Un oeil indépendant sur l'immobilier des particuliers en France

Immobilier-danger > Location > Louer c’est jeter de l’argent par les fenêtres : pas si sûr...

Louer c’est jeter de l’argent par les fenêtres : pas si sûr...

Auteur : David LELONG
"Louer c’est jeter de l’argent par les fenêtres", qui n’a pas déjà entendu cette phrase en parlant d’immobilier ? Et pourtant cette maxime est souvent fausse et ne repose sur aucun élément concret. Elle sous-entend que l’achat immobilier est toujours préférable à la location, ce qui est totalement faux. Acheter ou louer ? La réponse n’est pas toujours aussi simple.

Acheter ou louer ?

En France, notre culture pousse à l’accès à la propriété et des différences de niveau social se créent entre propriétaire et locataire. Le locataire est souvent considéré comme un "loser" qui devra tout faire pour basculer de l’autre côté de la barrière et devenir propriétaire.

Pourtant, dans plusieurs situations il est financièrement préférable d’être locataire plutôt que propriétaire. La location peut également être un mode de vie, de liberté de toute contrainte géographique, ce qui n’est pas négligeable dans un monde qui demande de plus en plus de mobilité.

Il est nécessaire de tordre le coup à l’idée reçue que "louer c’est jeter de l’argent par les fenêtres", afin d’étudier les différentes possibilités de logement sans idée pré-conçue et de ne pas se tromper dans ses choix de logement.

La location est toujours gagnante dans certains cas

Il est parfois moins couteux de louer que d’acheter un logement, c’est souvent le cas lorsque la durée de résidence dans ce logement est courte (inférieur à 4-5 ans). En effet, comme nous le verrons plus bas, de nombreux frais viennent s’ajouter à un achat et le montant de ses frais est souvent plus cher que 2 ou 3 ans de loyers.

Autre situation où l’achat n’est pas recommandé : lorsque l’on est locataire et que les prix de l’immobilier baissent. En effet, Il est préférable d’attendre avant d’acheter quand les prix des logements baissent car payer un an de loyer coûte moins cher que d’acheter un an plus tôt un bien que l’on aura moins cher après. Une baisse de prix d’au moins 2 ou 3 % par an est suffisante pour qu’il soit plus judicieux de différer son achat en restant en location.

Pour en savoir plus à ce sujet, consultez l’exemple d’une simulation achat ou location en période de baisse des prix.

Comment comparer l’achat et la location ?

Si l’on ne se place que sur le plan financier, il suffit de comparer le prix total d’une location et le coût global d’un achat immobilier sur différentes durées et pour un même logement.

Pour une location, le calcul est rapide puisqu’il s’agit de multiplier le nombre de mois de location par le prix du loyer hors charges. Il n’est pas nécessaire d’ajouter les charges ou la taxe d’habitation, car ces frais sont identiques pour la location ou l’achat.

Pour un achat immobilier, il faut prendre en compte le prix du logement lui-même, mais il faut également ajouter les frais de notaire, les éventuels frais d’agence, la taxe foncière, les frais bancaires (prêt immobilier et assurance du prêt) et prévoir un budget d’entretien et rénovation (que ce soit pour une maison ou un appartement).

Pour avoir plus d’informations à ce sujet, consultez notre article qui détaille les coûts de l’achat d’un logement.

Un achat immobilier n’est rentable qu’à partir de plusieurs années

Pour tout achat, il faut payer des frais de notaire qui s’élèvent à environ 7% du montant du bien dans l’ancien. Si vous passez par une agence immobilière, vous devrez également rajouter les frais d’agence (plusieurs milliers d’euros).

Avant même que vous ayez mis les pieds dans votre logement, vous devrez donc payer de nombreux frais qui représenteront plusieurs mois, voire plusieurs années de loyer. De plus, les premières mensualités de remboursement de crédit sont souvent composées d’une grande partie d’intérêts et ne remboursent que peu de capital. Il vous faudra donc habiter votre résidence principale pendant de nombreuses années avant que celle-ci ne vous coûte moins cher qu’une location.

Pour réaliser des comparaisons, suivez notre tutoriel de simulation achat ou location.

Pour aller plus loin :

- Consultez un exemple complet de comparaison achat/location.

- Posez-vous ces 25 questions avant d’acheter votre premier logement.

- Découvrez à quel taux vous pouvez emprunter en 2019.

- Calculez les frais de notaire pour votre achat de bien immobilier.

Vous avez aimé cet article ? Faites le savoir et partagez le :

Où en est le marché immobilier ? Quelles sont les tendances pour l'immobilier en 2019 ?
> Téléchargez gratuitement le guide de l'achat immobilier en 2019 !

Faites de nombreux calculs pour trouver les meilleures solutions pour votre projet : utilisez nos calculettes immobilières gratuites !


Qui sommes nous ? | Contact | Vu dans la presse | Partenaires