Un oeil indépendant sur l'immobilier des particuliers en France

Immobilier-danger > Pratique > Impôts locaux

Impôts locaux 2018 : calculs, dates, exonérations

Les impôts locaux permettent aux communes, aux départements et aux régions de financer une partie de leurs services (entretien des routes, des écoles, etc.). Ils varient fortement d’une ville à une autre car les besoins sont différents d’un endroit à un autre et qu’il peut y avoir d’autres sources de financement en complément. On retrouve principalement ces impôts-là :

La taxe d’habitation

Elle est payée chaque année par le ménage qui vit dans le logement au 1er janvier de la même année. Le calcul de son montant dépend de la valeur locative du logement et des taux d’imposition prélevés par la commune et les autres collectivités. Il existe des abattements, des réductions et des exonérations pour différentes situations personnelles et en fonction des revenus du ménage. La contribution à l’audiovisuel public (redevance télévision) y est rattachée et elle est à payer en même temps que votre taxe d’habitation.

Découvrez notre dossier sur la taxe d’habitation en 2018 avec en particulier :

- Les modalités de calcul de la taxe d’habitation : qu’est-ce qui est pris en compte ? Comment cela peut évoluer dans le temps ? Comment vérifier si le montant pour votre logement est cohérent ?

- Les exonérations et abattements pour la taxe d’habitation en 2018 : dans certaines situations le gouvernement aide les contribuables en allégeant ou en supprimant leur taxe d’habitation. Regardez si vous pouvez bénéficier de ces avantages.

- À partir de 2018, le montant de la taxe d’habitation va être progressivement diminuée jusqu’en 2020 où cette taxe sera entièrement supprimée pour 80 % des Français. Pour en savoir plus sur les ménages qui bénéficieront de ces réductions et comment cela va s’étaler dans le temps, consultez notre article sur la suppression progressive de la taxe d’habitation à partir de 2018.

La taxe foncière

La taxe foncière sur les propriétés bâties est payée chaque année par le ménage qui est propriétaire de l’appartement ou de la maison au 1er janvier de la même année. Son calcul dépend également de la valeur locative cadastrale du bien immobilier. Des exonérations sont là encore possibles, même s’il y en a moins que pour la taxe d’habitation.

La taxe foncière sur les propriétés non bâties : elle fonctionne comme la taxe foncière sur les propriétés bâties mais avec certaines spécificités liées à la nature de ces biens (terrains agricoles, bois, etc.).

Découvrez notre dossier complet sur la taxe foncière en 2018 avec en particulier :

- Un point précis sur le calcul du montant de votre taxe foncière : là encore il faudra regarder le calcul de la valeur locative cadastrale, les taux d’imposition des différentes couches administratives qui puisent leur financement avec cet impôt, etc.

- La liste des exonérations pour la taxe foncière en 2018 : faibles revenus, construction récente, différentes situations ouvrent droit à des diminutions voire à des suppressions de taxe foncière.

Les impôts fonciers restent un coût incontournable pour tous les propriétaires d’une résidence principale, secondaire ou d’un investissement locatif. Même si vous avez fini de rembourser votre crédit immobilier, vous aurez toujours des frais et taxes à payer pour votre maison ou votre appartement.

Les autres impôts locaux et informations à retenir

On intègre également dans les impôts locaux tout une série de taxes spécifiques comme la taxe sur les logements vacants ou encore la taxe ou redevance de relèvement des ordures ménagères qui est conjointe à l’avis de taxe foncière.

Dans cette rubrique retrouvée donc toutes les informations fiscales à connaître sur vos impôts locaux en 2018 : leur mode de calcul, les exonérations et abattements existants, leur moyenne ville par ville dans les grandes agglomérations, les dates de paiement des impôts locaux en 2018, les moyens de paiement, etc. Cela permet de mieux comprendre son imposition locale, de vérifier le calcul des montants, de consulter les possibilités d’abattements ou d’exonérations, de savoir quand et comment payer.

Des éléments dont il est important de bien tenir compte avant d’acheter une maison ou un appartement. Des différences très importantes peuvent être appliquées pour deux communes limitrophes et pour un même type de logement. L’étude de la fiscalité locale est donc primordiale lors du choix de votre lieu d’habitation.