Courtier assurance dommages ouvrage : comment choisir ?

Auteur : David LELONG | Date de modification : 27 octobre 2022

Dès lors que vous décidez d’entreprendre des travaux de construction ou de rénovation dans votre domicile, vous devez souscrire une assurance dommages ouvrage. Rendue obligatoire par la loi Spinetta du 4 janvier 1978, cette démarche vous protège en cas de constatation d’un sinistre à l’issue des travaux. L’assurance dommages ouvrage prend alors en charge les frais de réparation nécessaires, et ce, sans attendre le dénouement d’une éventuelle procédure judiciaire.

Afin de trouver l’offre la plus adaptée à vos besoins et à votre situation, il est possible de faire appel à un courtier en assurance dommages ouvrage. Quel est son rôle et quels sont les avantages à faire appel à ses services ? Comment trouver un courtier en assurance ? Immobilier Danger, spécialiste des questions liées à tous vos projets immobiliers, vous livre tous ses conseils sur le sujet.

DEVIS ASSURANCE DOMMAGE OUVRAGE >>

Quelques rappels sur l’assurance dommages ouvrage

Souscrite par le maître d’ouvrage, l’assurance dommages ouvrage (DO) permet de couvrir de nombreux risques liés aux travaux de rénovation ou de construction. Quelles sont donc les conditions à son fonctionnement ?

Le fonctionnement

Le maître d’ouvrage peut être un particulier ou un professionnel (promoteur, Société Civile Immobilière), mais également un syndic ou une copropriété. Dans le cadre de travaux de construction, de rénovation, d’agrandissement ou de réparations importantes sur un bâtiment, il a l’obligation de souscrire une assurance dommages ouvrage, et ce, avant le démarrage du chantier.

Il est toutefois essentiel de noter que l’assureur déclenche la prise en charge des frais nécessaires uniquement si le constructeur a, de son côté, souscrit une garantie décennale avant de diriger le chantier. Il s’agit d’une assurance qui engage la responsabilité civile des professionnels impliqués dans les travaux, et ce, durant une période de 10 ans. Ces professionnels peuvent être des constructeurs, des architectes, des artisans ou bien des maîtres d’œuvre. Dans le cas où le particulier s’occuperait lui-même de l’exécution des travaux, il doit lui aussi souscrire cette garantie décennale afin de bénéficier, le cas échéant, des garanties incluses dans son assurance dommages ouvrage.

Quels risques sont couverts ?

À l’issue de travaux, quelle que soit leur nature, survenus sur un bâti, il n’est pas rare de constater quelques malfaçons provoquées par des erreurs survenues au cours du chantier. L’assurance dommages ouvrage peut alors intervenir et garantir la prise en charge des frais nécessaires à la réparation de ces malfaçons. Ainsi, l’assurance dommages ouvrage assure le financement des réparations liées aux sinistres suivants :

  • Des vices du sol.
  • Un affaissement du plancher.
  • Des infiltrations d’eau dans le bâtiment par la toiture ou par les fissures.
  • Une défaillance dans l’isolation thermique des murs.
  • L’effondrement de la toiture.

Ces sinistres peuvent être pris en charge par l’assureur durant une période de 10 ans après réception des travaux, à l’issue desquels l’assurance dommages ouvrage ne sera plus effective.

Par ailleurs, l’assurance ne couvre pas les dégâts imputés à l’assuré, ni les défauts d’entretien ; ces dégradations sont considérées comme des négligences de sa part.

les courtiers peuvent aider les particuliers et les entreprises à choisir parmi les assurances dommage ouvrages ceux avec les meilleures garanties et le meilleur tarif après une étude de marché

Le rôle du courtier en assurance dommages ouvrage

Un courtier est un professionnel qui travaille de façon indépendante et assure le rôle d’intermédiaire entre l’assuré et l’assureur. Fort de son expertise, il vous propose un accompagnement ultra-personnalisé sur toutes vos questions liées à l’assurance dommages ouvrage, et se charge de vous trouver la meilleure offre. De plus, en cas de sinistre survenant dans le délai de 10 ans imposé par votre assurance, le courtier vous fait bénéficier de son assistance dans la résolution des divers problèmes rencontrés. Un soutien non négligeable dans une situation souvent désagréable.

Pourquoi faire appel à un courtier en assurance dommages ouvrage ?

Faire appel aux services d’un courtier en assurance représente de nombreux avantages, malgré le coût que cela peut impliquer.

Bénéficier d’un accompagnement professionnel

En effet, le courtier est spécialiste de son domaine et connaît parfaitement les rouages du secteur de l’assurance. En lui confiant la recherche de votre assurance dommages ouvrage pour effectuer vos travaux sereinement, vous vous épargnez des démarches fastidieuses et le risque de vous faire perdre du temps et de l’argent. Grâce à une connaissance précise de votre profil, de l’envergure de votre projet de travaux et de vos besoins, le courtier saura trouver rapidement et facilement les offres d’assurance dommages ouvrage qui vous conviennent.

Obtenir une assurance dommages ouvrage au meilleur prix

Solliciter un courtier en assurance constitue également une solution efficace pour bénéficier de tarifs avantageux. Fort de son réseau professionnel, le courtier est en effet en mesure de négocier des contrats aux tarifs particulièrement intéressants auprès des assureurs. Ainsi, il vous est possible de réaliser jusqu’à 20% d’économies grâce à l’intervention d’un intermédiaire, ce qui représente une somme importante dans le cadre de travaux d’une telle envergure.

DEVIS ASSURANCE DOMMAGE OUVRAGE >>

Inclure les garanties les plus adaptées à votre profil

Sa connaissance solide de votre dossier et des possibilités dont disposent les assureurs permettent à votre courtier en assurance dommages ouvrage de négocier les meilleures garanties, qui sont alors incluses dans votre contrat.

Le courtier n’est rattaché à aucun organisme d’assurance ; totalement neutre, il n’a aucun intérêt à vous vendre une prestation plutôt qu’une autre. Par ailleurs, il vous accompagne en cas de sinistre et veille rigoureusement à l’application des garanties de votre contrat par votre assureur.

Comment trouver et choisir un courtier en assurance dommages ouvrage ?

Vous désirez faire appel aux services d’un courtier en assurance afin d’obtenir la meilleure protection dommages ouvrage ? Pour cela, vous devez d’abord procéder à des recherches sérieuses pour trouver un intermédiaire professionnel sérieux et compétent. Nous vous suggérons donc de consulter le registre de l’ORIAS (Organisme pour le registre unique des intermédiaires en assurance, banque et finance), afin de vérifier l’immatriculation du courtier ou de la société de courtage que vous aurez repéré au préalable. Ensuite, n’hésitez pas à vérifier leur expérience ainsi que les différents partenaires avec lesquels ils ont déjà collaboré. Vous pouvez également vous référer aux avis clients, facilement accessibles sur Internet.

Quel est le coût des services d’un courtier en assurance dommages ouvrage ?

Le coût d’un courtier en assurance dommages ouvrage varie d’un prestataire à l’autre, mais également en fonction de la complexité de votre dossier. De manière générale, les courtiers sont rémunérés grâce à une commission versée par l’assureur sur chaque contrat vendu ; ils sont ainsi payés pour leur travail de gestion et pour leur contribution aux affaires de la compagnie d’assurance. De nombreux courtiers ne sont rémunérés que par ce biais, et ne touchent aucun paiement de la part du client.

Comme l’indique l’article L321-2 du Code de la consommation, “aucun versement, de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d’un particulier, avant l’obtention d’un ou plusieurs prêts d’argent”. Certains intermédiaires professionnels peuvent en effet appliquer des frais de courtage au client, qui peuvent varier entre 800 et 2000 € en fonction du dossier et du profil. Toutefois, il n’est absolument pas en droit de vous demander un quelconque paiement avant votre souscription à un contrat d’assurance. N’hésitez pas à vous informer sur les tarifs en vigueur, mais aussi sur les pratiques de négociation, dans le but d’obtenir un prix plus intéressant.

Combien coûte l’assurance dommages ouvrage ?

Plusieurs éléments permettent de déterminer le montant de votre cotisation dommages ouvrage :

  • Le coût total de vos travaux.
  • Le projet lié aux travaux : construction ou auto-construction, rénovation, réparations importantes, extension, etc.
  • La nature du bien : maison, appartement, local, etc.
  • La destination du bien.
  • L’expérience des personnes chargées d’effectuer les travaux.

De manière générale, le prix exact de votre prime d’assurance DO est calculé en fonction de la somme totale de vos travaux, et constitue entre 1 et 5 % du prix total de votre ouvrage. Enfin, la plupart des assureurs exigent le versement d’une garantie minimum fixée à environ 3000 €.

L’assurance dommages ouvrage est obligatoire et nécessaire lorsque vous entreprenez de gros travaux de construction ou de rénovation. Afin d’obtenir les meilleurs tarifs et garanties pour votre contrat, il est alors conseillé de faire appel à un courtier spécialisé dans ce type d’assurance. En effet, grâce à ses connaissances approfondies du secteur et à son important réseau, il bénéficie d’une position privilégiée pour négocier les offres les plus adaptées à votre projet.

Bien sûr, il est toujours possible pour un particulier d’effectuer ces démarches lui-même. Néanmoins, cela lui demandera beaucoup de temps et d’énergie, pour des résultats souvent moins satisfaisants que ceux obtenus par un courtier.

Vous avez des demandes particulières sur votre projet ? N’hésitez pas à solliciter les conseils d’Immobilier Danger, votre guide de référence en ligne sur toutes les problématiques liées à l’immobilier !

Comparez
40 assurances de prêt !

assurance de pret

Comparez les taux
de 100 banques

pret bancaire

Recevez un devis
d'assurance habitation

assurance habitation