Quelle surprime doit payer un fumeur sur son assurance emprunteur ?

Auteur : David LELONG

Pour protéger votre crédit immobilier, votre banque vous demande de souscrire à une assurance de prêt immobilier. Le prix de cette dernière va dépendre de l’évaluation du risque que vous présentez de décéder ou d’avoir une grave maladie. De ce fait, un fumeur présente des risques plus élevés que la moyenne et cela se ressent fortement sur la prime d’assurance emprunteur. 

Découvrez quand un assureur vous considère comme fumeur ou non fumeur, le niveau de surprime que cela entraîne de consommer du tabac ainsi que nos conseils pour adapter votre recherche d’assurance de prêt dans cette situation.

 

Quand est-ce qu’un assureur vous considère comme fumeur pour une assurance emprunteur ?

Pour une compagnie d’assurances qui doit prendre en compte vos risques pour déterminer le taux de votre assurance de prêt, la déclaration d’être fumeur ou non fumeur à un grand intérêt. Le tabagisme a un impact majeur sur la santé et cela est fortement pris en compte dans le coût de votre assurance emprunteur. Nous verrons ci-dessous l’impact de la surprime à payer si vous fumez du tabac. Mais avant, il est important de bien comprendre quand on doit se déclarer comme fumeur dans son questionnaire médical obligatoire à la souscription de votre contrat.

Cigarette, cigare, pipe, vapotage : comment cela est interprété ?

Peu importe votre moyen de consommer du tabac, l’assureur va considérer que vous êtes fumeur. Cela concerne aussi bien les cigarettes classiques que les cigares ou encore que la pipe.

En ce qui concerne la cigarette électronique, les effets à long terme sur la santé sont moins connus. Dans le doute, de nombreux assureurs prévoient dans leur contrat que le fait de vapoter est considéré comme de fumer. Néanmoins, certaines compagnies font la distinction entre le vapotage avec ou sans nicotine.

Fumeur régulier ou occasionnel ?

Que vous consommiez seulement une cigarette ou un cigare de manière très occasionnelle par exemple dans un environnement festif ou que vous fumiez 2 paquets de cigarettes par jour, il n’y aura pas de distinction. À partir du moment où vous avez fumé ne serait-ce qu’une seule cigarette au cours des 2 dernières années précédant votre déclaration médicale, vous devez vous déclarer comme fumeur.

Consommation de cannabis : comment déclarer ?

En France, il y a plusieurs millions de consommateurs de cannabis de manière régulière ou occasionnelle. Si c’est votre cas, vous devez également vous déclarer comme fumeur. Il faudra néanmoins préciser votre usage de drogue si cela est mentionné dans votre questionnaire de santé (c’est considéré aujourd’hui comme un stupéfiant en France). Votre contrat d’assurance pourra alors prévoir une exclusion de garantie. Cela signifie qu’elle ne prendra pas en charge l’indemnisation de votre crédit si vous avez un accident en ayant pris des stupéfiants.

Test de cotinine

En fonction de votre âge, de vos antécédents médicaux, etc. il peut vous être demandé de réaliser des tests médicaux complémentaires à votre déclaration pour votre assurance emprunteur. Les assureurs pratiquent souvent un test de cotinine pour vérifier si vous êtes bien non fumeur (pour rappel n’avoir consommé sous aucune forme du tabac pendant 2 ans). Contrairement à la nicotine qui s’élimine assez rapidement, la cotinine reste longtemps dans votre corps. Une analyse d’urine ou de salive peut ainsi révéler un fumeur, même si votre usage est très rare.

Quel est l’impact sur la prime d’assurance de prêt de fumer ?

Les fumeurs doivent supporter un prix d’assurance emprunteur bien plus élevé que les non fumeurs. Concrètement, votre contrat d’assurance va contenir une surprime “fumeur”. Celle-ci peut s’élever de 15 à 70 %.

Prenons l’exemple d’un homme de 35 ans qui exerce un métier sans risque et qui emprunte 300 000 € sur 25 ans :

  Emprunteur non fumeur Emprunteur fumeur Différence
Taux d’assurance 0.17 % 0.27 % + 10 points de base
Mensualité de la cotisation 42.50 € 67.50 € + 25 € par mois
Coût total d’assurance 12 750 € 20 250 € + 7 500 €

Comme vous le pouvez le voir les conséquences de fumer sur le prix de votre assurance de prêt immobilier peuvent être très importantes.

Mentir au questionnaire santé sur sa consommation de tabac : une très mauvaise idée !

Devant une telle différence de tarif, certains emprunteurs pourraient être tentés de mentir au questionnaire de santé et de faire une fausse déclaration pour payer moins cher et faire des économies. Ce n’est vraiment pas recommandé :

  • C’est une obligation légale que de répondre avec un devoir d’honnêteté à son bilan médical.
  • Cela peut entraîner la nullité de votre contrat. Vous aurez alors payé des primes d’assurance pendant des mois sans être assuré. Votre assureur peut également vous attaquer en justice.

Mieux vaut chercher la meilleure assurance de prêt immobilier dans votre situation et pour ce type de crédit en comparant les offres actuelles plutôt que de réaliser un mensonge qui pourrait être lourd de conséquences.

Assurance de groupe ou assurance individuelle pour un fumeur ?

Le contrat d’assurance emprunteur que va vous proposer votre établissement prêteur est une “assurance de groupe”. Celle-ci propose des tarifs assez proches pour tous les assurés car négocier collectivement pour couvrir les risques généraux, mais les prix sont bien souvent plus élevés que pour une assurance individuelle. À vous de comparer les assurances de crédit possibles et de trouver la meilleure solution pour votre situation. Cela peut être fait à l’aide d’un courtier en assurance de prêt.

Vous avez, en effet, le droit de choisir de faire assurer votre crédit immobilier par l’assureur de votre choix à partir du moment où votre niveau de garanties est équivalent à celui demandé par la banque qui vous finance cet emprunt. On parle ici de faire une demande de délégation d’assurance.

Vous avez arrêté de fumer ? Comment changer votre assurance de crédit immobilier ? À quel moment ?

Si vous ne fumez plus du tout pendant plus de 24 mois, vous basculez dans la catégorie “non fumeur”. Vous avez un grand intérêt de prévenir votre assureur de votre changement de situation. Il pourra faire un test de cotinine pour vérifier votre déclaration et il ajustera le taux de votre assurance emprunteur en enlevant la surprime liée au tabagisme pour les prochaines années d’exécution de votre contrat si cette clause est prévue dans ce dernier.

Cela peut aussi être l’occasion de changer d’assurance de prêt pour étudier les meilleurs contrats pour un non-fumeur. L’amendement Bourquin de la loi Sapin II vous autorise à le faire à chaque date anniversaire. De quoi obtenir un meilleur taux d’assurance et de le faire appliquer sur un capital plus faible (du fait de vos remboursements pendant les premières années). Cela peut grandement vous permettre de faire des économies sur le coût restant de votre assurance de prêt immobilier.

Découvrez plus d’informations sur le fait de déclarer son arrêt de fumer à l’assurance emprunteur.

Comparez
40 assurances de prêt !

assurance de pret

Comparez les taux
de 100 banques

pret bancaire

Simulation
rachat crédit immo

rachat de prets

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn