Immobilier particulier : site conseils immobiliers - France

Un oeil indépendant sur l'immobilier des particuliers en France

Immobilier-danger > Actualité immobilière > Taux d’emprunt immobilier en août 2015

Où en est le marché immobilier ? Quelles sont les tendances pour l'immobilier en 2016 ?
> Téléchargez gratuitement le guide de l'achat immobilier en 2016 !

Taux d’emprunt immobilier en août 2015

On entend beaucoup parler de la hausse des taux pour l’immobilier. En ce début août, voici comme chaque mois un point complet sur leurs évolutions et les tendances à venir pour les derniers mois de l’année 2015. Cette augmentation des taux d’intérêts va-t-elle se poursuivre dans les semaines et mois à venir ? De combien ont augmenté les taux moyens par rapport au mois dernier ? Comment les emprunteurs peuvent-ils tirer malgré tout leur épingle du jeu ?

Mise à jour : Découvrez l’évolution des taux de prêt immobilier en septembre 2016.

La moyenne des taux remonte

Le dernier record à 1.99 % du mois dernier pour les taux moyens des crédits habitats relevés par l’Observatoire Crédit Logement n’a pas été battu ce mois-ci. C’est la première fois qu’il augmente depuis plus d’un an et demi. Il est ce mois-ci à 2.06 %. Cela reste malgré tout un taux historiquement bas comme le montre ce graphique sur l’évolution du taux immobilier moyen depuis 2001 :

Ampleur de la hausse des taux de prêt immobilier en août 2015

Pour le financement d’un logement neuf, ce taux moyen est de 2.10 %. Pour un logement ancien, il est de 2.09 %. Les taux proposés pour des prêts travaux qui sont considérés comme des prêts habitats sont plus bas. Ce qui explique pourquoi la moyenne est inférieure à ceux deux montants.

En ce qui concerne la durée moyenne de ces prêts octroyés en juillet, elle est de 209 mois. C’est deux mois de plus que le mois dernier. La part des prêts sur "30 ans et +" est divisée par deux (0.3 % contre 0.6 %), mais celles sur les prêts de "20 à 25 ans" et de "25 à 30 ans" augmentent légèrement.

Cette forte chute des taux sur les derniers mois et surtout l’annonce de la fin de cette diminution et donc d’une prochaine remontée des taux ont fortement redynamisé la production de crédit immobilier. Voici ce que cela donne pour l’ensemble des prêts sur un an glissant :

Ampleur de la hausse de la production de crédit immobilier en août 2015

À fin juillet 2015 sur les 12 derniers mois en comparaison avec les 12 mois précédents, le nombre de prêts habitats a augmenté de 23.2 % et le montant global a progressé de 28.5 %. Les montants empruntés sont plus élevés que l’année dernière car les banques incitent à garder de l’épargne et à emprunter plus.

De nouvelles hausses sur différentes durées

Les courtiers confirment que les banques continuent à remonter leur taux. Sur ces dernières semaines, on a vu évoluer à la hausse les grilles de taux aussi bien pour les dossiers moyens que pour les meilleurs dossiers. Voici un tableau comparatif des taux immobiliers moyens annoncés par différents courtiers ce 10 août 2015 en comparaison de ceux cités dans notre précédent article du 6 juillet :

Courtier \ Durée du prêt 10 ans 15 ans 20 ans 25 ans 30 ans
Meilleur Taux En hausse 1.95 % (1.90 %) En hausse 2.20 % (2.19 %) En hausse 2.45 % (2.41 %) Stable 2.85 % (2.85 %) N/A
Empruntis En hausse 2.00 % (1.90 %) En hausse 2.35 % (2.25 %) En hausse 2.70 % (2.55 %) Stable 3.20 % (3.20 %) En hausse 3.75 % (3.55 %)
ACE Stable 1.85 % (1.85 %) Stable 2.00 % (2.00 %) Stable 2.20 % (2.20 %) Stable 2.75 % (2.75 %) Stable 3.50 % (3.50 %)
ABCourtage N/A Stable 2.10 % (2.10 %) Stable 2.35 % (2.35 %) Stable 2.60 % (2.60 %) Stable 3.70 % (3.70 %)
Cyberpret En hausse 1.65 % (1.60 %) En hausse 1.95 % (1.70 %) En hausse 2.30 % (2.21 %) En hausse 2.50 % (2.46 %) Stable 3.00 % (3.00 %)

Pour savoir quel est l’écart entre les taux moyens et les meilleurs taux obtenus par les emprunteurs auxquels les banques font les yeux doux, consultez notre page récapitulative des meilleurs taux et taux moyens mise à jour très régulièrement.

Quel impact pour votre financement ?

Depuis fin mai début juin, différentes banques remontent peu à peu leurs taux pour des achats immobiliers ou des rachats de prêt. Nous avons vu ci-dessus que ces hausses étaient loin d’être négligeable. Sur les durées les plus courantes pour des primo-accédants comme 20 ou 25 ans, les hausses moyennes de taux sur ces deux derniers mois s’élèvent à +25 à +40 points de base.

Passer d’un prêt sur 25 ans à 2.90 % à 3.20 % pour une mensualité de 1 000 € entraîne une diminution de 6 885 € du montant emprunté. En effet, avec un taux de 2.90 %, cela permettait d’obtenir 213 207 € (avec un coût des intérêts de 86 793 €). Avec une remontée à 3.20 %, cela ne permet plus d’emprunter que 206 322 € (avec un coût des intérêts de 93 679 €).

Heureusement pour ceux qui ont signés un compromis de vente rapidement et qui ont besoin rapidement d’un crédit immobilier, toutes les banques n’augmentent pas leur grille de taux au même rythme. Chaque banque applique sa politique d’évolution des taux. Il est ainsi possible que certaines banques qui ont besoin de faire davantage de dossier de financement décident de différer le moment de remontée leur taux. Cela leur permettra pendant quelques semaines ou mois de devenir plus compétitives que d’autres banques et ainsi de capter plus de demandes de financement. Pour trouver l’offre la plus intéressante du moment, pensez-donc à faire une simulation d’emprunt immobilier.

En outre, pour ceux qui sont encore en phase de recherche de biens à acheter et qui ne signeront pas un prêt dans l’immédiat, il n’y a pas à paniquer non plus. Comme nous l’avons vu dernièrement, cette hausse des taux impactera les prix à la baisse. Certains pourraient même être gagnants au final car une baisse de prix a beaucoup plus d’impact sur le coût total d’un achat qu’une hausse des taux.

Des gains aussi importants à gagner sur votre assurance emprunteur

Pour bénéficier d’un financement à moindre frais, il n’y a pas qu’un bon taux d’emprunt à obtenir. Il y a une multitude de détails sur lesquels il est possible de jouer. Vous trouverez de nombreuses explications dans notre rubrique de conseils pour votre crédit immobilier.

Aujourd’hui, nous allons surtout vous rappeler qu’il est possible de réaliser de belles économies simplement en comparant les offres d’assurance emprunteur pour votre prêt.

En effet, la banque qui vous propose un emprunt va systématiquement vous proposer l’assurance de groupe qu’elle diffuse (directement ou via des filiales ou partenariats). Cependant, la banque qui va vous faire le meilleur taux pour votre prêt ne sera pas forcément celle qui vous proposera la meilleure assurance de prêt. En comparant les différentes offres et en faisant jouer la concurrence, vous pourrez facilement économiser de plusieurs centaines à milliers d’euros sur l’ensemble de votre financement. Cela vaut largement le coup d’y passer un peu de temps. Votre banque ne pourra pas vous refuser d’assurer votre crédit ailleurs à partir du moment où il y a au moins les mêmes garanties que ce qu’elle vous propose. Nous vous expliquons cela dans notre dossier sur la délégation d’assurance de prêt.

Tendance d’évolution des taux immobiliers sur la fin d’année 2015

Les taux proposés aux particuliers pour des crédits immobiliers vont dépendre de comment les banques peuvent financer cet argent sur les marchés financiers au moment de vous faire une offre.

Même si cela n’impacte pas directement les taux de prêt immobilier, les variations de l’OAT 10 ans de la France donne, en général, un bon indicateur sur les tendances pour les prêts de longs termes comme ceux pour financer des achats de logement. Après être remonté fortement jusqu’à 1.30 % début juillet (contre 0.35 % mi-avril), cet indice redescend un peu depuis la mi-juillet. Il est repassé sous la barre des 1.00 % durant ces derniers jours. Ce 10 août il est à 1.01 %.

En parallèle, la Fed n’a donné aucun indice supplémentaire sur la date de sa prochaine remontée des taux directeurs. Au début d’année, elle parlait d’une hausse possible avant la fin de l’année 2015, une première depuis des années. Pour le moment, même si les chiffres sur l’économie américaine s’améliorent encore, la Fed estime qu’il est encore un peu trop tôt pour remonter les taux à cause d’une inflation encore faible. Néanmoins, dans quelques mois, dès que le discours de la Fed fera comprendre qu’une remontée est proche, cela devrait impacter les marchés financiers. Cela serait un paramètre supplémentaire qui tirerait les taux immobiliers en France à la hausse.

Dans ces conditions, on peut s’attendre à voir la hausse des taux immobiliers marquer le pas dans les semaines à venir. Il est trop tôt pour parler de légères diminutions potentielles, d’autant plus que rien n’est réglé sur le cas Grec. On a simplement refait un plus gros crédit à un surendetté pour racheter ces dettes qu’il n’arrivait pas à rembourser. Cela devrait permettre de tenir quelques mois supplémentaires avant que le problème ne devienne encore plus compliqué qu’avant ce nouveau plan d’aide...

En France, les conditions pour emprunter restent exceptionnellement bonnes, même si elles sont un petit peu moins intéressantes qu’il y a deux mois. Cela devrait se poursuivre au moins jusqu’à la fin de l’année 2015.

Pour aller plus loin :

- Renseignez-vous sur la signification d’un taux TEG.
- Regardez de quelles aides financières vous pouvez bénéficier.
- Informez-vous sur toutes les solutions pour financer l’achat d’une maison.
- Découvrez toutes nos informations sur l’évolution des taux d’emprunt en 2016

Vous avez aimé cet article ? Faites le savoir et partagez le :

Faites de nombreux calculs pour trouver les meilleures solutions pour votre projet : utilisez nos calculettes immobilières gratuites !

Naviguez par thématique similaire : Taux immobilier Immobilier 2015 

Qui sommes nous ? | Contact | Partenaires | Hit-Parade