Un oeil indépendant sur l'immobilier des particuliers en France

Immobilier-danger > Actualité immobilière > Immobilier juin 2018 : les chiffres et informations du mois

Où en est le marché immobilier ? Quelles sont les tendances pour l'immobilier en 2018 ?
> Téléchargez gratuitement le guide de l'achat immobilier en 2018 !

Immobilier juin 2018 : les chiffres et informations du mois

Il y a de nombreuses actualités immobilières à vous présenter ce mois-ci. Le mois de juin est traditionnellement riche en informations.

- Nous commencerons par revenir sur les derniers chiffres de l’INSEE sur le marché immobilier ancien (prix et volume de ventes).

- Nous regarderons également le focus des notaires de Paris Ile-de-France sur le marché immobilier francilien.

- Nous ferons le point sur l’évolution des taux de prêt immobilier et des annonces de la BCE.

- Nous parlerons des votes sur le projet de loi ELAN le grand "plan logement" du gouvernement.

- Nous finirons avec quelques courbes de Friggit qui résument la situation actuelle.

Voici tout ce qu’il faut retenir de l’actualité immobilière en juin 2018.

Hausse importante des prix de l’immobilier et fin de la hausse des ventes

Dans son communiqué sur les prix de l’immobilier ancien et sur les volumes de ventes de logements anciens au 1er trimestre 2018, l’INSEE nous livre différents chiffres intéressants sur le marché immobilier.

Comme nous l’avons vu dans notre article "Où en est le marché immobilier en 2018 ?", sur les données les plus fiables, c’est-à-dire sur les données semi-définitives du 4ème trimestre, on est encore sur une hausse des prix de 3.3 % sur 12 mois glissants. Les logements anciens continuent de coûter de plus en plus cher. Les tensions sont plus importantes pour les appartements avec +4.3 %, contre +2.5 % pour les maisons.

Les données provisoires pour le 1er trimestre montrent des tendances très proches de celles-ci.

Attention, ces moyennes cachent de vraies disparités en fonction des secteurs géographiques. Comme à chaque période de tensions sur les prix, ce sont les appartements à Paris (+8.7 %), en Ile-de-France (+5.6 %) ou dans des grands villes comme Lyon (+9.5 %) ou Marseille (+5.3 %) que les prix augmentent le plus vite.

À l’opposé, dans certains lieux, les hausses de prix sont inférieures à l’inflation même pour les appartements : +0.4 % pour le Val-d’Oise, +0.5 % pour l’Essonne, +0.9 % en Seine-et-Marne ou encore +0.8 % en Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Pour les maisons, les variations de prix sont plus homogènes pour les secteurs où des données sont communiquées. Elles sont comprises entre +1.5 % (Provence-Alpes-Côte d’Azur) en et +3.7 % (dans les Hauts-de-Seine).

N’oubliez pas que même dans chacun de ces secteurs, il peut y avoir des variations importantes d’une ville à une autre ou d’un quartier à un autre. Prenez le temps de faire des estimations immobilières pour avoir des informations plus précises pour votre maison ou votre appartement avec son secteur précis, ses spécificités, etc.

En outre, ces augmentations des prix immobiliers viennent freiner le dynamisme du marché immobilier. En effet, les ventes de logements anciens sur 12 mois glissants ont arrêté d’augmenter. Ils pourraient baisser prochainement étant donnée l’évolution du nombre de prêt immobilier accordés jusqu’à fin mai.

Vente et prix des logements à Paris et en Ile-de-France

Les notaires de Paris - Ile-de-France viennent de compléter ces informations de l’INSEE avec un rapport détaillé sur les différents secteurs et les différentes évolutions.

Au niveau des ventes, ils constatent un tassement au 1er trimestre 2018 par rapport au 1er trimestre 2017 :

- - 3 % de ventes de logements anciens sur l’ensemble de l’Ile-de-France.

- - 10 % de ventes d’appartements anciens à Paris

- - 3 % de ventes d’appartements anciens sur l’ensemble de l’Ile-de-France (+ 1 % en Petite Couronne néanmoins et - 1 % en Grande Couronne).

- -1 % de ventes de maisons anciennes en Ile-de-France (avec + 6 % en Petite Couronne et - 4 % en Grande Couronne).

Au niveau des prix, pour compléter les chiffres déjà donnés ci-dessus, les notaires nous donnent des projections sur chacun des secteurs en fonction des actes non définitifs déjà signés (les compromis de vente notamment).

Voici ce que cela donne pour les prix des appartements à Paris qui devraient atteindre 9 360 € du mètre carré en juillet 2018 :

L'évolution des prix des appartements anciens à Paris jusqu'en juillet 2018

Pour les appartements anciens en Petite Couronne :

L'évolution des prix des appartements anciens en Petite Couronne jusqu'en juillet 2018

Et pour les maisons en Petite Couronne :

L'évolution des prix des maisons anciennes en Petite Couronne jusqu'en juillet 2018

Pour plus de données, consultez le document des notaires.

Les taux de prêt immobilier sont encore en petite baisse et l’activité décroît

Au niveau des taux de crédit immobilier, il n’y a aucun changement de tendance. On assiste mois après mois à des taux moyens en très légères baisses (en moyenne d’un point de base par mois) et à des baisses du nombre de prêts immobiliers souscrits qui s’amplifient d’après les données de l’observatoire Crédit Logement CSA. Retrouvez toutes les informations sur les taux immobiliers en juin 2018.

Jeudi 14 juin 2018, la BCE a officialisé la fin de ses rachats d’actif pour la fin de l’année 2018. En revanche, elle a affirmé qu’elle ne relèverait pas ses taux avant l’été 2019. Malgré une inflation de plus en plus forte, cette longue période de taux immobiliers très bas en France devrait se poursuivre au moins jusqu’au début de l’année 2019.

L’inflation est notamment en forte hausse à cause de la hausse des prix de l’énergie. Ainsi, si l’on compare les taux d’intérêt des emprunts immobiliers et le niveau de l’inflation, on peut constater que le taux net d’inflation est quasiment nul actuellement. C’est ce que confirme ce graphique :

Courbe de l'évolution du taux net d'inflation en juin 2018

Avec la décision de la BCE, si l’inflation continue d’augmenter on pourrait se retrouver avec un taux net d’inflation négatif ! Cela signifie que les intérêts que vous payerez à la banque vous coûteront moins que l’augmentation de la valeur de votre argent. Si cette hausse de l’inflation est répercutée dans vos revenus, cela sera tout bénéfice pour vos crédits immobiliers. À vous de chercher la meilleure banque pour votre prêt immobilier pour décrocher un taux d’intérêt plus bas que l’inflation actuelle.

Projet de loi ELAN

Pour finir le tour de ces actualités immobilières, il reste à parler de la mise en place de la loi ELAN, aussi appelée "plan logement", qui vise à améliorer différents aspects du marché du logement en France. Elle est actuellement en cours d’élaboration et de définition définitive.

Elle porte sur :

- Plus de facilités pour transformer des bureaux en logements.

- De légères adaptations sur la loi Littoral.

- La mise en place d’un bail mobilité.

- Plus d’encadrements des locations touristiques du style AirBnB.

- Réduire les normes handicapées dans l’immobilier neuf (privilégier des logements évolutifs plutôt que 100 % des logements adaptés).

- Un plan important pour revitaliser les centres de 222 villes.

- La mise en place d’une analyse tous les 6 ans des situations dans les logements sociaux afin de favoriser les rotations. Ceci afin de lutter contre les problèmes bien expliqués par LeMonde.

Les courbes de Friggit de juin 2018

L’équipe du CGEDD de Jacques Friggit a mis à jour ses différents graphiques sur l’évolution à long terme des prix des logements. Vous pouvez les retrouver ici. Pour ceux qui ne connaissent pas ces travaux, regardez ces explications.

On peut voir que le ratio "prix des logements / revenus disponibles" explose à nouveau à Paris, augmente pas mal en Ile-de-France, mais reste mesuré en Province :

Courbe de Friggit en juin 2018

Par ailleurs, on constate que les hausses de prix récentes viennent stopper les gains sur le pouvoir d’achat immobilier malgré de légères baisses des taux :

Courbe du pouvoir d'achat immobilier du CGEDD en juin 2018

Simple pause dans la correction des marchés en bulle des les années 2000 et le début des années 2010 ou véritable inversement de tendance. Il faudra attendre de voir la direction prise dans les prochains trimestres pour conclure.

En attendant, vous pouvez calculer votre capacité d’achat ici pour votre projet immobilier actuel.

Article initial publié le 18/06/2018

Pour aller plus loin :

- Posez-vous ces 25 questions avant d’acheter un appartement ou une maison.

- Recherchez le meilleur taux pour votre assurance de prêt immobilier.

- Utilisez ces 7 sites pour suivre les prix de l’immobilier.

- Informez-vous sur tous les frais d’un achat immobilier.

Vous avez aimé cet article ? Faites le savoir et partagez le :

Faites de nombreux calculs pour trouver les meilleures solutions pour votre projet : utilisez nos calculettes immobilières gratuites !

Naviguez par thématique similaire : Prix immobilier Immobilier Paris Immobilier 2018 

Qui sommes nous ? | Contact | Partenaires