Dans ce contexte de crise sanitaire et économique, de nombreuses incertitudes pèsent, notamment sur le marché immobilier. Est-ce un bon moment pour vendre sa maison ou son appartement ?

Quels sont les éléments à bien comprendre pour réussir sa vente immobilière en 2021 ? Il est plus difficile d’être vendeur de bien immobilier en 2021 qu’il y a un an. Faisons le point sur les conditions pour vendre une maison ou un appartement en 2021 en France.

Où en est le marché immobilier en 2021 ?

Nous avons vu dans notre point complet sur l’immobilier en 2021 un bilan complet de la situation actuelle avec notamment des volumes de ventes qui ne baissent pas tant que cela malgré les 2 périodes de confinement et les difficultés qui pèsent sur l’emploi.

Pour 2021 on peut craindre une diminution du nombre d’acheteurs solvables. En effet, le taux de chômage repart à la hausse et la situation devrait empirer dans les mois à venir avec un contexte sanitaire qui empêche de nombreux secteurs d’activité d’exercer. De nombreuses familles se retrouvent avec au moins un membre du couple en chômage partiel, avec des revenus réduits ou encore avec une perte d’emploi. De plus, les banques vont étudier de plus près la profession de l’emprunteur et surtout son secteur d’activité.

En 2021, même avec un bon niveau de revenu, il n’est pas garanti d’obtenir un prêt immobilier. Par exemple, un ingénieur dans l’aéronautique pourra avoir des difficultés à trouver un financement, surtout s’il ne travaille pas dans une entreprise avec une situation financière solide.

En revanche, il y a de bonnes nouvelles à mettre en opposition. Les taux de crédit immobilier sont en baisse et reviennent proches de leurs niveaux records. De plus, il devrait y avoir moins de refus de prêt immobilier notamment grâce à l’assouplissement des conditions fixées par le HCSF pour le crédit immobilier en 2021 et par la remontée des taux d’usure..

Ainsi, malgré un contexte difficile pour l’emploi, il y a des forces de soutien qui devraient permettre de maintenir un certain niveau de ventes en 2021. Ce n’est pas le meilleur moment pour vendre (c’était début 2020 mais on ne peut le savoir qu’a posteriori), mais ce n’est clairement pas un moment catastrophique non plus. Les prix restent à des niveaux très élevés et ne devraient baisser que localement et pour certains types de biens.

vendre sa maison 2021 : bon moment pour une vente ?

Comment obtenir une estimation de maison ou d’appartement pour 2021 ?

Dans un marché immobilier plus difficile pour les vendeurs comme nous venons de le voir, il est d’autant plus primordial d’avoir une bonne évaluation du prix de sa maison ou de son appartement pour bien vendre sa maison rapidement.

En tant que vendeur, vous voulez vendre votre logement le plus cher possible et c’est humain. Mais vous serez contraint par ce que les acquéreurs seront prêts à payer. Plus la demande diminue ou perd en capacité d’achat et plus le vendeur a intérêt à ne pas positionner son bien à un prix trop élevé s’il veut trouver un acquéreur.

Pour commencer, il est possible d’utiliser des services en ligne d’estimation de bien immobilier comme celui d’Immobilier-danger.com.

Ensuite, vous pouvez également vous intéresser au prix de vente des biens similaires dans votre secteur géographique par le biais de services comme DVF ou Patrim.

Enfin, vous pouvez demander une estimation immobilière à un professionnel du secteur. Vous avez le choix entre les différents agents immobiliers, de nombreux notaires ou encore par une société d’expertise immobilière indépendante. Par exemple avec une agence à frais fixes et réduits.

Quels sont les frais à payer pour vendre ? Quid des diagnostics immobiliers obligatoires ?

Vous envisagez de vendre votre logement mais vous ne savez pas combien cela va vous coûter ? Il y a différents postes de frais à prévoir. Tout va dépendre des moyens et des intermédiaires que vous allez utiliser pour trouver un acheteur et finaliser la transaction.

Il y a par exemple, 10 diagnostics immobiliers obligatoires pour une vente en 2021. Vous devez obligatoirement passer par un diagnostiqueur certifié pour les faire réaliser. Ils seront annexés dans le dossier de diagnostic technique de votre compromis de vente. Celui-ci permet de préciser différents points techniques de votre bien à l’acheteur (DPE, électricité, gaz, amiante, etc.). Vous pouvez mettre les devis des diagnostiqueurs en concurrence pour obtenir le meilleur prix pour vos diagnostics en utilisant notre outil gratuit et sans engagement de demande de devis de diagnostic immobilier.

La réalisation des diagnostics fait partie des frais de vente d’une maison qui sont indispensables. Il peut y en avoir d’autres auxquels on pense moins. Consultez notre article complet sur ce sujet pour en savoir plus.

En outre, il est bon de se renseigner sur qui paie les frais de notaire lors d’une vente immobilière.

Vendre seul ou avec une agence immobilière ?

Pour réaliser la vente de votre bien immobilier, vous avez différentes possibilités :

Chacune de ces solutions présente des avantages et des inconvénients. Il serait trop long de les détailler ici, mais vous pouvez étudier ces différentes options et leurs coûts respectifs via les différents liens ci-dessus.

Quel impôt sur ma plus-value immobilière ?

Comme pour beaucoup de choses en France, lorsque vous gagnez de l’argent, vous êtes imposé dessus. Ainsi, la règle générale vaut que si vous réalisez une plus-value immobilière, c’est-à-dire si vous vendez un bien plus cher que vous ne l’avez acheté, vous pourrez être imposé sur cette plus-value.

Heureusement, il existe des exonérations et pas des moindres. La plus-value d’une résidence principale est en 2021 toujours exonérée entièrement d’impôt et de prélèvements sociaux. Retrouvez la définition d’une résidence principale pour savoir si vous êtes concerné par une exonération.

Vous ne pouvez avoir qu’une seule résidence principale, ainsi, tous vos autres biens sont considérés fiscalement comme une résidence secondaire (résidence secondaire, investissement locatif, logement vacant, etc.). Ils ne bénéficieront d’un abattement total sur la plus-value qu’après plus de 30 ans de détention. Cet abattement est dégressif au fil des années. À partir de 22 ans, il n’y a plus l’impôt à 19 % sur le montant de la plus-value, en revanche, il faut continuer de payer des prélèvements sociaux de 17.2 %.

Vendre ou louer son ancien logement ?

Lorsque l’on veut changer de résidence principale, on a 2 solutions :

  •  vendre son ancienne résidence principale pour financer l’achat de la nouvelle
  • transformer son ancienne résidence principale en investissement locatif en la louant à un locataire

La seconde option demande de nombreuses réflexions. En effet, il n’est pas anodin de louer sa résidence principale car cela a des conséquences irréversibles, notamment fiscales. En effet, dès le 1er jour où vous commencez à louer votre maison à un locataire, ce logement devient pour l’administration fiscale une résidence secondaire pour vous. Si finalement vous décidez de vendre ce bien quelque temps après, il sera alors imposé selon le régime de la plus-value immobilière d’une résidence secondaire. Alors que comme nous l’avons vu ci-dessus, la résidence principale n’est pas taxée si vous la vendez plus cher que vous ne l’avez achetée.

EN outre, tous les logements ne sont pas adaptés pour faire de bons investissements locatifs. Il faut qu’il y ait suffisamment de demande locative pour ce type de bien, que le marché ne soit pas trop saturé avec trop d’offre de ce type en location et surtout que la rentabilité locative soit suffisante.

Prenez donc bien le temps avant de décider de vendre ou louer votre maison ou votre appartement.

Vendre pour acheter une autre maison : prendre un prêt relais ?

Pour de nombreux particuliers, la vente d’un bien immobilier se fait souvent pour réaliser l’achat d’une maison ou d’un appartement. Soit dans un autre secteur géographique, soit pour un changement de superficie, de localisation ou de prestations, etc.

Seulement, il est difficile de faire coïncider les 2 transactions immobilières. Il faut bien prévoir le délai nécessaire à une vente immobilière. Pour aider les particuliers à financer leur nouvel achat avant d’avoir vendu leur logement, il est également possible de souscrire un prêt relais. Il s’agit d’un crédit immobilier spécifique adapté à ce genre de situation. Les taux de prêt relais en 2021 sont très attractifs, cela peut vous permettre de réaliser cela à moindre coût. Pour en savoir plus, consultez notre simulation de prêt relais et faites des tests pour étudier vos possibilités.

Le guide de la vente d'immobilier en 2021

Comme chaque année, Immobilier-danger vous propose un guide complet qui analyse tout le contexte du marché actuel et qui vous donne des pistes sur l’évolution des prix des logements notamment en plus de nombreux conseils et informations pour votre vente de logement. Vous aurez ainsi toutes les informations nécessaires pour réussir la vente de votre maison ou de votre appartement dans d’excellentes conditions.

Pour recevoir notre guide de la vente d'immobilier en 2021, il suffit de s’inscrire gratuitement à notre lettre d’information.