Taux d'endettement trop élevé que faire ? 8 conseils pour le réduire

Auteur : David LELONG | Date de modification : 26 septembre 2022

Besoin de financer un nouveau projet ? Attention à ne pas être limité dans celui-ci par un taux d’endettement trop élevé. En effet, avant de vous accorder un nouveau crédit, une banque va vérifier votre niveau d’endettement. Cela va lui permettre de décider la mensualité maximale qu’elle peut vous accorder pour ce nouveau prêt immobilier ou conso.

Ainsi, pour éviter tout refus de crédit, mieux vaut chercher à réduire son taux d’endettement. Il existe des solutions pour cela, voici les 8 solutions proposées par Immobilier Danger pour vous éviter d’être trop endettés et vous permettre d’obtenir un financement malgré des crédits en cours de remboursement.

SIMULATION PRET IMMOBILIER >>

Qu’est-ce que le taux d’endettement ?

Afin d’évaluer la santé financière d’un client avant de lui accorder un crédit à la consommation ou immobilier, un établissement prêteur va étudier vos finances personnelles et notamment :

  • Vos charges : mensualités de vos crédits, loyer, pensions alimentaires versées, assurances, factures indispensables (électricité, etc.)
  • Vos revenus : vos salaires, mais également vos primes, vos pensions alimentaires reçues, vos pensions, vos allocations, vos revenus locatifs, etc.

La banque va alors calculer un ratio entre vos charges et vos revenus afin de déterminer ce que l’on nomme couramment votre taux d’endettement.

Comment réduire son taux d'endettement ?

Quel est l’endettement maximum autorisé ?

Depuis début 2022, les banques ne doivent pas dépasser un taux d’endettement maximum de 35 % assurance emprunteur comprise pour accorder un prêt immobilier. Elles ne peuvent déroger à cette règle et donc prêter avec un taux d’endettement plus élevé que 35 % que dans 20 % des dossiers et principalement pour le financement de l’achat d’une résidence principale.

Ce sont les règles fixées par le HCSF pour un crédit immobilier. Le Haut Conseil en Stabilité Financière peut fortement contraindre les banques afin de réduire le risque. D’autres critères sont imposés comme un apport personnel minimum, une durée maximale de 25 ans, etc.

Pour un crédit consommation, il n’y a pas de loi qui impose un plafond. Néanmoins, un maximum de 33 % est souvent utilisé.

Ceux qui disposent de hauts revenus peuvent parfois obtenir bien plus. Il n’est pas rare de voir un taux endettement très élevé vers 40 % pour ce type de profil bancaire. Tant que le reste à vivre est conséquent, cela offre de plus possibilités. D’autres avec un statut particulier qui garantit une grande stabilité des revenus, comme un fonctionnaire, obtiennent plus de souplesse de la part des établissements prêteurs.

Il n’y a pas de taux d’endettement idéal pour tous. Cela va dépendre de la situation de chacun. Il faut que le poids des dettes reste soutenable sur la durée. On comprend ainsi qu’un foyer avec de faibles revenus devra privilégier un ratio sous 30 % alors qu’un foyer avec de gros revenus pourra augmenter davantage ses dépenses sans prise de risque.

Mais alors que faire si votre taux d’endettement est trop élevé ? C’est ce que nous allons voir ci-dessous.

Comment faire le calcul du taux d’endettement ?

Avant de détailler les techniques pour diminuer son taux d’endettement, il est utile de savoir comment le calculer. Nous avons vu, ci-dessus, qu’il s’agit de calculer le pourcentage que représentent vos charges par rapport à vos revenus. Certains simulateurs en ligne vous permettent de calculer le vôtre rapidement et de faire différentes simulations pour inclure un nouvel emprunt par exemple. Vous pouvez pour cela utiliser notre simulateur de calcul de taux d’endettement, c’est gratuit.

CALCUL TAUX ENDETTEMENT >>

Comment faire baisser son taux d’endettement ? 8 solutions

Vous souhaitez acheter votre maison ou votre appartement pour vous loger mais vous remboursez déjà un ou plusieurs crédits à la consommation ? Vous voulez investir dans l’immobilier locatif ou faire des travaux tout en remboursant le crédit de votre résidence principale ? Trop de crédits et besoin de réduire le poids financier sur votre budget ? Il est indispensable pour cela de maitriser votre taux d’endettement. On vous propose ici 8 techniques pour diminuer son taux d’endettement et éviter de devoir renoncer à de nouveaux projets.

