Diagnostiqueur immobilier : qu’est-ce que c’est ?

Auteur : David LELONG

Le secteur de l’immobilier est particulièrement large et de nombreux métiers sont présents pour garantir des transactions dans les meilleures conditions possibles. Parmi les métiers d’expertise, on retrouve celui de diagnostiqueur immobilier qui consiste à réaliser une évaluation précise sur l’état d’un bien immobilier. Ce genre d’étude est généralement réalisé au moment de la vente d’un bien ou pour la mise en location. Le recours aux services d’un diagnostiqueur immobilier peut également être requise avant la réalisation de travaux de rénovation ou de démolition. Pour découvrir toutes les spécificités de ce métier et les formations nécessaires, nous revenons en détail sur cette profession en plein développement.

DEVIS DIAGNOSTIC IMMOBILIER >>

Qu’est-ce qu’un diagnostiqueur immobilier ?

Relativement récent, le métier de diagnostiqueur immobilier s’est particulièrement développé au cours des dernières années notamment avec la mise en place des réglementations thermiques sur les habitations. Pouvant être exercé en indépendant ou au sein d’un bureau d’étude spécialisé dans le diagnostic immobilier, ce métier implique un certain nombre de connaissances et de compétences dans différents domaines :

  • Énergétique
  • Électricité
  • Gaz
  • Amiante et plomb
  • Pathologies du bâtiment
  • Techniques de mesurage

Grâce à cette large palette de compétences, le diagnostiqueur immobilier est donc en capacité d’intervenir avant toute transaction immobilière, ou bien avant la réalisation de travaux afin d’évaluer l’état des logements et les éventuels risques qu’ils présentent. Pour exercer ce métier, il est essentiel d’être le plus méthodique possible de façon à réaliser des diagnostics précis et détaillés.

formation professionnelle pour diagnostiqueurs : devenir expert des diagnostics immobiliers techniques

Quelles sont les missions d’un technicien en diagnostic immobilier ?

Relativement récent, le métier de diagnostiqueur immobilier est régi aujourd’hui par l’article L271-4 et L271-6 du Code de la Construction et de l’Habitation. Ce Code rend l’intervention de cet expert obligatoire pour toutes les ventes immobilières. En effet, avant de vendre un bien immobilier, le vendeur doit obligatoirement fournir un diagnostic technique du bien dans lequel plusieurs informations sont répertoriées :

Pour chaque intervention, le technicien, spécialisé par une formation adaptée à chaque certification nécessaire, réalisera un diagnostic précis et le plus détaillé possible pour que l’acheteur soit informé des éventuels risques que le logement en vente présente. À partir de cette évaluation, le vendeur a la possibilité de procéder à différents travaux pour résoudre les différents problèmes que présente son logement.

Une collaboration nécessaire avec d’autres professionnels

Étant donné que le domaine d’intervention du diagnostiqueur immobilier est particulièrement large, ce spécialiste doit prendre en considération l’expertise des différents professionnels du bâtiment. De ce fait, le technicien doit travailler en collaboration avec les professionnels de la construction et de l’immobilier pour établir un diagnostic fiable et précis. Pour l’aider dans l’évaluation des risques d’un bâtiment, le diagnostiqueur immobilier a besoin d’utiliser un équipement spécifique notamment pour détecter la présence de plomb ou d’amiante. Une fois toutes les mesures réalisées, ce professionnel doit élaborer un rapport d’expertise clair et précisant au mieux l’état du bâtiment.

Quand intervient le diagnostiqueur immobilier ?

Comme le Code de la Construction et de l’Habitation l’impose, l’intervention d’un diagnostiqueur immobilier est donc obligatoire dès lors qu’un particulier souhaite mettre en vente un bien. Permettant de protéger les acheteurs contre d’éventuelles mauvaises surprises, le rapport édité par ce professionnel s’avère donc essentiel. Selon les éventuels problèmes repérés et les travaux nécessaires pour y remédier, le diagnostic établi peut ainsi jouer un rôle dans la négociation du prix de vente. Pour que le bien soit évalué au bon prix, il convient donc que le rapport d’expertise soit le plus précis possible. L’intervention de ce professionnel peut également se faire avant la réalisation d’une rénovation ou bien d’une démolition notamment pour repérer l’éventuelle présence d’amiante, de plomb ou bien de nuisibles dans le bâtiment.

Comment devenir diagnostiqueur immobilier : quelle formation ?

En plein essor depuis plusieurs années, le métier de diagnostiqueur immobilier s’avère donc particulièrement intéressant puisqu’il regroupe des notions dans différents domaines d’activité. En tant que profession réglementée par le Code de la Construction et de l’habitation, les diagnostiqueurs immobiliers doivent donc suivre certaines règles :

  • Obligation de certification par un organisme accrédité COFRAC
  • Souscription obligataire à une assurance couvrant la responsabilité du diagnostiqueur et de son intervention
  • Obligation d’impartialité et d’objectivité dans la réalisation du diagnostic d’un bâtiment

Pour pouvoir prétendre à exercer ce métier, les personnes intéressées par ce métier se doivent de présenter certains prérequis, ou bien de passer des formations spécifiques. Les personnes qui disposent d’une expérience professionnelle suffisamment longue en que technicien ou d’agent de maîtrise du bâtiment peuvent espérer obtenir leur certification de diagnostiqueur immobilier. Les personnes ayant suivi une formation spécifique dans l’enseignement supérieur peuvent également prétendre à l’obtention de leur certification.

Pour les personnes qui ne disposent pas de ces prérequis, il existe aujourd’hui des formations reconnues par l’État qui permettent d’obtenir une certification de diagnostiqueur immobilier. Il vous sera possible de choisir chaque spécification sur laquelle vous voulez être formée. Avant de s’inscrire à ces formations pour les diagnostiqueurs, il est essentiel de se renseigner sur les différents centres de formation accrédités en France.

Quel salaire après une formation de diagnostiqueur immobilier ?

Un diagnostiqueur débutant pourra gagner entre 1 200 et 1 600 € net par mois. Un professionnel plus expérimenté pourra lui espérer un salaire pouvant aller jusqu’à 2 500 € à 3 000 € net selon son expérience, sa région et ses certifications. Une part de la rémunération peut être variable en fonction des résultats de l’entreprise et du chiffre d’affaire réalisé.

En effet, quelle que soit votre expérience, plus vous avez passé de certifications et plus cela pourra être un emploi rémunérateur. En France, il manque plusieurs centaines de diagnostiqueurs pour répondre à la demande. Il y a donc des opportunités d’emploi et donc probablement plusieurs offres dans une entreprise de votre secteur géographique. Suivre une formation pour devenir un spécialiste des diagnostics immobiliers peut permettre à une personne de trouver facilement une offre d’emploi et avec de bons avantages. Par exemple, un technicien pourra bénéficier, en plus, d’une voiture et d’un téléphone de fonction et la prise en charge des frais de repas.

Diagnostiqueur immobilier : une profession essentielle

Afin de garantir la sécurité des bâtiments et leur respect des normes environnementales en vigueur, l’intervention d’un diagnostiqueur immobilier s’avère aujourd’hui essentielle. En effet, grâce à l’expertise de ces professionnels, les propriétaires sont informés des éventuels risques que présentent leurs biens immobiliers. Le recours aux services de cet expert est donc obligatoire aujourd’hui avant toute transaction immobilière afin d’informer au mieux l’acheteur sur l’état du bâtiment. En plus d’éviter les mauvaises surprises, ce rapport permet d’affiner la valeur réelle du bien en vente. Retrouvez tous les diagnostics immobiliers obligatoires pour une vente ainsi que les diagnostics immobiliers obligatoires pour une mise en location.

La réalisation d’un diagnostic immobilier s’avère également essentielle avant d’engager des travaux de rénovation ou de destruction. En effet, certains bâtiments peuvent aujourd’hui contenir de l’amiante ou du plomb, ce qui représente un risque conséquent pour les personnes et l’environnement. Effectuer un diagnostic au préalable est donc une nécessité pour anticiper ces risques. Bien plus qu’un simple examinateur, le technicien en diagnostic immobilier est donc là pour évaluer précisément les caractéristiques d’un bien immobilier et les éventuels travaux à engager pour régler les risques inhérents au bâtiment étudié.

Comparez les devis
de diagnostic immobilier

diagnostic immobilier

Recevez une
estimation immo gratuite

estimation immobilière

Guide de la vente
d'immobilier en 2022

guide vente

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn