Combien peut-on emprunter avec un salaire de 1 500 euros ?

Auteur : David LELONG | Date de modification : 8 décembre 2022

Aujourd’hui, de plus en plus de Français privilégient l’achat immobilier plutôt que la location pour se constituer un patrimoine et éviter le versement de loyers. Toutefois, devenir propriétaire requiert souventefois la souscription à un prêt immobilier afin de pouvoir concrétiser son achat. Vous souhaitez soumettre une demande de prêt immobilier à votre banque et vous vous demandez si votre revenu net mensuel de 1 500 euros peut suffire ? Les experts d’Immobilier Danger répondent à toutes vos questions dans cet article. Les conditions requises, le calcul du montant d’emprunt, vos droits… Vous allez enfin tout connaître !

SIMULATION PRET IMMOBILIER >>

Quels critères sont pris en compte par la banque ?

Une fois que votre projet d’acquisition est bien défini, il est important de vérifier vos droits en termes de crédit immobilier. Ce dernier dépend en effet de plusieurs critères essentiels, propres à votre situation personnelle. L’établissement prêteur doit ainsi être en mesure d’évaluer vos capacités de remboursement afin de savoir s’il peut vous faire confiance. Cela lui permettra également de déterminer le montant accordé et la durée de vos mensualités. Parmi ces indicateurs, nous retrouvons le taux d’endettement, l’apport personnel, l’activité professionnelle ou encore le reste à vivre.

Combien puis-je emprunter avec un salaire de 1 500 euros ? Quelle capacité d'emprunt ? Quelle mensualité de crédit ?

Le taux d’endettement

Ce premier critère est probablement le plus important. Depuis janvier 2022, ce taux d’endettement ne doit pas dépasser les 35%. Pour le calculer, vous devez simplement diviser la totalité de vos charges mensuelles par vos ressources, puis multiplier le résultat par 100. Le nombre obtenu vous permettra de savoir si vous pouvez prétendre à un prêt immobilier. Par exemple, si vos charges sont de 500 euros par mois et que vos revenus se situent à 1 500 euros par mois, votre taux d’endettement sera alors de 33%. Dans ce cas, vous aurez de grandes chances de voir votre dossier accepté par la banque.

Globalement, pour un salaire de 1 500 euros net par mois, sachez que vos charges mensuelles ne doivent en aucun cas dépasser les 525 euros afin de respecter les 35 %. Attention, cette limite maximale s’entend assurance emprunteur incluse. Il est donc préférable de ne retenir qu’une mensualité de 500 euros pour un calcul plus juste pour ce niveau de revenus.

Attention, pour le calcul de votre endettement, les charges retenues tiennent compte de la somme des mensualités de tous vos crédits. Il peut parfois être judicieux de procéder à un rachat ou à un remboursement anticipé sur un crédit avant de faire une demande de crédit immobilier. Cela augmente le montant maximum de mensualité qu’une banque pourra accepter et donc in fine votre capacité d’emprunt pour un nouveau projet

L’apport personnel

Le taux d’endettement n’est pas le seul critère étudié par l’établissement prêteur. L’apport personnel est l’une des autres conditions à surveiller de près. Cet apport doit généralement représenter au moins 10% du montant total emprunté. Cela permet de vérifier que vous êtes en capacité de payer tous les frais liés au crédit immobilier. Cela rassure les banques en réduisant les risques et cela peut vous permettre d’obtenir un meilleur taux qu’avec un prêt immobilier sans apport.

La situation professionnelle

La banque va également contrôler votre contrat de travail pour estimer la stabilité de vos revenus dans le temps. Ainsi, un dossier soumis par une personne embauchée en CDI aura plus de valeur qu’un CDD. Les fonctionnaires possèdent ici un réel atout en raison de la pérennité de leur emploi et donc de leurs revenus.

Le reste à vivre

Ce dernier critère important concerne la somme qu’il vous reste à la fin du mois une fois que vous aurez versé vos charges (mensualités, impôts, etc.). Le reste à vivre correspond ainsi au montant dont vous disposez pour vos dépenses alimentaires, d’habillement, etc. Un établissement prêteur va étudier ces éléments avant d’accorder un crédit pour lequel elle n’est pas sûre de votre capacité à rembourser sans risque vos échéances.

Comment calculer votre capacité d’emprunt selon votre revenu ?

Avant toute chose, vous devez savoir que votre possibilité d’emprunt va être calculée en fonction d’une durée (pouvant monter jusqu’à 25 ans) et d’un taux d’intérêt actuel. Pour calculer le montant maximal auquel vous aurez droit, il faut donc prendre en compte ces deux données essentielles. Les personnes qui touchent un salaire de 1 500 euros net par mois peuvent ainsi espérer bénéficier des montants maximaux suivants :

Durée Taux hors assurance Mensualité Capital emprunté Total des intérêts
10 ans (120 mois) 2.15 % 500 € 53 945 € 6 054 €
15 ans (180 mois) 2.30 % 500 € 76 055 € 13 944 €
20 ans (240 mois) 2.45 % 500 € 94 792 € 25 207 €
25 ans (300 mois) 2.65 % 500 € 109 600 € 40 400 €

Ces premières estimations vous donnent ainsi un aperçu du prix du bien immobilier que vous pourrez acquérir, bien qu’il puisse évoluer en fonction de l’apport personnel dont vous disposez à côté. Notez également que ces montants n’incluent pas les frais supplémentaires tels que les frais de dossier ou les frais de garantie ou encore d’assurance de crédit qui sont intégrés au Taux Annuel Effectif Global (TAEG). Vous devrez par ailleurs ajouter les coûts d’un courtier, si vous choisissez de vous faire accompagner par cet expert.

Regardez également :

Cela vient compléter notre dossier sur combien emprunter pour un crédit maison.

Estimez votre prêt avec un simulateur en ligne

Si vous souhaitez pouvoir réaliser une estimation fiable du montant du prêt immobilier qui pourrait vous être attribué, nous vous conseillons d’utiliser notre simulateur en ligne. Très simple d’utilisation et parfaitement sécurisé, celui-ci dure environ deux minutes. Il se déroule en 4 étapes principales :

  • Dans un premier temps, vous devrez spécifier votre projet : Maison, appartement ou terrain seul ? Neuf, ancien ou VEFA (Vente en l’État Futur d’Achèvement) ? Résidence principale ou secondaire ? Montant du bien ?
  • Puis, le simulateur vous demandera de renseigner certaines informations pour déterminer votre situation personnelle : Profession ? Revenus nets mensuels ? Présence d’un co-emprunteur ? Des enfants à charge ?
  • Dans un troisième temps, vous devrez préciser votre profil : Vos banques ? Vos informations personnelles ?
  • Enfin, le simulateur rassemblera tous les renseignements fournis et calculera pour vous le montant maximal pouvant vous être accordé. Il réalisera également un comparatif des taux de 100 banques.

Ce simulateur en ligne proposé par Immobilier Danger vous offrira des résultats fiables en très peu de temps. De cette façon, l’estimation vous permettra de connaître précisément le financement que vous serez en mesure de réaliser et vous aidera à dénicher la meilleure banque pour votre prêt.

Quels sont les prêts aidés auxquels vous pouvez prétendre ?

Pour les ménages aux revenus modestes, il existe par ailleurs les prêts aidés assurés par l’État. Ceux-ci permettent de compléter le crédit immobilier principal. Actuellement, vous pouvez faire votre choix parmi six solutions :

  • PTZ : Le Prêt à Taux Zéro permet de financer 40% du montant total. Il est disponible à un taux nul.
  • PAS : Le Prêt Accession Sociale permet de financer le projet à 100%. Il est disponible à un taux de 3,20 % maximum.
  • PEL : Le Plan Épargne Logement peut couvrir jusqu’à 92 000 euros et son taux varie en fonction de la date d’ouverture du compte.
  • Prêt conventionné : Celui-ci permet de financer 100% du projet et est disponible à un taux de 3,20%.
  • Prêt aux fonctionnaires : Complémentaire au prêt conventionné, il peut couvrir jusqu’à 35% du montant total.
  • Prêt Action Logement : Ce dernier prêt peut couvrir jusqu’à 40% du montant total, avec une limite de 45 000 euros. Son taux est de 1%.

Ces prêts aidés sont tous accessibles sous conditions d’éligibilité et présentent une durée variable, allant de 15 à 25 ans maximum selon le prêt. Pour connaître vos droits, renseignez-vous bien auprès de votre établissement prêteur ou consultez nos autres contenus à ce sujet.

Vous savez désormais que vous pouvez tout à fait prétendre à un prêt immobilier avec un salaire de 1 500 euros net par mois, mais que la décision finale dépendra toutefois de l’évaluation de votre demande par la banque et de la faisabilité de votre projet.

Comparez les taux
de 100 banques

pret bancaire

Comparez
40 assurances de prêt !

assurance de pret

Utilisez nos
calculettes immobilières !

calculette immo