Un oeil indépendant sur l'immobilier des particuliers en France

Immobilier-danger > Location > Logement étudiant et colocation > Les possibilités de location de logement pour un étudiant

Les possibilités de location de logement pour un étudiant

Auteur : David LELONG

Conseils et démarches pour trouver un logement étudiant, ce qui relève parfois du parcours du combattant malgré les différentes solutions du marché : résidence universitaire ou privée, colocation, chambre chez l’habitant, location dans le marché locatif privé, etc. La recherche d’un moyen pour se loger pendant ses études doit commencer le plus tôt possible et en multipliant les pistes.

Voici une liste des différentes possibilités à tester en fonction de vos moyens, de vos besoins et des possibilités offertes dans la ville où vous allez étudier.

Les étudiants ont des besoins spécifiques, des budgets limités et cherchent un logement principalement dans les grandes villes

Se loger est l’une des choses les plus difficiles pendant que l’on réalise ses études. En commençant votre recherche le plus tôt possible, vous mettrez toutes les chances de votre côté pour trouver plus facilement de quoi vous logez ou logez votre enfant.

Un étudiant a besoin de se loger pour une courte durée près de son université ou de son école. Les besoins peuvent aller de 9 mois à 4 ou 5 ans en fonction de la durée des diplômes préparés. Généralement, les besoins sont limités. On retrouvera donc parmi les logements étudiants les plus fréquents des chambres, des studios ou de petits appartements (sauf pour les colocations qui peuvent se faire dans de grands logements). En effet, ce n’est pas que l’étudiant n’aimerait pas avoir de l’espace, mais les budgets sont souvent très limités.

Pour certains, il faudra faire avec les aides au logement possible (bourse, APL, etc.). D’autres se font aider financièrement par leurs parents ou grands-parents. Un grand nombre d’entre eux sont même obligés de trouver de petits emplois pour financer leur étude et notamment avoir de quoi payer un logement étudiant. C’est le poste le plus important des dépenses et de loin, sauf pour ceux qui font une grande école qui facture des frais d’entrée élevés.

Pour compliquer la tâche de tous ces étudiants, les grandes écoles, les universités, etc. se trouvent le plus souvent dans de grandes agglomérations. Là où c’est le plus difficile de se loger car la demande est souvent supérieure à d’autres. Néanmoins pas de panique, les solutions pour trouver un logement étudiant sont multiples, nous allons dresser une liste des choix que vous avez pour vous loger pendant vos études.

Faire une demande de logement dans une résidence universitaire gérée par le CROUS

Parmi ses différents rôles, le CROUS peut fournir différents logements dans des résidences universitaires. On y trouve des chambres meublées, des T1 studios meublés, voire des T2 studios meublés.

Au niveau des tarifs, il sera beaucoup moins coûteux que dans le marché locatif privé ou une résidence étudiante privée pour une chambre en résidence universitaire. De plus, celle-ci ouvre droit aux aides ALS (Allocation de Logement à caractère Social).

Les places sont assez limitées dans ces résidences universitaires gérées par le CROUS. Pour faire une demande pour un logement étudiant vous devez déposer un Dossier Social Étudiant (DSE). Attention, le délai pour déposer ce type de dossier est de plusieurs mois avant le début de l’année universitaire.

Pour sélectionner les étudiants qui pourront bénéficier de ces logements à coûts réduits, le CROUS de votre région procédera comme pour l’attribution des bourses à des classements en fonction des critères comme les revenus de l’étudiant et ceux de ses parents, les charges de la famille, les résultats universitaires, l’éloignement géographique, etc.

Il existe également quelques Cités Universitaires qui accueillent aussi bien des étrangers que des Français, notamment à Paris, mais les places y sont encore plus limitées.

Pour en savoir plus, découvrez notre guide du logement étudiant en résidence universitaire du CROUS.

Se loger dans une résidence étudiante privée avec services

Dans de nombreuses villes étudiantes, il existe en parallèle de ces résidences universitaires des résidences privées réservées conçues spécifiquement pour les étudiants. En plus d’avoir accès à une chambre, un studio ou un petit appartement, les étudiants peuvent bénéficier de différents services (laverie, wifi ou autres connexions Internet, ménage, accès à des salles de sport, etc.). Le coût est bien plus élevé que pour une résidence universitaire car souvent plus haut de gamme (taille plus grande des chambres ou logements, plus de matériels et services ou de meilleure qualité, etc.).

Découvrez notre dossier sur les résidences étudiantes privées.

La colocation pour partager les frais et vivre en communauté

Comme se loger coûte cher, il est possible d’avoir accès à des logements plus grands, mieux situés ou plus équipés en se regroupant à plusieurs et en vivant en colocation. C’est un mode d’habitat qui plaît beaucoup aux étudiants ou aux jeunes travailleurs. C’est une manière de partager les frais (loyer, mais aussi assurance habitation, forfait Internet, facture d’eau, facture d’électricité, etc.). C’est également une bonne solution pour faire rapidement des rencontres et découvrir ou faire découvrir la ville et ses animations.

