Un oeil indépendant sur l'immobilier des particuliers en France

Immobilier-danger > Actualité immobilière > Chiffres > Droits de mutation en France

Où en est le marché immobilier ? Quelles sont les tendances pour l'immobilier en 2016 ?
> Téléchargez gratuitement le guide de l'achat immobilier en 2016 !

Droits de mutation en France

Les droits de mutation, impôts payés lors de tout achat immobilier dans l’ancien, évoluent fortement à la baisse depuis fin 2008. Cela montre l’ampleur de la chute des ventes immobilières et prouve qu’il n’y a eu aucun frémissement au printemps.

Mise à jour : les volumes de ventes augmentent en 2016, mais pas les prix de l’immobilier.

Baisse des droits de mutation en France

Les frais de notaire, payés lors de chaque transaction immobilière, contiennent principalement des taxes que l’acheteur doit verser à la commune, au département et à l’État : ce sont les droits de mutation.

Pour en savoir plus sur le calcul des droits de mutation, consultez notre article sur les frais de notaire lors d’un achat immobilier. Apprenez également comment vous pouvez réduire ces frais de notaires lors de l’achat de votre maison.

L’évolution du montant total des droits de mutation en France permet d’avoir un indicateur fiable et non manipulable du volume d’argent que représente les transactions immobilières.

Voici l’évolution des droits de mutation en France de 2001 à mai 2009 :

Droits de mutation France : croissance

Ce graphique est très révélateur de l’état du marché immobilier en France. Les rentrées d’argent pour les communes et départements sont fortement impactées par cette baisse brutale des droits de mutations qui aura des conséquences fâcheuses pour l’État français.

En effet, les budgets des communes, entre autres, ne tenaient généralement pas compte d’une possible baisse des droits de mutation, bien que des économistes du gouvernement comme Friggit démontraient clairement que les forts niveaux de droits de mutation étaient exceptionnels et non durables.

Volume des droits de mutation en France

Le volume mensuel des droits de mutation en France est revenu à son niveau de 2003-2004 :

Droits de mutation France : volume

Les prix de l’immobilier et les volumes de ventes immobilières sont les deux paramètres qui font varier le montant total des droits de mutation. En effet, moins il y a de vente immobilière moins il y a de droits de mutation payés, et comme les droits de mutation sont calculés en pourcentage du prix de vente d’un bien immobilier, les prix ont également un rôle dans cette évolution.

Depuis septembre 2008, c’est principalement la baisse des ventes de logement qui a entrainé une forte baisse des droits de mutation en France, mais la baisse des prix de l’immobilier commence également à se faire sentir.

Les prévisions d’évolution pour l’immobilier sont clairement orientées à la baisse pour les prix. Même si le volume de transactions arrête de diminuer voire remonte légèrement, cela n’empêchera pas les montants de droits de mutation de continuer de baisser dans les mois et années à venir.

Ces deux graphiques établis sur des données fiables prouvent en même temps qu’il n’y a aucun frémissement et aucune reprise de l’immobilier...

Source des graphiques : www.crisedusiecle.fr

Pour en savoir (beaucoup) plus sur l’état réel du marché immobilier en France, téléchargez gratuitement notre guide de l’achat immobilier en 2016 ou notre guide de la vente d’immobilier en 2016.

Article initial publié le 04/07/2011

Pour aller plus loin :

- Découvrez le calcul de vos droits de mutation sur un achat immobilier.
- Apprenez à payer moins de droit de mutation grâce à 2 astuces.
- Interrogez-vous sur ces 25 points avant de réaliser un achat immobilier.

Vous avez aimé cet article ? Faites le savoir et partagez le :

Faites de nombreux calculs pour trouver les meilleures solutions pour votre projet : utilisez nos calculettes immobilières gratuites !

Naviguez par thématique similaire : Bulle immobilière 

Qui sommes nous ? | Contact | Partenaires | Hit-Parade