-de-France parlent d’une hausse de 25 % en un an pour le 3ème trimestre 2015. Au niveau des prix, ils restent en diminution sur un an : -1.3 % pour les appartements, -1.1 % pour les maisons avec une diminution moins importante pour les appartements à Paris même (-0.9 %). Les notaires extrapolent les prix moyens à partir des avant-contrats et tablent sur une stabilisation des prix dans les mois à venir à ces niveaux-là. Pour eux la tendance globale reste malgré tout baissière.

MeilleursAgents fait d’ailleurs remarquer qu’en novembre les prix des petits logements (1 ou 2 pièces) ont fortement baissé en un mois (-1.1 %) alors que les "3 pièces et plus" augmentent de 0.3 %. Il faut donc bien distinguer chaque micromarché au sein de ces tendances globales.

Des prix des logements encore trop élevés de 24 % en France d’après la Coface

La Coface a examiné pour chaque pays membre de l’OCDE le niveau des prix actuels de l’immobilier d’habitation par rapport aux revenus des ménages de ces pays. Il en ressort que la France est le 5ème pays où l’immobilier est le plus surévalué avec toujours un écart important par rapport à la tendance long terme. A savoir, un pointage en 2015 à 124 pour un indice de référence de 100. Soit une surévaluation de 24 % en moyenne par rapport aux revenus actuels.

Le score obtenu par la France sur une étude similaire en 2007 était de 133 au moment du pic de l’immense bulle immobilière pour l’ensemble de la Province (hors très grandes villes). Les baisses de prix successives depuis ont permis de diminuer cet écart, mais la route est encore longue pour rejoindre la tendance historique. Les pays où la situation est pire que la France sont la Belgique, l’Australie, la Nouvelle-Zélande, le Canada et le Royaume-Uni.

La baisse des taux immobiliers fait son retour

D’après les chiffres de l’Observatoire Crédit Logement CSA, le taux moyen d’un crédit immobilier souscrit en novembre 2015 est de 2.20 %. Ceci constitue une baisse par rapport au mois précédent (2.22 % en octobre). La tendance pour ce mois de décembre est toujours la même puisque les taux d’emprunt baissent encore décembre 2015 et cela chez les principaux courtiers en France.

Les emprunteurs de novembre ont souscrit en moyenne des prêts pour une durée de remboursement de 210 mois. Cela reste dans la tendance observée depuis quelques mois.

Tout laisse à penser que les taux d’intérêt pour un emprunt immobilier resteront bas au début de l’année 2016. Pour la deuxième partie de l’année, il est plus probable d’observer une légère remontée des taux immobiliers (voir pourquoi ci-dessous).

La Fed augmente son taux directeur : vers une remontée progressive des taux à moyen et long terme ?

C’est un fait historique majeur : la Fed annonce la fin d’une très longue période de taux directeur proche de 0 % aux États-Unis. En effet, la banque centrale américaine a décidé d’augmenter de 25 points de base ses principaux directeurs. Une première depuis 2006 ! Pour le moment cela ne devrait pas avoir de conséquences en France, notamment pour les taux octroyés par les banques sur les prêts immobiliers. Néanmoins, c’est un facteur de hausse potentielle. Plus que cette légère augmentation, c’est le signal qui est important et pourrait bien marquer un changement de cap important pour le monde financier des années à venir et donc sur les différents marchés économiques.

Il y a toujours un décalage entre une remontée des taux aux États-Unis et en Europe. Cela pourrait prendre plusieurs mois avant que cela ne nous impacte réellement. Ce qu’il sera important de surveiller en 2016 c’est si cette première remontée sera suivie d’une autre hausse de 25 points de base (ou même de plusieurs successives). Sans nouvelle augmentation en 2016, cela ne restera qu’un épiphénomène avec peu d’impact. Dans le cas contraire, cela pourrait venir provoquer une plus forte remontée des taux d’emprunt. Pour le sujet qui nous intéresse à savoir l’immobilier en France, cela viendrait accentuer plus ou moins fortement la chute des prix des appartements et des maisons et viendrait freiner brusquement un semblant de reprise des transactions.

Logements neufs : hausse des ventes au 3ème trimestre et hausse de la construction

La situation s’améliore pour le bâtiment et le secteur de l’immobilier neuf. En effet, les ventes au 3ème trimestre 2015 sont en hausse de 16 % par rapport à celles du 3ème trimestre 2014. 22 600 logements neufs ont été réservés lors du dernier trimestre. Ce sont principalement des logements collectifs qui ont été achetées. Cela provient principalement d’une bonne augmentation des ventes en loi Pinel notamment suite à l’amélioration de ce dispositif (modification des plafonds et surtout forte modification des zones des communes ce qui a permis de dynamiser des communes jusqu’ici délaissées).

Les demandes d’autorisation de constructions n’augmentent pas au même rythme. Il n’y a eu qu’une hausse de 2.5 % du nombre de logements autorisés à la construction entre août et octobre 2015 en données corrigées des variations saisonnières et des jours ouvrables. Le nombre de logements mis en chantier augmente de seulement 0.3 % sur la même période.

Par conséquent, le stock de logements neufs à vendre continue à diminuer après un passage par un niveau trop élevé.

Pour aller plus loin :

- Retrouvez toutes nos informations sur l’évolution des prix de l’immobilier en 2016.
- Découvrez nos conseils pour l’achat de votre maison ou de votre appartement.
- Suivez nos recommandations d’optimisation pour votre crédit immobilier.

Ne manquez aucune des évolutions du marché immobilier en France en vous abonnant gratuitement pour recevoir nos articles par mail :

S'abonner par mail :
Vous avez aimé cet article ? Faites le savoir et partagez le :

Faites de nombreux calculs pour trouver les meilleures solutions pour votre projet : utilisez nos calculettes immobilières gratuites !

Naviguez par thématique similaire : Prix immobilier Bulle immobilière Immobilier 2015 Immobilier 2016 

Qui sommes nous ? | Contact | Partenaires | Hit-Parade