Vous trouverez dans notre rubrique "Logement étudiant - Colocation" tous nos conseils et informations pour trouver une colocation ou un colocataire, des informations pratiques sur ce partage d’un logement et des frais. Vous y trouverez notamment cette liste des meilleurs sites de colocation en France qui vient compléter les incontournables sites d’annonces immobilières.

Se faire héberger par un proche

La solution la plus pratique et souvent la moins coûteuse est celle de pouvoir rester vivre chez ses parents ou de se faire héberger par de la famille (grand-parent, oncle ou tante, etc.). Cela vous permettra d’étudier dans un environnement familier et d’avoir plus facilement vos repères.

Si vous en avez la possibilité, ce sera également un environnement plus propice au travail qu’une colocation ou qu’une résidence d’étudiants où les sollicitations sont bien plus nombreuses. Ne négligez donc pas cette solution économique de logement pour vos études, même si cela vous éloigne un peu de la vie d’étudiant.

La chambre chez l’habitant

Pas de proches dans cette ville qui peuvent vous accueillir ? De plus en plus de personnes ou familles proposent à un ou plusieurs étudiants de louer une chambre dans leur résidence principale. Cela leur permet de compléter leurs revenus et de donner une utilité à une ou plusieurs pièces inutilisées et cela permet à un étudiant de se loger à un coût bien moins élevé que dans une résidence ou une location individuelle privée.

L’inconvénient est qu’il faudra partager la cuisine, la salle de bain (sauf rare cas où une salle d’eau est privative à la chambre), etc.

C’est aussi un moyen pour un sénior d’avoir un peu de compagnie et de vie. L’hébergement peut alors être gratuit ou à un loyer très modéré en échange de quelques services (courses, aide à l’entretien du logement, contact en cas de difficultés, etc.). Cela permet de rompre l’isolement de plus en plus fréquent pour des personnes qui vivent seules et qui prennent de l’âge et vous serez logé à un très faible prix en échange d’un peu de temps et d’échange avec cette personne. On parle alors de cohabitation générationnelle.

Pour en savoir plus et découvrir une liste de sites spécialisés dans ce type d’hébergement, consultez notre dossier sur la chambre chez l’habitant ou le logement intergénérationnel.

La location d’un appartement du marché immobilier locatif privé

En dehors des résidences étudiantes que ce soient celles du CROUS ou des privées, il y a toujours des centaines ou milliers de logements privés qui sont loués à des particuliers. Les étudiants ont plus de difficulté à convaincre les propriétaires de leur louer leur studio ou appartement. Ceci s’explique principalement par le fait que l’étudiant n’a généralement pas ou peu de revenus. Il présente donc, a priori, des risques plus importants qu’un salarié à temps plein.

Néanmoins, il est toujours possible de louer ce type de logement. Vous augmenterez vos chances de décrocher une location privée avec un garant qui se portera caution en cas de non-paiement du loyer. Pour ceux qui ont un travail fixe à côté de leurs études, il sera plus aisé de prouver des revenus réguliers et donc de rassurer un propriétaire bailleur particulier.

Pour ce type de logement, vous trouverez tous nos conseils et nos informations dans notre rubrique "Location", avec en particulier :

- Des conseils pour votre état des lieux.

- Des explications sur les lois sur l’augmentation de loyer.

- Des renseignements sur la régularisation des charges locatives.

- Etc.

Les foyers de jeunes travailleurs

Les jeunes actifs de 18 à 32 ans peuvent également se faire héberger de quelques jours à 2 ans dans un foyer de jeunes travailleurs. Cela peut être une solution temporaire à prix réduit avant de trouver un autre logement étudiant plus indépendant. Vous y trouverez de l’aide pour la recherche d’un autre logement ou pour obtenir un emploi en complément de vos études pour financer votre prochain habitat.

Chaque foyer a ses règles et ses conditions d’accès. À vous de vous renseigner dans celui proche de votre université ou école et de voir ce qu’ils peuvent faire pour vous aider.

Pour conclure, nous reviendrons plus en détail sur certaines de ces solutions spécifiques de logement pour un étudiant dans de prochains articles plus spécifiques. Nous ajouterons alors à cette page un lien vers ces contenus plus détaillés. Nous reviendrons également sur les meilleurs sites pour trouver un logement étudiant ainsi que sur les pistes pour les étudiants étrangers.

Pour aller plus loin :

- Découvrez les 1 151 communes où le préavis de départ d’une location est réduit à 1 mois depuis août 2015.

- Informez-vous sur l’évolution de l’indice de référence des loyers.

- Consultez les aides de la CAF avec les APL en 2019.

Ne manquez aucune des évolutions du marché immobilier en France en vous abonnant gratuitement pour recevoir nos articles par mail :

S'abonner par mail :
Vous avez aimé cet article ? Faites le savoir et partagez le :

Où en est le marché immobilier ? Quelles sont les tendances pour l'immobilier en 2019 ?
> Téléchargez gratuitement le guide de l'achat immobilier en 2019 !

Faites de nombreux calculs pour trouver les meilleures solutions pour votre projet : utilisez nos calculettes immobilières gratuites !


Qui sommes nous ? | Contact | Partenaires