Un oeil indépendant sur l'immobilier des particuliers en France

Immobilier-danger > Location > Logement étudiant et colocation > Quelles sont les aides pour un logement étudiant ?

Où en est le marché immobilier ? Quelles sont les tendances pour l'immobilier en 2017 ?
> Téléchargez gratuitement le guide de l'achat immobilier en 2017 !

Quelles sont les aides pour un logement étudiant ?

Pour compenser les petits budgets des étudiants pour se loger et permettre à chacun d’avoir une chance de faire des études supérieures, il existe différents types d’aide financière. Certaines sont spécifiques aux besoins pour le logement d’autres sont plus généralistes. Voici une liste d’aide pour un logement étudiant auxquelles vous ou votre enfant pouvez sous certaines conditions avoir droit pendant des études universitaires.

Le choix qui a le plus d’impact : le bon logement au meilleur prix

Avant de regarder en détail les différentes solutions pour compléter les revenus des étudiants ou pour ne pas payer certaines dépenses, rappelons que le budget du logement reste de loin le plus gros poste de dépense. L’idéal est donc de trouver un logement à un petit prix pour que l’étudiant n’est pas trop besoin de travailler à côté et garde un peu de liberté financière pour ses autres besoins que de se loger.

Nous avons vu les différentes solutions de logement étudiant. Parmi toutes ces possibilités, celles qui seront les moins onéreuses seront les logements en résidence du CROUS. Il y a aussi la chambre chez l’habitant avec un loyer modéré voire gratuit mais en échange de service pour une personne âgée. Enfin, la colocation peut être parfois une solution moins coûteuse si elle est bien gérée et que le logement est bien adapté à ce partage.

La bourse d’études

Chaque année, des milliers de jeunes bénéficient de bourses sur critères sociaux pour effectuer leur parcours universitaire. En fonction des charges familiales et des revenus du foyer fiscal, il y a 9 échelons de bourse différents.

Le 1er échelon, appelé "Echelon 0" ne donne pas droit au versement d’une indemnité financière. Néanmoins, il permet d’être exonéré des droits d’inscription et de sécurité sociale. Ce qui permet déjà des économies d’argent importantes par rapport à un étudiant non boursier. Ensuite, il y a 8 autres échelons qui donnent droit à des bourses annuelles versées sur 10 mois d’un montant allant de 1 008 € à 5 545 €. Certains étudiants peuvent bénéficier d’un maintien de la bourse étudiante pendant les grandes vacances universitaires et ces montants sont donc augmentés de 20 %.

Pour faire une demande de bourse, cela se passe exactement comme pour la demande d’un logement étudiant au CROUS, il faut déposer un Dossier Social Étudiant (DSE). Vous trouverez également dans notre guide sur le DSE un lien vers un outil de simulation pour savoir si vous pouvez prétendre à une bourse d’études et si oui de quel montant.

Un étudiant dont les parents ont peu de moyens aura de fortes chances de bénéficier à la fois d’une bourse d’études intéressante et d’un logement à prix réduit dans l’une des résidences du CROUS. Cela permet à chaque jeune de pouvoir étudier librement sans discrimination en fonction des différentes catégories sociales des familles. L’accès au savoir et à la culture n’est ainsi pas réservé aux enfants des familles les plus riches.

L’argent des bourses étudiantes peut être utilisé librement pour financer toutes les dépenses et les besoins de la personne pendant son année scolaire.

Le droit aux aides de la CAF comme l’APL ou l’ALS

Comme toute personne ayant des difficultés à se loger, l’étudiant peut prétendre aux aides au logement de la CAF. Il s’agit principalement de l’ALS ou de l’APL.

- L’ALS pour Allocation de Logement à caractère Social sera possible notamment à ceux qui bénéficient d’un logement en résidence universitaire du CROUS de leur académie. En effet, ces logements-là sont considérés comme des logements sociaux et leurs habitants peuvent donc bénéficier de l’ALS en fonction des charges et des revenus.

- L’APL pour Aide Personnalisée au Logement est possible pour toute personne vivant dans un logement privé conventionné en fonction des critères de charges et de ressources communes pour tous. Les étudiants sont comme pour une famille classique éligible à cette aide pour payer leur loyer. Les logements en HLM ou du CROUS sont également conventionnés.

Pour savoir si vous pouvez prétendre à l’ALS pour un logement à caractère social ou pour l’APL pour tout autre type de logement étudiant, vous pouvez faire une simulation sur le site de la CAF.

Le Locapass, la Clé ou encore Visale pour votre dépôt de garantie

Lorsque vous prenez possession d’un logement en location, vous devez déposer un dépôt de garantie, souvent appelé aussi une caution locative. Il s’agit généralement d’une somme du montant équivalant à celui de votre loyer. Cet argent sert à garantir aux propriétaires bailleurs ou à l’organisme gestionnaire de la résidence que les éventuelles dégradations que vous pourriez réaliser durant votre habitation dans ce logement seront réparés en utilisant l’argent de cette caution.

Plusieurs systèmes d’aide permettent d’obtenir de quoi payer ce dépôt de garantie. En effet au moment d’un emménagement, il faut déjà payer le 1er mois de loyer, les frais d’installation, des frais d’agence de location pour ceux qui choisissent un logement privé géré par une agence immobilière, etc. Il peut donc être difficile pour certains étudiants (comme pour beaucoup de locataires) de payer pour ce dépôt de garantie.

Voici les 3 principaux dispositifs pour vous aider à payer cette caution :

- La Clé pour Caution Locative Étudiante : c’est une caution gérée par l’État disponible pour ceux qui ne disposent pas d’un garant personnel. Ce sont les CROUS des différentes académies qui gèrent également cette aide. Elle est réservée aux jeunes de moins de 28 ans (sauf condition spécifique pour des doctorants étrangers) qui font des études en France et qui n’ont pas de caution familiale, amicale ou bancaire.

- Le Locapass : ce dispositif n’est pas réservé qu’aux étudiants, tout locataire peut en faire une demande en fonction de ces revenus et de ces charges familiales. Il s’agit d’un prêt à taux zéro et sans frais de dossier géré par Action Logement. En bref, cet organisme vous verse le montant de votre dépôt de garantie gratuitement, vous devrez ensuite le rembourser lors du départ de ce logement. Retrouvez toutes les informations sur le Locapass.

- Visale : c’est le dispositif le plus récent qui est accessible pour assurer gratuitement les impayés de loyer des jeunes (jusqu’à 30 ans) sauf pour les étudiants non bourisers rattachés au foyer fiscal de leur parent et qui recherche une location sur le marché locatif privé. Vous trouverez toutes les indications sur ce dispositif sur nos explications sur Visale.

Les fonds de solidarité pour le logement (FSL) de votre département

Il existe un fonds de solidarité pour le logement dans chaque département. Celui-ci propose des aides financières (subvention, prêt à taux zéro, etc.) à toutes les personnes qui ont des difficultés pour payer leur loyer et leurs factures liées au logement (assurance habitation, dépôt de garantie et premier loyer, frais de déménagement, factures d’énergie comme l’électricité ou le gaz, l’eau ou le téléphone).

Ces aides sont déterminées selon différents critères qui varient d’un département à un autre. Ils dépendent principalement des ressources, de l’activité professionnelle ou non, etc.

Si vous êtes allocataire de la CAF puisque vous bénéficiez déjà d’aide pour votre logement ou toute autre prestation familiale, vous devez faire une demande auprès de la CAF. Pour les autres personnes, il faut s’adresser aux services sociaux de votre ville ou au conseil départemental de votre département.

Pour bénéficier de cette aide du FSL, il faut également que votre loyer et vos charges soient en adéquation avec vos revenus et la composition de votre foyer.

Retrouvez nos autres informations sur les aides au logement (aussi bien pour une location, qu’un achat, que des travaux, etc.)

Pour aller plus loin :

- Découvrez toutes les solutions pour trouver un logement étudiant.

- Utilisez les meilleurs sites de colocation.

- Informez-vous sur l’état des lieux d’une location.

Ne manquez aucune des évolutions du marché immobilier en France en vous abonnant gratuitement pour recevoir nos articles par mail :

S'abonner par mail :
Vous avez aimé cet article ? Faites le savoir et partagez le :

Faites de nombreux calculs pour trouver les meilleures solutions pour votre projet : utilisez nos calculettes immobilières gratuites !

Naviguez par thématique similaire : Aide au logement 

Qui sommes nous ? | Contact | Partenaires