Un oeil indépendant sur l'immobilier des particuliers en France

Immobilier-danger > Financement > Crédit immobilier > Comment augmenter ses mensualités en cours de prêt immobilier ?

Où en est le marché immobilier ? Quelles sont les tendances pour l'immobilier en 2017 ?
> Téléchargez gratuitement le guide de l'achat immobilier en 2017 !

Comment augmenter ses mensualités en cours de prêt immobilier ?

Rembourser plus rapidement votre crédit immobilier génère d’importantes économies d’argent. Vous payerez au final beaucoup moins que le coût initial des intérêts d’emprunt. En augmentant vos mensualités de remboursement, vous allez finir de payer plus tôt votre prêt et réduire considérablement le coût des intérêts et un peu celui des assurances. C’est l’une des meilleures solutions actuelles pour utiliser astucieusement votre épargne.

Une situation financière qui évolue

Vous avez souscrit un prêt immobilier il y a quelques années. Les conditions des remboursements ont été définies en fonction des taux d’intérêt en vigueur à l’époque et de vos ressources financières du moment.

Vous avez donc décidé en commun accord avec votre banque d’une certaine somme d’argent que vous remboursez chaque mois. La banque a notamment surveillé à ce que votre taux d’endettement reste raisonnable afin de s’assurer de limiter les risques de non-remboursement.

Seulement depuis ce moment-là, votre vie a suivi son chemin, vos ressources financières ont surement évolué également. Si vous avez réussi à percevoir de meilleurs salaires ou à faire fructifier votre patrimoine pour qu’il vous rapporte davantage, vous avez de nouvelles possibilités par rapport à celles que vous aviez au moment de la signature de votre crédit immobilier.

Beaucoup de personnes ne pensent pas à faire réadapter leur remboursement en fonction de leurs nouvelles capacités et pourtant c’est généralement la meilleure opportunité pour faire fructifier cette capacité supplémentaire comme nous allons le voir ci-dessous.

De grosses économies sur les intérêts à la clé

Nous avons vu qu’un remboursement anticipé de crédit immobilier avait un impact direct sur le coût de ce qu’il vous reste à rembourser. Cependant, il y a un inconvénient majeur, c’est qu’il faut que la somme que vous êtes capable de rembourser d’un coup soit suffisamment élevée pour compenser les frais de remboursement anticipé.

L’augmentation de vos mensualités est une autre solution pour arriver au même but en utilisant votre épargne ou vos nouvelles ressources financières (augmentation de salaire, primes, etc.). Son impact sera moins immédiat et sera plus ou moins important en fonction de la durée restante des remboursements. Mais les économies à la clé peuvent être énormes.

Prenons un exemple concret pour mieux percevoir les gains potentiels. Vous avez souscrit un crédit immobilier sur 20 ans à 4% et des mensualités de 800 € hors assurances il y a 5 ans. Vous avez ainsi emprunté environ 132 000 €. Au bout de 5 ans, vous avez payé 24 136 € d’intérêts sur les 59 983 € totaux avec vos conditions initiales de remboursement. Il vous reste alors environ 108 154 € de capital restant dû et il vous en coûtera encore 35 847 € d’intérêts si vous ne faites rien.

Grâce à de meilleurs revenus, vous avez désormais la possibilité de rembourser 1 000 € par mois au lieu des 800 décidés initialement. Vous allez donc pouvoir rembourser ces 108 154 € plus rapidement (11 ans et 3 mois au lieu de 15 ans). Cela vous permettra d’une part de payer 45 cotisations d’assurances en moins (et donc une économie de plusieurs centaines à milliers d’euros) et d’autre part, cela ne vous coûtera plus que 26 331 € en intérêts au lieu des 35 847 € (soit une économie de 9 516 €).

Dans cet exemple, le coût restant du crédit immobilier est réduit de plus de 10 000 € avec cette hausse de mensualité.

Pour ceux qui ont un prêt immobilier modulable

Depuis plusieurs années, de nombreux types de crédit immobilier sont dits modulables. C’est-à-dire que vous avez la possibilité de "moduler" le montant que vous allez rembourser chaque mois. Vous avez ainsi la possibilité d’augmenter ou de diminuer vos mensualités de remboursement et ainsi de les adapter à vos capacités financières du moment.

Relisez votre offre de prêt attentivement et regardez si elle contient une clause sur la modularité possible des remboursements. Si c’est le cas, les conditions pour pouvoir modifier votre mensualité sont indiquées clairement (date à partir de laquelle cela est possible, nombre de fois sur la durée du crédit, jusqu’à quelle hauteur vous pouvez diminuer ou augmenter le montant, etc.).

Ce n’est pas la première chose que l’on étudie généralement dans une étude d’offre de prêt, c’est pourtant un atout très intéressant par rapport à une autre offre qui ne propose pas les mêmes facilités de changement. Si vous ne retrouvez pas les modalités de modularité de votre prêt immobilier, n’hésitez pas à prendre rendez-vous avec votre banque pour obtenir plus d’informations et savoir à quoi vous avez le droit.

Toujours possible de rediscuter vos conditions avec votre banque

Tous les emprunts immobiliers ne disposent pas de ce genre de possibilité. Si votre crédit n’offre pas cet avantage, vous pouvez toujours tenter de négocier avec votre banque afin de trouver un arrangement. En effet, tout contrat est modifiable à partir du moment où les deux parties sont d’accord. Votre banque trouvera peut-être un intérêt à ce que vous augmentiez votre mensualité et pourra dans ce cas vous faire des propositions en fonction de vos moyens financiers actuels.

Si vous obtenez un refus catégorique de votre banque, il vous reste encore la possibilité d’étudier la solution du rachat de prêt. En vous faisant racheter votre emprunt actuel par une autre banque, vous pourrez en rediscuter librement les modalités de remboursement. Avec les taux bas actuels, c’est peut-être même une solution encore plus avantageuse qu’une simple augmentation de mensualité. Tout dépend du taux auquel vous remboursez actuellement l’argent prêté initialement.

Quand la rémunération de l’épargne est aussi faible qu’actuellement, rembourser plus rapidement son crédit immobilier est bien souvent la meilleure utilisation que vous pouvez faire de vos économies pour en optimiser l’impact sur vos finances.

Pour aller plus loin :

- Suivez l’évolution des taux d’emprunt en 2017.
- Servez-vous de cet outil de calcul d’une mensualité de prêt.
- Tentez également de renégocier le taux d’intérêt de votre prêt immobilier.

Vous avez aimé cet article ? Faites le savoir et partagez le :

Faites de nombreux calculs pour trouver les meilleures solutions pour votre projet : utilisez nos calculettes immobilières gratuites !


Qui sommes nous ? | Contact | Partenaires | Hit-Parade