Immobilier particulier : site conseils immobiliers - France

Un oeil indépendant sur l'immobilier des particuliers en France

Immobilier-danger > Location > Loyer 2009 : baisse des prix de location

Où en est le marché immobilier ? Quelles sont les tendances pour l'immobilier en 2014 ?
> Téléchargez gratuitement le guide de l'achat immobilier en 2014 !

Loyer 2009 : baisse des prix de location

5 septembre 2009
Après une baisse des loyers en 2008 dans de nombreuses villes, la baisse des loyers s’amplifie en 2009 en touchant de plus en plus de biens et de régions. Le prix d’une location diminue donc, mais il constitue toujours un coût élevé dans le budget des Français.

Baisse des loyers en 2009

Le fichier CLAMEUR (Connaître les Loyers et Analyser les Marchés sur les Espaces Urbains et Ruraux) avec les données sur les loyers des appartements et des maisons en 2009 montre une baisse sur la moyenne des loyers en France. Après 10 ans de hausse continue, les locataires vont pouvoir souffler un peu sur les prix de leur location d’appartement ou de maison.

Vous pouvez retrouver les détails du prix de location au mètre carré dans votre ville avec les évolutions de loyer en 2009 directement sur le site de CLAMEUR.

Mise à jour : À nouveau, les loyers baissent en 2012.

Les évolutions des prix de location varient fortement d’une ville à l’autre

Les loyers ont baissé en moyenne de 0.8% sur l’ensemble du parc immobilier de location en France sur la dernière année. Mais la variation des loyers est très différente d’une ville à une autre. Ainsi 50.4% des villes enregistrent des baisses de loyer en 2009.

La plupart des diminutions de loyer restent faibles (-0.3% à Annecy, -0.4% à Toulouse, -0.5% dans le 7ème arrondissement de Paris, etc.) mais dans certaines grandes villes, le prix d’une location d’appartement ou de maison diminue sensiblement (-2.2% à Marseille, -3.7% à Rennes et dans le 5ème arrondissement de Paris, -4.2% à Bordeaux...).

Les 49.6% des villes restantes, elles, enregistrent une augmentation de loyer. Si la hausse est raisonnable dans de nombreuses villes (+0.7% à Lyon, +1.1% à Lille, +1.5% à Nice, +1.8% à Nantes), certaines villes ont vu leur prix du mètre carré à louer exploser (+6.3% à Calais, +7% à Aix-les-Bains, +9% dans le 2ème arrondissement de Paris).

Nouveau bail de location

L’étude Clameur ne porte que sur les nouveaux baux de location. En effet, seul le marché des nouveaux logements proposés à la location et le marché des logements loués à un nouveau locataire sont comptabilisés.

Ces statistiques immobilières sont établies à partir de près de 1,5 million de baux signés (environ 12% du marché) et se fonde sur des données remontant de différents acteurs du marché locatif (particuliers, promoteurs ou gestionnaires de biens).

Les locataires qui n’ont pas déménagé dans le courant de l’année ne profitent donc pas encore des baisses de loyer observées en 2009, à moins d’en avoir profité pour négocier une non augmentation de loyer voire une baisse de loyer.

Baisse des loyers passagère ou retournement durable ?

Si pour de nombreux locataires la baisse n’est, pour l’instant, que symbolique et ne représente pas un réel gain financier, il est intéressant d’étudier si ce mouvement de baisse des loyers en 2009 n’est qu’une baisse passagère, liée au contexte économique, ou si c’est le début d’une accalmie prolongée sur le prix des loyers.

Cette orientation à la baisse des loyers va se poursuivre à moyen terme (1 ou 2 ans) du fait de l’explosion du chômage et de la rentrée sur le marché de la location de nombreux biens que les propriétaires n’arrivent pas à vendre d’une part et des dispositifs d’investissement locatif comme la défiscalisation Scellier et la défiscalisation Robien d’autre part.

De plus, l’indice de référence des loyers s’oriente également vers la baisse. En effet, l’IRL est passé de 117.70 à 117.59 au second trimestre 2009, ce qui va permettre aux locataires en cours de bail de ne pas encore subir de forte hausse de loyer.

Malgré tout cela, des hausses de loyer sur un nouveau bail d’habitation subsisteront encore dans les villes où l’offre de location est beaucoup moins importante que la demande.

A moyen terme, il est par contre actuellement difficile d’établir un pronostic fiable, trop de paramètres sont à évaluer (contexte économique, démographie, prix de l’immobilier, types de logement, construction, etc.).

Mise à jour : Les loyers de 2014 baissent dans certains grandes villes.

Pour aller plus loin :

- Calculez si vous devez acheter ou louer votre logement en 2014.
- Découvrez des services pour vous aider à gérer vos locations.
- Apprenez à réduire les pertes de loyer entre deux locataires.
- Vérifiez que vos logements dégagent toujours une rentabilité intéressante.

Vous avez aimé cet article ? Faîtes le savoir et partagez le :

Trouvez les meilleures solutions pour votre projet : faites des simulations immobilières gratuites !

Naviguez par thématique similaire : Immobilier Paris Immobilier Lyon Immobilier Marseille 

Abonnement | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Qui sommes nous ? | Contact | Nous recommander | Partenaires | Vu dans la presse | Hit-Parade |