Nouveau mois et nouvelle hausse pour les taux de crédit immobilier. Depuis janvier 2022, ils sont passés d’un taux d’intérêt moyen de 1.06 % à 3.28 %. Ils progressent régulièrement de mois en mois. Ils devraient dépasser la barre des 3.50 % en moyenne d’ici cet été. De plus en plus de dossiers franchissent même le seuil des 4.00 %. Voici tout ce qu’il faut retenir sur les taux de prêt immobilier en juin 2023.

SIMULATION PRET IMMOBILIER >>

Mise à jour : découvrez le taux immobilier en février 2024.

Quel taux de crédit immobilier en juin 2023 ?

Pour commencer, faisons le point sur les dernières statistiques sur le marché du crédit immobilier et en particulier sur les taux d’intérêt constatés ainsi que sur les nouveaux taux d’usure pour juin 2023.

taux credit immobilier juin 2023

Un taux immobilier moyen de 3.28 %

Il fallait compter en moyenne sur un taux d’emprunt immobilier de 3.15 % pour ceux qui ont emprunté pour financer une maison ou un appartement en avril 2023 et de 3.28 % pour les crédits de mai 2023. En effet, d’après la dernière analyse sur les dossiers de crédits immobiliers de l’Observatoire Crédit Logement CSA, il n’y a eu « que » 11 points de base de plus en un mois en avril et 13 points de base de plus en mai (contre un rythme de 23 points de base par mois sur chacun des 3 premiers mois de l’année).

évolution taux credit immobilier juin 2023

Dans le détail, voici les moyennes pour un :

Pour chaque durée type de remboursement, on constate une envolée similaire des conditions :

credit immobilier : taux d'intérêt moyen sur 15 ans, 20 ans et 25 ans

En l’espace de 5 mois seulement, c’est :

  • + 93 points de base en moyenne (+ 221 points depuis janvier 2022)
  • + 101 points de base sur 15 ans (+ 229 points depuis janvier 2022)
  • + 101 points de base sur 20 ans (+ 239 points depuis janvier 2022)
  • + 110 points de base sur 25 ans (+ 239 points depuis janvier 2022)

De quoi chambouler complètement un marché immobilier qui de par sa nature met du temps à s’adapter à ces nouvelles conditions de financement. Cela fait chuter fortement le montant que l’on peut emprunter avec son salaire.

En attendant, l’activité se contracte fortement. La production de crédits immobiliers est à son plus bas niveau depuis la crise des subprimes de 2009 :

évolution mensuelle du nombre de crédits immobiliers contractés en France

Quel taux d’usure pour un crédit immobilier en juin 2023 ?

Comme depuis le mois de février, la Banque de France met à jour chaque mois les taux d’usure. Au lieu de le faire chaque trimestre. Cela permet de mettre à jour plus rapidement ce plafond pour tenir compte des conditions plus réelles rencontrées par les emprunteurs. Cela n’empêche pas encore quelques blocages, mais cela a permis de réduire malgré tout la part des refus de crédit.

Voici les nouveaux taux d’usure pour juin 2023 :

taux usure juin 2023

Avec un taux d’usure à 4.68 % sur les prêts de 20 ans et plus, nous allons voir de plus en plus de dossier se faire financer avec un taux d’intérêt de 4.00 % ou plus.

Pour ceux qui peuvent encore rencontrer des risques de refus de prêt, nous vous rappelons que le moyen le plus fort pour faire diminuer votre TAEG et maximiser vos chances d’avoir une offre de prêt est de négocier au mieux votre assurance de prêt immobilier. Pour vous aider à cela, Immobilier Danger vous propose d’étudier en détail les meilleurs contrats d’assurance emprunteur par banque et par assureur.

Le but est de vous aider à vous informer sur les choix possibles et les conditions accessibles selon votre profil. De quoi obtenir le taux d’assurance de prêt immobilier le plus bas possible. Cela vous permettra de réaliser des économies importantes en plus d’augmenter vos chances d’obtenir un crédit immobilier actuellement.

COMPAREZ 40 ASSURANCES DE PRET >>

Des modifications sur les critères d’octroi fixés par le HCSF ?

il pourrait y avoir des changements à la marge au niveau des critères d’octroi des prêts de la par du HCSF.

Le Haut Conseil de Stabilité Financière se réunit en juin pour décider d’une possible évolution des mesures. Il ne faut pas s’attendre à de grands bouleversements sur les grands principes :

  • taux d’endettement maximum de 35  % qui devrait rester inchangé
  • durée d’emprunt limitée à 25 ans (et c’est une excellente chose, surtout vu le niveau des taux)
  • toujours très peu d’accord de prêt immobilier sans apport, 10 % du projet reste le minimum recommandé. 20 % d’apport personnel est plus dans la norme actuelle.

Cependant, les contraintes pour déroger sur 20 % des dossiers pourraient être allégées ou la façon de calculer le taux d’endettement pour un investissement locatif pourrait être revue (avec un retour au calcul différentiel).

Comparateur des taux immobiliers moyens en juin 2023

Comme chaque mois, voici un tableau comparatif des taux de crédit immobilier moyens relevés ce 1er juin 2023 chez différents courtiers en prêt immobilier en comparaison (entre parenthèses) avec ceux relevés le 1er mai 2023 lors de notre précédente analyse :

Courtier \ Durée 10 ans 15 ans 20 ans 25 ans
MeilleurTaux En hausse 3.24 % (3.00 %) En hausse 3.37 % (3.19 %) En hausse 3.41 % (3.29 %) En hausse 3.60 % (3.43 %)
Empruntis En hausse 3.10 % (2.90 %) En hausse 3.30 % (3.10 %) En hausse 3.40 % (3.20 %) En hausse 3.50 % (3.25 %)
ACE En hausse 2.95 % (2.90 %) En hausse 3.10 % (3.05 %) En hausse 3.25 % (3.15 %) En hausse 3.35 % (3.25 %)
Cyberpret En hausse 3.15 % (2.95 %) En hausse 3.35 % (3.15 %) En hausse 3.55 % (3.28 %) En hausse 3.75 % (3.45 %)

Pour obtenir votre taux de prêt personnalisé selon votre projet et votre situation, consultez notre avis sur le comparateur de Pretto.

Les différences semblent encore importantes d’un mois à l’autre. Les moyennes indiquées par les courtiers continuent d’augmenter de 5 à 30 points de base de plus. La tendance est la même pour les meilleurs taux de crédit immobilier actuels que nous mettons à jour régulièrement. Par exemple, les meilleurs clients des banques ne peuvent espérer mieux qu’un meilleur taux de 3.10 % sur 20 ans ou un meilleur taux de 3.20 % sur 25 ans.

COMPAREZ LES TAUX DE 100 BANQUES >>

Vous pouvez également consulter notre dossier sur les pratiques de chaque banque afin de dénicher la meilleure banque pour votre emprunt immobilier :

Cela vaut-il encore le coût d’emprunter ?

Les taux d’intérêt actuellement bien plus élevés que durant ces dernières années peuvent perturber les acquéreurs potentiels. Il est vrai que l’on peut se demander si cela vaut encore le coût d’emprunter pour acheter de l’immobilier en 2023.

Tout dépend du prix du bien

La réponse peut varier selon votre type de projet :

  • Pour financer l’achat d’une résidence principale, des taux élevés ne sont pas une si mauvaise chose à la seule condition que vous réussissez à négocier le prix de l’appartement ou de la maison en conséquence. Le risque est de devoir acheter au prix d’hier quand les taux étaient à 1 % et n’ont à ce d’aujourd’hui (ou de ceux dans quelques mois) avec des taux à 3 ou 4 %. Cela serait une double peine.
  • Pour financer un investissement locatif, emprunter à des taux d’emprunt élevés oblige à être encore plus exigeant sur le rendement locatif du projet. C’est d’autant plus le cas que tous les autres produits de placements financiers sans risque et qui ne demande aucun effort rapportent bien plus avec l’inflation. SI je peux placer mon argent sur des livrets, des fonds euros ou des SICAV monétaires à plus de 3 %, je dois attendre bien plus d’un placement dans l’immobilier qui comporte bien plus de risques et nécessite plus de temps pour la mise en place et la gestion. Là encore, pour obtenir des rendements plus importants dans un contexte de limitation de l’augmentation des loyers, il va falloir aller chercher de meilleurs prix.

Le seul problème actuellement est que les prix de l’immobilier mettent du temps à baisser comme nous l’avons vu dernièrement. Ce sera à l’acheteur de négocier plus fortement pour obtenir dès maintenant un prix plus en adéquation avec ces nouvelles conditions.

taux pret immobilier juin 2023

Le coût du crédit explose

Attention malgré tout, le coût des intérêts explose davantage avec l’allongement de la durée de votre remboursement. Chaque mois ou année en plus de remboursement constitue une augmentation très importante du coût. C’est d’autant plus vrai quand les taux sont à 3 ou 4 % comme le montre cette évolution du coût du prêt selon le taux d’intérêt.

Ainsi, dans la mesure du possible, mieux vaut éviter de souscrire un emprunt avec la durée maximale autorisée de 25 ans.

La possibilité de renégocier son taux prochainement

Tant que l’inflation reste élevée, la banque centrale européenne (BCE) va maintenir ses taux de refinancements à des niveaux élevés. Mais dès que la situation se sera améliorée, il y a de fortes chances pour que peu à peu les taux de crédit immobilier diminuent à leur tour. La seule inconnue réside dans le temps que cela prendra avant de revoir des taux plus bas. Plus ça sera tôt après votre signature d’offre de prêt et plus cela pourra être intéressant pour vous.

En effet, à ce moment-là, les emprunteurs qui ont des taux de prêt très élevés pourront renégocier leur prêt avec leur banque ou faire une demande de rachat de crédit immobilier. Pour ceux qui ont plusieurs emprunts comme un crédit auto ou tout autre type de prêt à la consommation, il sera même judicieux d’envisager un rachat de plusieurs crédits en même temps.

SIMULATION RACHAT DE CREDIT >>

C’est pour cela que personnellement, je préfère emprunter avec des taux élevés et des prix plus bas que l’inverse. On ne peut jamais revoir son prix d’achat, en revanche, il y a toujours des possibilités d’optimisation sur toute la durée de vie d’un crédit.

Les taux de crédit immobilier vont-ils se stabiliser un peu en juillet et août 2023 ?

L’OAT 10 ans de la France oscille depuis septembre 2022 dans un canal entre 2.60 et 3.10 % (avec un excès à la baisse à 2.30 % en novembre et un à la hausse à 3.25 % en février 2023). Cette relative stabilité sous les 3.00 % se confirme sur ces dernières semaines et nous continuons de penser que cela pourrait laisser augurer d’une période avec des taux de crédit immobilier plus stables.

OAT 10 ans de la France le 1er juin 2023

Attention, rien ne dit que le point haut est atteint ou le sera prochainement pour les taux immobiliers. Cela signifie seulement que la forte augmentation des taux de ces derniers mois pourrait se calmer un peu. On s’attend à des hausses bien plus faibles sur les mois de l’été, voire à une stabilité. La BCE pourrait malgré tout ajouter d’autres hausses dans les mois à venir, même si l’inflation a ralenti en France en mai 2023.

Seulement difficile de prévoir quoi que ce soit pour la rentrée de septembre 2023. L’inflation se calmera-t-elle réellement d’ici là ? Les banques décideront-elles de faire des efforts sur leurs marges pour tenter de sauver une année difficile pour le crédit immobilier ? Bien malin celui qui peut anticiper cela avec précision et adapter sa stratégie en conséquence. Vous pourrez suivre tout cela sur Immobilier Danger dans les mois à venir.

En outre, si les règles du HCSF sont légèrement assouplies, cela pourrait redonner un peu d’air au marché.

Profitez des conditions actuelles avant de nouvelles hausses des taux de crédit, remplissez dès maintenant cette simulation de crédit immobilier en ligne et découvrez ainsi les meilleures offres bancaires du moment en fonction de votre projet, de votre région et de votre profil (revenus, capacité d’emprunt, montant de l’apport, profession en CDI, fonctionnaire ou autres).

Pensez aussi à comparer les assurances de prêt immobilier pour gagner encore entre plusieurs centaines et plusieurs milliers d’euros sur le coût total de votre financement de logement.

Pour ceux qui veulent regrouper leurs différents emprunts, il est également possible de comparer les offres de rachat de crédit.

SIMULATION PRET IMMOBILIER >>

Mois précédent : Taux crédit immobilier mai 2023

Mois suivant : Taux immobilier juillet 2023