Combien peut-on emprunter avec un salaire de 2 000 euros ?

Auteur : David LELONG

Lorsqu’elles ont une situation professionnelle et économique stable, nombreuses sont les personnes qui décident de se lancer dans un achat immobilier, afin de devenir propriétaires de leur logement ou bien d’effectuer un investissement. Vous êtes vous-même tenté par ce type de projet ? Sachez que les modalités de souscription à un crédit immobilier diffèrent en fonction du profil de l’emprunteur. Immobilier Danger vous détaille ici toutes les informations que vous devez savoir, ainsi que les conditions à remplir pour obtenir un prêt immobilier avec un salaire de 2000 euros.

SIMULATION PRET IMMOBILIER >>

Emprunter avec un salaire de 2000 euros : calculez votre capacité d’emprunt

La capacité d’emprunt, ou capacité d’acquisition, désigne le montant maximum qu’il vous est possible d’emprunter. Ce montant se calcule en se fondant sur plusieurs critères : vos revenus mensuels et vos charges récurrentes ou prévisibles (crédits, montant de vos impôts, etc).

D’autres facteurs comme votre éventuel apport personnel, votre taux d’endettement, votre activité professionnelle et votre type de contrat, le type de crédit souhaité ou encore la durée de votre emprunt ont une incidence sur votre capacité d’acquisition. De manière générale, le montant de vos charges (qui incluent les mensualités de votre crédit immobilier) doit être inférieur à un tiers de vos revenus mensuels.

Combien emprunter à une banque avec un salaire de 2000 euros ?

Emprunter avec un salaire mensuel de 2000 euros : les facteurs à considérer pour connaître votre capacité d’emprunt

Les différents critères listés ici vous permettront de recueillir des informations précises en vue d’obtenir une simulation détaillée de vos possibilités d’emprunt immobilier.

Déterminez votre taux d’endettement

Il est indispensable d’avoir connaissance de votre taux d’endettement. Ce dernier correspond au pourcentage d’endettement maximal que vous pouvez présenter lorsque vous contractez un emprunt. En effet, il est important de rassurer les organismes bancaires sur votre solvabilité et votre capacité à assurer le remboursement de l’intégralité de votre prêt immobilier. De plus, un taux d’endettement raisonnable vous évitera le surendettement et une gestion financière compliquée.

Le taux d’endettement est fixé par le Haut Conseil de Stabilité Financière (HCSF), une instance chargée de surveiller la stabilité financière en France. Il varie entre 33 et 35%, en fonction des banques et de votre profil, mais ne dépassera jamais les 35%. Son calcul s’effectue de la façon suivante : divisez le montant total de vos charges par celui de votre salaire, puis multipliez le nombre obtenu par 100. Vous pouvez utiliser notre simulateur de taux d’endettement pour faire votre propre calcul.

Votre apport personnel

L’apport personnel désigne la somme d’argent dont dispose un particulier, le plus souvent destinée à un achat immobilier. S’il n’est pas obligatoire, cet apport devient de plus en plus une condition sine qua non à l’octroi d’un prêt immobilier par les organismes prêteurs. En effet, ces derniers sont rassurés par la présence de cet argent, qui constitue une preuve de votre gestion sérieuse de vos économies. Un apport personnel permet également de couvrir des dépenses telles que les frais de dossier, de notaire, de garantie, etc.

Depuis la parution d’une recommandation du HCSF, il est de plus en plus difficile de contracter un crédit immobilier sans aucun apport personnel. Idéalement, votre apport doit représenter un minimum de 10% du montant total de votre emprunt. Plus il sera élevé, plus grandes seront vos chances d’obtenir un taux d’intérêt intéressant de la part de la banque, les risques liés à votre emprunt étant minimisés.

Votre situation professionnelle et vos revenus

Les modalités d’emprunt avec un salaire mensuel de 2000 euros nets ne sont pas les mêmes selon votre statut professionnel. Effectivement, le type de contrat qui vous lie à votre entreprise, de même que votre statut de travailleur, influencent les conditions financières dans lesquelles vous pourrez mener à bien votre projet immobilier :

  • Les travailleurs en CDI et les agents de la fonction publique : votre organisme prêteur calculera votre capacité d’emprunt en étudiant l’intégralité de vos salaires. Vos primes éventuelles seront également prises en compte, uniquement si vous les recevez depuis au moins 3 ans.
  • Les travailleurs en CDD, les indépendants, les intérimaires et les contractuels de la fonction publique : l’organisme prêteur calculera la moyenne de vos revenus des 3 dernières années. Sachez qu’un abattement est appliqué sur les revenus d’activités des travailleurs indépendants sous le régime micro-entrepreneur.

La durée de l’emprunt

Un crédit immobilier de courte ou moyenne durée sera plus bénéfique, puisqu’elle engendrera un meilleur taux d’intérêt, et donc la possibilité d’emprunter de manière à ce que la somme des intérêts soit réduite. À l’heure actuelle, la durée d’un emprunt destiné à l’investissement dans un logement est fixée entre 7 et 25 ans (voire à 27 ans avec une dérogation pour un achat neuf avec un différé de 2 ans). Cette durée est établie par le Haut Conseil de Stabilité Financière, mais elle se poursuit rarement au-delà de 25 ans.

Le reste à vivre

Comme son nom l’indique, le reste à vivre désigne la somme d’argent qu’il vous reste une fois que vous avez réglé l’intégralité de vos charges : factures énergétiques, impôts, mensualités de votre crédit immobilier, votre loyer, etc. Ces charges constituent vos dépenses incompressibles. Votre reste à vivre rassemble l’argent nécessaire à votre alimentation, mais aussi à vos achats plus secondaires (habillement, articles pour la maison, matériel divers, etc). En toute logique, un reste à vivre élevé aura tendance à rassurer les banques, qui ne pourront que constater votre capacité à épargner.

Quelle somme d’argent pour une maison selon la durée pour des revenus de 2 000 euros nets par mois ?

Ainsi, comme nous l’avons vu ci-dessus, pour un revenu mensuel net de 2 000 euros, votre mensualité maximale ne devrait pas dépasser 660 € si vous n’avez pas d’autres crédits. Voici le montant que cela vous permet d’emprunter selon les taux immobiliers actuels par nombre d’années de remboursement :

Durée Taux hors assurance Mensualité Capital emprunté Total des intérêts
10 ans (120 mois) 1,20 % 660 € 74 597 € 4 603 €
15 ans (180 mois) 1,40 % 660 € 107 099 € 11 701 €
20 ans (240 mois) 1,55 % 660 € 136 125 € 22 275 €
25 ans (300 mois) 1,70 % 660 € 161 210 € 36 789 €

Ainsi, avec un crédit assez long, il est possible d’emprunter plus de 150 000 € avec ces revenus là. Sur une durée plus courte, on pourra avoir un crédit de 100 000 € à faible coût.

Regardez également :

Projet de crédit immobilier : quelles charges sont-elles prises en compte ?

Comme nous l’avons déjà évoqué, vos charges jouent un rôle majeur dans le calcul de votre capacité d’emprunt. Avant d’effectuer votre demande de prêt immobilier pour un salaire de 2 000 euros, il est important de porter une attention particulière au montant de ces diverses charges :

  • Les charges courantes et incompressibles, qui déterminent votre reste à vivre.
  • Les éventuelles charges toujours en cours au moment de la souscription de votre nouvel emprunt : mensualités d’un crédit immobilier, loyer encore dû.
  • Les autres obligations de paiement éventuellement en cours : crédit auto, crédit à la consommation, crédit revolving, prêt personnel, pension alimentaire, etc.

Enfin, dans le but d’obtenir les taux les plus intéressants et le montant de prêt que vous souhaitez pour le financement de votre projet immobilier, veillez à réduire au maximum la différence entre le montant de votre loyer actuel et celui des mensualités auxquelles vous prétendez. Cet écart, appelé saut de charges, doit être le plus petit possible. Ainsi, votre organisme bancaire sera tranquillisé quant à votre engagement sur le remboursement du prêt.

À quels prêts aidés pouvez-vous prétendre avec un salaire de 2000 euros ?

Les prêts aidés sont des aides financières proposées par l’État afin de faciliter l’accès à la propriété. L’octroi de ces aides est donc soumis à des conditions de ressources. Ainsi, certains prêts aidés sont accessibles avec un salaire mensuel de 2000 euros et peuvent vous permettre de compléter votre emprunt.

Le Prêt à Taux Zéro

Le Prêt à Taux Zéro (PTZ) est un prêt sans intérêts. Sa souscription doit concerner l’achat de votre résidence principale – vous devez donc occuper le logement pour une durée minimale de 6 mois par an. Les plafonds de ressources du PTZ sont soumis à un zonage géographique et sont révisés chaque année.

Le Prêt d’Accession Sociale

Le Prêt d’Accession Sociale (PAS) présente un taux d’intérêt plafonné. À l’instar du PTZ, il est accordé dans le cadre de l’achat d’une résidence principale ou de travaux. L’octroi d’un PAS est, lui aussi, soumis à des conditions de ressources définies selon un zonage géographique précis.

Le prêt Action Logement

Également appelé prêt employeur, le prêt Action Logement est réservé aux salariés d’une entreprise du secteur privé non agricole d’au moins 10 personnes. S’il n’implique pas d’ancienneté, ce prêt est accordé en priorité aux personnes qui achètent un bien immobilier neuf pour la première fois. Là encore, ce type de financement est octroyé sous conditions de ressources.

Comment plaire à une banque avec un revenu de 2 000 € et bien la choisir ?

Vous l’aurez compris, de nombreux éléments sont étudiés par les banques avant de vous allouer un prêt immobilier. Vos revenus fixes, le type de bien que vous désirez acheter et la durée de votre emprunt revêtent notamment une grande importance. Afin de vous constituer un dossier solide qui saura convaincre votre prêteur, nous vous conseillons donc de présenter un apport personnel d’au moins 10%, un taux d’endettement inférieur à 35%, ainsi qu’un reste à vivre le plus élevé possible.

Aussi, pensez à intégrer le calcul de la cotisation de l’assurance emprunteur au montant total du prêt ; cela vous évitera quelques déconvenues lors de la concrétisation de votre projet.

Enfin, n’hésitez pas à comparer les taux proposés par plus d’une centaine de banques grâce à notre outil de simulation en ligne. Un courtier dénichera pour vous la meilleure offre en fonction de votre dossier et de votre projet.

Comparez les taux
de 100 banques

pret bancaire

Comparez
40 assurances de prêt !

assurance de pret

Utilisez nos
calculettes immobilières !

calculette immo

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn