Un agent immobilier peut servir d’intermédiaire entre un acheteur et un vendeur pour la vente d’un bien. Qui paie les frais d’agence immobilière pour cette vente ? Quand faut-il payer les honoraires à l’agent ? Combien ça coûte de vendre avec une agence ? Comment la commission est indiquée dans le prix ? Immobilier Danger fait le point sur les différentes possibilités et ce que cela implique pour l’acheteur et le vendeur.

Pour une location d’appartement, consultez nos articles sur les frais d’agence pour une location pour un locataire et un propriétaire.

Qui paie les honoraires de l’agent immobilier ? La commission est-elle à la charge du vendeur ou de l’acquéreur ?

Un propriétaire a le choix de vendre sa maison sans agence, de faire appel à du coaching immobilier pour vendre seul ou de prendre un professionnel pour réaliser cette vente. Le coût ne sera pas le même dans chacun des cas. Il peut tout gérer lui-même et cela sera quasiment gratuit. La somme à payer peut aller de quelques centaines à milliers d’euros pour un coaching avec des conseils et outils de professionnel. Cela peut ensuite aller de plusieurs milliers à plusieurs dizaines de milliers d’euros en passant par un agent immobilier.

Si le propriétaire décide d’avoir recours à un agent immobilier pour réaliser sa vente, il paraît normal que ce soit lui qui paie les frais d’agence. Il est vrai que les honoraires sont souvent à la charge du vendeur. Cependant, nous verrons ci-dessous qu’il peut avoir intérêt à les mettre à la charge de l’acquéreur sans que cela ne change quelque chose pour son prix net vendeur. Cela peut faciliter la vente en réduisant les frais de notaire (regardez aussi “qui paie les frais de notaire ?“).

C’est une décision qui doit être prise au moment de signer un mandat de vente avec l’agence immobilière choisie. Après il sera trop tard pour faire le changement. Le gouvernement a interdit cela par une loi pour ne pas perdre trop d’argent sur les impôts qui sont collectés sur cette transaction via les frais de notaire.

Au final, c’est toujours le vendeur qui devra assumer ces commissions. Si un acheteur est prêt à payer 300 000 € pour votre maison, votre prix net vendeur sera de 300 000 € pour une vente de particulier à particulier ou de 285 000 € avec un intermédiaire qui facture environ 5 %.

qui paie les frais d'agence immobilière ?

Quel est le prix des frais d’agence immobilière ? Comment comparer ?

Les agences immobilières sont libres de déterminer leurs commissions pour une vente immobilière. Ils doivent simplement indiquer clairement le mode de calcul de leur frais. La plupart des agences immobilières traditionnelles facturent avec un pourcentage du prix du bien immobilier. En fonction du montant de la transaction, le pourcentage peut varier. En effet, plus le prix est élevé et plus le taux appliqué diminue. Les frais sont donc calculés en fonction du prix du logement à vendre. Elles imposent également souvent un montant de commission minimum leur service et leurs conseils.

Il existe néanmoins des agences à prix fixe ou réduit, n’hésitez pas à découvrir notre comparateur de frais d’agence immobilière pour une vente pour en savoir plus sur le calcul des honoraires pour une transaction immobilière en France. Même si le prix ne fait pas tout, cela peut grandement vous aider à répondre à la question “quelle agence immobilière choisir ?

Quand faut-il régler les frais d’agence ?

En France, la loi Hoguet impose qu’il n’y ait aucuns frais à payer pour vendre son bien immobilier tant que la vente n’est pas conclue. C’est lors de la signature de l’acte définitif et le paiement final de l’acquéreur au vendeur par l’intermédiaire du notaire que l’agent immobilier est payé pour ses services (l’estimation du prix du bien, la communication sur votre logement à vendre, la recherche d’acquéreurs, les contacts, les visites, la négociation du prix, la réalisation des documents nécessaires, etc.).

L’acquéreur va faire un virement du montant total à payer (frais d’agence inclus). Le notaire se chargera de répartir ces fonds entre le vendeur et l’agent immobilier en fonction des honoraires prévus dans le mandat.

Comment calculer le prix net vendeur ?

Pour un vendeur, ce qui compte c’est de savoir combien d’argent il va réellement récupérer de la vente de sa maison ou de son appartement après avoir payer les différents frais de vente (diagnostics immobiliers, levée d’hypothèque, etc.). On parle ici du prix net vendeur. Il s’agit du prix de vente du logement duquel vous déduisez les frais d’agence. Il est donc primordial de bien faire attention au montant des honoraires de l’agent immobilier avant de confier un mandat de vente à une agence immobilière.

Pour l’acquéreur, on parle toujours dans les annonces immobilières d’un prix FAI, c’est-à-dire “frais d’agence inclus”. Pour lui, peu importe qu’il y ait des honoraires compris dedans, ce qui compte c’est combien le logement coûte. L’acheteur devra prévoir les autres frais d’achat immobilier à payer comme les frais de notaire, le coût du crédit immobilier (intérêt d’emprunt, assurance emprunteur, frais de dossier et de garantie, etc.).

Par rapport à ce prix annoncé à l’acquéreur, il faut déduire le montant de la commission de l’agence immobilière pour obtenir le prix net vendeur. Vous pourrez ainsi réaliser le remboursement anticipé de prêt immobilier suite à la vente. Une fois payer tous les coûts de vente et rembourser votre crédit immobilier, vous connaîtrez combien d’argent il vous reste réellement de votre maison ou appartement. Cela peut notamment vous servir d’apport personnel pour un nouvel achat de résidence principale ou un investissement immobilier locatif.

Mettre les frais d’agence à la charge de l’acheteur permet de réduire les frais de notaire

Quand le vendeur signe un mandat de vente avec une agence, il a la possibilité de décider avec son agent si les frais d’agence seront à charge vendeur ou à charge acquéreur. Qui paie ne change absolument rien sur le prix net vendeur, mais cela a un impact important pour l’acheteur. En choisissant de désigner l’acheteur comme le payeur des honoraires de l’agent immobilier, cela va lui permettre de ne pas payer de frais de notaire sur les frais d’agence.

Dans le cas contraire, avec des honoraires d’agent immobilier à charge vendeur, l’acquéreur devra payer des frais de notaire sur cette commission. Par exemple, pour des honoraires de 20 000 €, cela va coûter environ 7.5 % de frais de notaire en plus, soit 1 500 € environ dans ce cas-là. Les acheteurs ont un budget qui n’est pas extensible, l’argent qu’ils devront dépenser dans les frais de notaire sera ce qu’ils pourront payer de moins pour votre maison ou votre appartement.

Au final, les principaux acteurs ont intérêt à faire payer les frais par l’acheteur (mais ni l’État car cela réduit les droits de mutation, ni les notaires car cela réduit leur rémunération). Pour l’agent immobilier, cela ne change rien. À moins de négocier les frais d’agence.

 

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn