Quel salaire pour emprunter 300 000 euros ?

Auteur : David LELONG | Date de modification : 11 avril 2022
Le prêt immobilier est l’option choisie par un grand nombre de consommateurs souhaitant concrétiser un projet immobilier. Toutefois, de manière à pouvoir se voir octroyer un prêt immobilier, certains critères de revenus doivent être respectés, notamment lorsqu’il s’agit d’une somme importante telle que 300 000 euros. Dans le cadre d’un crédit de ce montant, il est légitime de se questionner sur le salaire minimum dont il convient de disposer afin de voir son dossier accepté. Retrouvez ici toutes les informations concernant les critères d’éligibilité en termes de revenus pour un prêt immobilier d’une valeur de 300 000 euros.
SIMULATION PRET IMMOBILIER >>

Crédit de 300 000 euros : une éligibilité selon vos revenus

Lorsque vous faites une demande de prêt immobilier auprès d’un établissement bancaire, celui-ci se doit d’analyser votre profil afin de déterminer si vous serez en mesure de mener à bien les remboursements. Un dossier fiable, présentant une situation financière satisfaisante, limite les risques d’impayés dont s’inquiètent les banques. Lorsque vous empruntez une somme importante telle que 300 000 euros, il est indispensable de pouvoir attester de revenus élevés vous permettant d’assurer vos remboursements, dans la limite de la durée de ce dernier. Le montant de votre salaire joue alors un rôle décisif dans l’octroiement de votre prêt immobilier.

L’importance du taux d’endettement

En règle générale, lorsque l’on souhaite contracter un prêt immobilier auprès d’un organisme de crédits, cette dernière calcule notre capacité d’emprunt grâce au taux d’endettement. Qu’est-ce que le taux d’endettement ? C’est simple, ce dernier représente 33%, soit un tiers, de vos revenus mensuels. Selon votre banque, il s’agit du montant maximal d’une mensualité que vous pourrez supporter, afin que votre prêt se déroule dans les meilleures conditions possibles. Si votre remboursement mensuel dépassait les 33% de votre salaire, la possibilité d’endettement serait trop importante, c’est pourquoi votre banque vous refuserait certainement le crédit.

En 2022, le HCSF contraint les banques a limité le taux d’endettement à un maximum de 35 % mais en intégrant le coût de l’assurance emprunteur. Ce qui revient à peu près au même que la règle d’un tiers. Pensez néanmoins à bien négocier votre taux d’assurance emprunteur pour ne pas être limité par vos primes d’assurance.

Si le taux d’endettement permet généralement de calculer la capacité d’emprunt, celui-ci peut également vous aider à déterminer le salaire minimum pour un prêt dont le montant est déjà établi. Dans le cadre d’un crédit immobilier d’une valeur de 300 000 euros, il vous sera possible de définir le salaire minimum requis, en fonction de votre mensualité et du taux d’intérêt. Notez que ce calcul prend en compte les différentes charges qu’il vous convient de régler chaque mois.

Ainsi, en multipliant vos revenus par 0,33, vous obtiendrez la mensualité maximale que vous pourrez rembourser. Si vous partez du principe que vous empruntez 300 000 euros, vous devrez alors diviser vos revenus mensuels par trois, et multiplier selon la durée désirée, en nombre de mois. Si votre mensualité vous permettent de couvrir le prêt sur une durée de moins de 25 ans, soit 300 mois, alors l’établissement de crédits sera plus enclin à vous octroyer le prêt.

Un calcul selon la durée du crédit immobilier

Le taux d’endettement, explicité ci-dessus, va de pair avec la durée de votre crédit immobilier. En effet, comme vous le savez, votre prêt peut avoir une durée entre 5 et 25 ans, au cours de laquelle vous poursuivrez vos remboursements. De manière logique, selon la durée de votre prêt, le montant de votre mensualité pourrait varier, c’est pourquoi ce critère tient une telle place dans votre calcul. Effectivement, il vous sera complexe de déterminer votre capacité d’emprunt sans la donnée concernant le nombre de mois par lequel celle-ci doit être divisée. Retrouvez ici une estimation approximative des revenus nécessaires pour un prêt de 300 000 euros :

  • Emprunt sur 10 ans (120 mois) : un salaire minimum de 7 905 euros par mois, pour des mensualités s’élevant à 2 635 euros.
  • Emprunt sur 15 ans (180 mois) : un salaire minimum de 5 487 euros par mois, pour des mensualités s’élevant à 1 829 euros.
  • Emprunt sur 20 ans (240 mois) : un salaire minimum de 4 281 euros par mois, pour des mensualités s’élevant à 1 427 euros.
  • Emprunt sur 25 ans (300 mois) : un salaire minimum de 3 600 euros par mois, pour des échéances mensuelles s’élevant à 1 200 euros.

S’il ne s’agit ici que d’une estimation, en raison des taux variables, nous vous proposons également toute une page dédiée aux capacités d’emprunt sur “Combien puis-je emprunter ?”. Vous y trouverez toutes les informations complémentaires ainsi qu’un accès direct à un simulateur de crédit en ligne vous permettant de déterminer le montant de vos échéances selon vos revenus et votre prêt.

Attention également au nombre d’années de remboursement, plus il est élevé et plus le coût des intérêts explose. Voici un tableau comparateur qui récapitule pour des durées types et selon le taux de prêt immobilier moyen actuel, le niveau de salaire nécessaire pour un emprunt de 300 000 € et le montant total des intérêts :

Durée Taux hors assurance Mensualité Salaire minimum Total des intérêts
10 ans (120 mois) 1,05 % 2 635 € 7 905 € 16 157 €
15 ans (180 mois) 1,25 % 1 829 € 5 487 € 29 159 €
20 ans (240 mois) 1,35 % 1 427 € 4 281 € 42 488 €
25 ans (300 mois) 1,50 % 1 200 € 3 600 € 59 943 €

Découvrez également :

Emprunter 300 000 euros : des critères complémentaires

Le montant de vos revenus mensuels joue un rôle central dans l’octroiement d’un prêt d’une valeur de 300 000 euros. Toutefois, ce dernier implique indirectement d’autres vérifications additionnelles qui affecteront votre éligibilité.

quel salaire pour emprunter 300 000 € ? Utilisez notre simulation de capacité d'emprunt maximale selon votre revenu

Le calcul du saut de charge

Lorsque vous vivez en location et que vous souhaitez finalement investir dans l’immobilier afin d’avoir votre propre foyer, un tel changement va être étudié par les organismes bancaires lorsque ces derniers analyseront votre situation personnelle. En particulier, ceux-ci prêteront attention au potentiel écart entre le montant de votre loyer actuel et le montant de votre mensualité de crédit immobilier. Tandis qu’une trop grande différence pourrait vous porter préjudice et remettre en question vos capacités à rembourser, une somme similaire jouerait en votre faveur.

Le reste à vivre

Également pris en considération dans l’étude de votre dossier, le reste à vivre représente la somme restante une fois que vous aurez payé votre mensualité de votre prêt de 300 000 euros ainsi que vos charges complémentaires. S’il est estimé que votre reste à vivre vous permet de vivre confortablement, un tel argument agira en votre faveur auprès de la banque.

Savez-vous jusqu’à quel âge on peut emprunter pour un crédit immobilier ?

La situation professionnelle de l’emprunteur

Enfin, lorsque votre établissement prêteur analyse votre profil, ce dernier s’attardera également sur votre situation professionnelle. En réalité, lorsque vous attestez d’un poste qui témoigne d’une certaine stabilité financière, une banque sera moins réticente à vous accorder un financement, y compris lorsque ce dernier est d’une valeur de 300 000 euros. Ainsi, une distinction pourra être faite entre les emprunteurs en CDI, en CDD ou bien les indépendants et chefs d’entreprise. Votre statut au sein de l’entreprise pourra certifier, ou non, d’une certaine stabilité, recherchée par les banques.

L’apport personnel

Jusqu’en 2019, il était assez facile d’obtenir un prêt immobilier sans apport pour un projet d’achat de résidence principale comme d’investissement locatif. Depuis, c’est devenu de plus en plus difficile. La banque est contrainte par les conditions fixées par le HCSF dont l’exigence d’un niveau d’apport suffisant par rapport notamment aux frais d’achat (frais de notaire et éventuellement d’agence immobilière) et au regard du prix de la maison ou de l’appartement. De plus, un niveau d’apport personnel suffisant démontre à votre banque votre capacité à épargner et à gérer correctement vos finances personnelles.

Avant de faire votre demande à votre banque pour emprunter 300 000 €, prenez quelques minutes pour faire une simulation de crédit immobilier en ligne. Notre courtier négociera pour vous le meilleur taux en fonction de votre profil et de votre projet.

Pensez également à faire une simulation d’assurance emprunteur pour économiser aussi sur cet élément là de votre financement.

Comparez les taux
de 100 banques

pret bancaire

Comparez
40 assurances de prêt !

assurance de pret

Utilisez nos
calculettes immobilières !

calculette immo