Un oeil indépendant sur l'immobilier des particuliers en France

Immobilier-danger > Vente > Les 7 étapes à suivre pour votre vente de logement

Où en est le marché immobilier ? Quelles sont les tendances pour l'immobilier en 2017 ?
> Téléchargez gratuitement le guide de l'achat immobilier en 2017 !

Les 7 étapes à suivre pour votre vente de logement

La plupart des vendeurs tentent de vendre leur bien entre particuliers. Ils complètent ensuite leur démarche, ou non, avec une ou plusieurs agences immobilières ou un notaire. Voici des conseils pour bien gérer ces 7 étapes que vous aurez à franchir pour réussir à vendre votre maison ou votre appartement.

1. Faire faire de bonnes estimations

Savoir comment fixer son prix pour obtenir une vente rapide et dans de bonnes conditions peut vous faire gagner beaucoup de temps et d’argent.

Il n’est pas si simple que ça d’obtenir une bonne estimation immobilière. Soit vous devez faire appel à un professionnel qui possède l’expérience nécessaire dans votre localité, soit vous devez prendre le temps de bien vous informer. Il ne suffit pas de prendre un prix moyen au mètre carré et de le multiplier par la surface pour estimer le prix de son appartement.

Plus le prix de votre bien sera bien positionné par rapport aux offres concurrentes et plus vous vendrez facilement. Attention donc à ne pas négliger cette première étape qui consiste à évaluer la valeur de votre bien.

2. Prendre de bonnes photos

Pour que des acquéreurs potentiels aient envie de visiter votre maison ou votre appartement, il faut que par rapport au prix demandé, le bien en vaille la peine. Apprenez donc à utiliser astucieusement les photos pour vos annonces. Il paraît que la présence de photos décuple la visibilité de votre bien dans les sites d’annonces immobilières.

Faites des photos attractives et qui permettent de bien se rendre compte des volumes dans les pièces principales. Si votre bien immobilier contient des éléments supplémentaires qui en font croître la valeur, il est important d’en apporter des photos (piscine, grand garage, terrain important, belle vue, etc.).

3. Faire une description complète du bien

Les photos ne font pas tout. Il est très important de bien rédiger son annonce immobilière. Cela vous permettra, d’une part, d’éviter les visites inutiles. En effet, plus vous serez complet dans votre description et plus les acquéreurs qui visiteront seront ciblés.

Votre annonce doit également démontrer le potentiel de votre logement et permettre d’en justifier le prix. Il y a des centaines de milliers d’annonces sur les différents sites Internet. Pour que votre annonce obtienne plus de visibilité, elle doit être attractive aussi bien par les visuels que par la qualité de la présentation.

Besoin de diagnostics immobiliers (DPE, loi Carrez, plomb, etc.) pour votre vente ? : demandez vos devis gratuits ERNMT, diagnostic amiante, gaz....

4. Publier des annonces sur les plus grands sites gratuits

Il existe pleins de sites d’annonces immobilières gratuites, vous pouvez donc en profiter pour augmenter votre visibilité gratuitement. Déposez au moins une annonce sur chacun des sites qui attirent le plus de fréquentation. Vous serez ainsi certain d’être vu par une majorité d’acheteur potentiel dans votre ville.

Sur certains sites, vous devrez mettre à jour votre annonce régulièrement pour que celle-ci ne soit pas rapidement repoussée au-delà des premières pages. Vous avez également la possibilité de prendre des options payantes pour être davantage visible. Néanmoins, il ne sert à rien de dépenser de l’argent pour afficher en tête d’affiche un bien à un prix surévalué...

5. Bien choisir son agence

Si vous décidez d’avoir recours à un intermédiaire pour vendre, prenez le temps de bien choisir votre agence. Comme dans beaucoup de secteur, il y a de tout dans les agents immobiliers. Pour ne pas perdre de votre précieux temps, une bonne sélection s’impose. Attention notamment à ne pas choisir ceux qui font la course au mandat de vente.

Un professionnel dans votre ville doit pouvoir vous donner des conseils sur votre marché immobilier local. Il est très bien placé pour connaître les conditions de vente actuelles dans votre région. C’est un atout précieux pour vous positionner correctement.

6. Mettre en valeur son bien

Pour augmenter vos chances, n’oubliez pas d’appliquer les principes de base du home staging :

- Nettoyer entièrement votre bien,
- Ranger au maximum et laisser les espaces apparaître,
- Réparer les petits défauts,
- Etc.

L’objectif est de présenter de la meilleure manière possible votre bien afin qu’il laisse une bonne impression à ceux qui le visiteront.

Si votre appartement ou votre maison nécessite des travaux importants (électricité, toiture, chauffage, etc.), vous avez le choix entre investir pour le faire vous-même et valoriser votre bien ou adapter votre prix de vente à la présence de ces grosses rénovations à prévoir. Sachez qu’un bon DPE fait fortement augmenter le prix de vente d’un logement.

7. Être réactif

Il faut vite que vous vous adaptiez aux premiers retours obtenus. En fonction du nombre de contacts que vous avez, des visites et des éventuelles offres d’achat, vous devez modifier votre prix pour vous adapter à votre marché immobilier local.

Quelle que soit la manière dont vous avez fixé votre prix de vente, il n’y a que la réalité du terrain qui vous renseignera sur la qualité de votre positionnement et vos chances de vendre rapidement. Si vous avez très peu de contacts et de visites, vous devez diminuer votre prix d’au moins 10 % pour inverser la tendance.

A noter que pour les étapes des photos, de la description complète de votre bien et de votre visibilité sur Internet (sites d’annonces, Google, etc.) et chez vous (pancarte "À vendre"), vous pouvez utiliser des services comme ceux de MaPetiteAgence.

Pour aller plus loin :

- Savez-vous ce que vous devez payer lors d’une vente (notaire, agence immobilière, diagnostics obligatoires, etc.).
- Utilisez ces 7 sites pour vous renseigner sur les prix immobiliers.
- Consultez la liste des 9 diagnostics pour la vente d’une maison ou d’un appartement.
- Méfiez-vous des prêts relais en 2017 et consultez notre guide du prêt immobilier.

Vous avez aimé cet article ? Faites le savoir et partagez le :

Faites de nombreux calculs pour trouver les meilleures solutions pour votre projet : utilisez nos calculettes immobilières gratuites !


Qui sommes nous ? | Contact | Partenaires | Hit-Parade