Un oeil indépendant sur l'immobilier des particuliers en France

Immobilier-danger > Actualité immobilière > Taux de crédit immobilier en février 2018 : une dernière baisse ?

Où en est le marché immobilier ? Quelles sont les tendances pour l'immobilier en 2018 ?
> Téléchargez gratuitement le guide de l'achat immobilier en 2018 !

Taux de crédit immobilier en février 2018 : une dernière baisse ?

En ce début d’année 2018, les taux de prêt immobilier continuent d’être excellents. Ils s’affichent en baisse sur les crédits immobiliers contractés en janvier, mais les nuages s’amoncellent et cette situation historique pourrait prendre progressivement fin dans les semaines et mois à venir.

Oui les taux immobiliers sont très bas et même en légère baisse encore actuellement, mais les hausses importantes des taux sur les marchés financiers vont compliquer la tâche pour les banques. Les répercussions sur les taux de crédit immobilier pourraient se voir d’ici quelques semaines. Pour le moment, les augmentations potentielles seront limitées, mais cela pourrait marquer le top départ d’un mouvement de hausse plus long et plus important.

Mise à jour : découvrez les taux de crédit immobilier en mai 2018.

Le taux immobilier moyen baisse encore de 2 points en janvier 2018

L’observatoire Crédit Logement CSA annonce un taux de prêt immobilier moyen de 1.49 % sur l’ensemble des crédits immobiliers contractés en janvier 2018. La baisse se poursuit donc avec 2 nouveaux points de base de moins que le mois précédent. Cela porte la baisse à 9 points de base sur les 5 derniers mois.

La courbe de l'évolution des taux de prêt immobilier en février 2018

En fonction du type de financement immobilier, la baisse n’est pas la même. Elle est de 5 points de base pour les prêts travaux (1.38 % en janvier 2018) et de 2 points de base pour financer un logement ancien (1.51 %) ou un logement neuf (1.56 %).

Cet observatoire remarque que ce sont principalement les prêts sur 20 ans qui ont enregistré une baisse de l’ordre de 3 points de base tandis que les prêts sur 15 ou 25 ans conservent des taux stables. Par ailleurs, si l’on découpe les dossiers des emprunteurs en fonction de leur qualité, seuls les bons dossiers et les moyens bénéficient d’une diminution de taux. Les 25 % des dossiers les moins qualifiés enregistrent au contraire une hausse de 1 point de base.

Ceci est un signe que les banques commencent à rendre moins attractif les taux de prêt immobilier pour les dossiers les plus à risque (les moins bons dossiers ou ceux sur plus de 25 ans comme nous le verrons dans notre tableau comparatif avec des hausses plus importantes pour cette catégorie-là de prêt).

En outre, la durée moyenne d’un crédit immobilier est de 218 mois en janvier 2018. Sur ce dernier mois, 29.8 % des financements portent sur des durées supérieures à 25 ans, contre seulement 15 % en 2014 par exemple ou 26.8 % en 2017.

Enfin, la production de crédit immobilier sur 12 mois glissants continue et accentue son ralentissement avec -13.1 % de prêts générés. Et ceci alors que les taux restent très bas et n’ont pas encore réellement augmenté...

Où en sont les taux de crédit immobilier en février 2018 ?

Comme chaque mois, nous vous proposons un tableau comparatif des taux de prêt immobilier moyens annoncés par différents courtiers avec une comparaison entre parenthèses avec les mêmes relevés fait le 9 janvier 2018 lors de notre précédente publication sur l’évolution des taux immobiliers.

Ces indicateurs permettent de mesurer les tendances et de voir où se situe le taux d’intérêt que vous obtenez par rapport à la moyenne du marché pour votre durée d’emprunt.

Courtier \ Durée du prêt 10 ans 15 ans 20 ans 25 ans 30 ans
Meilleur Taux En baisse 1.12 % (1.14 %) Stable 1.40 % (1.40 %) En hausse 1.64 % (1.62 %) En hausse 1.85 % (1.84 %) N/A
Empruntis En baisse 1.20 % (1.25 %) Stable 1.50 % (1.50 %) Stable 1.70 % (1.70 %) Stable 1.90 % (1.90 %) En hausse 2.75 % (2.55 %)
ACE En baisse 1.05 % (1.20 %) Stable 1.40 % (1.40 %) En baisse 1.55 % (1.70 %) Stable 1.85 % (1.85 %) Stable 2.80 % (2.80 %)
ABCourtage N/A En hausse 1.54 % (1.40 %) En hausse 1.78 % (1.60 %) En hausse 2.08 % (1.91 %) N/A
Cyberpret Stable 1.25 % (1.25 %) Stable 1.50 % (1.50 %) Stable 1.70 % (1.70 %) Stable 2.00 % (2.00 %) Stable 2.65 % (2.65 %)

Pour ce mois de février, il n’y a aucune tendance forte qui se dessine, les banques n’ont pas beaucoup fait évoluer leurs grilles de taux par rapport au mois précédent. Néanmoins, comme nous le verrons ci-dessous, cela risque de changer dans les semaines à venir avec la menace d’une remontée des taux. Il faudra voir si dans un mois la tendance haussière est bien présente.

En attendant, les banques continuent à faire de gros efforts pour capter les meilleurs clients en leur proposant des meilleurs taux d’emprunt encore plus bas. En ce début d’année, elles continuent de se faire une concurrence féroce pour attirer les profils d’emprunteur avec le plus d’épargne et le plus de besoins de leurs autres produits ou services (assurances, placements bancaires, etc.).

Pour essayer de vous rapprocher de ces meilleurs taux et gagner plusieurs dizaines de points sur votre taux de prêt, il convient de suivre ces 15 conseils pour avoir un meilleur taux de crédit immobilier.

Derniers moments pour renégocier ou faire racheter vos prêts ?

Par rapport au point bas de fin 2016, les taux immobiliers actuels ne sont plus qu’à 18 points de base après quelques diminutions consécutives sur ces derniers mois. À l’heure où on peut craindre une augmentation progressive des taux sur l’année 2018, c’est l’un des derniers moments pour profiter de ces taux d’intérêt exceptionnels pour revoir vos conditions actuelles de remboursement.

Comment le faire ? Simplement en comparant les offres de rachat de crédit immobilier avec le taux actuel auquel vous remboursez vos différents crédits immobiliers. Si les écarts sont suffisants pour couvrir les frais d’un rachat ou d’une renégociation, alors vous avez tout intérêt à choisir de faire racheter votre crédit par une banque.

Vous pouvez également utiliser ces offres de rachat pour aller voir votre banque actuelle et lui demander ce qu’elle peut faire pour s’aligner sur les offres concurrentes. En règle générale, la proposition de renégociation de taux sera un peu moins intéressante sur le taux que pour un rachat, mais cela est moins coûteux et vous évite un changement de banque... Il convient alors de comparer ce qui est le plus intéressant dans votre situation.

Pour en savoir beaucoup plus, consultez notre dossier complet sur la renégociation ou le rachat de prêt immobilier.

La hausse des taux est peut-être pour bientôt

Que se passe-t-il sur le marché des taux financiers ? Depuis plusieurs jours, un regain de tension se fait sentir et les taux des obligations à 10 ans des différents pays augmentent sensiblement.

Par exemple, voici l’évolution de l’OAT 10 ans de la France sur ces derniers jours :

La courbe de l'évolution de l'OAT 10 ans de la France jusqu'au 6 février 2018

Vous pouvez voir que le taux de l’OAT 10 ans a pris entre 35 et 40 points depuis fin décembre 2017. Il est revenu proche de son niveau le plus haut depuis 2 ans.

Ceci peut avoir un impact sur les taux de crédit immobilier d’ici quelques semaines. En effet, c’est un indicateur du coût pour les banques d’un emprunt sur les marchés financiers pour une échéance de long terme. C’est donc un mauvais signe pour les taux immobiliers car si les banques doivent payer plus cher pour se financer, elles risquent de répercuter tout ou une partie de cette hausse sur leurs taux de crédit immobilier.

Cela ne se fait qu’avec un décalage de plusieurs semaines avant que cela ne soit concrètement visible pour un particulier qui demande une offre de prêt immobilier. Si vous avez un projet à court terme, pensez donc à faire une demande de crédit immobilier rapidement afin de "bloquer" votre taux d’intérêt sur les taux actuels qui sont encore très bas et avant qu’ils n’augmentent.

Néanmoins, si cette hausse est rapide sur les taux financiers, les banques centrales peuvent réagir en prenant encore plus de temps pour réduire leurs rachats de dettes sur les marchés et pour augmenter leur taux directeurs. Ce n’est peut-être qu’un feu de paille, mais il montre qu’à tout moment les taux menacent de remonter rapidement.

Pour le moment, si l’on prend plus de recul sur les évolutions récentes par rapport à un cadre long terme, on peut voir que le taux de l’OAT 10 ans reste très en deça de ses niveaux d’avant mi-2014, où les taux pour un emprunt immobilier étaient beaucoup plus élevés :

La courbe de l'évolution de l'OAT 10 ans de la France en version long terme en  février 2018

Les indicateurs importants à suivre dans les mois à venir seront ceux de l’évolution de l’inflation en France, en Europe et aux États-Unis. Ce sont eux qui dicteront les politiques monétaires des banques centrales et les risques de contagion sur les marchés obligataires. Ce n’est qu’ensuite que les taux de prêt immobilier suivront une tendance similaire.

Pour conclure, les taux d’intérêt ne vont pas augmenter à la même vitesse dans toutes les banques, faites une simulation de prêt immobilier pour comparer les taux de 100 banques et obtenir la meilleure offre pour votre achat immobilier ou votre renégociation de crédit.

Article initial publié le 06/02/2018

Pour aller plus loin :

- Découvrez quelles banques font les meilleurs taux immobiliers en 2018.

- Profitez des nouvelles lois pour renégocier votre assurance de prêt immobilier et économiser plusieurs centaines d’euros.

- Posez-vous ces 25 questions avant d’acheter un appartement ou une maison.

- Regardez pourquoi faire appel à des courtiers en immobilier.

Vous avez aimé cet article ? Faites le savoir et partagez le :

Faites de nombreux calculs pour trouver les meilleures solutions pour votre projet : utilisez nos calculettes immobilières gratuites !

Naviguez par thématique similaire : Taux immobilier Immobilier 2018 

Qui sommes nous ? | Contact | Partenaires