Immobilier particulier : site conseils immobiliers - France

Un oeil indépendant sur l'immobilier des particuliers en France

Immobilier-danger > Vente > Vendre un logement : un marché plus propice en 2016

Où en est le marché immobilier ? Quelles sont les tendances pour l'immobilier en 2016 ?
> Téléchargez gratuitement le guide de l'achat immobilier en 2016 !

Vendre un logement : un marché plus propice en 2016

En 2016, il sera un peu moins difficile de vendre une maison ou un appartement par rapport aux années précédentes. En effet, depuis quelques mois, le marché retrouve un peu plus de dynamisme. Ceci s’explique en grande partie par des taux d’emprunt de plus en plus bas et des baisses régulières de prix. Ce qui redonne du pouvoir d’achat immobilier aux acheteurs. Pour les vendeurs, c’est le moment où jamais de réussir à concrétiser leur vente d’un bien immobilier. Pour cela, il faudra néanmoins adopter les bons réflexes rapidement car nous ne sommes pas à l’abri d’une remontée des taux qui viendrait faire chuter les prix. Voici nos conseils et informations pour vendre un bien immobilier en 2016 en France ainsi que l’annonce de sortie de notre nouveau guide immobilier gratuit : "vendre de l’immobilier en 2016".

Le contexte actuel du marché immobilier français

Les volumes de transactions immobilières se sont améliorés progressivement en 2015, principalement grâce aux excellentes conditions de financement avec des taux très bas. On devrait continuer à retrouver des niveaux de vente aussi dynamique sur le début de l’année 2016. Si vous avez un bien immobilier à vendre, il ne faudra pas louper l’occasion, notamment au printemps. En effet, c’est la période de l’année où c’est le meilleur moment pour vendre. Ceci s’explique par le fait que de nombreux acheteurs souhaitent déménager durant l’été, notamment avant le début de la prochaine rentrée scolaire. Il y a donc plus d’acquéreurs et les prix sont légèrement plus hauts (environ +1 à +2 % à cette période de l’année).

Attention, malgré ce déblocage des ventes immobilières, les prix des logements continuent à baisser en moyenne. Vous devrez bien tenir compte de cela. En 2016 comme durant les années précédentes, un vendeur qui est trop gourmand au niveau du prix n’aura que d’infimes chances de vente.

Pour en savoir (beaucoup) plus sur la situation actuelle sur le marché immobilier français en 2016, téléchargez notre nouveau guide de la vente d’immobilier en 2016. Vous y retrouverez en plus, des conseils spécifiques en fonction du type de bien que vous vendez.

Des ventes immobilières moins difficiles en 2016

Les prix des maisons et des appartements diminuent depuis plus de 4 ans en France (voire depuis le pic de 2007 pour certains secteurs ruraux). Cela permet de rendre l’achat à nouveau possible pour toute une partie de la population qui en était exclue jusque-là. À ces baisses de prix s’ajoute une chute des taux de crédit immobilier.

Le contexte est donc moins morose, malgré un niveau de chômage qui reste très élevé et des perspectives économiques toujours aussi ternes. Les acheteurs devraient être présents en ce début d’année 2016. Ce qui devrait fluidifier le marché et donc améliorer vos chances de vendre. Avec un prix adapté à votre marché, vous devez vendre en moins de 3 mois. Si cela prend plus de temps, il faut impérativement étudier plus en détails ce qui bloque et s’adapter. Pour vous aider dans cette démarche, consultez nos conseils sur les signes à analyser sur une vente bloquée.

La menace d’une remontée des taux

Le marché de la vente de logements ne restera dynamique en 2016 que si les taux d’emprunt restent à des niveaux aussi bas. Si, pour une raison ou une autre, les taux d’intérêt se mettent à augmenter plus ou moins fortement, cela viendra faire chuter la capacité d’achat et entraînera en quelques mois une baisse plus franche des prix.

En effet, dans un marché dicté en grande partie par les acquéreurs, la moindre perte de pouvoir d’achat à cause des taux se conclura par des offres d’achat avec des prix plus bas pour les vendeurs. Autant dire qu’en cas de remontée rapide de taux, pour ceux qui ont un bien à vendre, il sera temps de chercher à conclure la vente le plus rapidement possible. La maison ou l’appartement perdrait alors rapidement de la valeur.

Néanmoins, ce risque de forte remontée des taux a peu de probabilités de se produire en 2016. Une légère et progressive hausse n’est pas à exclure, surtout à partir de cet été. Mais globalement, les conditions de financement devraient rester bonnes cette année.

Moins de délai pour vendre, mais à condition de s’adapter au marché réel

Les dernières remontées des professionnels de l’immobilier, notamment des principaux réseaux d’agences immobilières, indiquent clairement que les délais de vente qui avaient fortement monté ces dernières années sont en train de diminuer. Ils reviennent à des niveaux plus raisonnables, en partie parce que les vendeurs ont compris qu’il ne servait à rien de demander des prix irréalistes. En se montrant plus attentif aux bonnes estimations immobilières, les ventes se font plus rapidement et avec moins de négociation.

Vous l’aurez compris, le prix de vente est l’élément déterminant qui va conditionner la réussite de votre vente et sa rapidité. Certains agents immobiliers ou notaires l’ont bien compris et n’acceptent plus de prendre des mandats sur des prix surévalués. Ils préfèrent consacrer leur temps à leurs clients qui placent leur prix dans une fourchette conforme à la réalité du marché et qui ont toutes les chances de déboucher sur un compromis de vente, puis sur un acte de vente définitif. Attention également à ne pas vous montrez trop gourmand sur le prix lorsque vous tentez de vendre sans agence immobilière.

Attention aux spécificités locales : certains types de bien continuent à mal se vendre

Comme de tout temps, le maitre mot en matière d’immobilier reste l’emplacement. Les logements situés dans le centre des grandes villes ou dans des zones très prisées n’ont aucune peine à se vendre, même en période de blocage du marché. En revanche, plus votre bien immobilier s’éloigne de ces zones recherchées et plus cela peut se compliquer.

En 2016, même si le marché s’est débloqué par rapport à 2013 ou 2014, il existe encore différents types de biens dont les ventes sont plus difficiles :

- Il est actuellement plus difficile de vendre un studio ou un 2 pièces sur Paris. Du fait du plafonnement des loyers depuis août 2015, la fuite des investisseurs est beaucoup plus importante que les années précédentes. Cela a pour conséquence de remettre de nombreux biens à la vente sur ce marché spécifique alors que les investisseurs particuliers ont fui ce même marché trop peu rentable. Il y a donc beaucoup de biens à vendre par rapport à l’offre sur ce segment de marché parisien.

- En zone rurale ou en zone urbaine peu dynamique au niveau de l’emploi, c’est là que les chutes de prix ont été les plus fortes. Il y a peu d’acheteurs et une très forte concurrence de la part des autres vendeurs. De plus, rien ne garantit que les prix remonteront dans les années à venir dans ces zones, les acquéreurs préfèrent actuellement se tourner vers les grandes zones dynamiques dans l’espoir d’échapper plus facilement au chômage et au marasme actuel au niveau de l’emploi dans ces zones. Pour ce type de biens, il convient de vendre le plus vite possible avant que le bien ne décote davantage dans les années à venir.

- Les grandes villas sont également plus compliquées à vendre. La vente d’une villa familiale s’adresse à une partie restreinte de la population de par son niveau de prix inaccessible pour de nombreux budgets classiques. En outre, le vieillissement de la population tend à ce que les plus âgés vendent ce type de grande maison familiale pour un logement plus adapté à leurs besoins nouveaux une fois les enfants partis, la retraite arrivée, etc. On observe là aussi une offre plus abondante par rapport à la demande.

Du côté des bonnes nouvelles, on notera néanmoins que l’extension du prêt à taux zéro dans l’immobilier ancien avec travaux en 2016 va permettre au segment des vieux biens immobiliers avec beaucoup de travaux de trouver preneur plus facilement à condition que la somme "prix d’achat + travaux" reste plus profitable qu’une maison ou un appartement déjà rénové (ou du moins pas plus cher mais avec un financement plus facile). C’est un segment de marché qui a le plus souffert du dégonflement de la bulle immobilière ces dernières années. Ne ratez donc pas le coche pour trouver un acquéreur sur ce type de bien que vous ne souhaitez pas conserver.

Pour aller (beaucoup) plus loin, téléchargez gratuitement notre guide de la vente d’un bien immobilier en 2016. Vous y trouverez une synthèse détaillée du marché immobilier actuel, des prévisions d’évolutions pour cette année 2016 et des conseils pour réussir à vendre dans ce contexte.

Pour aller plus loin :

- Suivez ces 7 étapes pour réussir sa vente de logement.
- Renseignez-vous sur les frais à payer pour vendre une maison ou un appartement.
- Informez-vous sur les 9 diagnostics immobiliers obligatoires pour une vente immobilière en 2016.
- Tout savoir sur la plus-value immobilière.
- Méfiez-vous des prêts relais en 2016.

Vous avez aimé cet article ? Faites le savoir et partagez le :

Faites de nombreux calculs pour trouver les meilleures solutions pour votre projet : utilisez nos calculettes immobilières gratuites !

Naviguez par thématique similaire : Immobilier 2016 

Rechercher sur Immobilier-danger.com :

Vendez facilement entre particuliers
Des services pour vendre facilement sa maison de particulier à particulier

Vous voulez vendre un bien immobilier entre particuliers mais vous aimeriez bien un peu d'aide ?

Obtenez un panneau "A vendre", des photos et une description accrocheuse publiés sur les 20 meilleurs sites d'annonces immobilières, une visibilité dans Google, etc.

-10 % pour les visiteurs d'Immobilier-danger.com.

Recevez un devis gratuit pour vendre facilement entre particuliers !


Qui sommes nous ? | Contact | Partenaires | Hit-Parade