Un oeil indépendant sur l'immobilier des particuliers en France

Immobilier-danger > Pratique > La base DVF donne accès aux prix de vente des biens immobiliers en France

La base DVF donne accès aux prix de vente des biens immobiliers en France

Auteur : David LELONG

Chaque particulier, qu’il soit vendeur, acheteur ou simplement curieux pourra désormais consulter les prix de vente des biens immobiliers sur les 5 dernières années grâce à la base DVF rendue accessible par le gouvernement.

Vous pourrez savoir à quel prix se sont vendus les biens similaires au vôtre dans votre secteur géographique. De quoi renforcer les possibilités d’estimer la valeur de sa maison ou de son appartement. Cette base DVF s’appuie sur les mêmes données que la base Patrim du site des impôts.

Découvrez tout ce que ce nouveau service sur la valeur des biens immobiliers va permettre d’apporter aux particuliers comme aux professionnels avec une transparence qui a longtemps été réclamée sur ce type d’information.

Qu’est-ce que ces "nouvelles" données sur les prix de l’immobilier ?

On avait déjà la possibilité d’accéder aux données du fisc sur les valeurs des biens immobiliers utilisés dans le cadre d’un contrôle par l’intermédiaire de son espace personnel sur le site des impôts via Patrim. Seulement, il fallait s’identifier via son numéro fiscal de référence, l’utilisation est limitée à 50 requêtes sur 3 mois, le nombre de données recueillies par requête était limité, etc.

Désormais l’accès aux prix de l’immobilier des ventes sur ces dernières années se fait sans limite, sans identification et sans aucune grâce à "l’open data" mis en place par le site cadastre.data.gouv.fr.

C’est la direction générale des finances publiques qui fournit ces données ceci afin d’aider les acheteurs dans leur achat de bien immobilier. Les chiffres proviennent des données des notaires et du cadastre. Cette base des demandes de valeurs foncières (DVF) va vite devenir la référence en matière d’estimation du prix d’une maison ou d’un appartement.

Là vous avez accès aux données brutes pour chaque bien, cela vient compléter par exemple la base des notaires (anciennement Immoprix.com) qui donnent les prix médians des appartements et des maisons en Province par secteur géographique.

Retrouvez toutes les informations et sites utiles sur les prix de l’immobilier en France.

Comment consulter cette base de données sur les valeurs foncières ?

Les données sont accessibles au format texte brut via le site https://cadastre.data.gouv.fr/dvf. On obtient un fichier de plusieurs dizaines de Mo par année. Ce qui n’est pas très pratique à utiliser tel quel pour une usage basique.

Néanmoins, Etalab a développé à partir de cette base de données brute une application Web géolocalisée accessible ici : https://app.dvf.etalab.gouv.fr/ qui s’avère beaucoup plus pratique à utiliser :

- Sélectionnez le département qui vous intéresse, puis la commune et enfin,

- sélectionnez sur la carte la section cadastrale qui vous intéresse,

- vous allez alors voir apparaître en couleur tous les biens immobiliers pour lesquels il y a des renseignements sur ce que l’administration fiscale appelle "la valeur foncière" et qui n’est autre que le prix de la maison ou de l’appartement. Il s’agit de tous les biens qui ont été vendu sur ces 5 dernières années (actuellement entre le 01/01/2014 et le 31/12/2018).

Exemple de découpage cadastral avec apparition des biens pour lesquels il y a au moins une transaction de recenser sur cette période :

Exemple d'une carte utilisant la base DVF avec accès aux prix de l'immobilier des biens qui apparaissent en couleur

- cliquez sur la parcelle qui vous intéresse et découvrez différentes informations comme la date de la dernière transaction connue, le prix de vente, s’il s’agit d’une maison, d’un appartement ou d’un terrain, la superficie et le nombre de pièces ainsi que des données sur la taille du terrain par exemple pour les maisons.

À noter qu’il y a également une API qui est mise à disposition de tous ceux qui veulent utiliser ces données pour développer une application spécifique ou les intégrer dans d’autres outils ou services. Elle est disponible ici : https://www.data.gouv.fr/fr/reuses/micro-api-dvf-demande-de-valeurs-foncieres/. Ceci va permettre à d’autres sociétés ou associations d’utiliser ces données comme l’a déjà fait le site MeilleursAgents avec une application interactive sur les prix de l’immobilier.

DVF ou Patrim ? Les 2 services sur les prix restent complémentaires

Si vous ne connaissez pas la base Patrim, consultez notre présentation complète du service Patrim pour une estimation immobilière qui est disponible depuis plus de 5 ans. Il a d’abord était restreint à certains usages (donations, successions, pour calcul de l’ISF, etc. ) avant d’être accessible à tous les particuliers mais avec des restrictions d’usage.

C’est la même base de données qui est utilisée dans les cas. Néanmoins, il subsiste actuellement certaines différences entre les 2 services. L’usage de Patrim peut donc être encore nécessaire afin de compléter certaines informations.

Les éléments nouveaux sont notamment le fait que la base DVF fait apparaître les terrains à bâtir et les locaux industriels alors que ceux-ci n’étaient pas disponibles via Patrim.

En revanche, il manque certaines données comme :

- le type de dépendance,

- l’étage de l’appartement,

- la présence d’éléments comme un garage, une terrasse ou un balcon,

- l’état général du bien,

- l’orientation du logement,

- l’état locatif,

- l’année de construction,

- Etc.

Cependant, il ne fait aucun doute que ces données seront progressivement ajoutées à la demande des utilisateurs et de l’évolution de ce service.

En outre, les transactions immobilières réalisées avant 2014 ne sont pas disponibles via DVF alors que sur Patrim il est possible de remonter aux données jusqu’à 8 ans en arrière. Il manque donc toutes les ventes de 2011 à 2014 sur la base DVF. Les 2 services restent donc complémentaires en fonction du type d’information que l’on recherche, de leur période dans le temps, etc.

Enfin, certains secteurs géographiques ne sont pas disponibles comme Mayotte ou encore l’Alsace et en Moselle. Pour ces derniers, les données sont gérées par le ministère de la Justice et non par le ministère des Finances qui met à disposition ces données sur les prix de l’immobilier en France.

Plus de transparence pour de meilleures estimations immobilières

Que ce soit vous-même en faisant vos propres recherches sur cette base de données ou les professionnels à qui vous allez demander de réaliser une estimation de votre bien immobilier, l’accès aux véritables prix des transactions sur ces 5 dernières années va permettre une véritable transparence.

De plus, cela va généraliser l’accès à ce type d’information sur les prix des maisons et des appartements. Cela fait des années que de nombreux particuliers réclament l’ouverture au public aux données gardées précieusement par les notaires. C’est désormais chose faite.

Outre l’accès direct à ces données, les agents immobiliers pourront également utiliser ces données officielles pour ajuster leur estimation de valeur pour un bien qu’on leur demande de vendre ou d’acheter. Les services sur les prix de l’immobilier comme ces 7 sites pourront également vérifier la fiabilité de leurs données et corriger plus facilement les incohérences existantes.

Tout le monde sort donc bénéficiaire de cette ouverture d’information. Après, il faudra savoir utiliser ces données à bon escient et être capable de se servir des prix des maisons ou appartements des environs pour estimer plus précisément un bien immobilier qui reste unique avec ses propres spécificités. Il y a beaucoup d’éléments qui font varier le prix d’un bien immobilier.

Le premier d’entre eux est l’emplacement. Or celui-ci reste assez unique et difficilement comparable au sein d’une même ville ou d’un même département. Quelques dizaines de mètres peuvent faire d’importantes différences dans les grandes agglomérations, de même que quelques centaines de mètres ou quelques kilomètres peuvent tout changer dans les zones moins denses.

Découvrez tous nos conseils et astuces pour vendre votre bien immobilier rapidement et au meilleur prix.

Pour aller plus loin :

- Découvrez de combien peut-on négocier les prix des maisons et appartements.

- Posez-vous ces 25 questions avant d’acheter un bien immobilier.

- Regardez pourquoi il ne faut pas se fier au prix du mètre carré.

- Informez-vous sur les frais à payer pour vendre une maison ou un appartement.

- Savez-vous quelle est la banque qui fait les meilleurs taux de crédit immobilier en 2019 ?

Vous avez aimé cet article ? Faites le savoir et partagez le :

Où en est le marché immobilier ? Quelles sont les tendances pour l'immobilier en 2019 ?
> Téléchargez gratuitement le guide de l'achat immobilier en 2019 !

Faites de nombreux calculs pour trouver les meilleures solutions pour votre projet : utilisez nos calculettes immobilières gratuites !

Naviguez par thématique similaire : Immobilier 2019 

Qui sommes nous ? | Contact | Vu dans la presse | Partenaires