Société Générale Prêt Immobilier : Nos Conseils

Auteur : David LELONG

Lorsque vous souhaitez acquérir un bien immobilier pour une résidence principale ou secondaire, il s’agit toujours d’une étape importante de votre vie. Qu’il soit question d’un investissement locatif ou de votre première expérience comme propriétaire de votre logement, vous construisez un projet à votre image pour augmenter vos revenus ou profiter d’un foyer chaleureux qui vous ressemble. Dans tous les cas, il est généralement indispensable de contracter un crédit immobilier auprès d’un organisme prêteur. Avec des taux variés et des conditions plus ou moins adaptées à votre situation, il est important de comparer les offres du marché de manière attentive.

Nous vous proposons ici de vous présenter toutes les informations importantes sur le prêt immobilier de la Société Générale.

SIMULATION PRET IMMOBILIER >>

Quelles démarches sont à effectuer pour un prêt immobilier à la Société Générale?

Le crédit nécessaire à la réalisation de votre projet immobilier ou au rachat de vos différents crédits dépend de nombreux facteurs tels que le type de bien souhaité (maison ou appartement), la localisation de celui-ci (zone immobilière tendue ou non), ainsi que ses particularités (jardin, terrasse, cave, place de parking, etc.). Quelles que soient vos envies, il est essentiel de rester réaliste quant à votre capacité d’emprunt. Dans un premier temps, vous devez donc définir le montant de votre apport personnel pour ce projet immobilier. Votre aptitude à épargner chaque mois est également importante et doit être déterminée précisément.

Ces calculs indispensables vous permettent d’estimer approximativement le montant de votre prêt à la Société Générale. Une donnée capitale pour orienter vos recherches d’appartements ou de maisons sur des biens immobiliers qui correspondent à vos capacités financières. De cette façon, vous simplifiez les démarches administratives de votre demande de prêt avec un dossier cohérent et légitime. La banque est alors plus encline à suivre votre offre d’achat et vous pouvez confirmer l’achat de votre logement au propriétaire dans les meilleurs délais, en écartant ainsi les autres potentiels acheteurs intéressés.

La prévision rigoureuse de votre budget est donc un moyen sûr de bénéficier d’une organisation optimale pour votre projet immobilier, afin de le faire aboutir dans les meilleures conditions. À la signature du compromis de vente, vous disposez en effet d’un délai pouvant aller de un à deux mois pour obtenir votre moyen de financement. Au-delà de ce délai, le propriétaire est en droit de rompre l’accord de vente au profit d’un autre acheteur disposant des fonds nécessaires à l’acquisition du bien. Il est donc important d’anticiper au plus tôt les démarches relatives à votre demande de prêt. Vous gagnez ainsi un temps précieux qui peut s’avérer crucial dans la concrétisation de votre achat immobilier.

Parmi les différentes démarches que vous pouvez réaliser en amont, la recherche de votre organisme prêteur est une étape essentielle dans le cadre de votre projet d’acquisition. Il s’agit alors de comparer minutieusement les offres du marché sur divers éléments tels que les termes du contrat proposé, les frais éventuels pratiqués, ou encore le taux d’intérêt appliqué. Ces différents critères peuvent plus ou moins impacter le montant total de votre emprunt et, par conséquent, celui de vos mensualités de remboursement. Avec parfois des milliers d’euros d’écart sur la totalité de l’emprunt, il est donc conseillé de prendre le temps de trouver l’offre la plus adaptée à votre situation afin de bénéficier d’un taux avantageux.

Quels documents fournir pour votre demande de prêt immobilier à la Société Générale ?

Si vous souhaitez souscrire à un prêt immobilier Société Générale, vous pouvez prendre directement rendez-vous avec un conseiller, effectuer les démarches nécessaires via un service en ligne, ou encore avoir recours à un courtier immobilier. Quelle que soit la solution choisie certains documents obligatoires seront à joindre au dossier de votre demande d’emprunt immobilier :

  • Vos deux derniers avis d’imposition.
  • Vos trois derniers bulletins de paie : votre dossier est considéré comme viable dès lors que votre profession vous permet de justifier d’un salaire d’environ 1300€ / mois. D’une manière générale, la catégorie socio-professionnelle est un indicateur important pour les banques. En effet, le profil d’un fonctionnaire apparaît souvent plus rassurant qu’un profil indépendant en profession libérale, bien que les justificatifs fournis puissent parfaitement démontrer une réelle stabilité financière de la part de l’emprunteur.
  • Vos trois derniers relevés bancaires.
  • La photocopie de votre carte nationale d’identité ou de votre passeport en cours de validité (l’original devra pouvoir être présenté sur demande).
  • Un justificatif de votre domicile actuel mentionnant votre nom : facture d’eau, d’électricité, etc.
  • Le montant de votre apport personnel pour ce projet immobilier.
  • Votre compromis de vente signé si vous êtes déjà en possession de ce document. Si ce n’est pas le cas, vous pourrez l’ajouter au dossier dans un second temps.

Dans le cadre d’un prêt immobilier souscrit à plusieurs noms, ces documents doivent être fournis pour chaque emprunteur signataire. N’hésitez pas à faire le point avec un conseiller bancaire afin d’obtenir une simulation concrète de votre emprunt avec une estimation du taux appliqué, et faire la liste précise des documents à ajouter à votre dossier. Avec une demande complète déposée à la banque, vous avez l’assurance d’un délai de traitement réduit. En effet, l’incomplétude du dossier entraîne inévitablement votre sollicitation pour de nouvelles pièces justificatives. Une perte de temps qui ne vous permet pas toujours de finaliser votre vente comme vous le souhaitiez.

Un dossier complet est également une opportunité supplémentaire de démontrer votre sérieux auprès de l’organisme bancaire concerné et de négocier plus facilement les termes de votre contrat d’emprunt. Une fois l’offre d’emprunt reçue, les conditions générales, ainsi que le taux immobilier Société Générale, sont valables pour une durée de 30 jours uniquement. Si les termes vous conviennent, il est alors conseillé de retourner rapidement les documents signés afin de profiter du taux souhaité.

Pourquoi choisir la Société Générale pour votre prêt immobilier ?

Fondée en 1864, la Société Générale est l’une des banques les plus anciennes de France et représente aujourd’hui l’une des plus importantes du pays. Au fil des années, cette banque n’a cessé de développer ses services pour offrir une approche toujours plus personnalisée à ses clients. Établissement solide et expérimenté, la Société Générale est donc un partenaire fiable qui vous permet de bénéficier de nombreux avantages durant toute la durée de votre crédit.

Trois types de prêts immobiliers

Soucieuse de s’adapter aux différents profils d’acquéreurs, la Société Générale propose trois types de prêts immobiliers pour votre investissement :

  • Le prêt relais : si vous êtes sur le point de vendre un bien immobilier et souhaitez investir dans un nouvel achat sans tarder, le prêt relais représente une avance de la banque sur la valeur estimée de vente de votre propriété qui doit être remboursée intégralement après celle-ci.
  • Le prêt amortissable : vous remboursez chaque mois une partie du montant total de votre emprunt, comprenant le capital emprunté mais aussi le taux d’intérêt appliqué.
  • Le prêt in fine : vous remboursez uniquement les frais d’intérêts appliqués chaque mois jusqu’à l’échéance de votre emprunt où la somme intégrale du capital emprunté devra être versée à la banque.

En choisissant un type de crédit parfaitement adapté à votre profil, vous bénéficiez d’un moyen de financement avantageux et d’un taux maîtrisé pour acheter votre logement ou investir dans un bien locatif (maison, appartement, résidence, etc.)

Des mensualités qui peuvent s’adapter à un changement de situation

Un prêt immobilier représente généralement plusieurs centaines de milliers d’euros. Une somme conséquente que vous remboursez progressivement sur des périodes de 20 ans à 30 ans. Dans ces conditions, il est difficile d’anticiper les imprévus auxquels vous devrez faire face dans le futur. Consciente de ces aléas inévitables, la Société Générale simplifie certaines de vos démarches lorsque votre situation évolue. Suite à une perte d’emploi, un changement de profession, ou l’arrivée prochaine d’un nouvel enfant, vous pouvez revoir vos mensualités à la baisse dans une limite d’allongement de 36 mois quant à l’échéance finale de l’emprunt. Vous pouvez également demander à modifier les mensualités à la hausse suite à un héritage ou une augmentation de revenus.

Il est important de noter que la contraction d’un emprunt vous oblige à souscrire à une assurance prêt immobilier à la Société Générale directement, ou auprès d’un organisme tierce. En fonction des raisons de votre changement de situation ou de profession (perte d’emploi salarié ou faillite d’une activité libérale, inaptitude, etc.), le règlement de votre mensualité peut aussi être pris en charge par l’assureur, dans le cadre des conditions de votre contrat d’assurance.

Un délai de traitement rapide pour votre dossier de prêt

La banque prend le temps d’étudier les différents éléments de votre dossier d’emprunt avant de se prononcer sur son accord de financement pour votre projet immobilier. Le délai de réponse moyen pratiqué par la Société Générale est d’une quinzaine de jours. Un traitement relativement rapide qui vous permet de confirmer le compromis de vente et  planifier la date de signature de l’acte notarié correspondant, afin de finaliser l’achat de votre maison, de votre résidence, ou de votre appartement. Attention toutefois, ce délai est inévitablement allongé lorsque des pièces justificatives sont manquantes dans votre dossier d’emprunteur.

Retrouvez plus d’informations sur la simulation de prêt immobilier Société Générale.

La renégociation de votre prêt immobilier et son remboursement anticipé

À la Société Générale, le Taux Annuel Effectif Global (TAEG) peut être renégocié à la baisse au cours de votre prêt immobilier ou de rachat de crédit. Cette demande légitime peut toutefois s’apparenter à un remboursement partiel anticipé de votre emprunt et ainsi engendrer l’application de frais de gestion. Conformément à la réglementation en vigueur et au cadre légal correspondant, ces derniers peuvent représenter au maximum six mois d’intérêts, dans la limite de 3% du capital restant dû.

En fonction des termes de votre contrat de crédit, il est donc important de vérifier les conditions de renégociation de votre prêt immobilier Société Générale en tant qu’emprunteur. En effet, si des frais s’appliquent à votre situation, un différentiel de moins de 0,5 point d’écart avec le TAEG initial ne représentera pas une opération avantageuse. Idéalement, il est conseillé d’obtenir un écart approchant 1 point pour une tirer pleinement avantage de votre démarche.

L’organisme bancaire auprès duquel vous allez souscrire un prêt immobilier doit faire l’objet d’un comparatif de crédits minutieux. En effet, un taux légèrement plus haut ou des frais annexes supplémentaires peuvent représenter des centaines voire des milliers d’euros sur la totalité de votre emprunt. En prenant le temps de vous renseigner correctement sur les banques souhaitées, vous pouvez donc réaliser des économies importantes sur le budget de votre projet. Avec une réelle expérience du secteur bancaire et de l’immobilier, la Société Générale vous assure une communication transparente sur ses offres et un partenariat fiable et sérieux tout au long de votre emprunt.

Regardez quelle est la meilleure banque pour un crédit immobilier en 2021 pour vous !

Comparez les taux
de 100 banques

pret bancaire

Comparez
40 assurances de prêt !

assurance de pret

Simulation
rachat crédit immo

rachat de prets

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn