Un oeil indépendant sur l'immobilier des particuliers en France

Immobilier-danger > Vente

Vendre un bien immobilier : conseils et informations pour réussir une vente rapide

Découvrez dans cette rubrique toutes les informations pour vendre son bien immobilier dans les meilleures conditions. Un parcours que nous avons découpé en 7 étapes pour vendre un logement et qu’il faudra aborder correctement.

Conclure la vente de son logement en moins de 6 mois

Vous avez un appartement ou une maison à vendre ? L’une de vos préoccupations doit être de trouver rapidement un acheteur. Même dans un marché immobilier en crise il est possible de vendre vite. Pour savoir comment faire, consultez notre article "Comment vendre rapidement ?".

La fixation du juste prix de votre maison ou de votre appartement est la pièce maitresse de votre jeu. Trop haut, cela ne se vendra jamais et vous risquez de devoir vendre moins cher plus tard, trop bas et vous vendrez certes très rapidement, mais vous aurez perdu de l’argent par rapport à ce que vaut réellement votre bien immobilier. Alors comment trouver le juste milieu ?

Obtenir des estimations sur le prix de votre bien

La réussite de votre vente tient, en grande partie, à la qualité de l’estimation du prix de votre appartement ou de votre maison. Il existe de nombreux moyens pour faire estimer la valeur de votre bien.

Vous pouvez faire appel à un professionnel qualifié pour cette tâche (une agence immobilière, un notaire, un spécialiste de l’estimation, etc., voir les différents moyens d’obtenir une estimation de prix d’une maison ou d’un appartement). Vous pouvez également étudier vous-même à quel prix vous pouvez vendre en utilisant ces 7 sites pour estimer le prix d’un bien immobilier et en analysant votre marché local.

Quels que soient les moyens que vous aurez utilisé pour évaluer le prix de votre logement, il n’y a qu’au moment de la mise en vente que vous pourrez voir si l’estimation est réaliste et s’il y a besoin de l’adapter pour trouver un acquéreur rapidement.

Entre particuliers ou en passant par une agence ?

Il est tout à fait possible de vendre directement votre logement de particulier à particulier. Vous n’avez aucune obligation de passer par une agence pour trouver un acheteur. Néanmoins, il est préférable de découvrir les avantages et inconvénients d’une vente sans agence avant de se ruer sur les sites d’annonces immobilières tout seul.

Sur Immobilier-danger.com, nous vous donnons de nombreux conseils et informations pour que vous preniez en charge cela tout seul. Pour que votre bien se vende, il faudra notamment éviter de commettre l’une de ces 5 erreurs qui réduisent vos chances de vendre.

Pour ceux qui veulent passer par un intermédiaire comme un notaire ou une agence immobilière, il faut également faire attention à ses choix. Comme dans toute profession, il y a de bons intermédiaires qui vous font gagner du temps et de l’argent et de mauvais qui profitent d’une situation sans apporter un accompagnement suffisant. Découvrez comment choisir son agence immobilière.

Les tarifs sont fixés librement et il peut donc y avoir des écarts de prix importants d’un intermédiaire à un autre... Vous devrez ainsi vous montrer vigilant sur le prix d’une vente par agence. Pour cela, il faudra bien demander comment il est calculé et ne pas hésiter à négocier le montant de la commission avant de confier un mandat...

Imposition sur votre plus-value immobilière

Entre 1998 et 2008, les prix des logements ont augmenté de plus de 140 %. Depuis, dans certains secteurs géographiques comme Paris ou encore Lyon ou Bordeaux, les prix des biens immobiliers anciens et neufs ont globalement continué à augmenter. Vous avez donc de fortes chances de réaliser une plus-value lorsque vous vous séparerez de votre bien, même si les prix ont un peu baissé depuis.

Depuis le 1er septembre 2013, l’imposition de cet argent gagné sur la vente de votre maison ou de votre appartement a fortement évolué. Prenez donc connaissance du nouveau calcul d’une plus-value immobilière en 2018 afin de savoir à quel montant vous attendre pour cette taxe.

Pour rappel, la vente de votre résidence principale reste exonérée d’impôt sur la plus-value et cela confère donc un grand avantage fiscal qui est loin d’être négligeable. C’est surtout le cas pour ceux qui ont acheté avant que les prix des logements ne flambent. Tout ce qui n’est pas votre résidence principale est considéré comme une résidence secondaire d’un point de vue fiscal.

Autres frais à payer lors d’une vente de maison ou d’appartement

Cet impôt sur la plus-value s’ajoute aux différents frais de vente d’un bien immobilier qui sont eux valables pour tous les vendeurs. Certains sont facultatifs mais peuvent vous aider à mieux vendre ou plus rapidement, d’autres sont obligatoires.

Il y a, par exemple, 10 diagnostics immobiliers obligatoires à faire réaliser afin de fournir toutes les informations en annexes du compromis de vente. Ils sont incontournables et font donc partie des frais minimums à payer pour pouvoir vendre un logement.

Mettre en location votre logement au lieu de le vendre ?

Avant de décider de mettre en vente cette maison ou cet appartement, vous-êtes vous posé la question de mettre en location votre ancien logement ? En effet, vous pourriez recevoir ainsi chaque mois des loyers en restant propriétaire de ce bien immobilier.

Pour en calculer l’intérêt, il faudra notamment voir s’il vous reste un crédit immobilier à rembourser sur ce logement. Si c’est le cas, informez-vous d’abord sur quoi faire de votre prêt immobilier en cas de vente de la maison ou de l’appartement. Puis étudiez les avantages et inconvénients d’un investissement locatif, plutôt qu’une vente. Par exemple, en regardant notre point sur la question Vendre ou louer son logement ?.

Pour aller (beaucoup) plus loin, téléchargez gratuitement notre guide de la vente d’un bien immobilier en 2018.