Un oeil indépendant sur l'immobilier des particuliers en France

Immobilier-danger > Achat de maison ou d’appartement > Tous nos articles "Investissement locatif"

Tous nos articles "Conseils pour investir dans l'immobilier : acheter pour faire du locatif"

Retrouvez tous les articles que nous avons publié dans la rubrique "Conseils pour investir dans l'immobilier : acheter pour faire du locatif". Ils sont classés du plus récent au plus ancien.

Faut-il faire des travaux locatifs en 2018, 2019 ou 2020 suite au prélèvement à la source ?

La mise en place du prélèvement à la source des impôts à partir de 2019 crée une situation particulière pour la déduction des travaux des revenus fonciers pour les investissements immobiliers en location nue. Voici les règles à suivre pour la déduction des travaux dans un bien locatif pour 2018, 2019 et 2020. Nous verrons ainsi s'il est judicieux de faire des travaux dans vos investissements immobiliers en 2018. De même pour 2019 et 2020. Il vaut mieux tenir compte de ces spécificités temporaires afin de ne pas perdre d'argent en ne pouvant pas déduire ou pas totalement vos travaux. Il est aussi possible d'optimiser le moment de la réalisation des travaux pour bénéficier de la meilleure déduction possible.

Quels sont les avantages fiscaux de la location avec le statut LMNP ?

Le statut LMNP pour Loueur en Meublé Non Professionnel permet de faire de la location meublée avec une fiscalité plus intéressante qu'une location nue classique. Découvrez quelles sont les conditions pour devenir investisseur en LMNP et quels sont les bénéfices financiers que vous pouvez obtenir pour vos investissements immobiliers locatifs en meublé.

Investir avec un cash flow positif : mission impossible ?

Qu'il connaisse ou non la notion de cash flow chaque investisseur cherche à l'optimiser pour la réussite de son placement. Un investisseur en immobilier locatif cherchera à avoir le meilleur loyer possible tout en limitant les frais et les impôts afin d'obtenir une bonne rentabilité. Nous verrons que dans le contexte actuel, il est très difficile d'avoir un cash flow positif en immobilier locatif. Après avoir rappelé ce que cela signifiait et les avantages que cela procure, nous listerons différents éléments sur lesquels vous pouvez agir pour chercher à améliorer le cash flow de votre investissement locatif. Chacun demande des efforts, du temps, de la recherche d'informations, etc. mais c'est cela qui vous permettra de faire la différence et pourquoi pas d'obtenir ce dont rêve chaque propriétaire bailleur : que ses loyers lui rapportent plus que toutes ses charges et ses impôts sur ce bien.

Les risques de l'investissement immobilier et comment les limiter

Beaucoup considèrent l'immobilier comme un placement financier sans risque. Pourtant, comme pour tout investissement à capital non garanti, il est possible de perdre de l'argent avec un investissement immobilier locatif. Avant de devenir investisseur en immobilier, il convient donc de s'informer sur les risques principaux auxquels il faut faire très attention. Nous verrons également quelques méthodes ou possibilités pour réduire ces risques locatifs. Il faut sécuriser au mieux votre investissement pour préserver votre capital financier.

Charges non imputables au locataire

Lorsque vous louez votre bien immobilier à un locataire, une partie des charges locatives sont récupérables. Elles seront donc payées par le locataire. En revanche, certaines dépenses restent à la charge du propriétaire bailleur car non imputable au locataire. Cela représente un coût qui peut être non négligeable et qu'il faut donc bien prendre en compte pour la rentabilité de votre investissement locatif. Voici la liste des charges non récupérables lors d'une mise en location.

Les bonnes questions avant de transformer votre résidence principale en locatif

Vous avez acheté votre résidence principale il y a quelques années et vous souhaitez en changer. Se pose alors la question de quoi faire de votre ancienne résidence principale. Devez-vous la vendre pour récupérer votre argent ou la mettre en location afin de percevoir des loyers ? C'est une question à laquelle il n'est pas si simple de répondre. Il y a de nombreux éléments à prendre en compte et il vaut mieux bien réfléchir car certains changements ont des conséquences directes. Alors vendre ou louer votre résidence principale, comment choisir ? Voici une série de questions à vous poser avant de prendre la décision de transformer votre maison ou votre appartement actuel en un investissement immobilier mis en location.

