Un oeil indépendant sur l'immobilier des particuliers en France

Immobilier-danger > Actualité immobilière > Immobilier avril 2019 : les chiffres et informations du mois

Immobilier avril 2019 : les chiffres et informations du mois

Auteur : David LELONG

En ce printemps, l’actualité immobilière est très riche en informations intéressantes. Voici une synthèse des chiffres et actualités sur le marché immobilier en avril 2019 :

- La publication des notaires du Grand Paris sur l’immobilier en Ile-de-France à fin janvier 2019.

- Les derniers chiffres de l’observatoire Clameur sur le parc locatif privé en 2019.

- La baisse des taux de crédit immobilier pourtant déjà très bas.

- L’aide d’un courtier immobilier se développe, notamment auprès des jeunes.

- Comment la banque centrale européenne juge l’immobilier résidentiel en France actuellement ?

- Révision des loyers : l’indice des loyers au 1er trimestre 2019.

- L’immobilier dans votre déclaration de revenus aux impôts en 2019.

Mise à jour : découvrez les actualités immobilières en août 2019.

Les prix à Paris atteignent des sommets, les volumes de ventes restent soutenus

De novembre 2018 à janvier 2019, il y a eu 39 600 ventes de logements anciens en Ile-de-France d’après le dernier communiqué des notaires du Grand Paris. C’est 2 % de plus qu’un an plus tôt à la même période de l’année.

En revanche, à Paris intra-muros, il y a eu 6 % de ventes d’appartements en moins sur cette même période, ainsi que 2 % de moins pour la Petite Couronne. C’est finalement les marchés immobiliers de la Grande Couronne qui permettent d’avoir une moyenne en augmentation avec +10 % de transactions immobilières sur fin 2018 début 2019. Cela est aussi dû à une meilleure dynamique du marché de la maison ancienne avec +8 % en Ile-de-France (+2 % en Petite Couronne et + 10 % en Grande Couronne).

Sur un an, les prix de l’immobilier ancien en Ile-de-France ont augmenté de 4.5 % (4.1 % pour les maisons, 4.7 % pour les appartements). Comme souvent, à Paris la hausse des prix des appartements est fortement supérieure à cette moyenne puisque sur un an la hausse des prix dans la Capitale est de 6.2 %. La moyenne du prix du mètre carré à Paris s’élève désormais à fin janvier 2019 à 9 610 €.

D’après les avant-contrats signés, cette moyenne devrait encore progresser pour atteindre environ 9 790 € d’ici fin mai 2019.

Évolution du prix des appartements anciens à Paris et en Ile-de-France en 2019

En Petite Couronne, l’augmentation des prix immobiliers est de 4.4 % en moyenne. Par contre, la hausse est inférieure à l’inflation en grande Couronne avec +0.9 % en un an seulement.

Voici l’évolution du prix des maisons anciennes en Ile-de-France en 2019 d’après les notaires :

Évolution du prix des maisons anciennes en Ile-de-France en 2019

Pour aller plus loin que ces moyennes, retrouvez d’autres chiffres sur les prix de l’immobilier avec ces 7 sites qui peuvent vous apporter des informations complémentaires sur votre marché immobilier local. Vous pourrez compléter cela avec les différents moyens d’obtenir une estimation immobilière. C’est par exemple le cas avec des outils gratuits comme notre simulateur de prix immobilier en ligne.

Les loyers augmentent moins vite que l’inflation en 2018 : +1.4 % en un an

L’observatoire Clameur vient de publier le 26 mars 2019 les dernières statistiques sur le marché immobilier locatif privé en France : évolution des prix, niveau d’activité du marché, palmarès par ville, etc.

L’observation principale est que la tendance d’une augmentation globale des loyers moins forte que l’inflation perdure depuis plusieurs années. Ainsi, 2018 n’a pas dérogé la règle de ces dernières années, la hausse moyenne des prix des nouvelles locations est de 1.4 % est inférieure à celle de l’inflation (+1.8 % sur 2018).

Évolution moyenne du prix des loyers par rapport à l'inflation ces dernières années d'après Clameur

Entre 2013 et 2018, la hausse moyenne des loyers est de 0.5 % par an, contre 0.8 % pour l’inflation. Les investisseurs en locatif voient donc leur rendement diminuer si l’on tient compte de l’inflation et les locataires bénéficient d’augmentation moins fortes que l’inflation. C’est un phénomène qui était déjà présent entre 2007 et 2012, mais à un degré moindre : + 1.7 % par an pour les loyers, + 1.8 % pour l’inflation.

Dans les 20 plus grandes villes, le loyer a baissé en 2018 pour un quart d’entre elles. Il augmente moins vite que l’inflation dans 30 % des cas et il augmente plus vite que l’inflation dans les 45 % des autres villes.

Sur les 5 dernières années (entre 2013 et 2018), c’est 70 % de ces villes qui enregistrent une baisse des loyers ou une hausse moins forte que l’inflation.

Il faut dire que les bailleurs font de moins en moins d’efforts pour améliorer leurs logements à louer, il n’est donc pas étonnant qu’avec le temps ces logements se dégradent en moyenne et donc que la rentabilité baisse par rapport à la qualité proposée. Retrouvez tous nos conseils pour votre investissement immobilier pour tenir compte de tous ces paramètres avant d’investir. Nous y verrons notamment :

- Comment bien acheter pour louer en 2019.

- Les 6 choses à faire avant de mettre en location son logement.

- Notre classement de la rentabilité locative dans 100 grandes villes qui vient d’être mis à jour début avril 2019 avec les derniers chiffres officiels sur les prix et les loyers.

Baisse des taux de prêt immobilier en avril 2019

En ce qui concerne les taux de crédit immobilier, de bonnes nouvelles sont en rendez-vous. En effet, quelques baisses de taux sont observées ici et là sur différents types de profils et de durée d’emprunt. Cela permet d’améliorer encore les excellentes conditions de financement dont peuvent profiter les emprunteurs qui ont un nouvel achat immobilier à financer, ainsi que ceux qui veulent demander un rachat de crédit immobilier.

Alors que nous avons vu il y a quelques jours que certains courtiers obtenaient des taux encore plus bas que ces derniers mois sur certains dossiers, on peut voir que cette tendance semble se généraliser avec des taux moyens et des meilleurs taux immobiliers qui ont encore baissé depuis notre dernier article sur les taux. Il semblerait bien que ce printemps va marquer le début d’une nouvelle vague de diminution des taux. Reste à savoir si malgré des durées d’emprunt plus élevées on parviendra d’ici quelques mois à battre le record du taux moyen à 1.31 % qui date de novembre 2016.

Pour en savoir (beaucoup) plus à ce sujet, retrouvez notre analyse des taux immobiliers en avril 2019.

Le passage par les courtiers en prêt immobilier se généralise chez les jeunes

Il est difficile d’obtenir des statistiques fiables sur le marché du courtage en prêt immobilier. Les chiffres souvent entendus font état d’environ 30 % des dossiers de financement qui passent par un courtier immobilier.

Dans une enquête réalisée par OpinionWay pour VousFinancer fin janvier 2019, on retrouve cet ordre de grandeur : 35 % des personnes interrogées affirment avoir fait appel à un courtier. C’est 6 points de plus que le dernier sondage de ce type réalisé il y a 4 ans.

Néanmoins, en fonction de l’âge de l’emprunteur, le recours à un courtier est fortement différencié. Ainsi, voici la répartition des réponses par classe d’âge :

- 61 % des 18-34 ans ont eu recours à un intermédiaire de ce type. Ce sont principalement les jeunes qui se tournent vers le courtage pour monter leur dossier de financement.

- 34 % pour les 35-49 ans, soit la moyenne des réponses.

- 21 % pour les 50 ans et plus.

Outre le souhait de trouver un meilleur taux, les emprunteurs qui font appel à un courtier souhaitent également gagner du temps et se simplifier la démarche pour leur dossier de crédit immobilier. Il faut dire que c’est simple et rapide, une simulation en ligne se fait en quelques minutes.

La BCE donne son avis sur l’immobilier résidentiel en Europe

Dans cette note, la Banque Centrale Européenne dresse une analyse macroprudentielle des marchés immobiliers résidentiels de la zone Euro.

On y trouve notamment ce tableau en anglais qui résume la notation de chaque pays dans 3 catégories :

- Indicateurs de prix

- Indicateurs de prêt

- Bilan des ménages

Analyse des risques pour l'immobilier d'habitation en France et en zone Euro par la BCE

Pour le marché immobilier d’habitation en France, la BCE ne voit pas de risques majeurs même si les prix sont potentiellement surévalués, notamment par rapport aux revenus (voir la courbe de Friggit pour cela). De plus, l’endettement immobilier des ménages français semble également excessif.

L’indice de référence des loyers à +1.70 % au 1er trimestre 2019

L’INSEE vient de communiquer le dernier chiffre officiel pour l’indice de référence des loyers au 1er trimestre 2019. Il est de 129.38 par rapport un indice 100 qui commence au 4ème trimestre 1998.

Ceci équivaut à une augmentation de 1.70 % sur un an. Comme l’inflation ralentie, la hausse de l’indice des loyers en fait de même. Cela permettra aux locataires de ne pas subir trop d’augmentation de leurs loyers dans les mois à venir.

En effet, cet IRL sert à plafonner l’augmentation des loyers possible, mais non obligatoire, à chaque date anniversaire du contrat de location.

Déclaration de revenus aux impôts et immobilier

C’est le lancement de la campagne de déclaration des revenus 2018 aux impôts. De nombreux contribuables ont des renseignements à fournir par rapport à des éléments qui concernent l’immobilier. Voici quelques ressources utiles pour vous aider à effectuer cette démarche obligatoire :

- L’immobilier dans votre déclaration d’impôts en 2019.

- Devez-vous déclarer vos intérêts de crédit immobilier aux impôts ?

- Comment choisir entre déclaration au micro-foncier ou au régime réel ?

- La liste des charges et des frais déductibles de vos revenus fonciers.

Article initial publié le 15/04/2019

Pour aller plus loin :

- Posez-vous ces 25 questions avant l’achat d’un appartement ou d’une maison.

- Renseignez-vous sur les 10 diagnostics immobiliers obligatoires pour une vente de maison ou d’appartement.

- Suivez ces 15 conseils pour obtenir un meilleur taux de prêt immobilier.

- Pensez aussi à négocier ou à renégocier votre taux d’assurance de prêt immobilier.

- Regardez si faire un remboursement anticipé de votre crédit immobilier peut être gagnant dans votre cas.

Vous avez aimé cet article ? Faites le savoir et partagez le :

Où en est le marché immobilier ? Quelles sont les tendances pour l'immobilier en 2019 ?
> Téléchargez gratuitement le guide de l'achat immobilier en 2019 !

Faites de nombreux calculs pour trouver les meilleures solutions pour votre projet : utilisez nos calculettes immobilières gratuites !

Naviguez par thématique similaire : Immobilier 2019 

Qui sommes nous ? | Contact | Vu dans la presse | Partenaires