Un oeil indépendant sur l'immobilier des particuliers en France

Immobilier-danger > Actualité immobilière > Taux d’emprunt immobilier en septembre 2014

Où en est le marché immobilier ? Quelles sont les tendances pour l'immobilier en 2017 ?
> Téléchargez gratuitement le guide de l'achat immobilier en 2017 !

Taux d’emprunt immobilier en septembre 2014

La baisse des taux immobiliers s’est poursuivie en août 2014, mais à un rythme beaucoup plus modéré. Malgré une chute de l’OAT 10 ans, les banques françaises n’ont, pour le moment, pas fait suivre le même chemin à leurs grilles de taux pour faire un crédit immobilier. On observe malgré tout de nouvelles baisses chez certains courtiers depuis début septembre et cette tendance devrait se poursuivre jusqu’à la fin de l’année 2014. Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur l’actualité des taux d’emprunt immobilier en septembre 2014.

Mise à jour : découvrez les taux immobiliers en 2017.

Encore une légère baisse sur le taux d’intérêt moyen

La baisse observée sur les taux immobiliers accordés en août 2014 est moins importante que celle du mois de juillet. Elle ne permet effectivement que de faire baisser de 2 points de base la moyenne du mois dernier (contre -11 points de base en juillet). Cela n’empêche pas le record précédent de tomber avec un nouveau taux moyen historique à 2.68 % d’après les derniers chiffres publiés par l’Observatoire Crédit Logement CSA.

Début janvier, nous étions à 3.09 %. Cela fait donc une réduction intéressante de 41 points de base en 8 mois par rapport aux taux du début de l’année 2014. En août 2014, plus de 97 % des prêts immobiliers ont bénéficié d’un taux inférieur à 3.50 %. À titre de comparaison, il y a deux ans sur la moyenne des financements de 2012 seuls 41.7 % des prêts bénéficiaient d’un taux inférieur à 3.50 %.

Cet été, les emprunteurs ont en plus augmenté la durée moyenne des remboursements. Ainsi la moyenne passe à 209 mois en août contre 203 mois en juillet. Sur ces deux premiers mois du 3ème trimestre, la part des emprunts sur plus de 25 ans augmente pour passer à 17.5 % en août (16.1 % en juillet), contre 15.5 % au 1er trimestre 2014 et 15 % au second. Avant d’emprunter sur d’aussi longues durées, renseignez-vous sur les risques importants des crédits sur 25 ou 30 ans.

Faible activité sur les nouveaux crédits, surtout du rachat de prêt

C’est le 6ème mois consécutif que l’évolution sur 12 mois glissants du nombre de nouveaux prêts immobiliers diminue. Cela traduit donc une activité moins forte entre mars et août 2014 par rapport à la même période en 2013. En effet, pour que l’évolution d’une moyenne sur 12 mois glissants baisse d’un mois à l’autre, il faut que le nombre de prêt sur le nouveau mois pris en compte (ici août 2014) soit inférieure à celui qui sort de cette moyenne (ici août 2013).

Certes la diminution reste assez faible (-2.4 % sur une année glissante). Néanmoins, on aurait pu penser qu’avec la forte baisse des taux depuis le début de l’année, cela aurait permis de dynamiser un peu le nombre d’emprunt immobilier octroyés. En réalité, cela n’a permis que de limiter un blocage plus important du marché immobilier. Nous verrons ci-dessous les raisons à tout cela.

Comme chaque mois les taux pour des financements immobiliers battent des nouveaux records, les demandes de renégociation de prêt et de rachat continuent à être importantes. Il faut dire que même pour ceux qui ont déjà obtenu de meilleures conditions il y a quelques années, avec les niveaux atteints en 2014, il est encore possible d’en certains cas de grappiller encore pas mal d’économies sur ce qu’il reste à rembourser. On entend parfois dire que les rachats de prêts ne sont intéressants qu’au début des remboursements, pourtant cela n’est vrai que si l’on ne tient compte que des taux d’intérêts. En incluant les gains sur l’assurance de prêt qui accompagne ce financement, ceux qui ont déjà remboursé une part importante du capital dû peuvent aussi faire de belles économies.

Les taux de crédit immobilier moyens en septembre 2014

En comparaison avec les taux obtenus pour des dossiers moyens au 7 août 2014, voici la grille des taux affichés chez les principaux courtiers en financement immobilier ce 4 septembre 2014. On constate de nouvelles baisses sur la plupart des durées. Elles sont principalement survenues ces derniers jours suite à la rentrée et au début du second moment fort de l’année pour le marché immobilier (15 août au 15 octobre). Voici donc les taux moyens actuels pour un emprunt immobilier en fonction de la durée de remboursement :