Comment fixer le 1er loyer lors d'une mise en location d'un logement ?

Estimer un loyer pour une première location d'un bien immobilier est une étape clé de la vie d'un propriétaire bailleur. En effet, nous allons voir qu'il est préférable de ne pas se tromper car il sera beaucoup plus difficile de ré-adapter son loyer par la suite et car le bon choix de loyer va grandement contribuer à la rentabilité globale de votre investissement. Voici donc les pistes à suivre et les règles à respecter pour calculer le bon loyer pour un appartement ou pour une maison.

Comment trouver un locataire ?

Une étape importante lors de la réalisation d'un investissement en immobilier locatif est la recherche et le choix du locataire. C'est lui qui va vous payer chaque mois un loyer en échange de l'utilisation de votre appartement ou de votre maison. Nous allons détailler les différentes possibilités que vous avez pour trouver des locataires. Dans votre phase de recherche, multipliez les solutions pour avoir le choix entre plusieurs dossiers et choisissez le meilleur en fonction de vos critères et de votre ressenti.

Règles à respecter pour un propriétaire qui veut résilier un bail de location

Le bail de location d'un appartement ou d'une maison est un contrat qui lie deux parties, le locataire et le propriétaire bailleur, sur les conditions d'une mise en location d'un logement. Les règles pour qu'un propriétaire demande la résiliation d'un contrat de location sont très strictes. Cela ne peut se faire qu'à un certain moment et que dans certaines conditions précises. Nous avons déjà vu comment un locataire peut résilier son bail de location et quels sont les 8 cas qui lui permettent de réduire son préavis à 1 mois contre 3 mois habituellement pour un bail de location classique de 3 ans renouvelable. Voici désormais les possibilités pour arrêter un bail locatif dont dispose le propriétaire du logement.

Comment défiscaliser grâce à l'immobilier en 2018 ?

Faire de la défiscalisation immobilière permet d'investir dans l'immobilier tout en bénéficiant de réductions d'impôts. Il existe plusieurs façons de défiscaliser avec l'immobilier en 2018 : loi Pinel, SCPI fiscales, déficit foncier, loi Malraux et d'autres encore. Voici une présentation des différentes solutions pour réduire vos impôts avec un investissement immobilier.

Liste du mobilier et des équipements obligatoires pour une location meublée

Pour vos investissements locatifs vous avez la possibilité de mettre en location meublée ou libre. Dans le cas d'une location meublée il existe une liste de meubles dont le logement doit obligatoirement être équipé. En cas de manque de l'un de ces équipements, la location est reclassée en location vide et cela à une incidence forte sur la fiscalité des loyers perçus.

24 façons de faire un investissement immobilier

Comment investir dans l'immobilier ? Il y a des réponses multiples. En effet, il y a de nombreuses manières de réaliser un investissement immobilier et cela pour tous les budgets. Voici une présentation de 24 façons différentes de placer de l'argent dans le secteur de l'immobilier. Vous trouverez dans certains cas un ou des liens vers des informations complémentaires sur une possibilité déjà présentée sur Immobilier-danger. À vous de choisir celle qui vous correspond le plus et qui répond à vos objectifs et à vos moyens.

Loyers impayés : faut-il s'assurer ?

Avoir des loyers impayés est un problème de plus en plus fréquent, même s'il ne concerne qu'une petite partie des locations immobilières privées. Il existe des assurances loyers impayés qui permettent de couvrir ce type de risque, mais toutes ne se valent pas et cela n'est pas indispensable. Les loyers impayés viennent réduire le rendement locatif de votre investissement immobilier tout comme la vacance locative. Il est donc préférable d'être particulièrement vigilant sur ces points. Découvrez si vous devez souscrire une assurance loyers impayés et comment choisir votre garantie contre les risques locatifs.

Mon investissement immobilier est-il rentable ? Comment comparer ?

Nous avons déjà abordé sur Immobilier-danger.com des sujets de rentabilité d'un investissement locatif. Nous nous sommes axés principalement sur des définitions et exemples de calcul d'une rentabilité brute et de ce qui la distingue de la véritable rentabilité nette. Nous avons également dressé un tableau des rendements locatifs de 100 grandes villes françaises. Cependant, il y a d'autres indicateurs financiers qui peuvent être très utiles pour savoir si votre investissement immobilier sera rentable ou non et pour le comparer à d'autres placements (qu'il soit immobilier ou autres). Nous vous présenterons également un service en ligne qui permet de calculer tous ces indicateurs et d'optimiser le rendement de votre investissement dans la pierre. Avec ce genre d'outil d'aide à la décision, vous obtiendrez toutes les informations pratiques nécessaires pour faire les bons choix et rendre plus intéressant vos choix financiers.

Nouveaux plafonds de loyers et de revenus pour le dispositif Pinel

Le dispositif Pinel permet à l'investisseur de réduire ses impôts lorsqu'il investit dans un bien immobilier neuf. En contrepartie, il doit s'engager à ce que les loyers qu'il va demander aux locataires n'excéderont pas certains plafonds. Ceux-ci sont réévalués tous les ans et cela pour chaque zone. De même, pour pouvoir louer un logement sous le régime Pinel, les locataires doivent justifier de revenus ne dépassant pas certains plafonds. Ces derniers évoluent également pour cette année 2017. Découvrez quels sont ses nouveaux plafonds et à quoi ils correspondent.

La rentabilité d'un bien immobilier locatif dans 100 grandes villes françaises

Pour savoir si un investissement immobilier est intéressant, il est primordial de calculer sa rentabilité locative en fonction de son prix et du loyer payé par les locataires. Cela permet de savoir s'il est judicieux d'acheter un appartement pour le louer ou de calculer s'il est rentable de conserver un placement immobilier actuel à la vue de ses performances. Les prix et les loyers varient fortement d'une ville française à une autre, les rendements potentiels sont donc très différents d'un endroit à un autre. Pour savoir dans quelle ville investir dans un logement avec le plus de chances d'obtenir une bonne rentabilité, voici un point sur les rendements locatifs bruts en 2015 de 100 grandes villes françaises.

Fiscalité des plus-values immobilières pour une SCI

Nous avons vu qu'il était possible de créer une SCI pour investir dans l'immobilier à plusieurs. Les revenus générés par les loyers et les plus-values immobilières seront imposés différemment en fonction du régime fiscal. Pour compléter notre dossier "SCI à l'IR ou à l'IS ?", voici des explications complémentaires sur la façon dont sont imposées les plus-values immobilières pour les SCI soumises à l'impôt sur les revenus et pour celles soumises à l'impôt sur les sociétés. Les différences sont importantes. Il convient donc de bien les étudier avant de choisir le régime fiscal de votre SCI.

Comment réduire ses impôts avec la loi Pinel ?

Fin de la loi Duflot, place à la loi Pinel. Chaque nouveau ministre du Logement apporte des changements au dispositif de défiscalisation pour les particuliers qui investissent dans des biens immobiliers neufs. Sylvia Pinel a ajusté le précédent dispositif avec pour objectif de le rendre plus attractif pour les investisseurs qui payent beaucoup d'impôts sur les revenus. Dans cet article, nous allons revenir en détails sur les conditions à respecter pour bénéficier de cette loi Pinel pour l'immobilier neuf, les villes éligibles, les montants déductibles des impôts et nos conseils pour éviter les pièges de ce dispositif.

6 choses à faire avant de louer un logement à un locataire

Avant de mettre en location un appartement ou une maison, un propriétaire bailleur doit réaliser différentes choses. Certaines sont imposées par la loi, d'autres sont recommandées car après il sera trop tard ou beaucoup plus difficile pour revenir en arrière et modifier ses choix. Voici un guide pour ne pas manquer votre première mise en location de votre investissement immobilier avec des informations et des conseils pour des premiers pas réussis de bailleur. Nous allons donc répondre ici à la question "comment louer un appartement en 6 étapes clés ?".

Investir dans la pierre tout en restant locataire

Vous pouvez investir dans l'immobilier sans forcément acheter votre logement. La propriété du bien immobilier dans lequel on habite n'est pas toujours la solution la plus adaptée. Que ce soit par choix ou par manque de moyens financiers, il est tout à fait possible de rester locataire et de réaliser un investissement immobilier. Le choix de placement est beaucoup plus vaste et il en existe pour tous les budgets, même les plus modestes. Découvrez les avantages de rester en location tout en investissant dans des biens immobiliers.

Comment investir dans l'immobilier avec succès ?

L'investissement immobilier fait partie des éléments classiques de la constitution d'un patrimoine. Seulement on ne devient pas investisseur en locatif du jour au lendemain. La réussite de votre placement dépend de votre niveau de connaissance et des choix que vous ferez pour atteindre vos objectifs. Découvrez des principes simples et des ressources utiles pour mettre toutes les chances de votre côté pour que votre investissement dans l'immobilier locatif se passe bien.

Fiscalité d'une SCI : comment choisir entre l'impôt sur les revenus et l'impôt sur les sociétés ?

L'imposition des revenus perçus par une Société Civile Immobilière (SCI) et des plus-values immobilières réalisées lors de la vente d'un bien immobilier dépend du régime fiscal choisi par les associés de la SCI. L'argent gagné par une SCI peut être imposé soit à l'impôt sur les revenus (IR), soit à l'impôt sur les sociétés (IS). En fonction des objectifs et de la situation, il peut y avoir des différences importantes d'impôt en fonction du choix de la fiscalité. Découvrez comment bien choisir entre IS et IR pour le régime fiscal de votre SCI.

Gérer seul ses investissements locatifs

Lorsque vous achetez un appartement pour le louer, vous devez ensuite gérer de nombreuses choses : trouver un locataire, rédiger les documents nécessaires à la location, régler les problèmes et répondre aux questions des locataires, etc. Beaucoup de propriétaires bailleurs préfèrent s'occuper eux-mêmes de la gestion de leurs biens immobiliers en location. Découvrez des outils et des modèles de lettre pour gérer plus facilement vos investissements locatifs.

Devez-vous utiliser le régime micro-foncier pour déclarer vos revenus locatifs ?

Les investisseurs immobiliers qui perçoivent des loyers limités peuvent choisir pour leur déclaration de revenus fonciers entre le régime micro-foncier et le régime des frais réels. Découvrez les conditions à respecter pour pouvoir bénéficier du régime micro-foncier en 2018 et comment bien choisir entre déclaration des frais réels et micro-foncier. Cet article fait partie de nos nombreux articles pour vous aider à optimiser vos impôts immobiliers.

Quels sont les frais et les charges déductibles des revenus fonciers ?

Lorsque vous percevez des loyers grâce à vos investissements immobiliers, vous devez déclarer vos revenus fonciers aux impôts. Ces revenus locatifs viennent s'ajouter à vos autres revenus et vous devez payer des impôts dessus ainsi que des prélèvements sociaux. Pour réduire le montant des impôts de vos revenus fonciers, vous pouvez déduire tous les frais liés à ces logements en location. Découvrez la liste détaillée de tous les frais et les charges déductibles de vos revenus fonciers.

Investir dans un appartement en tenant compte du marché locatif

Pour qu'un investissement immobilier locatif soit réussi et rentable, il faut vérifier sa rentabilité locative et s'assurer qu'il a une bonne capacité de revente. Pour cela, il est indispensable de se renseigner sur l'évolution du marché des locations dans la ville où vous souhaitez acheter un appartement pour investir. Découvrez les dernières informations sur l'immobilier locatif et tirez-en les enseignements nécessaires pour une bonne gestion de vos investissements locatifs.

Immobilier Pinel ou Duflot : quelles sont les villes éligibles à la défiscalisation ?

L'investissement Duflot est disponible dans moins de villes que ne l'était la loi Scellier. Découvrez la liste des villes qui peuvent bénéficier de ce dispositif pour favoriser la création de logements en attirant les investisseurs particuliers par des réductions d'impôts. Certaines communes où le besoin en logement est moindre pourront profiter pendant un temps limité de cette défiscalisation avant une étude au cas par cas de leur éligibilité définitive. Enfin, nous verrons également que l'investissement immobilier en Outre-mer est toujours plus avantageux avec l'immobilier en loi Duflot. Mise à jour : à partir du 1er septembre 2014, c'est la loi Pinel qui remplace la loi Duflot, mais les critères d'éligibilité pour les villes restent les mêmes que pour le dispositif Duflot.

Acheter pour louer : en 2018, la rentabilité du bien immobilier est primordiale

Faut-il investir dans de l'immobilier locatif en 2018 ? Nous allons voir qu'étant donné la situation actuelle de l'immobilier en France, l'investissement dans un appartement pour le mettre en location s'avère assez risqué. Seule une excellente rentabilité locative permettra de compenser les risques liés à un investissement locatif en période de baisse des prix et d'augmentation de la fiscalité immobilière. Il faudra bien choisir ses investissements en 2018 pour s'en sortir gagnant.

Financer son investissement immobilier par son épargne ou par un crédit ?

L'achat d'un appartement pour faire de l'immobilier locatif peut se faire aussi bien en utilisant son épargne qu'en effectuant un crédit immobilier. Vous avez la possibilité d'améliorer le rendement de votre investissement immobilier en choisissant judicieusement la répartition de votre financement entre crédit et épargne. Cela dépend de votre mode de déclaration de vos revenus fonciers (micro-foncier ou régime réel), de votre taux d'imposition, des conditions de financements actuelles et de la rémunération possible pour votre épargne.

Exemples d'utilisation du déficit foncier pour réduire ses impôts

Le mécanisme du déficit foncier permet d'optimiser sa fiscalité tout en investissant dans des appartements à rénover. Nous avons vu dernièrement à quoi correspond le déficit foncier. Découvrez désormais deux exemples détaillés de réductions d'impôts grâce à ce montage financier. Vous pourrez ainsi faire vos propres calculs en fonction de vos investissements locatifs.

Investissez dans des appartements à rénover et réduisez vos impôts grâce au déficit foncier

Investir dans l'immobilier et obtenir des réductions d'impôt sans outil de défiscalisation, c'est possible ! Un bon usage du déficit foncier permet d'optimiser son imposition grâce à des achats locatifs avec travaux. Découvrez en quoi consiste le déficit foncier et comment calculer les économies d'impôt possibles avec ce type d'investissement.

Investir en SCPI : l'immobilier locatif sans les soucis de gestion

Vous pouvez investir dans l'immobilier même avec un petit budget et sans vous occuper de la gestion immobilière. Il existe pour cela les SCPI. Ces Sociétés Civiles de Placement Immobilier sont ce que l'on appelle couramment la "pierre papier". En achetant des parts de ces sociétés, vous pouvez investir de manière collective dans différents types d'immobilier (d'habitation, de commerces, de bureaux, etc.). Découvrez notre dossier complet sur les SCPI et étudiez les avantages de la pierre papier.

Investir dans l'immobilier est plus rentable à Marseille qu'à Lyon ou à Paris

Quelles sont les meilleures villes pour investir dans l'immobilier ? C'est ce que nous avons vu dans notre précédent article sur les rentabilités immobilières des 100 plus grandes villes. Cependant, d'un arrondissement à un autre, les rendements pour un investissement locatif peuvent fortement varier. Découvrez donc quels sont les arrondissements de Paris, Lyon et Marseille où un placement immobilier est le plus lucratif. Mise à jour : découvrez les rendements locatifs dans 100 grandes villes en 2018.

Quelle est la rentabilité d'un achat immobilier dans les 100 plus grandes villes françaises ?

Pour savoir si l'achat d'un appartement est rentable, il faut calculer sa rentabilité annuelle. Cela permet de la comparer à d'autres types d'investissements. Vous pourrez alors faire les bons choix en matière de placement. Découvrez le rendement moyen observé dans les 100 principales villes françaises en 2011. Vous y trouverez les meilleures villes pour investir. Mise à jour : découvrez les rentabilités locatives de ces 100 villes actualisées.

Louez votre appartement en profitant du régime fiscal de la location meublée

La location d'un appartement meublé est soumise à un régime fiscal particulier. Souvent réputée comme véritable paradis fiscal, la location meublée perd peu à peu cette position. Louer votre appartement en meublé peut néanmoins présenter plusieurs avantages que ce soit au niveau du bail de location ou pour l'imposition spécifique pour un appartement meublé. Mise à jour : découvrez les avantages fiscaux du LMNP en 2018.

Revenus fonciers : comment les déclarer aux impôts ?

La déclaration des impôts arrive et vous allez devoir déclarer vos revenus fonciers. Retrouvez ici toutes les informations pour choisir entre micro-foncier et régime réel, ainsi que tous les éléments pour faire le calcul de vos loyers perçus et des charges déductibles de vos impôts fonciers. L'imposition vient réduire la rentabilité locative de votre investissement alors autant optimiser sa déclaration de revenus locatifs.

Comment faire une quittance de loyer ?

La quittance de loyer est non obligatoire mais conseillée. Les quittances de loyer permettent d'attester qu'un locataire a bien payé son loyer et ses charges conformément à son bail de location. Un propriétaire est dans l'obligation de fournir ces justificatifs tous les mois si le locataire en fait la demande. Découvrez comment remplir facilement une quittance en utilisant un modèle gratuit de quittance de loyer. Des outils gratuits de gestion locative vous permettent également de remplir facilement tous les documents pour une location.

Rendement immobilier : calculez le taux de rentabilité de votre investissement locatif

Le calcul de la rentabilité d'un investissement en immobilier locatif, son rendement, permet de mesurer l'intérêt d'investir dans un appartement. Il existe différentes rentabilités (nette, brute, etc.) et différentes manières de calculer le taux de rendement d'un investissement locatif. Par exemple, la rentabilité brute d'un appartement à Paris est de 3.42 %.

Comment diminuer son taux de vacance locative ?

Pour rentabiliser au maximum un investissement en immobilier locatif il est important de limiter au maximum les périodes sans locataire, couramment appelées vacances locatives. Alors que le taux de vacance locative ne cesse d'augmenter, voici quelques conseils pour vous aider à réduire vos périodes de non location.

Achat studio : investir dans une location immobilière

L'achat d'un studio pour le mettre en location constitue souvent le premier investissement locatif d'un particulier. La location de studio est très recherchée et le prix d'un studio est plus accessible que le prix d'un appartement ou d'une maison. Le studio constitue donc le logement idéal pour un investissement immobilier avec une bonne rentabilité.

Gestion locative : comment gérer ses locations immobilières

Vous êtes un propriétaire bailleur, savez-vous que vous pouvez utiliser des outils pour gérer vos investissements locatifs ? En effet, il existe des logiciels immobiliers gratuits de gestion locative qui vous permettent de gérer vos appartements ou maisons en location. Il devient alors simple de s'occuper de toutes les étapes de mise en location.

Loi Scellier : les 60 villes à éviter

La loi Scellier cache de vrais pièges ! Presque identique à la loi Robien, la loi Scellier entraîne dans de nombreuses agglomérations une "suroffre" de location. Impossibilité de louer et perte de la défiscalisation, telles sont les conséquences possibles d'un mauvais investissement en défiscalisation Scellier. Mise à jour en 2018 : la nouvelle loi Pinel est moins risquée que la loi Scellier. Cependant, évitez toujours d'investir dans ces 60 villes où l'investissement immobilier est très risqué.

Acheter pour louer : définir une stratégie mesurée d'investissement

Pour vous constituer un patrimoine immobilier, vous devez bien étudier les différentes possibilités existantes d'investissements locatifs. Acheter pour louer demande de la réflexion et des choix judicieux afin de limiter les risques et d'obtenir de bons placements.

Loi Scellier : le nom change, pas les arnaques...

La loi Scellier est une nouvelle loi de défiscalisation immobilière. Elle va remplacer l'ancienne loi Robien, avec une formule modifiée mais toujours avec les mêmes pièges et les mêmes dangers. La défiscalisation en loi Scellier dans l'immobilier locatif peut vous faire économiser quelques milliers d'euros sur votre impôt mais elle peut surtout vous faire perdre beaucoup plus... Mise à jour : le nouveau dispositif Pinel valable depuis septembre 2014 vient réduire un peu les risques présents avec la loi Scellier.