Refus de rachat de crédit : comment faire ?

Auteur : David LELONG | Date de modification : 3 octobre 2022

Face à un changement dans votre situation professionnelle ou personnelle, ou bien dans le cadre d’un nouveau projet, vos mensualités liées aux divers crédits que vous avez souscrits par le passé peuvent devenir une grande source d’inquiétude. En effet, entre les différents taux et montants, dates de prélèvement et conditions de remboursement, le rythme peut se révéler difficile à suivre. Si votre revenu est trop faible par rapport aux paiements que vous devez effectuer chaque mois, le rachat de crédit figure parmi les solutions les plus privilégiées.

Cependant, il arrive que les banques et autres organismes prêteurs refusent votre dossier, et ce, pour diverses raisons. Votre demande de rachat de crédit a été rejetée et vous ne savez pas comment y remédier ? Immobilier Danger, spécialiste du secteur immobilier et financier, vous livre ses précieux conseils.

SIMULATION RACHAT DE CREDIT >>

Qu’est-ce que le rachat de crédit ?

Également appelé regroupement de crédits, le rachat de crédit consiste à proposer le rachat d’un ou plusieurs crédits contractés en cours, afin d’être remboursé au mieux et d’éviter une situation de surendettement.

Une solution financière attractive

Si vous avez contracté plusieurs types de crédits auprès de différents organismes – crédit à la consommation, prêt immobilier, crédit auto, etc – et que ceux-ci sont toujours en cours, il est possible de vous sentir dépassé et, sur le long terme, que vous ne soyez plus en capacité de rembourser vos mensualités sans vous endetter. Le rachat de crédit permet alors d’obtenir un crédit unique, avec une seule mensualité, à rembourser auprès d’un seul organisme. Vous bénéficiez ainsi de nouvelles conditions de remboursement (mensualité recalculée, durée d’emprunt), mieux adaptées à vos possibilités financières. Ce dispositif vise à alléger votre situation financière, à mieux la maîtriser et, par conséquent, à réduire votre endettement.

Regardez quels sont les taux de rachat de crédits actuels.

Les types de crédit concernés

Il existe trois principaux types de rachat de crédit : le rachat de crédits consommation, le rachat de crédits immobiliers, et le rachat de crédit avec apport de trésorerie.

  • Le rachat de crédits consommation concerne les prêts personnels, les prêts auto ou moto, le leasing auto, le crédit renouvelable et les prêts pour financement de travaux. Cela peut également regrouper les dettes éventuelles (retards d’impôts ou de loyers, factures impayées, charges de copropriété, dettes d’huissier, etc). Le rachat de crédits conso peut s’effectuer sans apport de garantie.
  • Le rachat de crédits immobiliers ou hypothécaires inclut aussi les crédits à la consommation. Il concerne également les crédits immobiliers, dès lors que le prêt représente plus de 60% de la somme totale à rassembler. Contrairement au rachat de crédits conso, le rachat de crédits hypothécaires exige une garantie.
  • Le rachat de crédit avec apport de trésorerie vous permet de vous constituer un apport dédié au financement d’un nouveau projet.

réponse de refus de rachat de crédit : motifs et solutions

Pourquoi opter pour le rachat de crédit ?

Que ce soit pour simplifier sa gestion budgétaire ou financer un tout nouveau projet, diverses raisons peuvent inciter à recourir au rachat de crédit.

Repenser la gestion de son budget

Un foyer est considéré comme surendetté dès lors que les mensualités liées à ses prêts excèdent 33% des revenus. Grâce au rachat de crédit, les conditions de remboursement ainsi que la durée d’emprunt sont réévaluées afin de les adapter aux revenus du foyer et à ses capacités financières.

Réduire ses mensualités

En révisant les conditions des crédits en cours, le rachat de crédit permet au foyer d’éviter le surendettement. En outre, il ouvre la possibilité de négocier un taux d’intérêt plus bas ; les économies réalisées en procédant à un rachat de crédit ne sont donc pas négligeables. Par ailleurs, le regroupement des mensualités permet de mieux contrôler ses finances, avec un seul prélèvement par mois, qui advient à une date choisie par le foyer. De manière générale, il est intéressant de synchroniser ce prélèvement avec la réception des salaires, dans le but d’équilibrer au mieux les mouvements d’argent.

Financer un nouveau projet

Si vous avez effectué une demande de rachat de crédit, vous avez déjà plusieurs types de crédit en cours. Il serait alors peu judicieux d’en contracter un nouveau pour le financement d’un projet à venir (achat immobilier, travaux, ou autre). Le regroupement de crédits permet en effet d’intégrer la somme nécessaire à ce projet, ce qui vous épargne les démarches fastidieuses de recherche d’organisme, de négociation des conditions de remboursement, etc. Cela vous permet principalement de respecter les conditions restrictives sur le taux d’endettement maximum.

SIMULATION RACHAT DE CREDIT >>

Quelles sont les raisons de refus d’un rachat de crédit ?

Les banques et autres organismes prêteurs pour un rachat se montrent de plus en plus frileux face aux nombreux dossiers de demande de prêt auxquels ils sont confrontés. Par conséquent, les demandes de rachat de crédit doivent elles aussi répondre à des critères très précis. Les banques sont ainsi susceptibles de refuser votre demande pour divers motifs.

Une situation financière peu fiable

Si vous présentez une situation et une gestion financières instables, il est peu probable que les établissements de prêt acceptent de racheter vos crédits. Cela peut se mesurer par différents éléments :

  • Avoir des salaires instables ou être sans emploi.
  • Effectuer des achats compulsifs, être un adepte des jeux d’argent.
  • Présenter un taux d’endettement trop élevé par rapport au montant que vous gagnez chaque mois.
  • Disposer d’un reste à vivre insuffisant.
  • Faire preuve d’une mauvaise gestion de vos comptes.
  • Être en situation de liquidation judiciaire.
  • Etc.

Ne pas répondre aux critères d’acceptation

À l’instar de toute demande de prêt, le rachat de crédit est soumis à des critères stricts que le demandeur se doit de respecter :

  • Être solvable : le montant total des mensualités, après regroupement des crédits, ne doit pas dépasser 33% de vos revenus (45 à 50% pour un emprunteur avec un revenu élevé).
  • Être âgé de 18 à 85 ans (jusqu’à 95 ans pour un prêt hypothécaire).
  • Dans le cadre d’un rachat de crédit hypothécaire, présenter une garantie telle qu’une hypothèque ou une caution.
  • Présenter un dossier complet comprenant l’ensemble des documents exigés.
  • Respecter un délai minimal de 6 mois après un autre rachat de crédit.

Faire l’objet d’un fichage FICP

Le Fichier national des Incidents de remboursement des Crédits aux Particuliers (FICP) est un document officiel de la Banque de France qui rassemble tous les incidents financiers provoqués par des particuliers. Vous pouvez être fiché FICP dans les situations suivantes :

  • Si vous n’avez pas respecté le délai de remboursement de vos prêts.
  • Si vous êtes en situation de surendettement.
  • Si vous n’avez pas remboursé des sommes dues au prêteur.
  • Si vous présentez un abus de découvert.

Découvrez tout sur le rachat de prêt FICP.

Faire l’objet d’un fichage FCC

Le Fichier Central des Chèques (FCC) est également un registre de la Banque de France. Il inscrit les particuliers faisant l’objet d’un interdit bancaire. En effet, à la suite d’un usage abusif de vos moyens de paiement, il vous est généralement interdit d’utiliser votre carte bancaire ou d’émettre des chèques. Il est toutefois possible de régulariser votre situation afin d’effacer votre inscription au FCC.

Rachat de crédit refusé : quelques conseils

Les divers établissements prêteurs que vous avez sollicités refusent votre demande de rachat de crédit ? Ne désespérez pas pour autant : certaines solutions existent et vous laissent une chance d’atteindre votre objectif.

Mieux préparer son dossier

Votre dossier constitue la preuve de votre sérieux et de votre organisation. Il s’agit donc d’un élément propice à rassurer les banques ; c’est pourquoi il est essentiel de soigner sa préparation. Il est ainsi vivement conseillé de rassembler l’ensemble des justificatifs demandés et de détailler explicitement votre situation financière actuelle, sans rien omettre. Par ailleurs, établir votre dossier est l’occasion de faire le point sur votre gestion personnelle, puis de définir des pistes d’amélioration.

Une demande de rachat de prêts sans justificatifs n’est pas adaptée pour une réponse rapide et avec un bon taux.

Faire preuve de patience

Si les refus à répétition peuvent devenir décourageants, il est important de ne pas abandonner pour autant. Tout d’abord, vous pouvez surveiller les évolutions des critères exigés par les différents organismes, qui sont susceptibles de varier selon les périodes. Vous tomberez alors peut-être sur un moment plus propice à votre demande. Ensuite, n’hésitez pas à vous tourner vers votre banque habituelle qui, grâce à une connaissance approfondie de votre situation, pourrait accepter votre demande malgré les éventuelles lacunes présentées par votre dossier. Enfin, le recours à un simulateur en ligne vous offre un gain de temps précieux et vous donne une idée relativement précise de la solidité de votre demande.

Le dossier de surendettement

Toute personne ayant été confrontée à un refus de demande de rachat de crédit, y compris les individus fichés FICP ou FCC, peuvent déposer un dossier de surendettement auprès de la Banque de France. Après étude de votre dossier, une commission décidera de vous proposer ou non une solution que vous serez, à l’issue des échanges, libre d’accepter ou pas.

SIMULATION RACHAT DE CREDIT >>

Faire appel à un courtier

Bien que cette démarche implique un certain coût, faire appel à un courtier en regroupement de crédits vous garantit les compétences d’un expert en crédit, qui vous aidera à négocier les meilleures conditions bancaires. De plus, le courtier vous fera bénéficier de son large réseau professionnel, un atout de taille dans votre recherche d’un établissement prêteur.

Le rachat de crédit est un long processus qui requiert beaucoup de patience, de rigueur et d’organisation. Afin d’optimiser vos chances d’en obtenir un, veillez à soigner la préparation de votre dossier. En cas de doute, n’hésitez pas à solliciter les conseils d’Immobilier Danger, véritable expert des questions immobilières et de crédit. Utilisez également notre simulateur en ligne pour comparer les offres de rachat, un outil qui vous apportera de précieuses informations utiles à toutes vos démarches.

Simulation
rachat crédit

rachat de prets

Comparez les taux
de 100 banques

pret bancaire

Comparez
40 assurances de prêt !

assurance de pret