Comment bénéficier de Ma Prime Rénov’ ?

Auteur : David LELONG

Face à la part importante que les logements représentent dans la pollution, les pouvoirs publics ont mis en place différents dispositifs pour inciter les particuliers à réaliser des travaux de rénovation énergétique. Parmi ces aides, on retrouve notamment Ma Prime Rénov’ qui a été reconduite pour l’année 2022. Cette aide financière, accessible sous conditions, permet à de nombreux Français d’engager des travaux de rénovation en diminuant le coût de leur investissement.

Une prime qui n’est donc pas à négliger si vous souhaitez améliorer les performances énergétiques de votre logement et ainsi réduire votre empreinte environnementale. Découvrez en détail tout le fonctionnement de MaPrimeRenov’ et les modalités pour en bénéficier.

RECEVEZ 3 DEVIS TRAVAUX >>

Ma Prime Rénov’ : qu’est-ce que c’est ?

Lancée le 1er janvier 2020 en remplacement du Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique (CITE) et les aides de l’Agence nationale de l’habitat (Anah), Ma Prime Rénov’ a été prolongée pour l’année 2022. Accessible à tous les foyers, cette aide s’inscrit dans l’objectif d’améliorer les performances énergétiques des logements en incitant les particuliers à réaliser des travaux de rénovation énergétique. Afin d’être le plus efficace possible, ce dispositif est ouvert à tous les ménages tout en étant conditionné au niveau de revenus de chacun et la localisation du logement. Cette prime n’est accessible que pour les travaux réalisés dans votre résidence principale. Pour renforcer ce système d’aides, trois nouveaux dispositifs vont également voir le jour :

  • Ma Prime Rénov’ Sérénité : aide jusqu’à 50% du coût des travaux (dans une limite de 30 000 euros) pour les logements les plus énergivores
  • France Rénov’ : plateforme d’informations dédiée à la rénovation énergétique
  • Mon Accompagnateur Rénov’ : service de conseils et de contrôle pour les travaux de rénovation

MaPrimeRenov : aide à l'isolation et au chauffage des résidences principales des ménages

Quels sont les travaux éligibles à Ma Prime Rénov’ ?

Permettant de réduire considérablement l’empreinte environnementale des foyers ainsi que leur facture d’énergie, les travaux de rénovation énergétique sont aujourd’hui de plus en plus courants. Afin d’inciter au maximum les ménages à entreprendre ce genre de projets, Ma Prime Rénov’ est donc accordée pour l’installation de nombreux équipements :

  • Poêle à granulés et cuisinière à granulés
  • Poêle à bûches et cuisinière à bûches
  • Insert
  • Pompe à chaleur géothermique
  • Pompe à chaleur air/eau
  • Chaudière à granulés
  • Chaudière solaire combinée
  • Chaudière à bûches
  • Chaudières gaz à très haute performance énergétique
  • Chauffe-eau solaire individuel
  • Chauffe-eau thermodynamique
  • Dépose de cuve à fioul
  • Audit énergétique (sauf Diagnostic de Performance Énergétique)
  • Isolation : murs, vitres, plafonds, combles
  • Borne de recharge pour véhicule électrique

La liste des équipements et des différents travaux éligibles à la rénovation énergétique est très longue et permet ainsi à de nombreux particuliers de réduire le coût de leur investissement.

RECEVEZ 3 DEVIS TRAVAUX >>

Quelles sont les conditions d’obtention de Ma Prime Rénov’ ?

La première condition pour pouvoir bénéficier de Ma Prime Rénov’ est donc d’opter pour une installation qui est listée parmi les équipements éligibles à cette aide. Une fois cette condition remplie, l’aide sera calculée sur la base des revenus.

En effet, bien qu’elle soit accessible à tous les foyers, l’importance de l’aide est fixée selon le niveau de revenus du foyer : bleu, jaune, violet, rose. Cette distinction des revenus permet ainsi d’offrir une prime plus conséquente aux foyers les plus modestes. Pour être le plus juste possible, le montant de cette prime est également modulé selon le lieu de résidence du demandeur.

Voici la grille de classification des ressources pour les ménages hors Ile-de-France :

Composition du foyer
Bleu Jaune Violet Rose
1 15 262 € 19 565 € 29 148 € > 29 148 €
2 22 320 € 28 614 € 42 848 € > 42 848 €
3 26 844 € 34 411 € 51 592 € > 51 592 €
4 31 359 € 40 201 € 60 336 € >60 336 €
5 35 894 € 46 015 € 69 081 € > 69 081 €
Par personne supplémentaire 4 526 € 5 797 € 8 744 € 8 744 €

Voici la grille de classification des ressources pour les ménages en Ile-de-France :

Composition du foyer
Bleu Jaune Violet Rose
1 21 123 € 25 714 € 38 184 € > 38 184 €
2 31 003 € 37 739 € 56 130 € > 56130 €
3 37 232 € 45 326 € 67 585 € > 67 585 €
4 43 472 € 52 925 € 79 041 € >79 041 €
5 49 736 € 60 546 € 90 496 € > 90496 €
Par personne supplémentaire 6 253 € 7 613 € 11 455 € 11 455 €

C’est le Revenu Fiscal de Référence (RFR) qui figure sur votre dernier avis d’imposition qui est utilisé.

Afin de connaître le montant auquel vous pouvez prétendre selon vos ressources et votre zone géographique, le gouvernement a mis en place un outil dédié à la simulation des aides pour vos travaux de rénovation : Simulaides.

Certificats d’économie d’énergie : CEE

En complément de MaPrimeRenov’, certains de vos travaux vous donnent le droit à des certificats d’économie d’énergie (CEE). Cela est valable aussi bien pour un changement de système de chauffage (pompe à chaleur air/eau ou air/air à la place d’un chauffage au gaz par exemple) que pour une isolation de la maison ou de l’appartement (murs, fenêtres, combles, planchers) afin de réduire le flux thermique entre votre habitation et l’extérieur ou encore l’installation d’un équipement de ventilation.

Par exemple, des ménages modestes (MaPrimeRenov’ bleu) peuvent bénéficier d’une prime de 10 000 € pour l’installation d’une pompe à chaleur géothermique ou d’une chaudière à granulés et de 4 364 € de CEE en plus, soit un montant total de 14 364 €.

Logement de plus de 15 ans et habité au moins 8 mois dans l’année

Attention, un récent décret du 30 décembre 2031 passe à 15 ans la durée depuis laquelle le bien a été achevé pour pouvoir prétendre à MaPrimeRenov’ (sauf pour le changement d’une chaudière au fioul où la règle reste à 2 ans comme auparavant).

En outre, le propriétaire occupant du logement doit l’habiter au moins 8 mois dans l’année d’après ce même décret.

Cela fait partie des changements notables pour MaPrimeRenov’ en 2022.

Peut-on cumuler Ma Prime Rénov’ avec d’autres aides ?

Permettant de réduire de manière importante le coût de vos travaux de rénovation énergétique, Ma Prime Rénov’ est une aide cumulable avec d’autres aides. Dans une limite de 20 000 euros par logement sur cinq ans, un foyer peut ainsi bénéficier d’autres primes : aides Action Logement, collectivités locales… Il faut noter que Ma Prime Rénov’ ne peut pas être cumulée avec les aides de l’Anah. Afin d’anticiper au mieux le coût de vos investissements, sachez qu’un plafond d’aides est fixé selon le prix des équipements que vous souhaitez installer :

  • Chaudière à granulés : 18 000 euros
  • Chaudière à bûches : 16 000 euros
  • PAC air/eau : 12 000 euros
  • PAC géothermique : 18 000 euros

Comment obtenir Ma Prime Rénov’ ?

La demande de cette aide de l’État se fait directement en ligne en se connectant sur le site maprimerenov.gouv.fr. Une fois sur le site, vous devez fournir différents justificatifs pour créer votre compte et faire votre demande d’obtention de Ma Prime Rénov’ : avis d’imposition, civilités, devis des travaux… Pour calculer le montant de votre prime, vous devrez également mentionner si vous bénéficiez d’autres aides et subventions.

Pour que votre demande soit valable, il est également nécessaire de faire appel à des professionnels labellisés RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) pour la réalisation de vos travaux de rénovation. En effet, cette condition est obligatoire pour que la prime vous soit accordée. Si vous remplissez toutes les conditions d’éligibilité, vous pourrez ainsi transmettre votre dossier et obtenir une réponse d’éligibilité. Le versement de la prime sera effectué dans un délai de deux à trois à semaines, une fois les travaux terminés et la facture envoyée.

Emmanuelle Wargon, Ministre déléguée auprès de la ministre de la Transition écologique, chargée du logement, a également mis en place un numéro de téléphone gratuit pour joindre un conseiller à propos de MaPrimeRenov : appelez le 0 808 800 700.

 

Peut-on obtenir Ma Prime Rénov’ en copropriété ?

Afin d’ouvrir l’accès à cette prime à un maximum de personnes, les pouvoirs publics ont également prévu la possibilité pour les syndicats de copropriété de solliciter MaPrimeRenov’. Pour les projets de rénovation améliorant significativement le confort et la performance énergétique du bâtiment, les copropriétés peuvent être éligibles à Ma Prime Rénov’.

Concernant le montant de cette prime, le gouvernement a fixé le mode de calcul suivant : 25% de la quote-part des travaux dans une limite de 3 750 euros par logement. Une aide particulièrement importante pour aider les copropriétaires à réaliser des travaux d’amélioration du bâtiment. Cela peut vous aider à payer des frais des copropriétés de plus en plus élevés.

Les propriétaires-bailleurs peuvent-ils profiter de cette prime ?

Toujours dans l’objectif d’ouvrir ce dispositif à un maximum de personnes, Ma Prime Rénov’ peut également être demandée par les particuliers qui louent un ou plusieurs logements. Comme pour les autres potentiels bénéficiaires, le montant de cette aide variera en fonction du niveau de revenus du propriétaire. En offrant la possibilité à ces particuliers d’obtenir Ma Prime Rénov’, l’objectif est ainsi d’améliorer les performances énergétiques de tous logements en France. Ce dispositif est donc également accessible aux propriétaires-bailleurs, sous certaines conditions :

  • Propriétaire en tant que personne physique ou usufruitier
  • Obligation de louer le bien
  • Aide proposée jusqu’à trois biens loués
  • Pas d’augmentation du prix du loyer

À l’instar des autres bénéficiaires de Ma Prime Rénov’, les propriétaires-bailleurs doivent faire leur demande d’aides sur le site internet dédié et transmettre toutes les pièces justificatives nécessaires à la création de leur dossier.

MaPrimeRenov’ : une meilleure isolation thermique pour plus de sérénité

Ma Prime Rénov’ et rénovation globale : qu’est-ce que c’est ?

Si Ma Prime Rénov’ peut donc être demandée pour l’installation d’un nouvel équipement améliorant les performances énergétiques de votre logement, elle peut également être demandée dans le cadre d’une rénovation globale. Pour ce genre de projets, la prime est forfaitaire et permet ainsi de lutter contre les logements considérés comme des “passoires thermiques”. Afin de réaliser des travaux de rénovation globale intéressants sur le plan énergétique, un audit énergétique est réalisé au préalable pour déterminer les opérations nécessaires. Pour pouvoir demander ce dispositif spécifique, il est nécessaire que les travaux engagés permettent un gain d’énergie d’au moins 55%. Généralement, cet outil financier est demandé par les foyers les plus aisés qui disposent des financements suffisants pour engager des travaux conséquents et onéreux (catégories violet et rose).

En plus de la prime forfaitaire accordée aux foyers réalisant des travaux de rénovation globale, deux autres bonus sont également accessibles. Le premier dispositif est le bonus Bâtiment Basse Consommation (BBC) qui est destiné aux foyers engageant des travaux de “rénovation ambitieuse” pour obtenir un logement avec l’étiquette énergétique A ou B. Le second dispositif est le bonus “sortie passoire” qui est attribué aux personnes ayant engagé des travaux permettant à leur logement de ne plus être dans la catégorie des passoires thermiques. Une réalisation de plus en plus importante car comme nous l’avons vu lors de la réforme du DPE, ce type de logement ne pourra plus se louer d’ici quelques années et les propriétaires auront également plus de difficultés pour les vendre de ce fait.

Si vous souhaitez faire plus qu’installer un seul équipement améliorant les performances énergétiques de votre logement, il peut s’avérer intéressant de consulter les conditions de ces dispositifs spécifiques. Dans le cadre d’une rénovation globale, le budget total sera plus conséquent, mais les aides proposées vous permettront ainsi de réduire l’enveloppe finale de manière conséquente : aide forfaitaire de 3 500€ à 7 000€ selon les revenus. En engageant des travaux de rénovation globale, vous pourrez ainsi profiter d’une aide financière importante et réaliser des économies conséquentes par la suite sur votre facture d’énergie.

L’importance d’être bien accompagné pour réaliser des travaux chez soi

Réaliser des travaux de rénovation énergétique dans son logement est un projet particulièrement important qui nécessite une bonne préparation. Afin d’être bien conseillé et de connaître tous les dispositifs en place pour réduire le coût de votre investissement, il est important d’être accompagné par des professionnels du secteur. Pour cela, vous pouvez notamment faire appel à un courtier en travaux. Cet expert du secteur dispose des compétences nécessaires pour vous conseiller au mieux et trouver les solutions les plus adaptés selon votre situation et votre projet. Que ce soit au niveau du type de travaux à réaliser ou au niveau des dispositifs d’aides auxquels vous pouvez accéder, ce professionnel vous aiguillera dans votre projet.

Afin de vous aider à réaliser votre projet d’amélioration des performances énergétiques de votre logement, le courtier en travaux vous assure un accompagnement entièrement personnalisé. Grâce à ses compétences, vous pourrez établir un projet adapté et faire appel aux bons professionnels pour intervenir sur votre chantier. Tout au long des travaux, ce professionnel s’assure de la bonne organisation du chantier et d’une livraison dans les temps prévus. En tant qu’expert du domaine, ce professionnel vous aidera également à optimiser au mieux votre budget en trouvant les artisans pratiquant des prix ajustés selon votre projet.

Réaliser des travaux d’amélioration énergétique chez soi : de véritables avantages

Grâce aux différents dispositifs mis en place par les services publics, tous les particuliers peuvent aujourd’hui bénéficier d’aides financières importantes pour réduire le coût de leurs travaux d’amélioration énergétique. Que vous soyez un particulier, un propriétaire-bailleur, ou bien un copropriétaire, sachez que Ma Prime Rénov’ est accessible à tous les publics. À condition de bien respecter les critères d’obtention de cette prime, vous recevrez une aide dont le montant sera ajusté selon votre niveau de revenus. Avant d’engager ce genre de travaux, n’hésitez pas à vous renseigner précisément sur le montant que vous pouvez obtenir de manière à préparer au mieux votre budget de travaux.

En plus des aides financières importantes que vous pouvez obtenir pour ce genre de travaux, il convient de prendre en compte le fait que vous réduirez considérablement votre empreinte environnementale. Un point non négligeable qui pourra jouer en votre faveur au moment de la revente de votre bien immobilier (voir l’impact du DPE sur le prix de vente). En améliorant les performances énergétiques de votre logement, vous pourrez réaliser des économies importantes sur votre facture d’énergie. Des économies qui doivent également être prises en compte dans votre projet afin d’anticiper les retombées des travaux que vous souhaitez engager.

Un prêt travaux à un taux avantageux pour compléter votre financement

En plus de l’aide financière du gouvernement MaPrimeRenov’, beaucoup de particuliers auront besoin de contracter un crédit pour ces travaux. Il convient de bien vous informer sur les taux actuels pour financer une telle réalisation au sein de chaque banque, puis de négocier avec les banques pour obtenir le meilleur taux possible pour votre prêt travaux. Pour gagner du temps et vous faire aider pour cela, n’hésitez pas à faire appel à nos courtiers en prêt en remplissant cette simulation de prêt travaux.

Un expert vous aidera à trouver la meilleure solution de prêt possible pour le montant qu’il reste à votre charge après déduction de MaPrimeRenov’.

SIMULATION PRÊT TRAVAUX >>

Ma Prime Rénov’ : le dispositif incontournable pour vos travaux

Si vous souhaitez entreprendre des travaux d’amélioration des performances énergétiques de votre logement, c’est le bon moment. Avec la reconduction de MaPrimeRénov’ pour l’année 2022, vous avez la possibilité de réduire de manière significative le budget nécessaire pour réaliser vos travaux. Quel que soit votre niveau de revenus, vous pouvez obtenir une aide financière de l’État, afin d’équiper votre logement avec le meilleur système de consommation d’énergie.

Pour connaître quels travaux d’amélioration sont concernés par cette prime, n’hésitez pas à vous renseigner au préalable, ou bien faites appel à un courtier en travaux. Selon votre projet et le niveau d’amélioration énergétique que vous souhaitez atteindre, vous pourrez ainsi établir un budget cohérent pour optimiser votre logement. Afin de découvrir le montant de l’aide que vous pouvez obtenir pour vos travaux, n’hésitez pas à vous rendre sur le site officiel de Ma Prime Rénov’ et préparer dès à présent votre projet.

Une entreprise spécialisée du bâtiment pourra également vous aider à obtenir MaPrimeRenov’. Demandez dès maintenant une comparaison de devis pour vos travaux.

Comparez les taux
de 100 banques

pret bancaire

Comparez
40 assurances de prêt !

assurance de pret

Utilisez nos
calculettes immobilières !

calculette immo

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn