Immobilier particulier : site conseils immobiliers - France

Un oeil indépendant sur l'immobilier des particuliers en France

Immobilier-danger > Actualité immobilière > Immobilier août 2015 : les chiffres du mois

Où en est le marché immobilier ? Quelles sont les tendances pour l'immobilier en 2016 ?
> Téléchargez gratuitement le guide de l'achat immobilier en 2016 !

Immobilier août 2015 : les chiffres du mois

Comme tous les mois voici un aperçu de ce qu’il se passe sur le marché immobilier français à travers différents chiffres qui font l’actualité immobilière d’août 2015. Au programme nous parlerons du dernier communiqué des notaires sur le marché immobilier en Ile-de-France, de l’amélioration des ventes de maisons individuelles, de la hausse des taux d’intérêt, du nouveau délai de rétractation lors d’un achat ou encore du changement sur certains préavis de location. Ces deux dernières mesures font partie des points de réglementation modifiés par la loi Macron.

Mise à jour : découvrez les chiffres sur l’immobilier en septembre 2016.

Les notaires font le point sur le marché immobilier de Paris et de l’Ile-de-France

Dans leur dernier communiqué du 30 juillet, les notaires de Paris/Ile-de-France confirment la bonne activité du marché de la transaction dans l’immobilier ancien. Entre mars et mai 2015, ils ont enregistré 33 290 ventes en Ile-de-France. C’est 2 % de plus que la moyenne constatée sur ces dix dernières années à ce moment de l’année.

Cela constitue même une hausse de 18 % par rapport à cette période de 2014, qui avait été une période très calme. Il faut, de plus, nuancer ces écarts du fait que l’année dernière il y avait eu une anticipation des achats avant la hausse des frais de notaire au 1er mars dans les départements de Seine-et-Marne, de l’Essonne et des Hauts-de-Seine et donc un creux dans les ventes les mois suivants.

Au niveau des prix, ce retour ponctuel des acheteurs ne les tire pas encore vers le haut. Sur un an, les prix des logements en Ile-de-France continuent de baisser de 2.3 % en moyenne. Cette moyenne cache une grosse différence entre la variation des prix des appartements (-2.9 %) et celle des prix des maisons (-0.8 %). Les notaires notent toutefois que comme quasiment toutes les années, il y a une légère hausse saisonnière à prévoir dans les mois à venir. Voir notre analyse de la saisonnalité sur les prix et les ventes de logement.

À Paris, le prix moyen du mètre carré est de 7 880 € pour la période allant de mars à mai 2015. Ceci correspond à une baisse de 3.1 % sur un an.

Des ventes de maisons individuelles qui s’améliorent

D’après le communiqué du constructeur Maison France Confort, l’un des leaders de la maison individuelle en France, il y a du mieux dans les commandes de nouvelles maisons au 2ème trimestre 2015. Même si les hausses sont importantes, MFC parle plutôt d’embellie que de réelle reprise (notamment parce que 2014 a été une mauvaise année) :

- +18.4 % des ventes au 1er semestre avec un total de 3 231 commandes.
- +16.2 % de chiffre d’affaires par rapport à la même période de l’année dernière.

C’est principalement au cours du 2ème trimestre 2015 que les ventes ont augmenté (de l’ordre de 25 % sur ce trimestre). Bien entendu, comme pour les autres secteurs (logements neufs collectifs et immobilier ancien), c’est principalement le point bas atteint par les taux d’emprunt et l’annonce de leur prochaine remontée qui a déclenché une vague de commande. Il faudra donc voir dans les prochains trimestres si cette embellie se transforme en réelle reprise ou si le soufflé retombe en même temps que les taux augmentent.

Les taux d’emprunt continuent leur remontée en août

Comme prévu depuis ce printemps, les taux des crédits immobiliers augmentent à nouveau cet été. Après les premières hausses observées en juillet, nous en avons constaté de nouvelles en août comme vous pouvez le voir dans notre analyse de l’évolution des taux immobiliers en août 2015.

Si les taux moyens affichés par les courtiers augmentent sensiblement (de +0.25 à +0.40 %) sur la plupart des durées par rapport à il y a deux mois, la moyenne des taux d’intérêt sur les financements octroyés en juillet n’augmente que faiblement. Elle passe de 1.99 % (le dernier record battu) à 2.06 %.

Ce mouvement de hausse des taux pourrait se poursuivre encore pendant quelques semaines, mais globalement les conditions d’emprunt devraient rester très bonnes. Il n’y a pas de hausse brutale à prévoir tant que les banques centrales européennes et américaines maintiennent des taux directeurs proches de zéro.

Pour les retardataires qui n’ont pas encore renégocié ou fait racheter leur prêt, il ne faut plus tarder. Pour ceux qui ont un projet d’achat à court ou moyen terme, nous avons vu qu’il ne fallait pas craindre la hausse des taux pour son achat.

La loi Macron fait passer de 7 à 10 jours le délai de rétractation

Quelques mesures concernent le logement dans la réforme globale lancée par Emmanuel Macron pour "La loi pour la croissance, l’activité et l’égalité des chances économiques".

L’une d’entre elles concerne le délai de rétractation après la signature d’un compromis pour l’acquéreur. Jusqu’à présent, il était de 7 jours à compter du jour où tous les documents étaient bien présents. Le projet de loi initial demandé à passer ce délai à 14 jours. Après discussion et échange, notamment avec les professionnels du secteur contre cette mesure, un compromis a été trouvé pour augmenter ce délai à 10 jours.

N’hésitez pas à vous servir pleinement de ce délai de rétractation pour faire les dernières vérifications nécessaires lors de votre achat, pour vous assurer que votre projet est viable et durable notamment financièrement et que ce bien va correspondre à vos besoins pour suffisamment d’année.

1 mois de préavis de location partout en zone tendue pour le logement

Lors de la mise en application de la loi ALUR, nous avions vu que pour tous les nouveaux contrats de locations signés à partir du 26 mars 2014, le délai de préavis dans les zones tendues pour le logement était réduit de 3 à 1 mois seulement.

La loi Macron revient sur cette mesure et va plus loin en faisant appliquer ce nouveau délai de rétractation pour tous les baux en cours et à venir. Tous ceux qui louent actuellement un bien dans l’une de ces villes pourront désormais quitter leur logement avec un préavis de seulement 1 mois.

Ce changement s’ajoute aux 6 autres situations qui permettent d’obtenir un préavis réduit à 1 mois pour les locataires.

Pour aller plus loin :

- Retrouvez nos derniers articles sur la baisse des prix de l’immobilier en 2016.
- Informez-vous sur les 9 étapes différentes à suivre pour votre achat immobilier.
- Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur la loi Pinel pour réduire ses impôts.
- Suivez nos conseils pour obtenir un excellent crédit immobilier.

Ne manquez aucune des évolutions du marché immobilier en France en vous abonnant gratuitement pour recevoir nos articles par mail :

S'abonner par mail :
Vous avez aimé cet article ? Faites le savoir et partagez le :

Faites de nombreux calculs pour trouver les meilleures solutions pour votre projet : utilisez nos calculettes immobilières gratuites !

Naviguez par thématique similaire : Prix immobilier Immobilier Paris Immobilier 2015 

Qui sommes nous ? | Contact | Partenaires | Hit-Parade