Rembourser par anticipation l’un de vos crédits

Vous avez un ou plusieurs crédits conso ? Combien de capital restant dû vous avez sur chacun d’eux ? Quand se terminent-ils ? A quel taux d’intérêt payer vous cette avance d’argent ? Ce sont les premières questions que vous devez vous poser pour faire le point sur vos prêts en cours de remboursement.

Il n’est pas rare de cumuler plusieurs crédits consommations. Un crédit auto pour financer votre achat de voiture, un prêt travaux pour rénover votre logement, un prêt personnel pour payer votre mariage, etc. La première option pour diminuer son taux d’endettement est de voir s’il ne vous est pas possible de faire un remboursement anticipé de crédit à la consommation. Chaque banque se doit de vous le permettre, néanmoins cela peut engendrer quelques frais. En prenant par exemple l’emprunt pour lequel il y a le moins de capital à rembourser. Ainsi, vous supprimez entièrement l’une de vos mensualités. C’est autant d’argent par mois que vous pourrez injecter dans un nouveau crédit.

A vous de voir, selon votre capacité financière du moment, lequel de ces prêts est à solder en premier. Celui avec le taux d’emprunt le plus élevé pourrait être un bon choix également. Il y a différentes stratégies possibles.

Faire un rachat de crédits

Au fil des ans, vous avez cumulé plusieurs crédits (votre prêt immobilier pour votre maison, un ou plusieurs crédits conso, etc.). Le cumul de vos différentes mensualités n’est peut-être plus adapté à votre capacité de remboursement du moment. Le rachat de crédits est une solution financière incontournable pour ce genre de situation. Grâce à un regroupement de vos prêts en un seul nouveau crédit, vous avez la possibilité d’adapter sa mensualité à votre situation financière et de simplifier grandement la gestion avec un seul organisme bancaire à gérer et un seul prélèvement mensuel.

Vous pouvez inclure à ce rachat de crédit, une nouvelle enveloppe pour financer un autre besoin ou projet. Au lieu d’emprunter la somme correspondant à vos dettes actuelles, vous incluez le montant nécessaire à votre nouvelle opération. Sinon, vous pouvez regrouper vos emprunts pour adapter votre mensualité de sorte à laisser de la marge pour une autre mensualité pour un prochain crédit.

SIMULATION RACHAT DE CREDIT >>

Avec le durcissement sur le taux d’endettement à ne pas dépasser imposé par le HCSF, le rachat de crédit est devenu l’un des moyens de contourner le problème, notamment pour les propriétaires de leur résidence principale qui ont encore un crédit immobilier à rembourser pour leur logement et qui veulent faire un investissement immobilier locatif financer à crédit.

En cas de trop importantes difficultés de remboursement et qu’un rachat de crédit n’est pas suffisant. Il vous reste la possibilité de déposer un dossier de demande de surendettement. C’est une procédure très impactante pour vos futures années, mais c’est parfois indispensable quand la situation n’est plus tenable.

Allonger la durée de remboursement de votre crédit en cours

Certains contrats de crédit permettent de pouvoir allonger la durée de votre crédit et ainsi de diminuer votre mensualité. Cela permet de retrouver une marge financière supplémentaire. Attention, néanmoins, en remboursant plus lentement, vous augmentez le coût total des intérêts ainsi que des cotisations d’assurance.

Certaines banques prévoient, en effet, des ajustements à la hausse ou à la baisse de vos mensualités par exemple pouvant aller jusqu’à -30 % ou + 30 %. Il faut parfois justifier de la raison pour laquelle vous demandez un ajustement des conditions de vos remboursements et cela ne peut pas se faire trop de fois sur un même contrat.

Négocier un meilleur taux

Nous avons vu que c’est surtout le niveau de vos charges qui comptent. Pour les limiter, il faut savoir choisir judicieusement. Pour cela, consultez notre article « quelle mensualité de crédit immobilier ?  » avec 10 questions à se poser pour trouver le bon compromis entre un remboursement le plus rapide pour qu’il soit moins coûteux et un niveau d’effort qui ne soit pas trop élevé par rapport à votre budget mensuel.

Pour avoir une mensualité plus basse, il n’y a pas que sur la durée que l’on peut jouer. On peut aussi emprunter un peu moins ou chercher à négocier un meilleur taux. Pour ce dernier point, il est indispensable de mettre en concurrence les banques pour votre prêt immobilier. Vous pouvez :

COMPAREZ LES TAUX DE 100 BANQUES >>

Pour vous situer par rapport au marché actuel, vous pouvez suivre notre analyse des taux de crédit immobilier en 2022.

Emprunter sur une plus longue durée

Comme nous l’avons évoqué ci-dessus, si vous augmentez la durée de votre crédit, vous réduisez mécaniquement votre mensualité et donc votre taux d’endettement. Ainsi, en cas de taux d’endettement trop élevé en ajoutant un nouveau prêt, vous pouvez voir pour augmenter la durée et ainsi réduire le montant à rembourser chaque mois pour ce nouveau financement.

Attention, plus vous empruntez sur de nombreuses années et plus vous payez d’intérêts. Pour mieux vous en rendre compte, consultez notre article sur le calcul des intérêts de prêt immobilier.

Découvrez « combien puis-je emprunter ?« . Cela va dépendre de votre niveau de salaire, mais également de vos autres prêts en cours et des conditions du marché, notamment au niveau des taux d’intérêt.

Augmenter votre apport personnel

Après l’allongement de la durée, la négociation d’un taux plus bas, il reste aussi la possibilité d’emprunter moins d’argent. Pour cela, il vous faut augmenter votre apport personnel. On a vu qu’à cause des règles du HCSF, il est devenu très difficile d’emprunter sans apport. Faire un crédit plus petit est une autre solution pour faire baisser son taux d’endettement.

Pour cela, il vous faut de l’épargne complémentaire que vous pouvez mobiliser pour ce projet. Dans le cas contraire, il reste à trouver une solution auprès de votre famille ou de vos proches. Une donation entre parents et enfants ou grands-parents et petits-enfants est assez fréquente pour aider un descendant à acheter son logement. Il peut également y avoir un prêt familial.

Négocier votre assurance emprunteur

Depuis 2022, le taux d’assurance emprunteur est inclus dans le calcul du taux d’endettement pour un crédit immobilier. Il faut donc, là aussi, négocier au mieux ce contrat quasi-obligatoire. Vous n’êtes pas obligé d’accepter la proposition de contrat d’assurance de prêt de votre banque. Vous pouvez mettre en concurrence les assureurs et choisir de faire une délégation pour une meilleure assurance de prêt immobilier.

Le prix de votre assurance emprunteur va dépendre de différents facteurs : votre âge, le montant et la durée du crédit à assurer, votre état de santé, votre activité professionnelle ou sportive, etc.

COMPAREZ 40 ASSURANCES DE PRET >>

A noter, grâce à la nouvelle loi Lemoine vous pouvez désormais faire une résiliation à tout moment de votre contrat d’assurance emprunteur en cours pour souscrire une assurance moins chère pour le même niveau de garanties. Autant en profiter si vous avez d’autres emprunts avec une assurance emprunteur.

Lisser votre nouveau prêt

Lorsque l’on rembourse différents prêts, il y a des niveaux de mensualités différentes, des durées différentes et des taux différents. Ainsi, lorsque l’on a besoin d’un nouveau crédit, il est parfois difficile de l’adapter à ces contraintes.

Demandez à votre banque de pratiquer un lissage de prêt sur votre nouveau financement. Cela consiste à adapter votre nouveau remboursement à vos autres crédits en cours et à leurs conditions respectives. Il est fréquent pour un achat immobilier d’avoir plusieurs prêts (un prêt à taux zéro, un prêt patronal, un crédit immobilier classique, un prêt PEL, etc.). La solution du lissage vous permet, comme son nom l’indique, de lisser les remboursements du nouveau prêt à vos autres mensualités.

Par exemple, si votre prêt auto avec une mensualité de 350 € se termine dans 2 ans, vous commencez à rembourser votre nouveau crédit avec une plus faible mensualité pendant ses 2 ans, puis, une fois votre crédit auto soldé, votre mensualité augmente mécaniquement de 350 € pour tenir compte de votre changement de situation.

En bonus : augmenter vos revenus

Il y a une 9ème solution technique. Sur les 8 autres, nous avons vu comment contrôler les charges afin de ne pas avoir un taux d’endettement trop élevé. Il existe aussi la possibilité de chercher à augmenter ses revenus de manière à augmenter sa capacité d’emprunt. Il s’agit d’un vaste sujet que nous n’allons pas détailler ici, mais négocier une augmentation de salaire ou se créer des revenus complémentaires peut vous permettre de faire baisser votre taux d’endettement.

Pour que cela soit pris en compte par les banques, il faut que cela soit durable dans le temps. Autant dire que ce n’est pas la solution la plus rapide pour débloquer un problème de plafond d’endettement.

Comparez les taux
de 100 banques

pret bancaire

Comparez
40 assurances de prêt !

assurance de pret

Utilisez nos
calculettes immobilières !

calculette immo