Assurance emprunteur : comment renégocier son assurance de prêt immobilier ?

Auteur : David LELONG | Date de modification : 24 mai 2022

La renégociation de votre assurance de prêt immobilier est désormais possible même plusieurs années après la signature de votre crédit et de votre contrat d’assurance avec l’amendement Bourquin. En effet, la loi Sapin II, permet depuis le 1er janvier 2018 à tout emprunteur de résilier son assurance emprunteur à la date anniversaire de son contrat pour pouvoir en souscrire une meilleure et moins cher pour la suite de vos remboursements.

Des centaines voire milliers d’euros d’économies sont en jeu pour chaque emprunteur. De quoi bouleverser tout ce secteur économique. Découvrez pourquoi et comment profiter de cette réforme pour renégocier votre assurance de prêt immobilier.

COMPAREZ 40 ASSURANCES DE PRET >>

Assurance emprunteur : nouvelle possibilité pour la renégocier chaque année

Comme nous vous l’avions annoncé il y a quelques mois, grâce à la loi Sapin II, vous pouvez résilier votre assurance de prêt immobilier à date anniversaire. C’est une véritable révolution dans le monde de l’assurance de crédit immobilier.

Après la loi Châtel qui a permis de rendre la renégociation possible pour toutes les autres assurances (auto, moto, habitation, etc.) à tout moment, mais qui excluait les assurances emprunteurs, il est possible depuis le 1er janvier 2018 de changer d’assurance de prêt immobilier beaucoup plus facilement grâce à l’amendement Bourquin.

Concrètement, vous avez la possibilité en tant qu’emprunteur pour un achat de maison ou d’appartement dans la majorité des cas d’économiser beaucoup d’argent sur le montant de vos cotisations d’assurance décès, invalidité, perte d’emploi de votre crédit immobilier qui est obligatoire. Nous allons voir ci-dessous comment faire concrètement pour vous informer sur les offres du marché pour votre projet, sur les démarches à suivre et ce que vous pouvez gagner.

Pour les banques et assurances, il s’agit d’un marché où de 600 millions à 1.4 milliards d’euros pourraient changer de main rapidement grâce ce bouleversement sur le marché. Cela entraîne des changements en termes de concurrence. Elle va être bien plus forte et les offres vont devoir s’adapter pour capter cette nouvelle clientèle. Encore faut-il que les emprunteurs saisissent leur chance en cherchant une meilleure assurance de prêt. Les spécialistes du secteur ne s’attendent qu’à ce que très peu de personnes ne profitent de cette aubaine. Soit par manque d’informations, soit par crainte du changement, soit pour tout un tas de raisons qui nous poussent à remettre certaines choses au lendemain, surtout administrative.

En ce qui concerne le manque d’informations sur la possibilité de renégocier une assurance emprunteur, n’hésitez pas à diffuser cet article à vos proches qui payent actuellement tous les mois une assurance de prêt immobilier et qui pourraient profiter de ce changement de réglementation. Vous trouverez ci-dessous des boutons de partage, vous pouvez envoyer un mail qui ne prend que quelques minutes, etc.

renegocier assurance pret immobilier : résiliation facilitée

Négocier une meilleure assurance de prêt et économiser tous les mois

Pour bien comprendre les enjeux d’une telle réforme, il faut d’abord bien comprendre comment fonctionne le calcul d’une assurance de prêt immobilier.

En France, la plupart des contrats d’assurance emprunteur sont calculés à partir du montant initial de votre crédit immobilier et d’un taux d’assurance qui détermine combien vous allez payer chaque année pour cette protection. Par exemple, sur un emprunt immobilier de 200 000 € et une assurance décès invalidité à un taux de 0.60 %, cela signifie que vous payerez chaque année 1 200 € de primes d’assurance emprunteur. Cela représente 100 € par mois dans cet exemple.

Il existe également des assurances dégressives (voir les cotisations d’assurance emprunteur) dont le coût baisse au fur et à mesure que vous remboursez votre emprunt. Mais elles sont plus rarement utilisées en France et elles ne sont intéressantes que pour ceux qui sont certains de rester suffisamment longtemps dans leur logement.

Grâce à cette loi Sapin II et à la possibilité de renégocier votre contrat d’assurance emprunteur à sa date anniversaire, vous aurez la possibilité de chercher une offre d’assurance moins chère et de demander une délégation d’assurance de prêt afin de bénéficier d’un meilleur tarif. D’une part, vous pouvez trouver un meilleur taux d’assurance. D’autre part, en plus le calcul de votre nouvelle assurance de crédit pourra se faire sur le capital restant dû qui sera moins important (parfois beaucoup moins important si vous remboursez déjà depuis plusieurs années) qu’au moment de l’emprunt initial.

Vous pouvez ainsi économiser plusieurs dizaines d’euros par mois sur votre assurance emprunteur et sur toute la durée d’engagement. Cela vous permettra de les utiliser pour d’autres projets ou pour rembourser plus vite votre crédit immobilier et ainsi réduire par la même occasion le nombre de cotisation d’assurances que vous allez devoir encore payer.

Comment comparer les offres d’assurance emprunteur facilement ?

Pour qu’une banque accepte votre changement d’assureur, vous devez lui fournir une nouvelle offre qui propose un niveau de garantie au moins équivalent. La banque s’assure ainsi qu’elle sera protégée de la même manière qu’avec votre assurance emprunteur actuelle. Les nouvelles fiches d’information standardisées permettent depuis 2015 des comparaisons plus simples au niveau des différentes garanties possibles (décès, invalidité permanente totale (IPT), invalidité permanente partielle (IPP), perte d’emploi, interruption temporaire de travail (ITT), etc.).

Sur Internet, vous trouverez facilement de nombreux moyens d’obtenir de nouvelles offres avec un niveau de garanties similaires à votre contrat actuel :

Vous pourrez ainsi comparer les coûts et les garanties et décider de changer ou non de contrat pour votre assurance de prêt immobilier.

Attention, ce n’est pas parce que vous payez plus cher votre assurance de prêt que vous aurez de meilleures garanties. En effet, comme pour beaucoup de choses, un prix élevé n’est pas un gage systématique de qualité. Regardez ce classement des assurances de prêt immobilier pour mieux comparer. Il en ressort qu’il y a des différences importantes d’un contrat d’assureur à un autre et que le meilleur rapport qualité des garanties – prix n’est pas chez les assurances emprunteurs les plus chères.

En outre, il n’y a pas que le prix à comparer, les garanties et surtout les exclusions sont importantes. Elles sont loin d’être équivalentes d’un contrat à un autre et vous avez donc la possibilité d’être mieux assurer pour un coût pas forcément plus important.

Concrètement, commencer à comparer les offres au moins 3 ou 4 mois avant la date anniversaire de votre contrat car vous devez entamer la démarche de changement 2 mois avant la date de renouvellement où il est possible de résilier et de renégocier son assurance emprunteur.

COMPAREZ 40 ASSURANCES DE PRET >>

Quand peut-on renégocier son assurance de prêt immobilier ?

Pour résumé, il y a différents moments pour négocier son assurance emprunteur :

  • Lors de la signature des contrats de financement : possibilité de choisir un autre assureur que celui de l’établissement prêteur tant qu’il y a le respect de l’équivalence de garantie.
  • Loi Hamon : tout au long de la première année de votre contrat. Le délai de préavis n’est que de 14 jours durant les 12 premiers mois.
  • Amendement Bourquin : après la première année, vous pouvez faire une renégociation d’assurance tous les ans au moment de l’échéance de votre contrat. Le délai de préavis est alors de 2 mois.

Pour vous aider dans cette démarche, voici une lettre de résiliation d’assurance de prêt immobilier.

Passer par un courtier pour votre résiliation d’assurance

Pour gérer la résiliation de votre contrat avec votre banque ou votre compagnie d’assurances, il est possible de demander l’aide et le conseil d’un courtier en assurance de prêt. Il pourra vous accompagner pour réaliser ce changement en respectant les délais selon la règlementation à utiliser (Hamon ou Bourquin). Ensuite, il va étudier votre profil et comparer les offres des différents assureurs qui respectent votre équivalence avec ce que demande votre établissement prêteur. Enfin, il va vous aider à souscrire à l’offre avec le coût le plus bas par rapport à votre besoin.

Les profils qui profitent le plus de la réforme de l’assurance de crédit immobilier

Jusqu’à fin 2017, il était très difficile de pouvoir changer d’assurance de crédit immobilier. Mis à part en faisant un rachat de crédit immobilier par une autre banque pour partir sur un nouveau contrat, les banques ne permettaient que très rarement de changer pour un autre assureur. C’est encore intéressant avec les taux actuels, découvrez comment et quand renégocier son prêt immobilier.

Avec cette réforme, les choses changent et dans le bon sens pour les emprunteurs. En effet, chacun va pouvoir défendre ses droits et intérêts en fonction de nouveaux tarifs et des nouvelles conditions en vigueur. Sur ces dernières années, de nouveaux assureurs spécialisés ont fait leur apparition et ils proposent des offres très agressives et adaptées au cas par cas en fonction des situations personnelles de chacun. Alors qu’une assurance dite  » de groupe » d’une grande banque qui mutualise les risques va proposer un tarif moyen en faisant payer plus les bons dossiers pour les mauvais, un assureur spécialisé va ajuster ses prix en fonction des caractéristiques.

Les grands gagnants sont souvent les personnes de moins de 40 ans qui sont en bonne santé, qui ne fument pas, etc. C’est ce que nous révélions déjà dans notre article sur les grands gagnants d’une délégation d’assurance de prêt (jeune emprunteur et non-fumeur).

En outre, les personnes qui doivent assurer leur prêt immobilier malgré une maladie ne sont pas les plus mal placées pour bénéficier de ces changements. Elles vont pouvoir faire valoir leur droit à l’oubli sur leurs anciennes maladies et mettre en concurrence les assureurs en fonction des spécificités de leur problème de santé. De quoi faire sauter les surprimes ou les réduire en fonction des situations.

Même les dossiers les moins recherchés par les banques, ceux des séniors qui statistiquement ont plus de problème de santé et donc potentiellement de remboursement, ont un intérêt à renégocier leur assurance de prêt bancaire (voir nos conseils pour une assurance de prêt immobilier pour un senior). Effectivement, même à un taux d’assurance équivalent, ils peuvent le faire appliquer sur un capital restant dû bien inférieur à leur capital initialement emprunté et ainsi venir réduire mécaniquement leurs primes chaque mois.

En fonction des offres accessibles à votre profil et de la durée restante du remboursement de votre crédit immobilier, le calcul du gain total peut rapidement atteindre plusieurs milliers d’euros. Par exemple, un couple auquel il reste 20 ans de remboursement pour le crédit de leur maison et qui trouve une assurance emprunteur à 60 € par mois au lieu de 100 € va bénéficier d’une économie de 40 € par mois et cela pendant 20 ans, soit 240 mois. Le bénéficie total de ces économies de frais d’assurance d’emprunt immobilier sera de 9 600 €. Vous voyez que cette renégociation d’assurance emprunteur peut être rapidement très rentables.

Et si vous en profitiez vous aussi ? Prenez quelques minutes pour remplir ce formulaire de simulation d’assurance emprunteur et découvrir les meilleures offres du marché pour votre assurance de prêt immobilier.

Comparez
40 assurances de prêt !

assurance de pret

Simulation
rachat crédit

rachat de prets

Comparez les taux
de 100 banques

pret bancaire