Comment obtenir votre prêt immobilier en tant qu'auto entrepreneur ?

Auteur : David LELONG | Date de modification : 16 juin 2022
Quelle que soit votre situation professionnelle, vous pouvez avoir envie de vous lancer dans un projet immobilier. Selon les cas, la réalisation de votre achat peut être plus ou moins aisée. En effet, en fonction de votre budget et de la stabilité de votre situation, les conditions d’obtention de votre emprunt seront plus ou moins favorables. Dans le cas où vous êtes auto-entrepreneur, certains organismes de prêt seront plus frileux à l’idée de vous prêter de l’argent. Afin de mettre toutes les chances de votre côté, nous vous présentons ici en détail les conditions pour obtenir un prêt immobilier auto-entrepreneur dans les meilleures conditions qui soient.
SIMULATION PRET IMMOBILIER >>

Peut-on emprunter en tant qu’auto-entrepreneur ?

Dès lors que vous souhaitez emprunter de l’argent, les banques vont s’intéresser à votre situation personnelle et professionnelle. Quel que soit le projet, les banques vont favoriser avant tout des situations stables dans la durée. Dans le cas où vous êtes auto-entrepreneur, vous présentez donc des risques plus importants pour les banques du fait de la volatilité de vos revenus. Pour obtenir malgré tout votre prêt en tant qu’auto-entrepreneur, il convient de rassurer l’organisme que vous sollicitez pour avoir la possibilité de réaliser votre projet. Selon certains critères, l’obtention de votre prêt auto-entrepreneur sera plus ou moins simple :

  • Secteur d’activité et chiffre d’affaires annuels
  • Ancienneté d’au moins 3 ans pour que les banques vous fassent confiance
  • Santé financière de votre structure via l’analyse de votre bilan annuel
  • Rémunérations annuelles versées
  • Garanties externes (épargne, apport, patrimoine immobilier…)

quel credit immobilier en auto-entrepreneur ?

Quels sont les critères les plus importants pour obtenir un prêt auto-entrepreneur ?

Pour toute demande de prêt, les banques vérifient avec précision la situation financière des emprunteurs. Cette vérification systématique est nécessaire pour que les banques se protègent contre les éventuels risques d’impayés. Dans le cas où vous faites une demande de crédit et que vous êtes auto-entrepreneur, plusieurs critères seront regardés avec attention par les banques.

Secteur d’activité

L’un des premiers critères que la banque va regarder lors de l’étude de votre dossier correspond à votre secteur d’activité. En regardant ce point, la banque va pouvoir déterminer si votre activité est vouée à se développer ou bien si vous êtes dans un secteur à risque. Avant de présenter votre dossier aux banques, vous devez donc vous intéresser à la conjoncture économique et à l’évolution de votre secteur.

Stabilité de revenus

Une fois que la banque aura regardé le secteur d’activité dans lequel vous évoluez, elle va s’intéresser à l’évolution de votre chiffre d’affaires et des revenus que vous arrivez à percevoir. Puisque vous n’avez pas un salaire fixe comme les personnes salariés, le niveau de revenus que vous arrivez à vous dégager annuellement est un critère déterminant. En effet, c’est à partir de ce chiffre que la banque pourra déterminer votre taux d’endettement et ainsi votre capacité d’emprunt. Pour que le calcul de votre capacité d’emprunt soit le plus précis possible, pensez à présenter tous les éléments qui justifient vos rentrées financières ainsi que vos dépenses.

Ancienneté

L’ancienneté est sans doute le critère majeur dans votre demande de prêt immobilier auto-entrepreneur. En réalité, le nombre d’années depuis lequel vous pratiquez votre activité va permettre à la banque d’avoir la possibilité de comparer votre situation financière sur une durée longue. Le fait d’avoir lancé votre entreprise depuis au moins 3 sera un véritable atout dans votre capacité à obtenir votre crédit immobilier. En pratique, sachez que les organismes financiers s’avèrent plus ouverts à la discussion à partir de 5 ans d’ancienneté dans votre activité.

Comment bien monter un dossier de demande de prêt immobilier auto entrepreneur ?

Si chaque emprunteur doit monter le meilleur dossier possible pour contracter un prêt immobilier, les auto-entrepreneurs doivent redoubler d’effort pour obtenir l’accord des banques. Contrairement à un crédit pour fonctionnaire, les personnes sans CDI auront plus de difficultés à obtenir un crédit. Cela sera également le cas par exemple pour un salarié avec un statut temporaire (CDD, intérim, etc.). Dans votre dossier de demande de crédit immobilier, vous devez joindre plusieurs pièces essentielles :

  • Trois derniers bilans comptables simplifiés
  • Deux derniers avis d’imposition sur le revenu
  • Justificatif d’identité et de domicile
  • Compromis de vente

Pour que votre demande ait toutes les chances d’aboutir, il est nécessaire que vos derniers bilans financiers soient positifs, au moins sur les deux dernières années. En montrant à la banque que votre entreprise se porte bien et que vous arrivez à vous verser un salaire suffisant, vous pourrez espérer que votre demande aboutisse.

Quelles garanties complémentaires présenter à la banque ?

Afin d’appuyer votre dossier et de maximiser vos chances d’obtenir votre prêt immobilier auto entrepreneur, certains éléments peuvent venir peser dans la balance. En premier lieu, le fait d’avoir des garanties financières externes est un point particulièrement. Concrètement, une épargne importante, un apport personnel conséquent ou bien un patrimoine immobilier sont autant d’atouts qui peuvent participer à l’obtention de votre prêt. Un autre atout à présenter à la banque peut être celui d’avoir un co-emprunteur en CDI ou titulaire dans la fonction publique. Avoir un conjoint qui a des revenus plus stables va permettre de contre-balancer avec les risques que présente l’instabilité d’une activité en auto-entrepreneur.

Tout établissement bancaire vous contraindra à souscrire une assurance de prêt immobilier pour couvrir au moins le risque de décès ou d’invalidité. Vous pourrez contracter des garanties complémentaires (ITT pour incapacité temporaire de travail, IPT ou ITT pour invalidité permanente ou temporaire, etc. Selon votre profil, nous pouvons vous aider à définir la meilleure assurance emprunteur et à trouver le taux le plus bas du marché.

COMPAREZ 40 ASSURANCES DE PRET >>

Obtenir un prêt immobilier auto entrepreneur : difficile mais pas impossible

Afin de se protéger contre les risques d’impayés et pour éviter que certains ménages ne se retrouvent dans des situations financières compliquées, les banques vérifient aujourd’hui avec plus de rigueur les dossiers. Face à ce durcissement de l’accès au prêt, certains emprunteurs peuvent avoir plus de difficultés à obtenir leur crédit immobilier. Dans le cas où vous êtes auto-entrepreneur, vous devez redoubler d’efforts pour espérer obtenir une réponse positive à votre demande. Pour convaincre votre banque de votre capacité à rembourser votre emprunt, vous devez donc préparer au mieux votre dossier et mettre en avant une situation financière stable et intéressante.

Si vous êtes auto-entrepreneur depuis moins de 3 ans, il sera certainement compliqué de trouver une banque prête à vous suivre dans votre projet. Pour espérer acquérir votre bien immobilier, il vaut mieux attendre plusieurs années d’expérience pour que la banque puisse analyser l’évolution de votre entreprise. Afin de rassurer la banque sur la qualité de votre dossier, n’hésitez pas à lui présenter également les perspectives de développement de votre activité. En tant qu’auto-entrepreneur, vous devez être le plus convaincant possible et présenter un dossier impeccable de manière à obtenir une réponse positive et vous lancer dans votre projet immobilier.

L’atout de l’apport personnel

Financer soit même une partie de l’acquisition avec un apport personnel important permet de réduire considérablement le risque de non remboursement. Cela augmente considérablement votre possibilité d’obtenir une offre de crédit. Surtout pour des auto-entrepreneurs.

Souscrire une garantie complémentaire

Votre banquier hésite ? Il est également possible de contracter une garantie de crédit immobilier en plus afin de réduire les risques et de le rassurer : hypothèque sur le logement acheté ou sur un autre bien, nantissement, etc. Comme cela, en cas d’impayés sur vos mensualités, cela lui permet d’avoir des options supplémentaires pour récupérer son argent. Un atout à ne garder qu’en cas de refus, car cela aura un coût supplémentaire pour l’emprunteur.

L’aide d’un courtier pour un crédit au taux le plus bas

Dans votre démarche de financement pour l’achat d’une maison ou d’un appartement ou encore pour réaliser des travaux, votre statut d’indépendant peut être un élément qu’un établissement prêteur jugera de manière négative. Tout établissement bancaire voudra analyser précisément vos revenus, leur évolution dans le temps et vos perspectives pour vos comptes dans les années à venir. Par rapport à un salarié en CDI, vous devrez démontrer votre capacité à maintenir un certain niveau de salaire.

Pas de panique, les établissements bancaires ont l’habitude de financer des projets d’indépendant, de profession libérale, de commerçant. Il s’agit d’un type de profil bien spécifique dont il convient d’évaluer précisément l’activité de l’entreprise. A vous de montrer que vous maitrisez votre développement et la gestion de votre activité et que le montant de vos mensualités sera adapté à vos finances personnelles. Pour cela, faire appel à un courtier en crédit immobilier peut s’avérer très utile. Ce professionnel pourra défendre votre dossier auprès des établissements bancaires et négocier pour vous le meilleur taux d’intérêt du moment.

Comparez les taux
de 100 banques

pret bancaire

Comparez
40 assurances de prêt !

assurance de pret

Utilisez nos
calculettes immobilières !

calculette immo