Un oeil indépendant sur l'immobilier des particuliers en France

Immobilier-danger > Achat de maison ou d’appartement > Investissement locatif > Loi Scellier : les 60 villes à éviter

Loi Scellier : les 60 villes à éviter

Auteur : David LELONG

La loi Scellier cache de vrais pièges ! Presque identique à la loi Robien, la loi Scellier entraîne dans de nombreuses agglomérations une "suroffre" de location. Impossibilité de louer et perte de la défiscalisation, telles sont les conséquences possibles d’un mauvais investissement en défiscalisation Scellier.

Mise à jour en 2018 : la nouvelle loi Pinel est moins risquée que la loi Scellier. Cependant, évitez toujours d’investir dans ces 60 villes où l’investissement immobilier est très risqué.

Loi Scellier : 60 agglomérations éligibles classées à risque

Le Crédit Foncier vient de publier une étude complète qui apporte de nombreuses informations concernant les investissements locatifs en loi Scellier.

Nous renouvelons notre mise en garde contre la loi Scellier qui dès son apparition faisait apparaître autant de dangers que la loi Robien. Pour essayer de limiter les dégâts causés par la défiscalisation en loi Robien, la loi Scellier n’est éligible que sur certains secteurs : les régions classées en zone C sont exclues de ce programme de défiscalisation.

Seulement "à même cause, même conséquence", la loi Scellier n’étant qu’une loi Robien renommée, les mêmes dérives se font déjà ressentir : l’offre locative devient largement supérieure à la demande dans de nombreuses agglomérations. C’est ce que démontre cette étude du Crédit Foncier en classant à risque une soixantaine d’agglomérations françaises.

Les villes classées à risque (les villes non citées ne sont pas exclues pour autant des mêmes risques, elles sont juste moins exposées) : Bailleuil, Saint-Quentin, Charleville, Elbeuf, Châlons-en-Champagne, Forbach, Brest, Saint-Brieuc, Laval, Le Mans, Tomblaine, Erstein, Sélestat, Colmar, Mulhouse, Belfort, Montbéliard, Lorient, Angers, Cholet, Blois, Dijon, Besançon, La Roche-sur-Yon, Niort, Poitiers, Villefrance sur Saône, Bourg-en-Bresse, Angoulême, Limoges, Roanne, Saint-Etienne, Clermont-Ferrand, L’Isle-d’Abeau, Divonne-les-bains, Thonon-les-bains, Annemasse, Sillingy, Seynod, Aix-les-bains, Périgueux, Bergerac, Brive, Valence, Montélimar, Gap, Agen, Montauban, Albi, Castres, Alès, Carpentras, Manosque, Salon-de-Provence, Sète, Béziers, Narbonne, Perpignan, Tarbes...

Mise à jour : Attention certaines de ces villes sont toujours éligibles à la loi Pinel, le dispositif de défiscalisation qui remplace le Scellier...

Une offre locative non accessible à la demande

L’offre locative qui abonde grâce à cette loi Scellier aurait dû être une bonne nouvelle pour tous ceux qui recherchent une location à prix raisonnable. Or les loyers demandés sont très largement supérieurs à la capacité financière de la demande :

Déséquilibre entre offre et demande en location de logement neuf

Résultats : les locataires ne trouvent pas de locations qui correspondent à leurs besoins et les investisseurs se retrouvent sans locataire (et donc sans défiscalisation aussi)...

Loi Scellier = mauvais investissement ?

Appâtés par la carotte fiscale, de nombreux ménages se sont laissés envouter par les propositions de logement neuf en loi Scellier. Seulement cet investissement se révèle un bien piètre investissement : le taux de rendement locatif brut dans le neuf ressort entre 4 % et 5 %.

Si l’on décompte les frais et charges à retirer de cet investissement et que l’on tient compte de l’évolution de la valeur du bien : la rentabilité globale se retrouve nulle, voire même négative dans de nombreuses agglomérations françaises ! La baisse prévisible de l’immobilier va conforter cette tendance dans les mois et années à venir. Il faudra donc s’attendre encore à une rentabilité globale très faible au moins en 2018 sur ce type d’investissement locatif.

Pour rappel : tout investissement avec défiscalisation doit avoir un rendement intéressant sans défiscalisation, ne choisissez pas vos placements seulement dans l’optique de diminuer vos impôts. Pour obtenir des informations personnalisées, vous pouvez faire une simulation d’investissement en immobilier.

Article initial publié le 09/07/2009

Pour aller plus loin :

- Découvrez la rentabilité locative dans 100 grandes villes françaises.

- Inspirez-vous de ces exemples de déficit foncier.

- Étudiez comment réussir votre investissement immobilier en 2018.

- Retrouvez tous nos conseils pour le crédit de votre investissement en immobilier locatif.

Vous avez aimé cet article ? Faites le savoir et partagez le :

Où en est le marché immobilier ? Quelles sont les tendances pour l'immobilier en 2018 ?
> Téléchargez gratuitement le guide de l'achat immobilier en 2018 !

Faites de nombreux calculs pour trouver les meilleures solutions pour votre projet : utilisez nos calculettes immobilières gratuites !

Naviguez par thématique similaire : Impôt immobilier 

Qui sommes nous ? | Contact | Partenaires