Immobilier particulier : site conseils immobiliers - France

Un oeil indépendant sur l'immobilier des particuliers en France

Immobilier-danger > Actualité immobilière > Où en est le marché immobilier en 2015 ?

Où en est le marché immobilier ? Quelles sont les tendances pour l'immobilier en 2016 ?
> Téléchargez gratuitement le guide de l'achat immobilier en 2016 !

Où en est le marché immobilier en 2015 ?

1er juin 2015
Il y a 6 mois nous publions notre guide de l’achat immobilier en 2015 avec de longues analyses sur la situation du marché immobilier en France. Voici une synthèse de ce qu’il s’est passé ces 6 derniers mois à partir des dernières données communiquées par l’INSEE et les notaires ainsi qu’un podcast de plus d’une heure où nous intervenons pour faire un bilan de la situation actuelle.

La chute des taux fait-elle redémarrer le nombre des ventes ?

Nous avons vu que les taux immobiliers moyens ont continué leur chute en ce début d’année 2015 pour passer de 2.36 % à 2.03 % entre janvier et mai 2015. Cela fait suite à une baisse fulgurante des taux d’emprunt en 2014 qui sont également passés d’une moyenne de 3.09 % à 2.36 %. Cette chute des taux de crédit immobilier a permis d’améliorer le pouvoir d’achat de nombreux ménages qui ont un projet d’achat. Certains ont ainsi plus de budget que prévu, d’autres qui pouvaient difficilement envisager un achat voit de nouvelles perspectives s’offrir à conditions d’accéder au financement.

Généralement, toute amélioration aussi forte au niveau des taux sur les crédits immobiliers provoque un emballement au niveau des transactions. Il faut dire que la pression des divers canaux de communication sur le moment d’acheter parce que les taux sont bas est alors très forte. Chose qui est pour le moins très discutable.

En situation normale, c’est-à-dire avec des prix de l’immobilier adaptés aux revenus des Français, on devrait donc avoir une forte hausse des ventes et une augmentation des prix. Or, pour le moment, il n’en est rien. Nous sommes très loin des hauts niveaux observés durant les meilleures années :

Évolution du nombre de transactions immobilières sur un an glissant jusqu'en mars 2015.

Sur ces chiffres arrêtés à fin mars 2015, nous sommes en cumulé sur 12 mois à -4.6 % par rapport au 12 mois précédents (jusqu’à fin mars 2014).

De nombreux réseaux d’agences immobilières annoncent des hausses des compromis de vente signés par rapport au printemps dernier. Il se peut donc qu’il y ait une nette amélioration sur le trimestre prochain. Mais pour l’instant cela n’est pas visible dans les statistiques et cela se poursuivra-t-il si les taux remontent, même légèrement comme ils sont en train de le faire ?

Et au niveau des prix des logements ?

La chute des taux de plus de 100 points de base depuis début 2014 équivaut à une baisse des prix de l’ordre de 10 %. C’est ce que le gain sur l’argent emprunté devrait provoquer dans un marché immobilier sain et qui n’évolue qu’en fonction des changements de conditions de financement et des revenus.

Or, voici comment les prix continuent à baisser :

Évolution des prix des maisons et des appartements d'après l'INSEE et les notaires.

Sur un an glissant, les dernières données définitives, celles du 3ème trimestre 2014 font état d’une variation sur 12 mois glissants de -1.4 % pour tous les biens immobiliers (-1.9 % pour les maisons, -1.4 % pour les appartements). Les chiffres semi-définitifs du 4ème trimestre, qui ne devraient plus trop varier d’ici qu’ils soient définitifs font même état d’une baisse de 2.5 % sur l’ensemble de la France et des types de logement.

En ce qui concerne les chiffres provisoires du 1er trimestre 2015, qui sont sujets à fortes corrections (nous y reviendrons ci-dessous), ils font état d’une évolution de -1.9 % sur un an. La baisse est, là-encore, plus marquée sur les appartements (-2.5 %), que sur les maisons (-1.5 %).

Une communication trompeuse sur une hausse des prix

Comme cela a été le cas de nombreuses fois sur ces 3 dernières années de baisse continue des prix, l’INSEE communique une variation trimestrielle positive de +0.3 % au 1er trimestre. Ceci permet à de nombreux sites sur l’immobilier ou l’économie de titrer sur le retour de la hausse des prix, sur la fin de la baisse, etc.

La communication très orientée qui vise à rassurer au maximum les acheteurs potentiels et les inciter à acheter sans se poser de questions fonctionne à plein régime sur la base de ces chiffres.

Néanmoins, il faut prendre du recul sur ces chiffres qui ne sont que provisoires. Sur les 3 dernières années, ils ont systématiquement été revus à la baisse lorsqu’ils ont été consolidés avec les données définitives quelques mois après. Les variations relevées montrent des écarts qui sont entre -0.3 et -0.6 points. Autant dire que si les corrections à venir sont du même ordre, on aura au mieux une stabilité des prix entre le 4ème trimestre 2014 et le 1er trimestre 2015. Seulement ces corrections ne font l’objet d’aucune communication sur les médias traditionnels. Le lecteur non averti aura donc retenu que les prix de l’immobilier augmentent à nouveau, comme cela a été de nombreuses fois communiqué durant ces 3 dernières années. Pourtant en réalité, il n’en a rien été. Aucun trimestre n’a affiché de hausse des prix sur les 3 dernières années sur les données définitives.

Et tout cela, c’est sans tenir compte des changements sur la structure même des transactions qui servent de base à ces statistiques. Pourtant, nous avons vu combien les variations des moyennes de prix peuvent être trompeuses.

Que faut-il attendre pour l’immobilier en France au 2ème semestre 2015 ?

En gardant un regard critique sur les chiffres publiés et sur la communication des professionnels du secteur qui ont un intérêt financier a communiqué sur de bonnes nouvelles, il est difficile de mesurer s’il y a une réelle amélioration en matière de transactions. Les chiffres des prochains mois nous en apprendront beaucoup sur cette fameuse "reprise de l’immobilier" dont on entend parler ici ou là depuis quelques semaines.

Les conditions au niveau des taux sont certes excellentes, mais les prix des logements sont très loin d’avoir fini leurs corrections pour redevenir accessible par rapport aux revenus disponibles des Français (qui rappelons-le baissent sur ces dernières années). Les dernières tendances en matière d’évolution des taux de prêt immobilier font même état d’une très probable fin de la baisse des taux dans les semaines à venir, voire d’une légère hausse possible. Nous y reviendrons prochainement. Si les taux repartent à la hausse, même de manière légère, cette possible embellie n’aura été qu’un feu de paille.

On devrait donc assister à un marché immobilier encore très difficile au niveau des ventes avec des prix qui mettent du temps à s’adapter à ce que sont prêts à payer les acquéreurs. Ces derniers ayant beaucoup plus conscience de la situation actuelle continueront à être très exigeants avant d’acheter ou d’attendre que les prix baissent davantage.

Un podcast d’une heure sur le bilan de l’immobilier et de l’économie

Sur l’invitation de Stéphane Laborde du blog Monnaie Libre et en compagnie de Seb Musset nous revenons sur les dernières nouvelles sur la situation économique, sur l’évolution du marché immobilier et sur l’influence de la monnaie dans un podcast dense "Immobilier la chute continue !" :

Pour ne pas louper nos prochaines informations sur les évolutions du marché immobilier, abonnez-vous gratuitement par mail pour recevoir nos articles :

S'abonner par mail :

Pour aller plus loin :

- Retrouvez tous nos articles sur l’évolution des prix immobiliers en 2016.
- Renseignez-vous sur l’évolution des taux immobiliers.
- Suivez nos conseils pour votre achat de maison ou d’appartement.
- Regardez si le pouvoir d’achat immobilier augmente.

Vous avez aimé cet article ? Faîtes le savoir et partagez le :

Trouvez les meilleures solutions pour votre projet : faites des simulations immobilières gratuites !

Naviguez par thématique similaire : Prix immobilier Notaire Immobilier 2015 

Rechercher sur Immobilier-danger.com :

Guide "Boostez votre financement"
Améliorez votre financement immobilier

Quel prêt choisir ? Comment obtenir un meilleur taux ? Quelles sont les assurances indispensables ? Combien coûte un financement immobilier ? A quelles aides ai-je droit ? Quelles sont les astuces à connaître ?

Voici comment optimiser votre financement immobilier !

Meilleurs taux immobiliers actuels
Taux de prêt immobilier actuels

Quel taux pour un prêt immobilier sur 20 ans ? Quels sont les meilleurs taux du moment ?

Découvrez les meilleurs taux de crédit immobilier actuels !


Plan du site | Qui sommes nous ? | Contact | Partenaires | Hit-Parade