Un oeil indépendant sur l'immobilier des particuliers en France

Immobilier-danger > Vente > Agence immobilière > Prix d’une vente par une agence immobilière

Où en est le marché immobilier ? Quelles sont les tendances pour l'immobilier en 2018 ?
> Téléchargez gratuitement le guide de l'achat immobilier en 2018 !

Prix d’une vente par une agence immobilière

Vous voulez vendre votre maison ou votre appartement. Vous pouvez le faire vous-même en traitant de particulier à particulier (avec ou sans aide externe) ou vous pouvez confier la vente de votre bien immobilier à un intermédiaire (agent immobilier, notaire, etc.). Aujourd’hui nous allons aborder le sujet du tarif des agences immobilières lorsque vous leur confiez votre bien et qu’elles ont pour mission de trouver un acquéreur.

L’agence immobilière n’est payée qu’en cas de vente du logement ou du terrain

Il existe plusieurs systèmes de rémunération pour les agents immobiliers dans les différents pays du monde. En France, les agences immobilières doivent suivre les directives de la loi Hoguet qui dictent leur modèle de commission. Un agent immobilier ne peut pas vous faire payer différents services à l’acte (communication sur votre bien à vendre, réalisation des visites, renseignements sur les documents à fournir comme ces 10 diagnostics, négociation du prix avec les acquéreurs intéressés, etc.). Non, en France, une agence immobilière à qui vous confiez la vente de votre logement n’est rémunérée que lorsque la vente est réellement conclue. Même si elle travaille pendant plusieurs mois sur la vente de votre logement, elle ne sera pas payée si elle ne trouve pas d’acquéreur.

C’est pour cela que les frais d’agence immobilière sont très élevés dans notre pays. Votre acheteur va devoir payer pour le travail effectué par l’agence immobilière pour tout l’ensemble du processus de vente, même pour les visites infructueuses.

Libre concurrence sur les prix des agences

Aucune loi ne dicte en revanche le montant de cette commission. Par tradition, on rencontre le plus souvent des frais proportionnels au prix d’achat. Dans certaines agences, le pourcentage de commission varie en fonction de la fourchette de prix dans laquelle se situe le bien à vendre. Cette profession a donc bien profité de la flambée des prix de l’immobilier durant les années 2000 puisque cela a fait mécaniquement autant flamber le montant des commissions des intermédiaires.

Certains réseaux d’agences, plutôt de nouveaux venus, tentent parfois de proposer un tarif fixe. Après tout, que ce soit pour vendre un studio ou une grande maison familiale, il n’y a pas 5 à 10 fois plus de travail entre deux types de biens immobiliers à vendre. Il faut toujours s’occuper de la communication sur le bien pour trouver des acquéreurs potentiellement intéressés, faire faire des visites, assurer la négociation entre les deux parties, etc.

La seule chose qui est obligatoire pour une agence immobilière est d’afficher clairement sa grille de rémunération.

Faire marcher la concurrence et ne pas hésiter à comparer et à négocier

En fonction des professionnels que vous allez contacter, vous pouvez donc rencontrer différentes conditions de vente et à des tarifs pouvant fortement varier. Les commissions des agences oscillent généralement entre 3 et 10 % (voire plus) en fonction de la valeur de l’appartement ou de la maison. Attention donc à ne pas confier votre bien à vendre à la première agence immobilière venue. Ce n’est pas parce que c’est une enseigne connue ou que l’on vous l’a recommandée qu’une agence immobilière sera la plus compétitive pour trouver un acheteur sans vous facturer le prix fort.

N’hésitez donc pas à rencontrer différents agents immobiliers pour les interroger sur différents points comme nous vous l’indiquons dans notre article "Comment choisir son agence immobilière pour une vente ?" :

- Leur estimation du prix de votre maison, de votre appartement ou de votre terrain en fonction de leur expérience de ce type de bien sur le marché actuel.

- Leur stratégie de vente (certaines agences recommandent parfois de prévoir une marge de X % pour la négociation en gonflant le prix initial, d’autres vous conseilleront de mettre le prix le plus bas possible pour avoir plus de chances de vendre rapidement et de rester ferme au moment de la tentative de négociation de l’acquéreur, etc.).

- Les moyens qu’ils vont mettre en œuvre pour faire connaître votre bien, gérer les contacts et les questions, faire les visites, etc.

- Le tarif qu’il demande pour un logement de cette valeur.

En fonction de tous ces éléments vous pourrez choisir une ou plusieurs agences immobilières à qui vous accorderez alors un mandat de vente (exclusif, semi-exclusif ou simple).

À vous de négocier les conditions tarifaires à ce moment-là. N’oubliez pas que plus le montant de la commission d’agence sera élevé et plus cela viendra rendre élevé le prix total à payer par un potentiel acquéreur et donc que plus vous aurez du mal à le vendre. Pour ne pas trop rogner sur votre prix net vendeur, à vous de faire en sorte que l’intermédiaire ne soit pas trop gourmand pour ses services.

Vendre peut aussi se faire sans passer par une agence

Comme nous l’avons dit en introduction, pour une vente immobilière, vous avez le choix entre plusieurs solutions. En plus de la solution de l’agence immobilière, vous pouvez :

- Vendre vous-même. Découvrez les avantages et inconvénients d’une vente sans agence. Pour cela, avec les moyens modernes de communication, vous avez accès à toutes les informations pour savoir quoi faire pour vendre entre particuliers votre logement (voir pour commencer cette liste de 7 étapes à réaliser pour vendre seul). Des sites comme Immobilier-danger.com vous guident dans toutes les démarches à suivre. Vous avez également de nombreux moyens de vous informer sur la valeur actuelle de votre logement comme avec ces 7 sites. En outre, il y a de nombreux sites d’annonces immobilières gratuits ou payants qui peuvent vous aider à trouver des acquéreurs à commencer par le plus connu et le plus utilisé LeBonCoin.

- Confier la vente à un notaire. Le rôle d’intermédiaire entre acquéreur et vendeur est en effet une activité moins connue des agences notariales. Cependant la plupart d’elles ont un service de gestion des mandats de vente. Comme pour les agences immobilières, les tarifs des notaires sont désormais fixés librement par ceux-ci et ne sont plus soumis à un pourcentage tarifaire fixe pour toute la profession et pour toutes les régions. Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur la vente d’une maison par un notaire.

- Se faire accompagner dans sa vente entre particuliers. Entre un vendeur qui se débrouille entièrement seul pour vendre son logement et un qui confie tout le processus de vente à un agent immobilier ou à un notaire, contre plusieurs milliers à dizaines de milliers d’euros, il existe également des services à un tarif intermédiaire. Ils ont pour but de vous aider à vendre de particulier à particulier en vous conseillant dans votre démarché ou sur les documents à fournir, en vous aidant à faire connaître votre bien immobilier à vendre, etc.

Quel que soit votre choix, téléchargez avant notre guide de la vente d’immobilier en 2018, c’est gratuit et cela vous donne de nombreuses informations et des conseils utiles pour que votre vente de logement se passe au mieux.

Pour aller plus loin :

- Regardez comment obtenir des estimations pour votre maison ou votre appartement.

- Découvrez quels sont les frais à payer pour vendre un bien immobilier.

- Apprenez à vendre votre logement en moins de 6 mois.

- Informez-vous sur ce qui se passe pour votre prêt immobilier en cas de vente.

Vous avez aimé cet article ? Faites le savoir et partagez le :

Faites de nombreux calculs pour trouver les meilleures solutions pour votre projet : utilisez nos calculettes immobilières gratuites !

Naviguez par thématique similaire : Frais immobilier 

Qui sommes nous ? | Contact | Partenaires