Un oeil indépendant sur l'immobilier des particuliers en France

Taxe d'habitation en 2019

La taxe d’habitation est un impôt à payer par chaque ménage qui vit dans un appartement ou une maison au 1er janvier de l’année en cours. Cet impôt local est à payer aussi bien si vous êtes propriétaire ou locataire (ou occupant à titre gratuit) de votre logement.

La taxe d’habitation se paye généralement lors du dernier trimestre de l’année N pour le logement dans lequel vous habitez au 1er janvier N. Les dates de paiement varient en fonction de votre catégorie. Vous recevez votre avis d’imposition à la taxe d’habitation directement chez vous ou sur votre compte impots.gouv.fr. Découvrez tout ce qu'il faut savoir sur la taxe d'habitation en 2019.

Pour compléter ces informations et conseils, vous pourrez ensuite vous rendre sur les autres impôts locaux. En particulier, si vous êtes propriétaire d'un bien immobilier en France, vous pouvez retrouver toutes les informations indispensables à connaître sur la taxe foncière en 2019.

Calendrier fiscal 2019

Il y a différentes échéances à connaître : date d'envoi de l'avis fiscal ou de mise en disponibilité sur votre compte personnel sur impots.gouv.fr, date limite pour demander le prélèvement à l'échéance, date de paiement en fonction du moyen choisi, etc. Attention, pour certains types de biens immobiliers comme les résidences secondaires ou pour les étudiants, les dates peuvent être décalées par rapport à celles ordinaires. Retrouvez toutes ces informations dans notre calendrier fiscal 2019 pour les impôts locaux.

Calcul du montant de votre taxe d'habitation

Comme vous pouvez le voir dans notre article complet sur le calcul du montant de votre taxe d’habitation, ce que vous allez devoir payer pour cet impôt local va dépendre de la valeur locative de votre logement et des taux d’imposition retenus par les différentes collectivités qui en perçoivent une partie. Cela crée donc déjà des différences importantes de coût pour un même bien et un ménage similaire en fonction du logement et surtout de sa localisation. Il y a, en plus, comme nous le verrons ci-dessous différents cas d'exonérations et d'abattements.

Pour bien comprendre l'élément de base qui sert à estimer la valeur locative de votre appartement ou de votre maison, il faut étudier la valeur locative cadastrale et son calcul par l'administration fiscale, comprendre pourquoi et comment elle augmente chaque année, etc. Il faut savoir également, qu'on entend souvent parler d'une possible remise à plat des valeurs locatives pour les habitations, mais ce serpent de mer est sans cesse repousser à plus tard tant il est complexe et source de tensions. Et pour cause, dans certains cas, cela créerait des augmentations pouvant aller jusqu'à +500 % du montant actuel des impôts locaux pour certains biens.

En outre, l'avis fiscal de la taxe d'habitation contient également l'appel à contributions pour la redevance télévision. Sur notre page dédiée à cette autre taxe, vous allez découvrir le montant, les personnes concernées, les dates, etc.

Abattement progressif depuis 2018 avant suppression en 2020 pour 80 % des Français

Depuis 2018, le gouvernement a voté une suppression progressive de la taxe d'habitation pour les 80 % des ménages français qui ont le moins de revenus. Cette suppression ne sera complète qu'à partir des cotisations pour l'année 2020. En attendant, en 2018 et en 2019, les ménages concernés bénéficient de belles réductions (respectivement 30 et 65 %). Pour tout savoir sur cette disparition progressive et surtout savoir si vous allez en bénéficier, consultez toutes les conditions sur la suppression progressive de la taxe d'habitation et sa mise en application concrète.

Autres abattements et exonérations possibles en 2019

Mis à part cet abattement important commencé en 2018, les anciens motifs d'abattements ou d'exonérations sont toujours en vigueur. Ils permettent à certaines personnes dans des situations particulières de ne pas payer de taxe d'habitation ou d'en payer moins. De plus, il y a pour tous des abattements en fonction du nombre de personnes qui compose le ménage imposé. Les réductions peuvent ainsi être appliquées pour ceux qui ont de très faibles revenus, à partir d'un certain âge ou avec une situation de handicap. Retrouvez la liste des exonérations de taxe d'habitation en 2019.

Qui paye cet impôt local ? Quels sont les moyens de paiement ?

Qui doit payer une taxe d’habitation en France ? Sur quel type de bien immobilier ? Qu’en est-il des résidences secondaires, des logements vides, des personnes en maison de retraite, des logements pour étudiants, etc. ? Comment cela se passe lorsque vous venez de déménager ? Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur qui paye la taxe d’habitation.

Quels sont les moyens pour payer vos impôts locaux en 2019 ? Quels avantages procurent certaines de ces solutions ? Comment mensualiser le paiement de sa taxe d’habitation et de sa taxe foncière ? Quelles sont les pénalités de retard ? Quels sont les recours en cas de difficultés de paiement ? Peut-on contester le montant de ses impôts locaux ? Toutes les réponses à ces autres questions sur le paiement des impôts locaux.

Classement des taxes d'habitation dans les plus grandes villes

Avec toutes ces possibilités de variation entre les valeurs locatives, les taux de chaque organisme qui bénéficient des recettes de cet impôt, les possibilités d'abattements ou d'exonérations, il est très difficile de comparer les montants de cet impôt local pour un même type de foyer. Néanmoins, jusqu'à il y a peu, l'étude annuelle du Forum de la gestion des villes et des collectivités territoriales permettait d'obtenir un classement pour un foyer type de 2 adultes et 2 enfants avec un certain niveau de valeur locative par rapport à la ville pour les plus grandes agglomérations françaises. C'est ainsi que vous pouvez consulter le classement des taxes d'habitation par ville.

Les mieux lotis sont situés à Paris où la taxe d'habitation pour ce foyer modèle n'est que de 480 € alors que c'est à Argenteuil que cette taxe est la plus élevée avec 1 426 €. Cela varie donc du simple au triple en fonction du secteur géographique.

Pour tous vos besoins, n'hésitez pas à utiliser nos différentes simulations immobilières gratuites pour tous vos besoins ainsi que nos calculettes en ligne pour préparer au mieux votre projet immobilier.

Vous pouvez notamment faire ceci :

Retrouvez nos articles sur les autres impôts liés à un bien immobilier :


Qui sommes nous ? | Contact | Partenaires