Quel plafond pour un PEL en 2021 ?

Auteur : David LELONG

Le Plan d’épargne logement, résumé en PEL, fait partie des différentes possibilités d’épargne réglementée par le gouvernement. Nous avons vu toutes les caractéristiques du PEL en 2021 qui dépendent de la date d’ouverture de votre plan épargne logement.

Parmi ces éléments, il y a le plafond du PEL. Il s’agit du montant d’argent maximum que vous pouvez placer sur votre plan. Retrouvez ici toutes les informations à propos de ce plafond de plan d’épargne logement et nos conseils pour en optimiser l’utilisation.

PEL : un compte d’épargne particulier

Le PEL pour Plan d’Épargne Logement est un produit d’épargne réglementé mis en place par le gouvernement qui permet de préparer un achat immobilier en 2 phases :

  • Une phase d’épargne pendant au maximum 10 ans avec un taux d’intérêt fixe pendant toute la période.
  • Une phase de prêt possible à partir des 4 ans de votre PEL avec des conditions spécifiques définies dès la souscription de votre plan.

L’intérêt de ce type de placement et d’un prêt PEL va varier en fonction des conditions de rémunération de l’épargne et d’emprunt plusieurs années après sa souscription. On ne sait donc souvent qu’a posteriori si cela servira pour financer l’acquisition d’une maison ou d’un appartement.

Actuellement, comme les taux de crédit immobilier sont très bas, cela limite fortement l’intérêt d’utiliser ses droits à prêts de son PEL. Mais cela ne dit pas que cela ne sera pas intéressant dans quelques années.

Cela peut être un bon complément à un prêt à taux zéro en 2021 ou à un prêt patronal d’1% Logement.

Plafond PEL 2020 : montant maximum à placer sur un plan épargne logement

Quel est le plafond du PEL en 2021 ? Et pour ceux ouverts avant ?

Le plafond du PEL correspond au montant maximum d’argent que vous pouvez épargner sur ce type de produit.

En 2021 et comme depuis de nombreuses années, le plafond du plan d’épargne logement est fixé à 61 200 €.

Les intérêts ne sont pas pris en compte

La somme maximale d’argent que vous pouvez déposer sur votre PEL avec ce plafond de 61 200 € ne tient compte que des montants de vos virements.

Il ne faut donc pas intégrer les intérêts perçus chaque année sur votre compte. Ainsi, ne regardez pas la valeur totale de votre plan d’épargne logement pour voir si vous pouvez encore verser de l’argent.

Ainsi, il est tout à fait possible d’avoir un PEL qui dépasse ce montant plafond de 61 200 € en ajoutant les intérêts (même mécanisme que pour un livret A au plafond).

Une épargne réglementée par l’État : le plafond est le même dans toutes les banques

Que votre PEL soit au Crédit Agricole, à la Banque Postale, à la Caisse d’Épargne ou encore à la Société Générale ou au LCL, le plafond de votre plan d’épargne logement sera toujours le même. C’est-à-dire au montant maximal de 61 200 €.

En effet, c’est un produit proposé par le gouvernement et c’est donc lui qui fixe ses caractéristiques. Les banques proposent ce PEL et doivent se conformer à sa réglementation précise.

Comment verser de l’argent sur son PEL ?

Lors de la souscription, il est obligatoire de déposer un peu d’argent sur votre PEL. Ce montant minimal à l’ouverture est fixé en 2021 à 225 euros.

Des versements réguliers obligatoires

Ce dispositif d’épargne réglementé exige qu’une épargne soit placée régulièrement dessus. En effet, il faut verser au moins 540 € par an sur votre plan.

Cela peut se faire de manière mensuelle, ce qui est le plus courant, avec 45 € minimum par mois. Cependant, il est également possible de ne faire qu’un virement par trimestre voire par semestre. Les montants minimums à verser seront donc respectivement de 135 € et de 270 € pour ces différents types de période.

Par exemple, vous définissez une somme transférée tous les mois sur votre PEL à la date d’ouverture. Vous avez ensuite la possibilité de modifier ce montant de virement mensuel quand vous le souhaitez. La seule obligation est qu’il soit d’un montant minimum de 45 € par mois.

La possibilité de faire un virement complémentaire

En outre, vous avez le droit de compléter ces virements réguliers par d’autres virements supplémentaires ponctuels comme sur n’importe quel livret d’épargne.

Cela peut être utile si vous recevez une somme d’argent (prime, donation, etc.) et que vous souhaitez l’épargner sur votre PEL.

Vous pouvez faire autant de virement que vous le souhaitez tant que vous n’avez pas atteint le plafond des versements et tant que votre PEL n’a pas plus de 10 ans, nous allons détailler cela ci-dessous.

Attention cependant, comme tout retrait d’argent de votre PEL entraîne sa clôture, il faut vous assurer de ne pas avoir besoin de cet argent pendant quelques mois ou années.

Un placement limité à 15 ans et avec des versements possibles que pendant 10 ans

Depuis la réforme du PEL entrée en vigueur le 1er mars 2011, c’est un produit d’épargne qui a désormais une durée de vie limitée à 15 ans.

Une fois le 15ème anniversaire atteint, si vous n’avez pas utilisé vos droits à prêts, votre PEL est clôturé et est transféré sur un livret d’épargne rémunéré standard de votre banque.

Placer de l’argent pendant 10 ans maximum

Vos versements sur un PEL ne peuvent être faits que pendant les 10 premières années. Après le 10ème anniversaire, votre PEL reste ouvert et votre épargne continue d’être rémunéré au même taux pendant au maximum 5 ans.

Optimiser ce placement avant les 10 ans

Vous versez pendant plusieurs années de l’argent régulièrement comme ce type de produit l’exige. Vous avez pu également faire des versements complémentaires. Néanmoins, il est rare d’arriver rapidement au plafond de votre PEL.

Avant que votre plan ne fête ses 10 ans, il peut être judicieux d’étudier l’intérêt de faire un versement complémentaire plus ou moins important. Cela va dépendre du taux de rémunération de votre PEL et des autres possibilités d’épargne sur des livrets rémunérés ou autres du moment.

Attention à ne pas bloquer votre PEL

Comme nous l’avons vu ci-dessus, il faut obligatoirement verser au moins 540 € par an sur votre plan d’épargne logement. Attention donc à ne pas vous mettre directement au plafond du PEL avant ses 10 ans car vous serez dans l’incapacité de réaliser vos versements obligatoires.

Dans ce cas, votre banque n’aura d’autres choix que de clôturer de façon prématuré ce compte d’épargne et vous perdrez tous les bénéfices à venir sur les intérêts des années à venir. Cela serait dommage et coûteux de faire cette erreur.

Exemple de placement sur un PEL pendant 10 ans

Vous avez ouvert un PEL le 1er mai 2011. Vous avez commencé à verser 50 € par mois pendant 3 ans.

Au 1er mai 2014, vous avez versé sur votre PEL 3 x 12 mois x 50 € = 1 800 €. Vous décidez de faire un versement ponctuel de 5 000 € et d’augmenter vos virements réguliers à 100 € par mois.

Au 1er mai 2020, votre PEL a eu 9 ans. Il ne vous reste plus que quelques mois pour placer de l’argent dessus. Vous avez déjà versé 1800 € (les 3 premières années) + 5 000 € (apport supplémentaire en mai 2014) + 7 200 € (6 x 12 mois x 100 €), soit 14 000 €.

Vous avez encore beaucoup de marge avant d’atteindre le plafond de 61 200 € en tout. Sur l’année à venir, avec un rythme de 100 € par mois, cela ne fera que 1 200 € de plus, soit un total pour le 10ème anniversaire de votre plan d’épargne logement de 15 200 €.

Vous avez donc la possibilité en fonction de vos moyens et de vos objectifs de placer encore 46 000 €, mais il faudra le faire avant le 10ème anniversaire de votre PEL.

À quel taux sera rémunéré l’argent placé sur mon plan épargne logement ?

Comme nous l’avons vu dans notre guide du PEL en 2021, le taux de rémunération de votre épargne placée sur un PEL va dépendre de la date à laquelle vous avez souscrit ce plan.

En effet, le taux est fixé chaque année et reste le même pendant toute la durée de vie de votre plan d’épargne.

Voici les différents taux de PEL en fonction de la date d’ouverture :

Date d’ouverture du PEL Taux de rémunération hors prime
Entre le 9 juin 1998 et le 25 juillet 1999 2.90 %
Entre le 26 juillet 1999 et le 30 juin 2000 2.61 %
Entre le 1er juillet 2000 et le 31 juillet 2003 3.27 %
Entre le 1er août 2003 et le 31 janvier 2015 2.50 %
Entre le 1er février 2015 et le 31 janvier 2016 2.00 %
Entre le 1er février 2016 et le 31 juillet 2017 1.50 %
Depuis le 1er août 2017 1.00 %

En 2021, le taux du PEL est donc à 1.00 %. Il s’agit du taux de rémunération de base qui ne tient pas compte de la prime d’État versée sous conditions et qui est également plafonnée.

Découvrez quelle est la meilleure banque pour un crédit immobilier.

 
Comparez les taux
de 100 banques

pret bancaire

Simulation d'offre pour
investir en loi Pinel

pinel

Comparez
40 assurances de prêt !

assurance de pret

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn