Prêt immobilier retraité : tout ce que vous devez savoir

Auteur : David LELONG
Vous êtes à la retraite et vous souhaitez contracter un prêt destiné à un achat immobilier ? Malgré les obstacles qui pourront se dresser contre vous, ce projet est tout à fait réalisable, à condition de réunir certains critères et, surtout, de bien vous informer. Immobilier Danger vous dévoile tous ses conseils pour vous accompagner dans ce nouveau tournant de votre vie.
SIMULATION PRET IMMOBILIER >>

Un nouveau projet de vie

Synonyme de liberté après des années de labeur, la retraite est souvent l’occasion de se lancer dans de nouveaux projets, seul ou à deux. Voyages, activités sportives, passe-temps inédits, etc. Fraîchement retraités, certains seniors décident même de s’offrir enfin la maison de leurs rêves, en résidence secondaire ou principale. Les plus téméraires choisissent de déménager, dans le but de se rapprocher de leurs enfants et de leurs petits-enfants, ou tout simplement de prendre un logement plus petit. Des décisions qui impliquent généralement un nouvel achat immobilier.

Cependant, nombreuses sont les personnes retraitées qui n’osent pas forcément s’aventurer dans une telle entreprise. L’âge, l’état de santé et l’absence de contrat de travail constituent en effet des freins qui les contraignent à renoncer prématurément à un achat immobilier. Or, contracter un prêt dans le but d’investir dans un logement est loin d’être mission impossible, même pour les retraités.

quel crédit immobilier pour un sénior ? A quel taux d'emprunt ? Quelle limite ?

Quelles sont les conditions d’accès à un prêt immobilier retraité ?

D’un point de vue juridique, il n’existe aucune limite d’âge exigible par les banques dans le cadre d’un prêt immobilier. Néanmoins, la plupart des banques ont tendance à se montrer plus frileuses avec des retraités qu’avec des personnes plus jeunes et/ou actives. En effet, contrairement aux retraités, les revenus des actifs ont des chances d’augmenter progressivement. De plus, ils présentent généralement une meilleure forme et une meilleure santé ; de quoi rassurer les organismes prêteurs.

C’est pourquoi, le plus souvent, les banques consentent à accorder un prêt immobilier à des retraités uniquement s’ils répondent à certains critères précis :

  • Recevoir des revenus stables avec, idéalement, un taux d’endettement ne dépassant pas 33%.
  • Posséder un apport financier d’environ 30% du montant total de l’emprunt.
  • Être âgé de moins de 70 ans.
  • Prétendre à un emprunt de courte durée, entre 10 et 15 ans (le prêt doit être remboursé avant 75 ans). Cependant, regardez jusqu’à quel âge peut-on emprunter sur 25 ans ? Vous serez surpris !
  • Être éligible à la couverture assurance emprunteur (difficile au-delà de 75 ans).

De manière générale, il est important de démontrer votre solvabilité et votre capacité à assurer le paiement de vos mensualités afin de rembourser le prêt immobilier. N’oubliez pas que, la durée du prêt étant raccourcie, ces mensualités pourraient être assez élevées.

Rassurez les organismes de crédit

C’est la clé de tout projet de financement lancé au-delà de 60 ans : il est important de rassembler tous les éléments susceptibles de rassurer les organismes bancaires sur votre solvabilité. D’autant plus que votre situation est loin d’être inquiétante : votre pension de retraite est assurée par l’État et restera fixe. De plus, à ce moment de votre vie, il est extrêmement rare d’avoir d’autres personnes à charge au sein du foyer. Vos ressources ne sont donc destinées, a priori, qu’à vos projets personnels.

Enfin, la plupart du temps, les personnes retraitées décident de quitter leur bien immobilier pour un logement plus petit ; celui-ci étant généralement moins cher, son achat devrait nécessiter un prêt moins conséquent. Ne vous laissez donc pas décourager : vous avez de nombreux atouts pour mettre en avant votre dossier et obtenir sans aucun souci votre prêt immobilier.

Le financement des seniors est mieux géré par les établissements prêteurs

Le nombre de seniors ne cesse d’augmenter en France. Chaque banque s’est équipée de manière à financer les besoins de cette clientèle qui possède de nombreux atouts pour elle : une pensions de retraite stable, la classe d’emprunteurs avec le plus de patrimoine aussi bien financiers qu’immobiliers, etc. Il est donc assez facile d’emprunter pour un senior dans une banque française tant que certaines conditions de taux d’endettement ou d’apport sont respectées.

La question délicate de l’assurance emprunteur

L’un des principaux freins à l’octroi d’un prêt immobilier par les banques est la difficulté de souscrire à une assurance emprunteur. Celle-ci permet de protéger l’organisme bancaire en cas d’incapacité de l’emprunteur à assurer le remboursement de ses mensualités dans leur intégralité.

Il est recommandé d’être attentif aux garanties choisies. Vous pouvez notamment éliminer les garanties suivantes, qui ne sont plus utiles dès la fin de votre vie professionnelle :

  • La garantie Invalidité Permanente Totale (IPT)
  • La garantie Incapacité Temporaire Totale (ITT)
  • La garantie Invalidité Professionnelle (IP)
  • La garantie perte d’emploi

Après 60 ans, certaines garanties ne vous couvriront pas jusqu’à l’échéance de votre prêt immobilier. Il est donc indispensable de vérifier la date de cessation de vos garanties lorsque vous souscrivez votre assurance emprunteur : cette date doit obligatoirement couvrir l’intégralité de la durée de votre emprunt. La garantie décès, par exemple, a des chances de cesser à partir de 85 ans, voire avant selon l’assureur.

Retrouvez toutes nos informations pour une assurance de prêt immobilier senior.

En tant que retraité, les cotisations d’une assurance emprunteur peuvent être assez élevées et représenter une part importante du montant total de votre crédit. Les offres étant nombreuses, n’hésitez pas à prendre le temps de les comparer et à faire jouer la concurrence. Enfin, si la souscription à ce type d’assurance vous semble complexe ou peu avantageuse, sachez que d’autres options s’offrent à vous :

  • L’assurance par délégation, rendue possible en 2010 par les lois Lagarde, Sapin 2 et Lemoine, qui permet à l’emprunteur de choisir librement son assureur.
  • Le nantissement, garantie qui permet à la banque de solder la dette éventuelle. Cela peut être une solution complémentaire pour garantir des crédits et diminuer le niveau de risque de son dossier.

Si vous ressentez le besoin d’être accompagné dans vos démarches, il est possible de solliciter l’expertise d’un courtier en assurance. Le coût d’une assurance de crédit peut dépasser le montant total des intérêts passé un certain âge. Il est donc indispensable pour un emprunteur senior de chercher des solutions pour optimiser cet élément. Cela peut même être un facteur de refus de crédit en cas de coût trop élevé. Une banque ne peut effectivement pas proposer un financement à un TAEG plus élevé que le taux d’usure fixé par la Banque de France chaque trimestre.

COMPAREZ 40 ASSURANCES DE PRET >>

Les prêts immobiliers accessibles aux personnes retraitées

Plusieurs possibilités de crédit immobilier sont accessibles aux retraités. L’offre la plus adaptée dépendra de votre profil et sera étudiée conjointement avec votre organisme prêteur.

Les prêts immobiliers “classiques”

Le prêt amortissable et le prêt in fine sont des solutions de prêt immobilier qui peuvent tout à fait convenir aux projets immobiliers des seniors.

  • Le prêt amortissable

Le capital emprunté est remboursé à l’aide de mensualités versées chaque mois sur toute la durée du prêt, définie au préalable. Des intérêts sont également versés, mais ceux-ci diminuent au fur et à mesure du processus de remboursement.

  • Le prêt in fine

Ce type de prêt fonctionne sur un principe de dissociation du remboursement du capital et du paiement des intérêts. Durant toute la durée du prêt immobilier, l’emprunteur rembourse uniquement les intérêts. Le montant du capital, lui, est remboursé en une seule fois, au terme du prêt.

Des alternatives intéressantes spécialement pensées pour les retraités

Certains prêts spécialement adaptés pour les personnes retraitées ont été conçus afin de faciliter votre accès à l’achat immobilier.

Si vous possédez un bien immobilier que vous souhaitez vendre, le prêt-relais vous permet de faire le relais entre la signature de cette vente et celle de l’achat de votre nouveau bien. Ainsi, vous procéderez au remboursement des fonds nécessaires à cet achat grâce aux gains reçus lors de la vente de votre bien immobilier initial.

  • Le prêt hypothécaire cautionné

Ce type de prêt est idéal lorsque les banques ne demandent pas d’assurance emprunteur. Réservé aux personnes retraitées déjà propriétaires d’un bien, il permet d’obtenir un prêt à hauteur de 70% de sa valeur, en échange d’une prise d’hypothèque.

Si la souscription à un prêt immobilier est tout à fait possible pour les personnes retraitées, il est important d’anticiper les éventuels obstacles qui se mettront sur votre chemin, ainsi que les frais liés à un tel projet. Afin d’avoir toutes les clés en main et de préparer au mieux ce nouveau chapitre de votre vie, n’hésitez pas à utiliser notre comparateur de crédit immobilier et nos outils de simulation en ligne sur Immobilier Danger. Notre courtier pourra vous aider à trouver la banque avec l’offre de crédit au meilleur taux pour financer votre maison, votre appartement ou vos travaux en fonction de votre profil et de votre dossier : âge, revenus de votre caisse de retraite, montant de votre apport personnel, etc.

Comparez les taux
de 100 banques

pret bancaire

Comparez
40 assurances de prêt !

assurance de pret

Utilisez nos
calculettes immobilières !

calculette immo

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn