Un oeil indépendant sur l'immobilier des particuliers en France

Immobilier-danger > Actualité immobilière > Le logement en 2017 en France à travers 50 graphiques et tableaux (1/2)

Où en est le marché immobilier ? Quelles sont les tendances pour l'immobilier en 2017 ?
> Téléchargez gratuitement le guide de l'achat immobilier en 2017 !

Le logement en 2017 en France à travers 50 graphiques et tableaux (1/2)

L’INSEE a publié une longue enquête détaillée sur le marché du logement en France en ce début 2017. Professionnels comme particuliers peuvent y trouver de nombreuses informations précieuses pour leur métier ou pour leur projet immobilier. En voici une sélection de 50 graphiques et tableaux qui illustrent les conditions du logement en France actuellement et ses différentes évolutions et mutations par rapport au passé.

Ils seront présentés en 2 articles dont celui-ci est le premier et le second est à lire ici.

Les conditions du logement en France

Les études de l’INSEE permettent à chacun de disposer d’une multitude d’informations sur différents secteurs économiques de notre pays. Cet institut a publié le 21 février 2017 une large étude sur les conditions du logement en France. Nous vous invitons à parcourir ce dossier complet de 224 pages et d’y puiser les informations qui vous intéressent en fonction de vos besoins et projets.

Pour vous donner un aperçu du marché immobilier français, voici 50 graphiques et tableaux de données qui ont retenu notre attention. Vous trouverez des explications détaillées et plus de renseignements dans l’étude complète de l’INSEE.

1. Évolution du nombre de logements par catégorie depuis 1986

La catégorie de logements qui a le plus augmenté est celle des logements vacants entre 2006 et 2016 :

Évolution du nombre de logements par catégorie depuis 1986

C’est un phénomène dont nous avons déjà parlé et pour lequel le gouvernement tente de limiter les excès avec notamment l’instauration d’une taxe sur les logements vacants.

On peut voir également que le nombre de résidences secondaires augmente plus vite que celui des résidences principales sur ces dernières années. C’est la première fois depuis la période 1986-1991.

2. Croissance du nombre logements (collectifs ou individuels) par depuis 1986

On peut voir qu’au début des années 2000, ce sont surtout les constructions de maisons individuelles qui ont connu de fortes augmentations, mais que ce sont désormais les logements collectifs qui sont le plus construit :

Évolution du nombre de logements par type (collectifs, individuels et ensemble) depuis 1986

3. Taille des logements depuis 1984

On peut voir dans ce tableau l’évolution de la taille des logements en surface moyenne, en nombre de pièces, en nombre de personnes ainsi que l’évolution du nombre de m² ou de pièces par personne :

Évolution de la taille des logements et de leurs occupations

On a assisté depuis 1984 à une augmentation régulière de l’espace par personne. Les logements sont de plus en plus grands par rapport au nombre de personnes qui y vivent. Néanmoins, la situation en 2013 est assez stable par rapport à celle de 2006. Les augmentations ont cessé.

4. Taille et occupation en fonction du statut, du lieu ou de l’âge

La moyenne sur la taille des logements cache plusieurs disparités. En effet, les conditions de vie des Français sont assez différentes entre les propriétaires non accédants (c’est-à-dire qui n’ont plus de crédit immobilier à rembourser pour cette maison ou cet appartement), les propriétaires accédants, les locataires du parc social et les locataires du parc privé. Il en est de même en fonction des zones rurales ou urbaines ou encore en fonction des tranches d’âge :

Évolution de la taille des logements différenciée pour locataires et propriétaires ou encore grande ville et zone rurale et aussi par tranche d'âge

On aurait pu penser que les retraités (catégorie 65 ans et plus) habitaient dans des logements plus petits (besoin de moins d’espace quand les enfants ont quitté le foyer, difficulté accrue de l’entretien et du ménage avec l’âge, etc.). Il n’en est rien. Les 65 ans et plus occupent en moyenne des logements de 95.3 m² pour une moyenne de 1.6 habitants, soit près de 60 m² par personne en moyenne.

5. Carte du nombre de logements pour 1 000 habitants

Voici la carte représentant le nombre de logements pour 1 000 habitants. On retrouve notamment pour les zones les plus importantes, de nombreuses zones touristiques avec une part importante de résidences secondaires ou de locations de vacances :

Carte du nombre de logements pour 1 000 habitants en France

6. Évolution du peuplement

Répartition des logements en sous-peuplement ou sur-peuplement par rapport à la moyenne et en fonction des catégories d’habitations :

Évolution du peuplement des logements

7. Graphique de représentation du peuplement des habitations

Cette synthèse permet de mieux comprendre quels sont les logements les plus sur-peuplés ou ceux les plus sous-peuplés :

Peuplement des logements par catégories, âges, etc.

8. Répartition du parc selon le type d’unité de l’aire urbaine

Les zones rurales et l’unité urbaine de Paris ont vu leur part se réduire au profit des autres unités urbaines :

Évolution du peuplement des logements

9. Typologie des communes selon statut d’occupation

Cette carte de France permet de visualiser les endroits privilégiés par les propriétaires ou par les locataires :

Typologie des communes selon statut principal

10. Répartition des ménages selon leurs caractéristiques et le statut d’occupation

Comment se répartissent les ménages entre les propriétaires, les locataires (avec distinction logement social ou privé) et les évolutions entre 1984 et 2013 en fonction de l’âge, des revenus, des diplômes, de la nationalité, de la composition, etc. :

Répartition des ménages par âge, revenus, nationalité, composition, diplômes

11. Évolution du statut d’occupation du 1er décile dans le temps

Le moins que l’on puisse dire c’est que les ménages qui ont le moins de revenu (le 1er décile correspond aux 10 % des ménages avec les plus faibles revenus) ont vu la part des propriétaires fondre entre 1973 et 2013. Ils sont passés d’environ 46 % en 1973 à seulement 22 % en 2013.

Statut du 1er décile dans le temps

12. Répartition des ménages propriétaires selon leurs caractéristiques

Les ménages propriétaires sont principalement des couples avec enfants (60.6 %). Ce sont également ces ménages qui sont le plus propriétaire d’au moins un autre logement :

Répartition des ménages propriétaires selon leurs caractéristiques

13. 15 % possède au moins une autre propriété que leur résidence principale

Part des ménages qui sont au moins propriétaires d’un autre logement en France ou à l’étranger et type de propriété :

Ménages qui sont propriétaires d'au moins un autre logement

14. Évolution part des ménages propriétaires et accession

La proportion de ménage propriétaires de leur résidence principale grimpe à 58 % en 2013 contre moins de 51 % en 1973. Le taux d’accès à la propriété est quant à lui en baisse depuis 2001 (ce qui n’est pas étonnant quand on regarde les courbes de Friggit sur l’évolution des prix par rapport aux revenus) :

Évolution de la proportion de propriétaire de leur résidence principale

15. Taux de propriétaires occupants par catégories

Différenciation du taux de propriétaires par âge, revenus et composition du foyer :

Taux de propriétaires occupants par âge, revenus et composition du ménage

16. Taux d’accès à la propriété selon caractéristiques du ménage

Avec la flambée des prix de l’immobilier, on peut voir que ce sont surtout les hauts revenus qui accèdent encore à la propriété en 2013 par rapport aux autres catégories de revenus :

Taux d'accès à la propriété selon caractéristiques du ménage

17. Caractéristiques des propriétaires

Plus d’informations sur qui achètent de l’immobilier, quoi, avec ou sans crédit, en fonction de l’âge, des secteurs géographiques, etc. :

Caractéristiques des propriétaires de résidence principale

18. Évolution des prix des logements anciens, des loyers, des revenus, de l’indice des prix à la consommation

On retrouve des caractéristiques similaires à ceux commentés sur les courbes de Friggit :

Évolution des prix des logements anciens, des loyers, des revenus, de l'indice des prix à la consommation

19. Écart du prix du mètre carré à la moyenne nationale

Cette double carte permet d’observer les zones où les prix sont très au-dessus de la moyenne nationale ou au contraire très en-dessous :

Carte de l'écart du prix du mètre carré à la moyenne nationale

20. Caractéristiques du financement de l’achat de la résidence principale

Ce tableau très intéressant résume la part d’apport, le taux d’intérêt moyen, la durée, le nombre d’années de revenu, le taux d’effort des financements immobiliers pour une résidence principale :

Financements des résidences principales : toutes les caractéristiques

21. Évolution de la capacité d’achat

Sur cette évolution de capacité d’achat immobilier, l’INSEE a choisi d’inclure les hausses de durée d’emprunt comme un gain de pouvoir d’achat. C’est surtout la seule solution pour les acquéreurs de ces dernières années pour faire face à la forte hausse des prix et pouvoir continuer à acheter :

Suivi de l'évolution de la capacité d'achat immobilier

Ainsi la capacité d’achat paraît encore intéressante depuis 2010. Seulement c’est avec un effort supplémentaire très important au niveau de l’endettement et donc des années de paiement en plus qui seront imputés sur les revenus futurs.

22. D’où provient l’apport personnel des accédants

Nous avons vu qu’avoir un apport personnel était un bon atout pour un crédit immobilier. Voici comment les ménages acquéreurs d’un logement ont fourni cet apport personnel :

Répartition de provenance de l'apport dans un financement immobilier

23. Les dépenses d’un propriétaire

Le coût annuel supporté par un propriétaire est généralement plus élevé que celui d’un locataire. Voici les principales dépenses par m² et par type de logement :

Répartition des dépenses d'un propriétaire

24. L’impact des remboursements est de plus en plus important dans les dépenses annuelles d’un propriétaire accédant

Malgré des taux de prêt immobilier qui diminuent régulièrement depuis des années, la part des remboursements est de plus en plus importante dans le budget annuel des propriétaires accédants (nous voyons ici l’impact de la hausse des durées des remboursements qui n’est pas sans effet à long terme) :

Répartition des dépenses entre accédants ou non

25. Ancienneté dans le logement en fonction du statut

Les locataires du secteur libre quittent régulièrement leur location dans les premières années d’occupation :

Ancienneté dans le logement en fonction du statut

En revanche, on peut voir que plus de 10 % des propriétaires conservent moins de 5 ans leur maison ou leur appartement. Ce qui fait qu’ils n’ont dans la très grande majorité des cas pas atteint le temps nécessaire pour qu’un achat devienne moins coûteux qu’une location d’un même bien. En effet, on parle de 6 ans minimum avant que l’achat de sa résidence principale soit plus rentable que sa location. Ceci s’explique par le fait qu’il faut amortir des frais d’acquisition importants (frais de notaire, frais d’agence, frais de dossier ou de garanties du crédit immobilier, etc.) ainsi que des frais supplémentaires récurrents comme la taxe foncière ou les travaux d’entretien et rénovation.

Découvrez les 25 autres graphiques et tableaux sur le logement en 2017 en France ici.

Article initial publié le 27/03/2017

Pour aller plus loin :

- Découvrez les 25 questions à se poser avant d’acheter un bien immobilier.

- Suivez ces 15 conseils pour obtenir un meilleur taux de prêt immobilier.

- Regardez de combien vous pouvez négocier le prix d’un bien immobilier.

- Utilisez ces 7 sites pour suivre l’évolution des prix des logements dans votre ville.

Vous avez aimé cet article ? Faites le savoir et partagez le :

Faites de nombreux calculs pour trouver les meilleures solutions pour votre projet : utilisez nos calculettes immobilières gratuites !

Naviguez par thématique similaire : Immobilier 2017 

Qui sommes nous ? | Contact | Partenaires | Hit-Parade