Les intérêts intercalaires dus lorsqu’un prêt immobilier est débloqué en plusieurs étapes peuvent vite alourdir la note. Voici quelques pistes pour tenter de réduire au minimum ces frais intercalaires. Vous pourrez ainsi économiser quelques centaines à milliers d’euros qui seront plus utiles à l’équipement de votre futur logement.

SIMULATION PRET IMMOBILIER >>

Comment réduire les intérêts intercalaires en 6 étapes ?

Les frais intercalaires vont se calculer avec un taux d’intérêt sur le montant du capital que débloque la banque. Dans le cadre d’un projet en VEFA (vente en l’état futur d’achèvement), la durée de la construction par un promoteur peut être longue. Jusqu’à la fin du chantier, vous allez devoir payer des intérêts intercalaires pour financer chaque étape de la construction. Le coût de votre crédit et donc vos mensualités vont ainsi augmenter à chaque étape de votre construction lorsque des fonds sont débloqués.

Pour résumer, le montant des intérêts intercalaires et donc de votre mensualité jusqu’à l’achèvement de votre maison ou de votre appartement va dépendre du montant de chaque versement d’argent à chaque appel de fonds du promoteur. Le taux d’emprunt s’applique sur le capital total débloqué à chaque période (au moment du paiement de chaque mensualité). Vous ne commencez à rembourser du capital qu’à partir de l’achèvement de l’habitation et du début des mensualités fixées d’après le calcul de l’organisme prêteur pour votre contrat bancaire. Tout est résumé dans votre tableau d’amortissement.

Voici nos astuces pour réduire les intérêts intercalaires et négocier un meilleur taux de crédit ainsi qu’une meilleure assurance emprunteur.

Diminuer le temps de réalisation des travaux

Les intérêts intercalaires se payent entre le 1er déblocage de fonds et le dernier déblocage. La première astuce consiste donc à mettre la pression aux constructeurs ou artisans afin de faire avancer les travaux rapidement.

Retarder les appels de fonds

À chaque nouveau déblocage les frais intercalaires augmentent, négociez un report de la date d’appel de fonds afin de retarder chaque déblocage.

Utiliser au mieux son apport personnel

Si vous disposez d’un apport personnel conséquent, utilisez d’abord votre apport personnel afin de n’effectuer le premier déblocage qu’au dernier moment, ou de diminuer la première somme débloquée.

Vous retardez ainsi l’entrée en jeu de votre prêt immobilier pour en limiter les frais.

baisser intérêts itnercalaires d'un prêt immobilier pour un logement neuf

Utiliser plusieurs prêts immobiliers

Certaines banquent vous proposent de découper votre prêt en plusieurs prêts immobiliers, chacun des prêts correspondant à la somme d’un déblocage. Vous ne payerez ainsi aucuns frais intercalaires.

Négocier une prise en charge par la banque ou le constructeur

Dans certains cas, le constructeur peut prendre à sa charge les intérêts intercalaires. Dans le cas contraire, vous pouvez négocier une prise en charge partielle ou totale de ces intérêts avec votre banque.

Jouer sur la capacité de remboursement

Si votre budget le permet, il est possible de commencer le remboursement de votre prêt dès la mise en place du prêt, vous ne payez ainsi pas d’intérêts intercalaires. Attention, cela signifie que vous êtes capable de payer votre logement actuel (loyer ou remboursement d’un autre emprunt) en même temps que le remboursement du crédit de votre futur logement.

Le contraire est également possible, c’est-à-dire que si votre budget est trop serré pour payer ces frais intercalaires en plus de votre logement actuel, vous pouvez demander à ce que ces frais intercalaires soient répartis dans vos intérêts de prêt. Vous ne commencerez ainsi à payer qu’à la livraison de votre logement neuf. Cette dernière solution est néanmoins plus coûteuse.

Découvrez toutes les informations sur le financement d’un achat en VEFA.

Comment optimiser son financement (meilleur crédit et meilleure assurance emprunteur) ?

Pour l’achat d’un bien immobilier, il est indispensable de bien travailler son financement pour en réduire le coût total. Il y a de nombreuses choses à savoir et à faire pour réduire votre mensualité tout en gardant un même budget et d’être capable d’assumer plus sereinement le paiement du prix de votre maison ou de votre appartement neuf.

Cela passe d’abord par la recherche du meilleur crédit immobilier possible. Attention, il n’y a pas que le taux et le calcul des intérêts qui comptent. Beaucoup d’autres éléments sont à prendre en compte pour financer correctement son projet. En outre, il est également très judicieux de s’attarder sur son assurance emprunteur de prêt immobilier.

Pour compléter ces astuces, voici 15 conseils pour obtenir un meilleur crédit immobilier. Enfin, informez-vous sur les banques qui font les meilleurs taux d’emprunt en 2021.

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn