Achat studio : investir dans une location immobilière

Auteur : David LELONG

L’achat d’un studio pour le mettre en location constitue souvent le premier investissement locatif d’un particulier. La location de studio est très recherchée et le prix d’un studio est plus accessible que le prix d’un appartement ou d’une maison. Le studio constitue donc le logement idéal pour un premier investissement immobilier avec une bonne rentabilité.

Achat de studio

L’achat d’un studio pour le mettre en location permet de commencer à investir dans l’immobilier en limitant l’argent à débourser. En effet, les petites surfaces comme les studios restent plus abordables au niveau du prix d’achat.

De plus, commencer avec un petit investissement vous permettra de ne pas mettre tous vos œufs dans le même panier. Vous pourrez ainsi diversifier vos placements (bourse, assurance vie, livret épargne, or, etc.) et diversifier vos investissements locatifs ce qui constitue une très bonne stratégie d’investissement.

En effet, il est préférable d’être propriétaire bailleur de plusieurs studios que d’une maison. D’une part, cela permet de répartir ses achats de studios dans le temps, plutôt que d’acheter une seule maison au même moment. D’autre part, cela permet de répartir le risque de vacances locatives.

Pour que l’achat d’un studio soit un bon placement, il faut qu’il dégage une bonne rentabilité locative. Pour cela, il ne faut pas acheter un studio à n’importe quel prix et il faut également bien choisir le lieu où acheter. Pour cibler les villes les plus intéressantes, regardez par exemple ce classement des rendements locatifs dans 100 villes en 2020.

Sur des petites surfaces, la rentabilité est généralement meilleure. C’est pour cela que les plus petits logements sont ceux que préfèrent les investisseurs immobiliers.

Investissement immobilier locatif dans un studio : avantages, inconvénients et conseils

Location de studio : forte demande locative

La demande locative est soutenue dans de nombreuses villes. Le studio est un logement très convoité, en particulier par les étudiants. Vous n’aurez donc pas trop de mal à trouver un locataire dans les grandes villes comme Paris, Lyon ou Marseille où les studios sont très recherchés.

Identifiez les villes où la demande en petite surface est importante comme dans les villes à forte proportion d’étudiants (Toulouse, Rennes, Nantes, Grenoble, Lille, Montpellier, etc.) et investissez dans des studios proches des résidences universitaires et des grandes écoles. En France, il manque de nombreux logements pour les étudiants.

Vous devez éviter les 60 villes saturées en locations défiscalisées car vous aurez dû mal à trouver un locataire et les loyers y sont tirés vers le bas.

Et si vous décidez d’acheter un studio neuf, il vaut mieux le faire par vos propres moyens et étudier vous-même la possibilité de bénéficier d’une défiscalisation en loi Pinel plutôt que de passer par une société spécialisée dans la défiscalisation immobilière.

Actuellement, il existe également d’autres dispositifs qui permettent d’investir dans l’immobilier en réduisant ses impôts. Prenez quelques minutes pour découvrir lesquels et voir si cela peut correspondre à vos besoins d’investisseur.

Quand acheter un studio pour le louer ?

Comme nous l’avons vu, il est important d’acheter un studio lorsque les prix de l’immobilier ne sont pas au plus haut, sinon la rentabilité locative serait médiocre. Surveillez donc le prix au mètre carré moyen des studios dans la ville ou le quartier dans lequel vous souhaitez investir et son évolution dans le temps.

Un investissement immobilier n’est souvent rentable qu’après plusieurs années de location. Vous devez donc avoir une idée assez précise de l’évolution de la qualité du studio que vous allez acheter et de l’évolution future du marché de la location de studio, voire du marché de la vente pour prévoir une revente dans plusieurs années.

Si vous achetez un studio près d’une université, vous aurez plus de chances de rapidement trouver un étudiant intéressé par la location de votre studio en juillet ou en août, juste avant la rentrée scolaire de septembre.

Attention néanmoins, il faut prévoir plusieurs mois avant d’avoir les clés lors d’un achat immobilier. Regardez également ces 6 choses à faire avant de mettre en location un bien immobilier.

Privilégiez la location meublée pour de petits appartements

Pour les propriétaires bailleurs qui visent de petits logements comme des studios à louer à des étudiants ou à des personnes sans enfant, il est préférable d’opter pour de la location meublée fiscalement plus intéressante.

C’est un choix qui peut s’avérer payant sur plusieurs critères, notamment au niveau de la fiscalité plus intéressante en LMNP quand location nue classique. Il est ainsi possible de générer plus de rentrée d’argent avec ce type de location.

Pour vous assurez d’un investissement rentable, utilisez un service de calcul de rendement, de TRI ou encore de cash-flow.

Inconvénients avec la location de ce type de logement

Le studio est souvent un logement temporaire (étudiant, difficulté temporaire pour une location plus grande, récent divorce ou séparation, etc.). Il faut donc vous attendre avec l’investissement dans des très petites surfaces comme les studios à une forte rotation des locataires.

Cette forte rotation des locataires peut également entraîner une moins grande attention sur l’entretien du bien. Il faut donc prévoir du temps pour gérer les changements de locataire et les quelques travaux d’entretien nécessaires pour ne pas que votre studio se détériore.

Si vous préférez diminuer le risque d’une telle gestion locative, optez plutôt pour de petits appartements (type F2 ou petit F3).

En outre, comme cela reste un investissement modeste, il faudra probablement renouveler l’opération pour améliorer vos rentes immobilières.

Informez-vous sur nos conseils pour acheter pour louer en 2020.

 
Simulation d'offre pour
investir en loi Pinel

pinel

Calculez le
rendement locatif

rendement locatif

Comparez les taux
de 100 banques

pret bancaire