Un oeil indépendant sur l'immobilier des particuliers en France

Immobilier-danger > Achat de maison ou d’appartement > Construire sa maison > 4 pistes pour s’informer sur un constructeur de maisons

Où en est le marché immobilier ? Quelles sont les tendances pour l'immobilier en 2017 ?
> Téléchargez gratuitement le guide de l'achat immobilier en 2017 !

4 pistes pour s’informer sur un constructeur de maisons

Faire construire sa maison entraîne parfois de forts désagréments. Un mauvais choix de constructeur peut venir ruiner votre projet ou vous entraînez un surcoût important par rapport à ce qui était prévu. Assurez-vous de la crédibilité et du professionnalisme d’un constructeur, en faisant ces 4 vérifications indispensables sur la société qui va réaliser votre maison.

Comment se prémunir des mauvais constructeurs ?

Qui n’a pas déjà vu des reportages sur des particuliers dont la construction de leur maison a tourné au cauchemar ? Nous avons déjà cité quelques exemples de constructeurs indélicats sur Immobilier-danger.

Il arrive malheureusement, de temps en temps, que la construction ne corresponde pas au produit demandé, qu’elle comporte des malfaçons ou, pire encore, que le constructeur fasse faillite ou parte avec la caisse...

Voici donc quelques précautions d’usage à prendre avant de vous engager avec un constructeur pour votre maison.

C’est un projet important, dans lequel vous allez investir beaucoup d’argent. Lorsque vous avez choisi un constructeur, il convient, avant de signer quoi que ce soit, de bien s’informer sur la société choisie.

1. La santé financière du constructeur est-elle bonne ?

Pour obtenir des renseignements sur un constructeur, vous pouvez interroger le tribunal de commerce dont il dépend ou consulter les informations gratuites de cette société mises à disposition sur ces sites :

- Infogreffe.fr

- Societe.com

Vous pourrez ainsi savoir :

- Qui dirige cette entreprise ?

- Depuis quand cette société existe ?

- Quels sont les derniers bilans de ce constructeur ?

- Est-ce que l’entreprise est sous le coup d’une décision de justice ?

D’après les statistiques, 90 % des entreprises placées en redressement judiciaire sont déclarées en liquidation judiciaire. Il est donc indispensable que vous vous renseigniez sur les décisions de justice éventuelles qu’a pu subir ce constructeur dernièrement.

D’autre part, la progression du chiffre d’affaire et les différents éléments présentés dans le bilan de l’entreprise doivent vous permettre de repérer les constructeurs qui peuvent présenter des risques financiers.

Vous pouvez d’ailleurs exiger du constructeur qu’il justifie d’un garant bancaire.

2. Quelle est la réputation de cette société ? De son responsable ?

Désormais avec Internet, une société qui a une mauvaise réputation peut difficilement se cacher. En effectuant quelques requêtes ciblées dans un moteur de recherche, vous pouvez facilement trouver des commentaires sur un constructeur de maisons.

Sachez qu’en moyenne, une personne satisfaite en parlera à trois autres personnes alors qu’une personne qui a rencontré des problèmes en parlera à dix autres personnes.

Vous avez donc plus de chances de trouver des informations sur les éventuels problèmes rencontrés lors d’une construction. L’absence d’avis négatifs (ou un faible taux) sur un constructeur sera à interpréter comme un bon signe.

Voici quelques exemples de mots clés qui vous permettront de dénicher des avis ou de vérifier si d’anciens clients ont rencontré des difficultés :

- "NOM DU CONSTRUCTEUR + avis"

- "NOM DU CONSTRUCTEUR + commentaires"

- "NOM DU CONSTRUCTEUR + problème"

- "NOM DU CONSTRUCTEUR + arnaque"

- "NOM DU CONSTRUCTEUR + malfaçons"

- Etc.

N’oubliez pas de faire également quelques recherches précises sur le ou les dirigeants de cette société. Vous pourrez ainsi identifier un entrepreneur peu scrupuleux qui crée et ferme des sociétés fréquemment...

En outre, vous avez la possibilité de consulter des associations comme AAMOI qui peuvent vous renseigner sur la fiabilité d’un constructeur ou sur son historique récent de problèmes connus.

3. Visiter ou se renseigner sur les maisons déjà construites par cette entreprise

Le meilleur moyen de juger de la qualité d’un constructeur est de pouvoir visiter ses précédentes réalisations. Vous pourrez ainsi juger directement la qualité des prestations par rapport au projet de construction présentée.

Mieux encore, essayez de discuter avec l’un de ses anciens clients. Vous pourrez en apprendre beaucoup sur le travail pratiqué et sur le respect ou non des engagements pris.

4. Profiter du délai de rétractation de 7 jours pour faire vérifier votre contrat

À compter de la signature de votre contrat de construction de maison individuelle (CCMI), vous disposez d’un délai légal de rétractation de 7 jours.

Vous pouvez faire une demande à l’ADIL de votre département d’avis sur votre contrat passé avec le constructeur. Vous pourrez ainsi obtenir un avis extérieur et des mises en garde si certains points du contrat ne sont pas adaptés ou manquants.

Cet article est un complément de notre article "Comment choisir un constructeur pour sa maison".

Recevez des informations et des conseils pour votre achat immobilier en vous abonnant à Immobilier-danger.com. Vous recevrez en cadeau nos guides sur l’achat immobilier en 2017 et sur le prêt à taux zéro plus.

Pour aller plus loin :

- Suivez ces 25 questions avant d’acheter ou de construire votre maison.

- Découvrez les avantages d’une maison en bois.

- Respectez ces 15 conseils pour obtenir un meilleur taux d’emprunt.

Vous avez aimé cet article ? Faites le savoir et partagez le :

Faites de nombreux calculs pour trouver les meilleures solutions pour votre projet : utilisez nos calculettes immobilières gratuites !


Qui sommes nous ? | Contact | Partenaires | Hit-Parade