Courtier \ Durée du prêt 10 ans 15 ans 20 ans 25 ans 30 ans
Meilleur Taux En baisse 2.30 % (2.30 %) En baisse 2.59 % (2.63 %) Stable 2.90 % (2.90 %) En baisse 3.28 % (3.34 %) En baisse 3.95 % (3.98 %)
Empruntis En baisse 2.30 % (2.40 %) En baisse 2.60 % (2.70 %) En baisse 2.90 % (2.95 %) En baisse 3.35 % (3.40 %) En baisse 3.85 % (4.00 %)
ACE Stable 2.50 % (2.50 %) Stable 2.60 % (2.60 %) Stable 2.95 % (2.95 %) Stable 3.35 % (3.35 %) Stable 3.85 % (3.85 %)
ABCourtage N/A Stable 2.70 % (2.70 %) Stable 2.95 % (2.95 %) Stable 3.35 % (3.35 %) Stable 4.15 % (4.15 %)
Cyberpret Stable 2.30 % (2.30 %) Stable 2.50 % (2.50 %) Stable 2.90 % (2.90 %) Stable 3.20 % (3.20 %) Stable 3.70 % (3.70 %)

Plus votre dossier est intéressant pour les banques et plus vous avez de chances d’obtenir des taux encore plus bas que ces moyennes. Comme vous pouvez le voir sur notre tableau des meilleurs taux, sur 15 ans les meilleurs emprunteurs peuvent descendre jusqu’à un taux d’intérêt de 2.10 %, contre 2.60 % en moyenne. De même, pour des prêts sur 25 ans, le taux diminue jusqu’à 2.70 % pour les meilleurs contre environ 3.30 % pour un dossier moyen.

Pour vous rapprocher au maximum de ces meilleurs taux, suivez nos 15 conseils pour améliorer votre dossier pour un emprunt immobilier. Vous optimiserez ainsi votre situation et pourrez négocier plus facilement avec les banques pour obtenir des conditions plus intéressantes que la moyenne.

Des taux qui vont rester très bas jusqu’à la fin de l’année

L’État et les banques françaises bénéficient de conditions de plus en plus avantageuses pour emprunter sur les marchés financiers. En effet, depuis le début de l’année 2014, le taux de l’OAT 10 ans de la France a plus qu’été divisé par 2. Il a atteint ces derniers jours à un nouveau record avec 1.20 %. Comme le montre le graphique ci-dessous, la chute des taux est impressionnante depuis le début de l’année 2014 :

Évolution du taux de l'OAT 10ans de la France sur un an en septembre 2014.

Hier, le 3 septembre, le taux de l’OAT 10 ans est légèrement remonté à 1.29 %. Il reste bien plus bas que sur tout le reste de l’année.

Les banques n’ont pas encore répercuté l’intégralité des dernières baisses, elles conservent donc une certaine marge pour soit baisser à nouveau leurs taux pour des crédits immobiliers dans les semaines à venir, soit pouvoir conserver des taux aussi bas en cas d’une future remontée des taux sur les marchés financiers.

Quoi qu’il en soit, vous pouvez considérer que les taux vont rester à ces niveaux très bas jusqu’à la fin de l’année et très probablement en 2015 aussi.

Un bon moment pour emprunter ? Mais est-ce pour autant un bon moment pour acheter ?

Oui les conditions de financement n’ont jamais été aussi exceptionnelles. On peut donc en conclure que c’est un excellent moment pour emprunter de l’argent. Seulement, est-ce pour autant un bon moment pour acheter de l’immobilier ?

La réponse est beaucoup plus mesurée. Certes les conditions se sont légèrement améliorées par rapport aux trimestres précédents, mais on reste encore très loin d’être revenu à des niveaux acceptables. En effet, le pouvoir d’achat immobilier reste toujours très bas par rapport à son niveau historique de référence. Il faut dire que les taux d’emprunt immobilier ne jouent qu’à la marge sur le coût d’un achat par rapport au niveau des prix. Pour en savoir plus à ce sujet, consultez notre article "Les taux sont bas : est-ce pour autant le moment d’acheter de l’immobilier ?". Nous y avons mis à jour les 3 graphiques qui montrent dans quelle situation on se trouve réellement si on prend un peu de recul par rapport au passé.

En outre, ce n’est pas parce que les taux sont bas que vous devez signer la première proposition de crédit immobilier venue. Il y a toujours de nombreux éléments à surveiller de près et de réels gains à obtenir en étudiant correctement votre plan de financement. Découvrez nos conseils pour booster votre financement immobilier.

Article initial publié le 04/09/2014

Pour aller plus loin :

- Découvrez quelle banque fait les meilleurs taux immobiliers.

- Retrouvez tous nos conseils pour votre assurance de prêt immobilier.

- Informez-vous sur le cautionnement mutuel comme garantie de prêt et sur les autres garanties pour votre crédit immobilier.

Vous avez aimé cet article ? Faites le savoir et partagez le :

Faites de nombreux calculs pour trouver les meilleures solutions pour votre projet : utilisez nos calculettes immobilières gratuites !

Naviguez par thématique similaire : Taux immobilier 

Qui sommes nous ? | Contact | Partenaires