Un oeil indépendant sur l'immobilier des particuliers en France

Immobilier-danger > Actualité immobilière > Immobilier avril 2018 : les chiffres du mois

Où en est le marché immobilier ? Quelles sont les tendances pour l'immobilier en 2018 ?
> Téléchargez gratuitement le guide de l'achat immobilier en 2018 !

Immobilier avril 2018 : les chiffres du mois

L’actualité immobilière est riche en données qui peuvent vous intéresser pour votre projet immobilier ou pour votre veille sur le secteur. Ce mois-ci dans notre point sur les actualités de l’immobilier en avril 2018 nous allons revenir sur :

- La baisse de la production de crédit immobilier qui s’intensifie.

- La stabilité des taux de prêt immobilier

- La hausse des durées de remboursement

- L’indice de référence des loyers du 1er trimestre 2018

- Les fortes hausses des prix de l’immobilier fin 2017.

- Les gains potentiels d’un rachat de prêt immobilier

- L’immobilier dans la déclaration de revenus aux impôts

La baisse de la production de crédit immobilier s’accélère

D’après les derniers communiqués de l’observatoire Crédit Logement CSA il y a de moins en moins de prêts immobiliers souscrits sur un an glissant. Ce mouvement de baisse de la production de crédit immobilier semble même s’accélérer malgré des taux très stables.

Voici le graphique de l’évolution de la demande sur l’ensemble des prêts habitats (financement de logements anciens, de logements neufs et travaux) et cela hors renégociation et rachat sur 12 mois glissants :

Évolution de la production de crédit immobilier en 2018 sur 12 mois glissants

Le niveau reste bon. Cependant, une telle baisse dans un contexte de stabilité des taux peut faire craindre des dégâts importants en cas de hausse non modérée des taux dans les trimestres ou années à venir.

Stabilité des taux de prêt immobilier en avril 2018

Comme nous l’avons vu ci-dessus, les taux d’emprunt restent globalement très stables depuis plusieurs mois. Ils baissent à la marge sur une tendance sur plusieurs mois. Sur le mois de mars se sont plutôt les dossiers les moins qualifiés qui ont bénéficié de légères baisses de taux. Les bons dossiers ont conservé des taux identiques.

Sur les prêts immobiliers de mars 2018, le taux d’intérêt moyen ressort à 1.49 % contre 1.47 % sur les crédits de février. Cette légère hausse s’explique en grande partie par le fait que les durées de remboursement ont encore augmenté comme nous le verrons ci-dessous.

Dans notre analyse des taux immobiliers en avril 2018, la tendance stable se poursuit avec très peu de variations annoncées par les courtiers ce mois-ci. Il y a néanmoins d’autres éléments à prendre en compte pour obtenir un très bon financement comme nous l’avons vu lors de cette synthèse des taux d’avril.

Des durées d’emprunt au plus haut depuis 2008

Les taux sont stables, mais les prix des logements augmentent encore à un rythme important dans certaines villes recherchées. De plus, certaines aides au financement d’un achat ont été réduites en 2018 (prêt à taux zéro et Pinel principalement).

Pour faire face à cette hausse de coût, les emprunteurs et les banques n’hésitent pas à souscrire des prêts immobiliers de plus en plus longs. Ce qui peut être bien plus coûteux.

En effet, sur les prêts de mars 2018, la durée moyenne des emprunts est montée à 221 mois. Un point haut qui n’avait pas été atteint depuis 2008 comme le montre ce graphique :

Évolution de la durée moyenne des prêts immobiliers par mois de 2001 à 2018

Conclusion : les banques prennent plus de risques sur les dossiers de crédit immobilier pour limiter la chute de la production : hausse des durées, baisse des taux sur les profils les moins qualifiés, etc., mais cela ne semble pas suffire à amortir la chute.

L’IRL reste au plus haut depuis 5 ans à +1.05 % sur un an

Comme pour le 4ème trimestre 2017, l’indice de référence des loyers bondit de 1.05 % sur un an au 1er trimestre 2018 pour atteindre 127.22. Ce niveau de hausse n’avait pas été atteint depuis le 2ème trimestre 2013.

Ceci est dû au retour de l’inflation. En effet, c’est indice des loyers est indexé sur les prix à la consommation hors logement et tabac. Son indice de référence en base 100 est celui du dernier trimestre 1998.

Cet IRL sert à plafonner les augmentations possibles de loyer en cours de contrat de location ou lors d’un changement de locataire.

Le boom des ventes fait augmenter les prix des logements

Dans ces derniers chiffres communiqués sur l’indice des prix des logements, l’INSEE fait état d’un niveau record pour le nombre de transactions dans l’ancien sur 12 mois glissants en 2017 avec 968 000 ventes. On retrouve des niveaux de ventes équivalents à ceux du début des années 2000 si l’on tient compte de l’augmentation de la taille du parc de logements (+1 % par an).

Cette poussée acheteuse a fortement infléchi sur les prix des logements anciens. Au 4ème trimestre 2017, les hausses de prix sont toujours importantes :

Niveau de variation des prix de l'immobilier par trimestre d'après l'INSEE jusqu'au T4 2017

Selon les chiffres provisoires du 4ème trimestre, l’INSEE annonce une hausse globale de 4.0 % (contre une inflation proche de 1.0 %). La tension est plus forte pour les appartements (+5.0 %) que pour les maisons (+3.2 %).

Ces hausses importantes sont surtout issues des fortes hausses de certains secteurs (+8.6 % pour Paris, +5.9 % en Ile-de-France ou encore Lyon et Bordeaux).

Rachat de prêt immobilier : un gain de plus de 15 000 € dans 50 % des dossiers

D’après le courtier Meilleurtaux, il y a encore de nombreuses demandes de rachat de crédit immobilier en ce début 2018. Ce sont principalement des prêts immobiliers contractés en 2015 qui sont rachetés ou renégociés actuellement.

Avec les taux actuels très bas, les gains d’un rachat de prêt restent très élevés en moyenne. En effet, d’après ce courtier, 2/3 des dossiers aboutissent à une réduction de plus de 10 000 € et plus d’un emprunteur sur 2 réalisent une économie sur son emprunt immobilier de 15 000 €. Des sommes qui sont donc loin d’être négligeable.

Pour savoir si c’est intéressant pour votre crédit immobilier, demandez à recevoir gratuitement une offre de rachat grâce à notre simulation en ligne sans engagement.

Vous pouvez également étudier nos conseils et informations sur le sujet en consultant notre dossier sur le rachat de crédit immobilier.

L’immobilier dans votre déclaration de revenus aux impôt

Le mois d’avril 2018 marque également le début de la période de déclaration de vos revenus perçus en 2017 aux impôts. En fonction de votre situation, il peut y avoir un ou plusieurs éléments de cette déclaration qui concernent l’immobilier. Voici quelques liens vers des informations et conseils pour ces besoins-là :

- Tout sur l’immobilier dans votre déclaration d’impôt.

- Devez-vous déclarer vos intérêts de prêt immobilier aux impôts.

Pour les propriétaires bailleurs, il faut également étudier l’intérêt du régime micro-foncier en 2018 ainsi que la liste des charges déductibles au régime réel.

Article initial publié le 23/04/2018

Pour aller plus loin :

- Posez-vous ces 25 questions avant d’acheter un appartement ou une maison.

- Découvrez quelles sont les banques qui font les meilleurs taux immobiliers en 2018.

- Suivez nos 15 conseils pour faire baisser votre taux de prêt immobilier.

- Regardez de combien est votre capacité d’emprunt actuellement.

Vous avez aimé cet article ? Faites le savoir et partagez le :

Faites de nombreux calculs pour trouver les meilleures solutions pour votre projet : utilisez nos calculettes immobilières gratuites !

Naviguez par thématique similaire : Prix immobilier Immobilier 2018 

Qui sommes nous ? | Contact | Partenaires