Quel salaire pour emprunter 250 000 euros ?

Auteur : David LELONG | Date de modification : 11 avril 2022
Si la location d’un logement est une solution pratique et facilement modulable, de plus en plus de particuliers décident d’investir afin de devenir propriétaire et constituer un patrimoine pour leur futur. Selon vos envies et vos besoins, la recherche d’un appartement ou d’une maison à acheter nécessite cependant de mesurer pleinement les facteurs liés à votre financement. En effet, votre projet doit rester cohérent si vous souhaitez obtenir votre offre de prêt immobilier auprès d’une banque. Immobilier Danger vous donne ici toutes les informations nécessaires pour emprunter un capital de 250 000 euros.
SIMULATION PRET IMMOBILIER >>

Comment estimer le salaire nécessaire pour un prêt de 250 000 euros ?

Le montant de votre prêt immobilier doit être fixé en accord avec votre projet d’investissement, mais aussi et surtout selon votre salaire. Si les biens visés correspondent à un prix d’achat de 250 000 euros, il vous faut alors vérifier que votre situation financière et personnelle vous permette de demander un emprunt de cette valeur. Différents éléments sont alors à prendre en compte dans votre calcul pour présenter un dossier fiable.

La durée de votre emprunt immobilier

Le remboursement de votre prêt immobiliser s’effectue par le versement de mensualités durant une période donnée. Le montant total de votre emprunt, ainsi que les taux d’intérêts, sont ainsi divisés par le nombre d’échéances souhaitées, afin de déterminer la somme précise de vos prélèvements sur la durée de votre crédit. La variation de cette dernière impacte donc directement vos frais mensuels lorsque vous avez acheté un bien. En utilisant un simulateur en ligne ou en consultant notre rubrique “Combien puis-je emprunter pour un emprunt immobilier ?”, vous pouvez obtenir une estimation de vos échéances et du salaire minimum requis pour les assurer de façon optimale :

  • Emprunt immobilier sur 10 ans : un salaire minimum de 6 588 euros du foyer pour des mensualités équivalentes à 2 196 euros au maximum.
  • Emprunt immobilier sur 15 ans : un salaire minimum de 4 539 euros du foyer pour des mensualités équivalentes à 1 524 euros au maximum.
  • Emprunt immobilier sur 20 ans : un salaire minimum de 3 567 euros du foyer pour des mensualités équivalentes à 1 189 euros au maximum.
  • Emprunt immobilier sur 25 ans : un salaire minimum de 3 000 euros du foyer pour des mensualités équivalentes à 1 000 euros au maximum.

Ces valeurs estimées doivent cependant être nuancées par l’évolution du marché immobilier, ainsi que le taux d’intérêt et les frais qui seront finalement appliquer par l’organisme prêteur. N’hésitez donc pas à réaliser des simulations plus précises de capacité d’emprunt ou à contacter directement votre banque pour anticiper vos dépenses et construire votre projet de la meilleure façon possible.

Voici également dans ce tableau, un comparateur en intégrant le taux de crédit immobilier moyen actuel (hors assurance emprunteur et frais de garantie, etc.) selon la durée et le coût total des intérêts :

Durée Taux hors assurance Mensualité Salaire minimum Total des intérêts
10 ans (120 mois) 1,05 % 2 196 € 6 588 € 13 464 €
15 ans (180 mois) 1,25 % 1 524 € 4 572 € 24 299 €
20 ans (240 mois) 1,35 % 1 189 € 3 567 € 35 407 €
25 ans (300 mois) 1,50 % 1 000 € 3 000 € 49 952 €

Note : techniquement il possible d’avoir une mensualité de 35 % de ses revenus, mais le taux retenu ici dans ce tableau comparateur est de 33 % car il faut intégrer une marge pour le coût de l’assurance emprunteur qui sera obligatoirement intégré suite aux contraintes imposées par le HCSF aux banques.

Découvrez également :

COMPAREZ LES TAUX DE 100 BANQUES >>

Prendre en compte votre taux d’endettement

Lorsque vous souhaitez emprunter 250 000 euros ou une tout autre somme pour votre prêt immobilier, vous vous engagez à rembourser le capital sur plusieurs années auprès de votre banque. Avant de donner son accord, cette dernière prend alors le temps d’étudier minutieusement votre situation bancaire pour s’assurer que vous pourrez répondre à vos obligations, sans dépasser le taux d’endettement fixé par la réglementation en vigueur. Cette donnée est déterminante pour évaluer le montant que vous pourrez emprunter pour l’acquisition de votre maison ou de votre appartement ou pour un investissement locatif.

En calculant les mensualités correspondant à un prêt immobilier de 250 000 euros, vous devez donc vous assurer que ces échéances ne dépassent pas le seuil de 35% de taux d’endettement, soit un peu plus d’un tiers de vos revenus mensuels. Anciennement fixé à 33%, ce taux a été réévalué à 35% au 1er janvier 2022 par le HCSF, mais en intégrant le coût des primes d’assurance emprunteur. Le ratio d’un tiers de vos revenus reste donc bien toujours d’actualité et c’est celui utilisé dans nos calculs ci-dessus. Afin de définir précisément vos capacités, vous pouvez appliquer la formule suivante :

(Vos charges + Mensualité / Revenus nets) x 100 = taux d’endettement.

Il faut également tenir compte de vos autres crédits à rembourser dans vos charges pour déterminer la mensualité maximale pour financer votre logement.

Avant de présenter votre demande de prêt à une banque, il est essentiel de vérifier qu’un emprunt de 250 000 euros vous permettra de rester dans les limites du taux d’endettement réglementaire par foyer. Dans le cas contraire, l’organisme prêteur ne prendra pas le temps d’étudier les autres éléments de votre dossier et vous opposera un refus pour votre crédit.

Emprunter 250 000 euros : un dossier fiable pour mieux anticiper vos dépenses

Si vos revenus mensuels permettent de définir le taux d’endettement, ainsi que le montant du capital que vous pourrez emprunter, la banque prêteuse estime le risque de votre profil en se basant sur divers éléments de votre profil emprunteur.

quel salaire pour emprunter 250 000 € ? Comment calculer sa capacité d'emprunt en fonction de ses revenus ?

Votre apport personnel

Vos économies démontrent une certaine capacité à épargner pour la banque. Un élément rassurant qui prouve votre bonne gestion de vos revenus. Si un apport personnel peut donc jouer en votre faveur dans l’étude de votre demande de prêt, il est également indispensable pour vous acquitter des frais inhérents à l’achat de votre bien immobilier. Qu’il s’agisse de frais de dossier ou de frais de notaire, vous pouvez ainsi régler ces dépenses sans prélever aucune somme sur votre salaire lors de la signature des actes.

En 2022, les banques peuvent déroger aux critères du HCSF que pour 20 % des dossiers seulement. Il est donc très compliqué d’obtenir un crédit immobilier sans apport cette année.

Votre saut de charge

Si vous étiez locataire jusqu’alors, l’acquisition d’un appartement ou d’une maison vous permet de devenir propriétaire de votre résidence principale. Afin de préparer votre projet de la meilleure façon et d’anticiper précisément vos dépenses, il est important de calculer le “saut de charge”. Celui-ci correspond à la différence entre le montant mensuel de votre ancien loyer et celui de votre échéance de prêt. Lorsque l’écart calculé est important, il représente d’ailleurs un risque supplémentaire pour la banque. Vous devez donc en tenir compte lors de la préparation de votre financement.

Votre reste à vivre

Le reste à vivre détermine la somme d’argent à votre disposition une fois vos différentes échéances réglées. Ce budget doit ainsi pouvoir subvenir confortablement à vos besoins en vous permettant de vous acquitter de vos factures d’eau ou d’électricité, de vos courses, etc. Dans le cadre d’un prêt de 250 000 euros, vous vous engagez sur plusieurs années. La banque s’assurera donc à l’étude de votre profil bancaire que vous puissiez disposer d’un reste à vivre suffisant pour maîtriser votre budget tout au long de la durée de votre crédit immobilier.

Votre situation professionnelle

Si votre salaire mensuel est déterminant dans la réussite de votre achat, il ne représente une donnée fiable que s’il est fixe et régulier. Lorsque vous souhaitez emprunter 250 000 €, vous devrez ainsi justifier d’un emploi stable, en CDI dans l’idéal. En effet, les profils emprunteurs en CDD ou soumis à une période d’essai constituent un risque que les banques peuvent décider de ne pas supporter. Des revenus locatifs d’un appartement en location ou des primes régulières pourront également s’ajouter à votre revenu principal pour justifier de revenus plus conséquents auprès de l’organisme prêteur.

Pour conclure, le calcul de votre revenu régulier global va permettre à l’organisme de crédits de déterminer votre capacité maximale de remboursement chaque mois. Selon la durée choisie pour votre crédit et le taux que vous pouvez obtenir avec votre profil bancaire, cela déterminera le niveau de salaire nécessaire pour emprunter 250 000 €.

Pour obtenir les meilleures conditions de remboursement en fonction de votre situation, faites une simulation de crédit immobilier en ligne et recevez l’aide d’un courtier pour négocier le meilleur taux possible. Pensez également à utiliser notre comparateur de devis d’assurance emprunteur pour économiser également sur cette garantie obligatoire et très coûteuse.

Comparez les taux
de 100 banques

pret bancaire

Comparez
40 assurances de prêt !

assurance de pret

Utilisez nos
calculettes immobilières !

calculette immo