Un oeil indépendant sur l'immobilier des particuliers en France

Immobilier-danger > Actualité immobilière > Immobilier octobre 2018 : les chiffres et informations du mois

Immobilier octobre 2018 : les chiffres et informations du mois

Auteur : David LELONG

L’actualité immobilière d’octobre 2018 a été riche en enseignements. Dans cette page, nous allons résumer les principaux chiffres et informations sur le marché immobilier en France de ce mois-ci.

Voici le programme :

- La hausse des ventes réalisées par l’intermédiaire des agences immobilières.

- La forte hausse de l’indice de référence des loyers.

- Les dernières informations sur les taux de crédit immobilier en octobre 2018.

- Les chiffres de recette fiscale sur l’Impôt sur la Fortune Immobilière en 2018 et les prévisions pour 2019.

- La taxe d’habitation en 2018.

Les agences immobilières grignotent le marché des notaires et des particuliers

La tendance perdure depuis les années 1950, année après année les ventes se font de plus en plus en passant par une agence immobilière en France.

La part des transactions immobilières effectuée par l’intermédiaire d’un agent immobilier est passé de près de zéro à environ 65 % actuellement depuis quelques années. 0 l’inverse, les ventes de particulier à particulier ont chuté pour passer de 75-80 % à moins de 33 %.

Les notaires ont également perdu du terrain progressivement de ce côté-là. Alors qu’ils servaient d’intermédiaires à la vente d’un logement dans 10 à 20 % des cas entre 1946 et 1980, ils ne sont présents que dans moins de 5 % des transactions actuellement.

Courbe sur l'évolution de la répartition des ventes immobilières par moyen de vente depuis 1946

Ces chiffres sont issus de cette étude du CGEDD.

Depuis 2006, ces tendances de long terme semblent marquer le pas. Les agences immobilières ne gagnent plus de parts de marché voire en perde à nouveau au profit des ventes entre particuliers.

Pour aller plus loin, retrouvez nos articles en relation avec ces chiffres et les différents choix pour vendre ou acheter :

- "Comment acheter de l’immobilier de particulier à particulier ?".

- "Vendre sans agence immobilière : avantages et inconvénients".

- "Comment choisir son agence immobilière pour une vente ?".

- "Le notaire comme intermédiaire pour vendre de l’immobilier".

L’indice des loyers n’a pas augmenté autant depuis fin 2012 : +1.57 % sur un an

L’INSEE vient de communiquer le nouvel indice de référence des loyers pour le 3ème trimestre 2018. Il est de 128.45 par rapport à une référence en base 100 au dernier trimestre 1998.

La hausse de l’IRL suit celle de l’inflation. En effet, cet indice est indexé sur celui des prix à la consommation hors tabac et hors loyers. Et ils sont en hausse progressive ces derniers trimestres, notamment suite à la hausse des prix de l’énergie.

Pour rappel, cet indice sert à plafonner les augmentations de loyer aussi bien pour un bail en cour de location ou pour un changement de locataire.

Ce mécanisme permet aux propriétaires bailleurs de répercuter l’inflation sur leurs loyers, mais cela impacte directement le budget des locataires, notamment ceux pour qui les revenus et les aides ne suivent pas ces hausses d’inflation (actuellement les retraités, les APLs, etc.).

Un taux immobilier net d’inflation négatif !

Alors que l’inflation annuelle continue d’augmenter, la hausse des taux de prêt immobilier n’est pas encore au goût du jour. Ainsi, on observe pour la première fois depuis de nombreuses années un taux immobilier net d’inflation négatif, c’est-à-dire que les taux d’emprunt sont inférieurs à l’inflation comme le montre ce graphique :

Courbes sur l'évolution des taux immobiliers, de l'OAT 10 ans et de l'inflation en France sur ces derniers trimestres

En outre, d’après les derniers chiffres de l’observatoire Crédit Logement CSA, le taux de crédit immobilier moyen sur les prêts souscrits en septembre 2018 ressort à 1.43 % ; Soit le même taux que celui enregistré en août. Retrouvez toute l’analyse des taux immobiliers en octobre 2018.

Les durées des prêts explosent : attention au retour de bâton

Autre signal important révélé par l’observatoire Crédit Logement CSA lors de son reporting sur le marché du crédit immobilier au 3ème trimestre 2018 : l’augmentation des durées de remboursement d’un prêt immobilier se poursuit et atteint des niveaux presque records :

Courbe sur l'évolution de la durée des crédits immobiliers par trimestre de 2001 à 2018

Sur l’ensemble du 3ème trimestre 2018, la durée moyenne des emprunts est de 223 mois. C’est seulement un mois de moins que le record qui date du 2ème trimestre 2007, lorsque le marché immobilier était en surchauffe.

Ce sont principalement les primo-accédants qui poussent au maximum l’allongement du prêt pour faire face à la diminution des aides à l’achat et à l’augmentation des prix. Ce n’est pas faute de répéter que l’emprunt sur 25 ou 30 ans peut représenter un danger financier. Les gains en capital sont minimes avec plusieurs années de plus de paiement de mensualités, ce sont surtout des intérêts que vous allez payer en plus grand nombre.

L’IFI rapporte plus que prévu

L’Impôt sur la Fortune Immobilière (IFI) qui a remplacé l’ISF depuis 2018 a rapporté à l’État beaucoup plus d’argent que prévu. La somme collectée dépasse les 1.2 milliard d’euros alors que le gouvernement tablait sur 850 millions seulement.

Grâce à des contrôles renforcés par des croisements de données et les premières analyses de l’IFI en 2018, le gouvernement s’attend à une collecte de l’ordre de plus de 1.5 milliard d’euros en 2019.

Et ce total pourrait encore s’alourdir car un amendement a été déposé pour plafonner le plafonnement de l’IFI par rapport aux revenus perçus par les contribuables imposés sur son patrimoine immobilier. Si cet amendement est voté, la recette fiscale n’en sera que plus importante encore.

Taxe d’habitation en 2018

L’automne est la période de paiement des impôts locaux. Après les avis de taxe foncière qui sont arrivées depuis quelques semaines et dont le paiement vient de s’achever, c’est au tour de la taxe d’habitation de faire la une de l’actualité immobilière.

Retrouvez tout pour la taxe d’habitation en 2018. Cette année est notamment marquée par la 1ère baisse importante du montant de la taxe d’habitation avant sa suppression pour de nombreux ménages. En effet, 80 % des Français vont bénéficier d’une baisse cette année de 30 % de leur taxe d’habitation à taux de prélèvement identiques. D’autres réductions viendront les prochaines années pour arriver à une suppression de la taxe d’habitation pour 80 % des personnes.

Certains départements ou communes ont cherché à compenser cette perte de rentrées fiscales par des hausses de taux. Dans certains secteurs, la baisse sera donc de moins de 30 % par rapport à l’année dernière.

Pour bien comprendre votre avis d’imposition, regardez comment est calculée la taxe d’habitation.

Pour limiter le montant de cet impôt, retrouvez la liste des exonérations et abattements pour la taxe d’habitation en 2018.

Article initial publié le 22/10/2018

Pour aller plus loin :

- Posez-vous ces 25 questions avant d’acheter un appartement ou une maison.

- Utilisez ces 7 sites pour suivre les prix de l’immobilier.

- Informez-vous sur les banques qui font les meilleurs taux immobiliers en 2018.

- Regardez ce que vous pouvez gagner en passant par un courtier immobilier.

Vous avez aimé cet article ? Faites le savoir et partagez le :

Où en est le marché immobilier ? Quelles sont les tendances pour l'immobilier en 2018 ?
> Téléchargez gratuitement le guide de l'achat immobilier en 2018 !

Faites de nombreux calculs pour trouver les meilleures solutions pour votre projet : utilisez nos calculettes immobilières gratuites !

Naviguez par thématique similaire : Immobilier 2018 

Qui sommes nous ? | Contact | Partenaires