Un oeil indépendant sur l'immobilier des particuliers en France

Immobilier-danger > Plus-value immobilière

Plus-value immobilière

Lorsque vous vendez un bien immobilier plus cher que le prix auquel vous l’avez acheté, on dit que vous réalisez une plus-value immobilière. Il existe différents régimes d’imposition sur ces plus-values sur un bien immobilier.

Les taxes et exonérations sont diverses en fonction de la nature de votre bien (résidence principale, résidence secondaire, investissement locatif, terrains constructibles, logement vacant, etc.). Il existe par exemple différents barèmes d’abattements en fonction de la durée de détention.

Retrouvez tous nos articles sur les plus-values immobilières et les changements de fiscalité.

Fiscalité des plus-values immobilières pour une SCI

Le régime d’imposition des plus-values immobilières réalisées par une SCI (Société Civile Immobilière) dépend du régime fiscal choisi. Elle sera différente pour les SCI à l’IR (Impôt sur les Revenus) de celles à l’IS (Impôt sur les sociétés). Découvrez comment sont imposées les plus-values immobilières dans les deux fiscalités existantes.

Fiscalité des plus-values immobilières en 2018

Combien allez-vous payer d’impôts sur la plus-value immobilière obtenue lors de la vente de votre logement ou de votre terrain en 2018 ? Quelle est la fiscalité en vigueur sur ce type de bénéfice ? À combien est l’impôt ? Et les prélèvements sociaux (CSG et CRDS) ? Quels sont les abattements possibles ? Existe-t-il des exonérations ? Tout sur les plus-values immobilières en 2018.

Plus-value immobilière : calcul et définition

La plus-value réalisée sur la vente d’un bien immobilier est soumise au paiement d’impôt. Dans certains cas vous pouvez être exonéré de cette imposition sur la plus-value, notamment pour votre résidence principale. Des abattements vous permettent également de payer moins d’impôts quand vous détenez depuis longtemps votre résidence principale ou votre investissement locatif. Découvrez comment calculer le montant de votre plus-value brute et la taxe sur cette plus-value.

Quelle fiscalité sur la plus-value d'une résidence secondaire ?

Tout sur l’imposition d’une plus-value lors de la vente d’un bien immobilier en tant que résidence secondaire. Définition de ce que c’est qu’une résidence principale d’un point de vue fiscal et explications des différents impôts appliquées sur ce type de bien, notamment sur la plus-value réalisée lors de sa revente.

Les avantages fiscaux de la résidence principale vont-ils être réduits ?

Pas d’impôts sur la plus-value, pas de loyer à payer, prise en compte limité pour l’ISF, aides financières à l’achat ou à la rénovation : la résidence principale bénéficie de nombreux avantages fiscaux. Mais jusqu’à quand cette niche fiscale va-t-elle durer ? On entend de plus en plus parler de l’intégration aux impôts sur le revenu des loyers fictifs que se verse à lui-même un propriétaire de sa résidence principale ou d’une suppression de l’exonération totale sur la plus-value immobilière réalisée lors de la vente de sa résidence principale. Retrouvez tous les avantages que procure l’achat de sa résidence principale et les menaces qui pèsent sur cette fiscalité très avantageuse.

Terrain à bâtir : abattements importants sur l'imposition de la plus-value

L’État incite les propriétaires de foncier à vendre en mettant en place des abattements importants sur les plus-values immobilières des terrains dès 2018.

L'impôt sur les plus-values immobilières des résidences secondaires sera exonéré dans certains cas particuliers

Certains propriétaires de résidence secondaire pourront être exonérés de l’impôt sur leur plus-value immobilière dans certains cas particuliers. Voici donc une explication de cet assouplissement de la fiscalité sur les plus values immobilières.

Surtaxe sur les plus-values de plus de 50 000 € dès 2013

Toute plus-value immobilière sur une résidence secondaire de plus de 50 000 € sera imposée d’une surtaxe dès le 1er janvier 2013. Le montant de la surtaxe commence à 2 % et monte jusqu’à 6 % pour les plus-values de plus de 250 000 €. Cette augmentation de taxe entrera en vigueur dès 2013.

Les changements pour le logement annoncés par le gouvernement Macron

Analyse des changements principaux de la stratégie Logement annoncé en septembre 2017 : PTZ, Pinel, bail mobilité, exonération d’impôts sur les plus-values... Découvrez toutes les mesures annoncées par le gouvernement Macron qui devraient voir le jour dès 2018.

Impôts sur les terrains constructibles

Règles en matière d’imposition sur les terrains constructibles en 2015 : plus-value immobilière et taxe foncière sur les propriétés non bâties. Finalement, il y a toujours des abattements pour durée de détention pour l’imposition des plus-values immobilières sur les terrains à bâtir et la forte augmentation des taxes foncières sur les terrains constructibles est repoussée au 1er janvier 2015.

Quelle imposition sur les plus-values pour les non-résidents ?

Depuis 2015 les non-résidents payent moins d’impôts lorsqu’ils font une plus-value immobilière en France. Tout sur la fiscalité des plus-values sur la vente d’une maison, d’un appartement ou d’un terrain pour les non-résidents.

Qui sommes nous ? | Contact